Statistiques du commerce international 2015

of 170/170
E x p o r t a ti o n s m o n d i a l e s 2 0 1 4 TOTAL SERVICES COMMERCIAUX 4 940 milliards de $EU Transport 955 milliards de $EU Voyages 1 240 milliards de $EU Autres services commerciaux 2 585 milliards de $EU TOTAL MARCHANDISES 18 494 milliards de $EU AGRICULTURE 1 765 milliards de $EU Produits alimentaires 1 486 milliards de $EU COMBUSTIBLES ET PRODUITS MINIERS 3 783 milliards de $EU PRODUITS MANUFACTURÉS 12 250 milliards de $EU Produits chimiques 2 057 milliards de $EU Autres produits manufacturés 1 623 milliards de $EU Autres produits semi- manufacturés 1 196 milliards de $EU Machines et matériel de transport 6 087 milliards de $EU 503 milliards de $EU Statistiques du commerce international 2015 SUJET SPÉCIAL: LE COMMERCE MONDIAL ET L’OMC: 1995–2014 160 milliards de $EU Services liés aux marchandises Vêtements
  • date post

    05-Jan-2017
  • Category

    Documents

  • view

    224
  • download

    3

Embed Size (px)

Transcript of Statistiques du commerce international 2015

  • Organisation mondiale du commerce

    Centre William Rappard

    154, rue de Lausanne

    CH 1211 Genve 21

    Suisse

    Tlphone: +41 (0)22 739 51 11

    Tlcopie: +41 (0)22 731 42 06

    Adresse lectronique: [email protected]

    Site Web: www.wto.org

    Ldition 2015 des Statistiques du commerce international prsente un aperu gnral de lvolution rcente du commerce mondial, donnant des renseignements sur le commerce des marchandises et des services commerciaux ainsi que sur le commerce dans les chanes de valeur mondiales.

    Une section introductive revient sur les 20 dernires annes, avec des graphiques et des cartes qui illustrent les tendances les plus importantes. Des donnes plus dtailles sont fournies dans une srie de tableaux couvrant divers aspects du commerce des marchandises et des services.

    Les Statistiques du commerce international 2015 sont un prcieux outil de rfrence pour les chercheurs, les dcideurs et tous ceux qui sintressent au commerce international.

    Statistiq

    ues d

    u co

    mm

    erce intern

    ation

    al 20

    15

    Ex

    porta

    tions

    mondiales 2014

    TOTALSERVICES

    COMMERCIAUX

    4 940milliards de $EU

    Transport

    955milliards de $EU

    Voyages

    1 240milliards de $EU

    Autresservices

    commerciaux

    2 585milliards de $EU

    TOTAL MARCHANDISES

    18 494milliards de $EU

    AGRICULTURE

    1 765milliards de $EU

    Produits alimentaires

    1 486milliards de $EU

    COMBUSTIBLESET PRODUITS

    MINIERS

    3 783milliards de $EU

    PRODUITS MANUFACTURS

    12 250milliards de $EU

    Produits chimiques

    2 057milliards de $EU

    Autresproduits

    manufacturs

    1 623milliards de $EU

    Autres produits semi-manufacturs

    1 196milliards de $EU

    Machines etmatriel de transport

    6 087milliards de $EU

    503milliardsde $EU

    Statistiques du commerceinternational 2015

    SUJET SPCIAL: LE COMMERCE MONDIAL ET LOMC: 19952014

    160milliards de $EU

    Services lis aux marchandises

    Vtements

  • Au sujet de lOMC

    LOrganisation mondiale du commerce soccupe des rgles gnrales rgissant le commerce entre les pays. Sa principale fonction est de favoriser autant que possible la bonne marche, la prvisibilit et la libert des changes.

    Au sujet de la prsente publication

    Les Statistiques du commerce international sont une publication annuelle de lOrganisation mondiale du commerce, qui donne un aperu gnral du commerce mondial. Ldition de cette anne fournit des donnes allant jusqu la fin 2014 sur le commerce des marchandises et des services commerciaux ainsi que sur le commerce dans les chanes de valeur mondiales.

    Pour plus de renseignements

    Toutes les donnes utilises dans le prsent rapport ainsi que les graphiques supplmentaires ne figurant pas dans louvrage peuvent tre tlchargs partir du site Web de lOMC ladresse www.wto.org/statistiques

    Organisation mondiale du commerce 154, rue de Lausanne

    CH 1211 Genve 21 Suisse

    Tlphone: +41 (0)22 739 51 11 Tlcopie: +41 (0)22 731 42 06

    www.wto.org

    Adresse lectronique [email protected]

    Librarie en ligne http://onlinebookshop.wto.org

    Publi par lOrganisation mondiale du commerce Imprim en Suisse

    Organisation mondiale du commerce, 2015.

    ISBN 978-92-870-3989-7

    Le prsent rapport est galement disponible en anglais et en espagnol. Version anglaise ISBN 978-92-870-3988-0

    Version espagnole ISBN ISBN 978-92-870-3990-3

    Si vous souhaitez de plus amples renseignements sur le contenu de ce rapport, ou si vous avez des observations ou des suggestions faire pour lamliorer, veuillez vous

    adresser la Section des statistiques du commerce international ([email protected]).Recherche dans ce documentRecherche en ligne

    www.wto.org/statistiques

  • 1Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Prsentation 1. Remerciements 2

    2. Message du Directeur gnral 3

    3. Comprendre les statistiques du commerce international 5

    4. Membres et observateurs de lOMC 8 Composition des rgions gographiques 9

    5. Classement des conomies en fonction du commerce des marchandises, 2014 10 Classement des conomies en fonction du commerce des services commerciaux, 2014 11

    6. Abrviations et symboles 12

    Le commerce mondial et lOMC: 19952014Aperu gnral 14

    I. volution du commerce mondialListe des tableaux 381. Aperu gnral 39

    2. Commerce par rgion 40

    3. Principaux pays commerants 44

    4. Commerce bilatral des principaux pays commerants 48

    5. Accords commerciaux rgionaux 55

    6. Pays les moins avancs 59

    7. Commerce des services des filiales trangres 63

    II. Commerce des marchandisesListe des tableaux 681. Aperu gnral 71

    2. Produits agricoles 76

    3. Combustibles et produits des industries extractives 84

    4. Produits manufacturs 88

    III. Commerce des services commerciauxListe des tableaux 1241. Aperu gnral 125

    2. Services lis aux marchandises 126

    3. Transport 130

    4. Voyages 132

    5. Autres services commerciaux 134

    IV. Le commerce dans les chanes de valeur mondiales

    Liste des tableaux 1481. Aperu gnral 149

    Composition, dfinitions et mthodologie1. Composition des rgions gographiques et conomiques 154

    2. Dfinitions et mthodologie 158

    3. Notes concernant certaines conomies 165

    4. Sources statistiques 165

    APNDICEwww.wto.org/statistiques

    13

    37

    67

    123

    147

    153

    PR

    S

    EN

    TATIO

    NI

    VO

    LUTIO

    N D

    U C

    OM

    ME

    RC

    E

    MO

    ND

    IAL

    II CO

    MM

    ER

    CE

    DE

    S

    MA

    RC

    HA

    ND

    ISE

    SIII C

    OM

    ME

    RC

    E DE

    S SE

    RV

    ICE

    S

    CO

    MM

    ER

    CIA

    UX

    IV LE

    CO

    MM

    ER

    CE

    DA

    NS

    LES

    CH

    AN

    ES

    D

    E VA

    LEU

    R M

    ON

    DIA

    LES

    LE C

    OM

    ME

    RC

    E M

    ON

    DIA

    L E

    T LOM

    C: 19

    95

    2014

  • 2 Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    La prsente publication a t tablie sous la direction de Hubert Escaith, Chef statisticien et Andreas Maurer, Chef de la Section des statistiques du commerce international. La coordination et la production des tableaux, des graphiques et des cartes du rapport a t supervise par Ninez Piezas Jerbi, avec lassistance de Coleman Nee et Anna-Sophia Fuss. Les recherches statistiques, la compilation des donnes et ltablissement des estimations ont t effectus par Barbara dAndrea-Adrian, Alejandra Barajas Barbosa, Sanja Blazevic, Lori Chang, Christophe Degain, Florian Eberth, Aude Lanois, Antonella Liberatore, Coleman Nee, Ninez Piezas-Jerbi et Ying Yan.

    Le Secrtariat de lOMC remercie les institutions multilatrales, nationales et prives qui ont fourni des statistiques. Les sources dtailles des statistiques utilises dans le rapport sont prsentes dans le chapitre IV sur les mtadonnes (Compositions, dfinitions, et mthodologie).

    La Section des statistiques du commerce international tient galement remercier la Division de linformation et des relations extrieures (IERD) ainsi que la Division des services linguistiques, de la documentation et de la gestion de linformation (LDIMD), dont la collaboration a t essentielle pour la production de ce rapport. Nous exprimons en particulier notre reconnaissance Anthony Martin, Serge Marin-Pache, Steve Cooper, et aux traducteurs franais et espagnols pour la traduction du rapport dans les autres langues officielles de lOMC.

    Enfin, nous voudrions remercier lensemble des utilisateurs des Statistiques du commerce international pour les suggestions et les observations quils ont faites au sujet des ditions prcdentes. Les informations en retour que nous recevons rgulirement nous permettent de leur fournir des donnes statistiques plus pertinentes.

    La prsente publication est aussi disponible en ligne ladresse suivante: www.wto.org/statistiques

    Pour de plus amples renseignements sur le contenu de ce rapport, ou si vous avez des observations ou des suggestions faire pour lamliorer, veuillez vous adresser la Section des statistiques du commerce international ([email protected]).

    Remerciements

  • 3

    INTR

    OD

    UC

    CI

    NP

    R

    SE

    NTA

    TION

    Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015

    Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Des statistiques robustes sont ncessaires dans tous les domaines dactivit de lOrganisation mondiale du commerce. En fournissant des renseignements dtaills sur les structures tarifaires, les mesures non tarifaires, les flux commerciaux et la croissance conomique, par exemple, nos statisticiens aident amliorer la transparence des politiques commerciales et apporter lclairage analytique dont les responsables politiques ont besoin. Cette publication, les Statistiques du commerce international, est un lment essentiel dans cet effort. Je tiens remercier tous ceux qui ont contribu llaboration de ce rapport dtaill.Cette anne marque le 20me anniversaire de lOMC. Depuis 1995, notre travail dans le domaine des statistiques, comme dans dautres domaines, a volu et pris de lampleur. Avec lvolution de lconomie mondiale, la couverture des statistiques de lOMC a t considrablement largie dans de nombreux domaines, notamment celui des services.

    Le commerce des services est rgi par lAccord gnral sur le commerce des services. Cest pourquoi les statistiques du commerce des services tablies par les statisticiens officiels ne se limitent pas aux simples transactions transfrontires mais mesurent aussi le commerce selon le mode 3 (cest dire la fourniture de services par un fournisseur dun pays sur le territoire dun autre pays). Cela a permis dinclure dans cette publication des renseignements sur les filiales trangres, et nous avons lintention dlargir encore ce travail dans lavenir. La couverture des statistiques a aussi t progressivement tendue, pour inclure des renseignements sur le commerce des services par origine et par destination. Des efforts sont en cours actuellement pour dvelopper les statistiques sur le commerce des services par mode de fourniture, car cela serait utile pour les ngociations commerciales.

    Nous avons galement largi le champ de nos travaux ltude de nouveaux concepts. Nous avons en effet introduit, en collaboration avec lOCDE, une analyse des chanes de valeur mondiales dans les statistiques officielles du commerce. Nous sommes ainsi en mesure de complter lanalyse existante fonde sur les flux commerciaux bruts par une analyse du commerce en valeur ajoute. Cela a permis de mettre en vidence limportance considrable du commerce des intrants intermdiaires (biens et services) pour amliorer la comptitivit des pays.

    Lanalyse du commerce en valeur ajoute nintresse pas seulement les spcialistes du commerce, car elle reflte les modifications structurelles de lconomie mondiale et elle influe la fois sur ltablissement des comptes nationaux et sur la mesure du dveloppement socioconomique. Elle a apport un nouvel

    Message du Directeur gnralRoberto Azevdo

    Avec lvolution de lconomie mondiale, la couverture des statistiques de lOMC a t considrablement largie dans de nombreux domaines, notamment celui des services

  • 4 Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    clairage sur la relation entre la croissance du commerce et des facteurs comme lemploi et linvestissement. Les fournisseurs de donnes nationales ont un rle important jouer cet gard en amliorant la qualit des donnes dentre. Un nombre croissant de pays et de rgions semploient le faire, et en mars 2015, ces travaux ont reu le soutien de la Commission de statistique des Nations Unies. Je pense que cela montre bien leffet que cette nouvelle dimension de la mondialisation peut avoir sur le dveloppement national et rgional.

    LOMC sest aussi employe activement promouvoir le renforcement des capacits statistiques, en coopration avec dautres institutions rgionales et internationales. Cela est essentiel car la qualit de notre travail statistique dpend videmment en grande partie de lexactitude et de lexhaustivit des donnes officielles communiques par les Membres. LOMC est actuellement le point focal pour lassistance technique dans le cadre de lquipe spciale interinstitutions charge des statistiques du commerce international (qui comprend lONU, Eurostat, le FMI, lOCDE, la CNUCED, lOMT et lOMC), lobjectif tant damliorer la disponibilit des statistiques sur le commerce des services.

    Bien entendu, ltablissement de statistiques ne reprsente quune partie du travail. Pour assurer la transparence et permettre de mieux comprendre les tendances du commerce, nous devons aussi mettre nos statistiques la disposition dun public plus large et les rendre plus accessibles. Cest pourquoi nous avons investi dans les nouvelles technologies de linformation et modernis nos bases de donnes pour quelles soient plus faciles utiliser des fins danalyse interdisciplinaire. En outre, nous travaillons sur de nouveaux projets de recherche afin de dvelopper des indicateurs commerciaux composites et de quantifier correctement le commerce lectronique. Dans lavenir, de nouvelles amliorations seront apportes au travail statistique de lOMC avec la simplification des publications, lamlioration de laccessibilit en ligne des donnes et llargissement de leur porte. Je suis sr quainsi, notre travail statistique continuera progresser et contribuer tous les aspects des objectifs de lOMC, comme il la fait au cours des 20 dernires annes.

  • 5

    INTR

    OD

    UC

    CI

    NP

    R

    SE

    NTA

    TION

    Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015

    Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Comprendre les statistiques du commerce international

    Les donnes commerciales, un domaine en constante volution

    Hubert Escaith, Chef statisticien de lOMC

    Ldition des Statistiques du commerce international de cette anne sera la dernire tre publie sous sa forme actuelle. Depuis prs de 20 ans, cette publication a pour but de constituer un recueil de statistiques sur le commerce des marchandises, le commerce des services commerciaux, et, plus rcemment, le commerce en valeur ajoute dans les chanes de valeur mondiales. loccasion du 20me anniversaire de lOMC, cette dition retrace lvolution du commerce au cours des 20 dernires annes.

    Lvolution des Statistiques du commerce internationalLe Secrtariat du GATT/de lOMC fournit depuis longtemps des statistiques sur les courants dchanges mondiaux par pays, par rgion et par produits. Depuis la cration de lAccord gnral sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT) en janvier 1948, le Secrtariat publie des rapports statistiques annuels. Toutefois, la conception et ltablissement de ces rapports ont beaucoup chang au fil des annes.

    La coopration au sein de la communaut statistique internationale, notamment grce aux progrs des technologies de linformation, a permis damliorer la collecte de donnes et dtablir des statistiques commerciales toujours plus fiables et plus utiles.

    Les dbuts

    1948-1952 Entre janvier 1948, date de la cration du GATT, et 1952, trois rapports annuels ont t publis:

    Loffensive pour la libration des changes, publi en septembre 1949, premier rapport sur les activits du GATT.

    La libration des changes internationaux (publi en juin 1950). Le GATT luvre (publi en fvrier 1952).

    Ces rapports contenaient des tableaux statistiques sur le commerce des marchandises, tablis partir de donnes antrieures au GATT (remontant 1938), provenant de la Socit des Nations et de lONU.

    Plus de 30 ans de stabilit

    De 1952 1985 Les rapports statistiques annuels publis pendant cette priode avaient dans lensemble la mme prsentation et la mme porte en termes de contenu statistique.

  • 6 Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    1952 La premire dition du rapport GATT, Le Commerce international dcrivait les tendances du commerce et de la production de marchandises au niveau international par produits, les donnes tant ventiles entre les pays industriels et les pays non industriels, avec des donnes distinctes pour les pays de lEst. La publication contenait des tableaux et des graphiques, et une section indiquait comment les donnes avaient t obtenues. Il tait question aussi des perspectives futures du commerce.

    1958 Une dition spciale du GATT, Le Commerce international a t prsente en 1958, aux participants la 13me Session des Parties contractantes Genve. Elle avait t prpare par un groupe dexperts la demande des ministres du commerce runis lors de la 12me Session des Parties contractantes en 1957. Le but tait dexaminer les tendances du commerce international et danalyser les perspectives futures. Cette publication a servi de modle aux ditions suivantes du GATT, le Commerce international.

    Introduction de changements

    1986 En 1986, le rapport GATT, Le Commerce international a fait peau neuve. Des modifications ont t apportes la prsentation de la publication et sa couverture.

    Le changement le plus important a t la ventilation des donnes entre sept rgions (Amrique du Nord, Amrique latine, Europe occidentale, Europe orientale et URSS, Afrique, Moyen Orient et Asie) pour remplacer la prcdente ventilation: pays industriel, pays en dveloppement et pays de lEst. La nouvelle structure, avec des donnes ventiles par rgion et par secteur, a ncessit lajustement des donnes du GATT pour les annes prcdentes et lemploi de nouvelles mthodes pour estimer les donnes manquantes. Cela a entran des ruptures dans la continuit des donnes.

    1988 La publication, rebaptise Rapport sur le commerce international en 1988, a commenc paratre en deux volumes. Le volume I tait consacr lanalyse de lvolution du commerce mondial et des relations commerciales internationales, avec un chapitre sur Les tendances du commerce dans le secteur agricole (publi en 1988) et un chapitre sur Les services dans lconomie nationale et mondiale (publi en 1989). Le volume II contenait des tableaux statistiques et des graphiques.

    1994 Le volume II a t rebaptis Statistiques en 1994 et Tendances et statistiques en 1995.

    1995-1997 Aprs la cration de lOMC en 1995, le volume I du Rapport sur le commerce international a t consacr un sujet diffrent chaque anne, par exemple: Le commerce et linvestissement tranger direct (publi en 1996) et Le commerce et la politique de la concurrence (publi en 1997), le Volume II contenant toujours des tableaux statistiques et des graphiques.

    1998 Aprs la cration de la Division des statistiques de lOMC en 1998, le Volume II a t rebaptis Statistiques du commerce international de lOMC en 1999 et a t publi sous la seule responsabilit de la Division des statistiques.

    2007 Le contenu et la conception des Statistiques du commerce international ont t remanis et la prsentation du rapport a t modernise. De plus la couverture des statistiques sur le commerce des services a t largie.

    2011 La conception de la publication a t repense, avec une plus large utilisation de linfographie pour illustrer les dernires tendances du commerce mondial. Une nouvelle section, intitule Comprendre les statistiques du commerce international, a t ajoute pour mettre en vidence les modifications apportes la prsentation et la couverture des donnes, et pour permettre de mieux comprendre comment les donnes sont compiles.

    Limpact des technologies de linformationLes technologies de linformation ont radicalement modifi la faon dont cette publication statistique tait produite depuis 1986. Les calculatrices et les machines crire lectriques ont t les premiers outils lectroniques utiliss par les statisticiens pour produire dimmenses tableaux statistiques, appels Matrices du GATT. Ils ont t remplacs par lordinateur central, qui a jou un rle essentiel dans la production de statistiques avant lapparition des premiers ordinateurs personnels dans les bureaux des statisticiens.

    Dans les annes 1990, ces ordinateurs ont t progressivement amliors et les applications client/serveur ont peu peu remplac lordinateur central. Les tableurs et les bases de donnes en ligne ont t introduits pour acclrer le traitement de linformation et permettre de grer de grandes quantits de donnes en amliorant la collecte, lajustement et la vrification des donnes. Le dveloppement de ces outils lectroniques a normment contribu laugmentation des donnes disponibles dans le monde et leur collecte plus efficace. Cela a aussi grandement facilit le travail de validation assurant une plus grande transparence et des procdures statistiques plus robustes.

    Le dveloppement rapide dInternet et des rseaux sociaux a permis damliorer encore la saisie des donnes et leur prsentation. Les fournisseurs de donnes nationaux et internationaux communiquent maintenant les donnes en ligne, ce qui aide amliorer lactualit et la qualit des donnes commerciales compiles par lOMC.

    Pour en savoir plus:Composition des rgions gographiques et conomiques

  • 7

    INTR

    OD

    UC

    CI

    NP

    R

    SE

    NTA

    TION

    Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015

    Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Les diffrents visages des rapports statistiques du GATT/de lOMC

    PerspectivesEn 2016, cette publication sera restructure. La nouvelle structure donnera plus dimportance au contexte conomique plus large dans lequel sinscrit le commerce, et apportera un clairage nouveau sur ses tendances long terme et son volution court terme. La publication remanie offrira aux lecteurs une vue densemble plus complte de lvolution de lconomie mondiale et du rle du commerce international.

    1998 2007 2011

    1952 1957 1966 1987

  • 8 Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Membres et observateurs de lOMC

    Afrique du SudAlbanieAllemagneAngolaAntigua-et-BarbudaArabie saoudite, Royaume deArgentineArmnieAustralieAutricheBahren, Royaume deBangladeshBarbadeBelgiqueBelizeBninBolivie, tat Plurinational deBotswanaBrsilBruni DarussalamBulgarieBurkina Faso

    BurundiCabo VerdeCambodgeCamerounCanadaChiliChineChypreColombieCongoCore, Rpublique deCosta RicaCte dIvoireCroatieCubaDanemarkDjiboutiDominiqueEgypteEl SalvadorEmirats arabes unisEquateurEspagneEstonie

    tats-Unis dAmriqueEx-Rpublique yougoslave de Macdoine (ERYM)Fdration de RussieFidjiFinlandeFranceGabonGambieGorgieGhanaGrceGrenadeGuatemalaGuineGuine-BissauGuyanaHatiHondurasHong Kong, ChineHongrieIles SalomonInde

    IndonsieIrlandeIslandeIsralItalieJamaqueJaponJordanieKenyaKowet, tat duLesothoLettonieLiechtensteinLituanieLuxembourgMacao, ChineMadagascarMalaisieMalawiMaldivesMaliMalteMarocMaurice

    MauritanieMexiqueMoldova, Rpublique deMongolieMontngroMozambiqueMyanmarNamibieNpalNicaraguaNigerNigriaNorvgeNouvelle-ZlandeOmanOugandaPakistanPanamaPapouasie-Nouvelle-GuineParaguayPays-BasProuPhilippines

    Membres de lOMC (au 15 aot 2015)*

    * La date limite pour ltablissement des donnes pour cette publication tait fixe au 15 aot 2015

  • 9

    INTR

    OD

    UC

    CI

    NP

    R

    SE

    NTA

    TION

    Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015

    Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Composition des rgions gographiques

    PolognePortugalQatarRpublique centrafricaineRpublique dmocratique du CongoRpublique dmocratique populaire LaoRpublique dominicaineRpublique kirghizeRpublique slovaqueRpublique tchqueRoumanieRoyaume-UniRwandaSainte-LucieSaint-Kitts-et-NevisSaint-Vincent-et-les-GrenadinesSamoaSngal

    SeychellesSierra LeoneSingapourSlovnieSri LankaSude

    SuisseSurinameSwazilandTadjikistanTaipei chinoisTanzanieTchadThalandeTogoTongaTrinit-et-TobagoTunisieTurquieUkraineUnion europenne (anciennement Communauts europennes)UruguayVanuatuVenezuela, Rpublique bolivarienne duViet NamYmen ZambieZimbabwe

    AfghanistanAlgrieAndorreAzerbadjanBahamasBlarusBhoutanBosnie-HerzgovineComoresthiopieGuine quatorialeIranIraqKazakstanLibyeOuzbkistanRpublique arabe syrienneRpublique du Libria

    Rpublique LibanaiseSaint-SigeSao Tom-et-PrincipeSerbieSoudan

    Observateurs (au 15 aot 2015)*

    Remarque: Les couleurs et les frontires ne signifient pas un jugement de la part de lOMC quant au statut juridique ou aux limites dun territoire

  • 10 Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Classement des conomies en fonction du commerce des marchandises, 2014

    Pour en savoir plus:Tableaux A6 et A7

    51% Les dix principaux

    ngociants reprsentaient un

    peu plus de la moiti du commerce total

    des marchandises au niveau mondial en 2014.

    41% La part des conomies en dveloppement dans

    le commerce mondial des marchandises slevait 41pour

    cent en 2014.

    18 001 milliards de $EU

    Les exportations de marchandises des Membres de lOMC

    ont atteint un total de 18001milliards de dollarsEU en 2014.

  • 11

    INTR

    OD

    UC

    CI

    NP

    R

    SE

    NTA

    TION

    Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015

    Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Classement des conomies en fonction du commerce des services commerciaux, 2014

    4 870 milliards de dollars EULes exportations de

    services commerciaux des Membres de lOMC

    ont atteint un total de 4 870 milliards de dollars EU en 2014.

    51% Les dix principaux

    importateurs et exportateurs de

    services commerciaux reprsentaient plus de la moiti du commerce

    total des services commerciaux en 2014.

    34% Les pays en voie

    de dveloppement contribuaient pour 34

    pour cent au commerce total des services

    commerciaux en 2014.

  • 12 Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Abrviations et symbolesACP Groupe des tats dAfrique, des Carabes et du PacifiqueAELE Association europenne de libre-changeAFTA Zone de libre change de lANASEAIE Agence internationale de lnergieALENA Accord de libre-change nord-amricainANASE Association des nations de lAsie du sud-estACPSA Arrangement dchanges prfrentiels de lAsie du SudASACR Association sud-asiatique de coopration rgionaleBP Balance des paiementsCARICOM Communaut des CarabesCCG Conseil de coopration du GolfeCDAA Communaut de dveloppement de lAfrique australeCEDEAO Communaut conomique des tats de lAfrique de lOuestCEE/ONU Commission conomique pour lEuropeCEEAC Communaut conomique des tats de lAfrique centraleCEI Communaut dtats indpendantsCEMAC Communaut conomique et montaire de lAfrique centraleCEPALC/ONU Commission conomique pour lAmrique latine et les CarabesCITI Classification internationale type, par industrieCNUCED Confrence des Nations Unies sur le commerce et le dveloppementCOMESA March commun de lAfrique de lEst et de lAfrique australeCTCI Classification type pour le commerce internationalDSNU Division de statistique de lOrganisation des Nations UniesEUROSTAT Office statistique des Communauts europennes.FATS Statistiques des filiales trangresFAO Organisation des Nations Unies pour lalimentation et lagricultureFMI Fonds montaire internationalGTIS Global Trade Information Services Inc.IED Investissement tranger directMBP5 Manuel de la balance des paiements du Fonds montaire international,

    cinquime ditionMCCA March commun centramricainMERCOSUR March commun du sudOCDE Organisation de coopration et de dveloppement conomiquesONUDI Organisation des Nations Unies pour le dveloppement industrielPIB Produit intrieur brutPMA Pays les moins avancsPNB Produit national brutSH Systme harmonis de dsignation et de codification de marchandisesUE Union europenneUEMOA Union conomique et montaire ouest-africaine

    c.a.f. cot, assurance, fretf.a.b. franco bordn.c.a. non compris ailleursn.d.a. non dnomm ailleurs

    Les signes suivants ont t utiliss dans la prsente publication:... chiffre non disponible ou variation en pourcentage suprieure 500%- sans objet$ dollars des tats UnisT1, T2 1er trimestre, 2me trimestreI discontinuit dans la comparabilit des donnes. Ce signe indique que les

    donnes qui suivent ne forment pas une srie homogne avec celles des annes antrieures.

    Les chiffres tant arrondis, il peut y avoir une lgre diffrence entre la somme des lments constituants et le total indiqu.

    Sauf indication contraire, i) toutes les valeurs sont exprimes en dollars EU; ii) les chiffres relatifs au commerce comprennent les changes entre les membres des zones de libre change, des unions douanires, des groupements gographiques et autres groupements de pays; iii) les chiffres relatifs au commerce des marchandises sont fonds sur la comptabilit douanire; et iv) les exportations de marchandises sont sur une base f.a.b. et les importations de marchandises sur une base c.a.f. Les donnes ayant trait la dernire anne cite sont provisoires.

    Les donnes statistiques contenues dans la prsente publication ont t communiques par les autorits statistiques comptentes sous leur propre responsabilit. Lutilisation de ces donnes par lOMC est sans prjudice du statut de tout territoire, de la souverainet sur tout territoire ou du trac des frontires internationales.

    Rdaction termine le 15 aot 2015

  • 13

    LE C

    OM

    ME

    RC

    E M

    ON

    DIA

    L E

    T LOM

    C: 19

    95

    2014

    Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015

    Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Le commerce mondial et lOMC: 1995-2014

    Au cours des 20 dernires annes, le commerce a t influenc par de nombreux facteurs, tels que les progrs des technologies de linformation, les crises financires, laugmentation du nombre de Membres de lOMC, les catastrophes naturelles et les tensions gopolitiques. Ces facteurs ont entran la volatilit des prix des produits de base et des changements parmi les principaux pays commerants et leurs partenaires commerciaux, et ils ont contribu limportance croissante du commerce des services. Pendant cette priode, le commerce a jou un rle important en stimulant la croissance conomique et en aidant des millions de personnes sortir de la pauvret.

    Dans lavenir, la conclusion rcente de lAccord sur la facilitation des changes et lachvement des ngociations sur llargissement de lAccord sur les technologies de linformation aideront maintenir un environnement favorisant la bonne tenue du commerce. En outre, de nouvelles approches statistiques apporteront un clairage nouveau sur les flux commerciaux en permettant de mesurer le commerce en termes de valeur ajoute pour les diffrents pays participant aux rseaux de production de plus en plus mondialiss.

    Pour plus dinformation en ligne:Vous pouvez tlcharger les fichiers Excel des tableaux sur le site www.wto.org/statistiques

    Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015

  • 14 Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    2014

    19 002 milliards de $EU

    2005

    2 516 milliards de $EU

    1995

    1 179 milliards de $EU

    Le commerce des marchandises et des services a connu dimportantes fluctuations au cours des 20 dernires annes

    Les flux commerciaux ont augment progressivement jusqu la fin des annes 1990. Cela a t suivi par une forte augmentation au dbut des annes 2000, puis par une chute brutale aprs la crise conomique de 2008. Une reprise modre a eu lieu ces dernires annes.

    Le commerce a connu une croissance assez forte de 1995 2001, puis une expansion rapide de 2002 2008, paralllement la hausse des prix des produits de base. Aprs la crise financire de 2008, le commerce sest fortement contract en 2009 avant de reprendre vigoureusement en 2010 et 2011. Depuis lors, la croissance du commerce a t inhabituellement faible.

    Plusieurs crises ont eu un impact sur le commerce entre 1995 et 2001, notamment la crise montaire mexicaine (1995-2001), la crise financire asiatique de 1997 et lclatement de la bulle Internet en 2001. Ces deux derniers vnements ont entran une croissance ngative du commerce des marchandises en 1998 et en 2001.

    Laccession de la Chine lOMC en dcembre 2001 a ouvert la voie lessor conomique du pays et a grandement contribu laugmentation du commerce mondial de 2002 2008. Lintroduction des pices et des billets en euro en 2002 a t un autre vnement marquant au dbut des annes 2000.

    La forte demande de ressources naturelles de la Chine a contribu la hausse des prix du ptrole et dautres produits de base entre 2002 et 2008.

    La crise financire de 2008, dclenche par la crise des prts hypothcaires risque aux tats Unis, a entran une rcession mondiale entre 2008 et 2011. Le volume des exportations mondiales a chut de 12% en 2009, tandis que le produit intrieur brut (PIB) mondial a recul de 2%.

    Commerce mondial des marchandises et des services commerciaux, 1995-2014

    2005

    10 509 milliards de $EU

    1995

    5 168 milliards de $EU

    2014

    4 872 milliards de $EU

    Exportations mondiales

    de services commerciaux

    Exportations mondiales de marchandises

  • 15

    LE C

    OM

    ME

    RC

    E M

    ON

    DIA

    L E

    T LOM

    C: 19

    95

    2014

    Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015

    Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Les exportations de marchandises ont repris en 2010, augmentant de 14% en volume. Mais la reprise a t entrave par la hausse des prix du ptrole en 2010, rsultant en partie de linstabilit politique dans les pays producteurs (le printemps arabe). partir de 2011, la crise de la dette en Europe a pes lourdement sur la croissance du commerce mondial.

    Les crises de la dette et les tensions gopolitiques se sont intensifies en 2014, entranant un fort ralentissement du commerce mondial ces dernires annes. En valeur, le commerce mondial des marchandises a enregistr une croissance moyenne de seulement 1% par an entre 2012 et 2014.1

    Le commerce international des services commerciaux a t moins instable que le commerce des marchandises au cours des 20 dernires annes, signe de la plus grande rsistance des services aux problmes macroconomiques mondiaux.

    Au cours des deux dernires dcennies, la croissance annuelle du commerce mondial des services na t ngative quune fois (-9% en 2009), au lendemain de la crise financire mondiale. En 2010, le commerce des services a retrouv son niveau davant la crise et a continu de crotre de faon rgulire malgr une croissance conomique poussive. En dollars courants, les exportations mondiales de services ont augment de 5% en 2014, contre 0,5% pour les marchandises.

    Le commerce mondial des services, tel quil est mesur par les statistiques de la balance des paiements, ne reprsente quun cinquime environ du commerce total des marchandises et des services pris ensemble. Toutefois, ces transactions internationales ne comprennent pas les services fournis par lintermdiaire des filiales trangres. On considre donc que le commerce international des services est plus important que ne lindiquent les chiffres de la balance des paiements. Les statistiques du commerce des filiales trangres (FATS) donnent une vue plus gnrale du commerce des services.

    1 En raison du changement de mthode de collecte des donnes sur la balance des paiements dans la sixime dition du Manuel de la balance des paiements (MBP6), les donnes pour 2014 prsentes dans cette section sont bases sur une extrapolation des chiffres du MBP5 et ne correspondent pas aux donnes figurant ailleurs dans cette publication.

    2010 et 2004 La plus forte reprise

    du commerce des 20 dernires

    annes

    2009 La plus forte chute

    du commerce des 20 dernires

    annes (en valeur)

    -22%Exportations mondiales de marchandises

    -9%Exportations

    mondiales de services

    commerciaux

    14% Exportations mondiales de marchandises

    (en 2010)

    22% Exportations mondiales de

    services (en 2004)

  • 16 Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Baisse en 2009

    Exportations mondiales de

    marchandises: -12%

    PIB mondial: -2%

    Divergence en 2001

    Exportations mondiales de

    marchandises: -0,5%

    PIB mondial: 2%

    Reprise en 2010

    Exportations mondiales de

    marchandises: 14%

    PIB mondial: 4%

    Parit en 2014

    2,5% Exportations mondiales de marchandises

    et PIB mondial

    Pour en savoir plus: Tableaux I.2

    Le commerce mondial et le PIB mondial ont tendance voluer paralllement, mais le commerce connat de plus fortes fluctuations, surtout la baisse

    Les 20 dernires annes ont confirm que le produit intrieur brut (PIB) mondial et les exportations mondiales de marchandises voluent paralllement, mais que la croissance des exportations est beaucoup plus volatile que celle du PIB.

    De 1995 2000, les exportations mondiales de marchandises en volume ont augment de 2% par an en moyenne, tandis que le PIB mondial a augment en moyenne de 3%. De 2000 2005, les exportations ont connu une plus forte croissance, de 5% par an en moyenne, tandis que la croissance du PIB a t de 3% par an en moyenne.

    Entre 2005 et 2010, les exportations de marchandises ont continu crotre plus rapidement que le PIB mondial, malgr la crise. Le taux de croissance des exportations a t de 3% pendant cette priode, tandis que la croissance du PIB a t infrieure, 2%. En 2009, les exportations de marchandises ont diminu de 12% et le PIB de 2% suite la crise financire. Cela a t suivi dune reprise rapide en 2010, les exportations de marchandises augmentant de 14% et le PIB de 4%.

    La faible croissance conomique qui a suivi la crise (le PIB augmentant de 2,5% par an en moyenne de 2010 2014) sest accompagne dune volution mdiocre du commerce, les exportations naugmentant que de 3% par an en moyenne.

    Volume des exportations mondiales de marchandises et produit intrieur brut mondial, 1995-2014

    Commerce et PIB

  • 17

    LE C

    OM

    ME

    RC

    E M

    ON

    DIA

    L E

    T LOM

    C: 19

    95

    2014

    Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015

    Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Malgr la crise financire, la part du commerce mondial dans le PIB est beaucoup plus importante aujourdhui quil y a 20 ans

    La part moyenne des exportations et des importations de marchandises et de services commerciaux dans le PIB mondial a sensiblement augment, passant de 20% en 1995 30% en 2014 (en valeur). En dautres termes, le PIB est fortement influenc par le commerce international.

    La crise conomique a gravement affect les exportations et les importations en 2009. La part du commerce dans le PIB a diminu de 5 points de pourcentage, passant de 31% en 2008 26% en 2009. Cette baisse a t due en grande partie la baisse des prix des produits de base. Malgr une reprise robuste en 2010-2011, le ratio du commerce au PIB en valeur reste infrieur son pic de 2008.

    Ratio du commerce des marchandises et des services commerciaux au PIB, 1995-2014

    22% 24%Ratio du commerce au PIB de la crise asiatique jusqu la crise Internet

    1997: 22% 2000: 24%

    31% 30%Ratio du commerce au PIB de la crise financire jusqu la hausse des prix

    du ptrole 2008: 31% 2009: 26% 2011: 30%

    20% 30%Ratio du commerce

    au PIB au cours des 20 dernires

    annes 1995: 20% 2014: 30%Note: Le ratio estim du commerce au PIB est le commerce total des marchandises et des services

    commerciaux selon le MBP5, (exportations + importations, sur la base de la balance des paiements) divis par le PIB, qui est mesur en termes nominaux et sur la base des taux de change du march

  • 18 Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Linternationalisation de la production a entran la mondialisation croissante des rseaux de production ou chanes de valeur

    Entre 1995 et 2011 (dernire anne pour laquelle des donnes sont disponibles), la contribution de la plupart des pays dvelopps et en dveloppement aux chanes de valeur mondiales (CVM) a sensiblement augment, do une plus grande diversification gographique de la base manufacturire. La baisse des cots du commerce et les progrs des technologies de linformation ont favoris cette volution.

    En 2011, prs de la moiti (49%) des changes mondiaux de marchandises et de services avait lieu dans le cadre des CVM, contre 36% en 1995. La tendance des pays se spcialiser dans certaines tapes de la production dun bien (appele spcialisation verticale), favorise par les investissements trangers directs, a cr de nouvelles possibilits commerciales, en particulier pour les petits pays en dveloppement et les conomies dEurope orientale. En consquence, le commerce mondial des produits intermdiaires a augment avec laccroissement de la spcialisation verticale.

    Certaines conomies ont accru leur participation aux CVM entre 1995 et 2011 en important davantage dintrants trangers pour produire des produits et services finals. Par exemple, la Hongrie et la Pologne sont entres dans les chanes de production de produits chimiques, de matriel de transport et de matriel lectrique aprs avoir adhr lUnion europenne.

    La part des composants imports dans les exportations des conomies dAsie de lEst a sensiblement augment. Certaines de ces conomies, notamment la Chine, la Rpublique de Core et la Thalande, ont profit des investissements dans linfrastructure et les ressources pour devenir ce quil est convenu dappeler lusine Asie. Lexemple le plus frappant est le Cambodge, pays moins avanc dont la spcialisation verticale a augment de 24% entre 1995 et 2011, montrant que lintgration dans les chanes dapprovisionnement rgionales peut tre trs rapide.

    volution de la participation de certaines conomies aux chanes de valeur mondiales, 1995-2011

    49% En 2011, prs de la

    moiti (49%) des changes mondiaux

    de marchandises et de services avait lieu dans le cadre

    des chanes de valeur mondiales

  • 19

    LE C

    OM

    ME

    RC

    E M

    ON

    DIA

    L E

    T LOM

    C: 19

    95

    2014

    Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015

    Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Contributions de certaines conomies aux chanes de valeur mondiales

    Cest par la fourniture des produits primaires ncessaires la production industrielle que la participation aux CVM augmente le plus. Cest le cas, par exemple, des pays exportateurs de ptrole, comme lArabie saoudite, le Bruni Darussalam, la Russie ou la Norvge, et des exportateurs de produits agricoles et de produits minraux dAmrique du Sud.

  • 20 Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Les services informatiques sont le secteur dexportation de services le plus dynamique

    De 1995 2014, les exportations mondiales de services informatiques et dinformation ont augment beaucoup plus rapidement que celles de tout autre secteur de services, enregistrant jusqu 18% de croissance annuelle moyenne. En 2014, elles taient estimes 302 milliards de dollars EU.

    Le commerce mondial des services commerciaux a augment de 8% par an en moyenne au cours des deux dernires dcennies, enregistrant une croissance deux chiffres particulirement forte de 2002 2008. Certaines catgories de services, telles que les services informatiques et dinformation et les services financiers, ont souvent enregistr une croissance suprieure la moyenne. Dautres secteurs, comme la construction, ont connu une croissance plus faible.

    Les conomies mergentes, en particulier en Asie, sont devenues des exportateurs de services informatiques de plus en plus importants. La part de la rgion dans les exportations mondiales est passe de 8% en 1995 29% en 2014, avec lessor des exportations de lInde et de la Chine. LAmrique du Nord est reste la trane et sa participation aux exportations mondiales a diminu. Toutefois, lEurope demeure le plus grand exportateur de services informatiques et dinformation, avec 58% des exportations mondiales en 2014.

    Parmi les secteurs de services, ce sont les technologies de linformation qui ont le mieux rsist la crise conomique mondiale, en raison de la demande constante de technologies ayant un bon rapport cot-efficacit du dveloppement de logiciels innovants, en particulier pour le secteur manufacturier, le secteur financier, les assurances et les soins de sant, et de la ncessit toujours plus grande de remdier aux problmes de scurit informatique.

    18% Croissance

    annuelle moyenne des exportations

    mondiales de services

    informatiques et dinformation

    (1995-2014)

    29% Part de lAsie

    dans les services informatiques

    et dinformation en 2014, contre

    8% en 1995

    Croissance des exportations mondiales de services commerciaux par grand secteur, 1995-2014

    Source: Estimations OMC-CNUCED-ITC.

  • 21

    LE C

    OM

    ME

    RC

    E M

    ON

    DIA

    L E

    T LOM

    C: 19

    95

    2014

    Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015

    Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Les transports sont la cl de vote du commerce des marchandises

    De 1995 2014, les services de transport ont affich une croissance moyenne lgrement infrieure la croissance annuelle de lensemble des services commerciaux, en particulier avant 2000.

    partir du dbut des annes 2000, lexpansion du commerce des marchandises et du transport arien international de passagers a entran une forte croissance du secteur des transports. En 2008, les exportations mondiales de services de transport ont atteint 891 milliards de dollars EU.

    Les transports et le secteur financier ont t les secteurs les plus touchs par la crise conomique mondiale. En 2009, les exportations mondiales de services de transport ont chut de 22%, la demande de transport de marchandises ayant diminu suite la forte contraction du commerce des marchandises. Pour tous les grands exportateurs, les recettes des transports se sont effondres. Les exportations ont diminu de 28% en Asie, de 21% en Europe et de 18% en Amrique du Nord.

    Au niveau mondial, le secteur des transports a commenc se redresser en 2010, enregistrant une croissance de 16%. Mais ce nest quen 2013 que les exportations mondiales ont dpass leur niveau davant la crise, totalisant 906 milliards de dollars EU.

    Exportations mondiales de services de transport, 1995-2014

    Diminution des exportations

    de services de transport en 2009

    -22%Monde

    -28%Asie

  • 22 Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Les exportations de services de communication sont en augmentation

    Les services de communication ont connu une croissance moyenne de 8% par an au cours des 20 dernires annes, ce qui est plus que la croissance totale du secteur des services, et ils ont montr une plus grande rsistance aux turbulences du march que beaucoup dautres catgories de services.

    Grce aux rapides progrs technologiques, le secteur des communications, en particulier des tlcommunications, a enregistr une croissance remarquable depuis 2000. Les exportations mondiales de services de communication ont atteint environ 115 milliards de dollars EU en 2014, affichant une croissance annuelle de 9% en moyenne depuis 2000, avec la forte augmentation du nombre dabonnements la tlphonie mobile dans le monde.

    Les services de communication ont assez bien rsist au ralentissement conomique mondial grce la demande continue de services de tlphonie mobile, en particulier dans les conomies en dveloppement, et la forte demande de services Internet. La croissance des exportations de services de communication a t soutenue dans toutes les rgions, culminant dans la Communaut dtats indpendants et en Europe, o elle a dpass 12% par an en moyenne.

    la fin de 2015, 97 personnes sur 100 auront un abonnement de tlphonie mobile, daprs les estimations de lUnion internationale des tlcommunications (UIT), et 47% de la population mondiale auront un abonnement mobile large bande. On estime que plus de 40% de la population mondiale utilisent Internet.

    Exportations mondiales de services de communication et indicateurs mondiaux des TIC, 2000-2014

    Source: Estimations OMC-CNUCED-ITC et Union internationale des tlcommunications.

    115 milliards de $EU

    Exportations mondiales de services de

    communication en 2014

  • 23

    LE C

    OM

    ME

    RC

    E M

    ON

    DIA

    L E

    T LOM

    C: 19

    95

    2014

    Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015

    Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Les crises financires touchent les grandes rgions exportatrices

    Le commerce international des services financiers a fortement augment au cours des 20 dernires annes, mesure que les marchs financiers se sont ouverts et mondialiss. Les services financiers sont le secteur de services le plus dynamique aprs les services informatiques et dinformation.

    Aprs une croissance rapide de 2002 2007, les exportations mondiales de services financiers ont stagn en 2008 et ont diminu de 12% en 2009, anne o la valeur des avoirs grs a fortement baiss et o les commissions et les frais prlevs par les banques et les autres tablissements financiers ont diminu dans le monde entier.

    La crise financire de 2008 a touch toutes les rgions. En particulier, lEurope a vu ses exportations de services financiers seffondrer de 17% en 2009, tandis que celles de lAsie ont diminu de 11%. En Amrique du Nord, la croissance des exportations de services financiers a considrablement ralenti, tombant 2%.

    Le secteur des services financiers a t affect par dautres turbulences en 2012. Linstabilit financire dans la zone euro a entran une nouvelle contraction des exportations de services financiers de lEurope et de lAmrique du Nord (-5% et -3%, respectivement). Au niveau mondial, les exportations de services financiers ont diminu de 3%. Elles ont repris en 2014, atteignant 349 milliards de dollars EU.

    Source: Estimations OMC-CNUCED-ITC.

    Exportations mondiales de services financiers, 1995-2014

    -11%Asie

    -17%Europe

    -12%Monde

    Diminution des exportations de

    services financiers en 2009

  • 24 Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Les exportations de marchandises vers les rgions en dveloppement ont nettement augment, mais lEurope reste la principale destination

    Les exportations mondiales de marchandises ( lexclusion des rexportations importantes de Hong Kong, Chine) ont enregistr une forte croissance au cours des 20 dernires annes, atteignant 18 494 milliards de dollars EU en 2014, soit prs de quatre fois la valeur enregistre en 1995 (5 018 milliards de dollars EU).

    LEurope a t la principale destination des exportations au cours des 20 dernires annes, suivie par lAsie, dont limportance en tant que rgion commerante a fortement augment. En 2014, les exportations mondiales de marchandises vers lAsie se sont leves 5 465 milliards de dollars EU, soit prs du tiers des exportations mondiales totales de marchandises.

    Les conomies en dveloppement ont renforc leur participation au commerce international au cours des 20 dernires annes. La part des exportations vers ces conomies est passe de 26% en 1995 39% en 2014, tandis que la part des exportations vers les conomies dveloppes est tombe de 68% en 1995 56% en 2014.

    Exportations mondiales de marchandises par rgion, 1995-2014

  • 25

    LE C

    OM

    ME

    RC

    E M

    ON

    DIA

    L E

    T LOM

    C: 19

    95

    2014

    Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015

    Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    La Chine est devenue le premier exportateur mondial

    La Chine a dpass le Japon pour devenir le premier exportateur dAsie en 2004, trois ans aprs son accession lOMC. Elle a dpass les tats Unis en 2007 et lAllemagne en 2009, devenant le premier exportateur mondial.

    La part des exportations des conomies en dveloppement dans le commerce mondial est passe de 26% en 1995 44% en 2014, tandis que la part des exportations des conomies dveloppes est tombe de 70% 52%.

    1 284 milliards de $EU

    Exportations des conomies en

    dveloppement 1995

    8 072 milliards de $EU

    Exportations des conomies en

    dveloppement 2014

    3 536 milliards de dollars $EU

    Exportations des conomies

    dveloppes 1995

    9 686 milliards de dollars $EU

    Exportations des conomies

    dveloppes 2014

    Principaux exportateurs mondiaux, 1995-2014

  • 26 Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    LUnion europenne est le plus grand exportateur parmi les accords commerciaux rgionaux

    Parmi les accords commerciaux rgionaux (ACR), lUnion europenne a toujours t le principal exportateur au cours des 20 dernires annes, ses exportations slevant 6 162 milliards de dollars EU, soit 33% du commerce mondial en 2014. LAccord de libre change nord amricain (ALENA), qui regroupe le Canada, les tats Unis et le Mexique occupe la deuxime place avec 2 493 milliards de dollars EU dexportations, soit 14% du commerce mondial en 2014. Malgr une augmentation en valeur, la part en pourcentage de lUE et de lALENA dans les exportations mondiales de marchandises a lgrement diminu.

    En 2014, lAssociation des nations de lAsie du Sud Est (ASEAN) a expdi 7% (1 295 milliards de dollars EU) des exportations mondiales de marchandises, tandis que les pays du Conseil de coopration du Golfe (CCG) en ont expdi 6% (1 025 milliards de dollars EU), contre 2% (105 milliards de dollars EU) en 1995.

    Limportance du MERCOSUR (March commun du Sud) et de la Communaut andine dans le commerce mondial sest accrue entre 1995 et 2014, leurs parts dans les exportations mondiales passant respectivement de 1,4% 1,7% et de 0,4% 0,7%.

    En Afrique, la part du March commun de lAfrique orientale et australe (COMESA) dans les exportations mondiales de marchandises est rest au niveau de 1995, soit 0,5% (96 milliards de dollars EU), tandis que la part de la Communaut de dveloppement de lAfrique australe (SADC) est passe de 0,9% 1,1% en 2014 (205 milliards de dollars EU).

    Part des exportations des ACR dans les exportations mondiales de marchandises, 1995-2014

    Pour en savoir plus: Tableaux I.16 I.19

  • 27

    LE C

    OM

    ME

    RC

    E M

    ON

    DIA

    L E

    T LOM

    C: 19

    95

    2014

    Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015

    Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Note: Pour 1995-1999, les donnes concernant lAmrique latine, lEurope de lOuest, lEurope centrale et orientale, la CEI et les tats baltes ont t utilises pour lAmrique du Sud et centrale et les Carabes, lEurope et la CEI, respectivement.

    Le commerce intrargional reprsente une part importante des exportations de lEurope, de lAsie et de lAmrique du Nord

    En Europe, le commerce lintrieur de la rgion a reprsent en moyenne plus de 70% de ses exportations totales de marchandises au cours des 20 dernires annes.

    En Asie, plus de la moiti des exportations totales de la rgion (52%) ont t effectues lintrieur de la rgion. La part du commerce intrargional en Amrique du Nord est un peu plus faible, reprsentant 50% des exportations totales de la rgion.

    Pour les pays dAfrique, le commerce lintrieur du continent est en augmentation, atteignant 18% des exportations totales de la rgion en 2014, contre 10% seulement en 1995.

    Au Moyen Orient, le commerce intrargional joue un rle mineur par rapport au commerce total de la rgion. En 2014, les exportations effectues lintrieur de la rgion ne slevaient qu 113 milliards de dollars EU, soit 9% des exportations totales, chiffres 1 288 milliards de dollars EU.

    Part des exportations intrargionales dans les exportations totales, 1995-2014

  • 28 Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Le commerce des marchandises entre pays en dveloppement na cess daugmenter depuis 2000

    En 1995, la valeur totale des exportations mondiales vers les pays en dveloppement tait de 487 milliards de dollars EU. En 2014, elle tait passe 4 198 milliards de dollars EU, soit presque neuf fois plus. Le commerce Sud Sud (exportations des conomies en dveloppement vers dautres conomies en dveloppement) na cess daugmenter depuis 2000, atteignant 52% des exportations totales de marchandises des pays en dveloppement en 2014, contre 38% en 1995.

    Alors que limportance relative du commerce Sud Sud sest accrue, les exportations des pays en dveloppement destination des pays dvelopps ont continu daugmenter en valeur, bien que leur part des exportations totales soit tombe de 59% en 1995 43% en 2014.

    Les conomies des BRICS (Brsil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) ont affich une croissance remarquable, passant de 8% des exportations mondiales en 2000 19% en 2014. Les quatre nouveaux pays industrialiss (NPI 4, savoir Hong Kong, Chine; Rpublique de Core; Singapour; et Taipei chinois) ont t le moteur des exportations des pays en dveloppement dans les annes 1980, reprsentant 8% des exportations mondiales en 1995 et en 2000. Leur part a diminu depuis, tombant 7% en 2014.

    La part des pays les moins avancs (PMA) dans les exportations mondiales est passe de 0,5% du commerce total en 1995 1,1% en 2014.

    Part des BRICS, des NPI 4 et des PMA dans les exportations mondiales, 1995-2014

    1995 24 milliards

    de $EU

    2005 82 milliards

    de $EU

    2014 207 milliards

    de $EU

    Exportations des PMA

    1995 336 milliards

    de $EU

    2005 1 276 milliards

    de $EU

    2014 3 478 milliards

    de $EU

    Exportations des BRICS

    1995 386 milliards

    de $EU

    2005 733 milliards

    de $EU

    2014 1 312 milliards

    de $EU

    Exportations des NPI 4

  • 29

    LE C

    OM

    ME

    RC

    E M

    ON

    DIA

    L E

    T LOM

    C: 19

    95

    2014

    Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015

    Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Les exportations mondiales de combustibles ont augment plus que celles de tout autre groupe de produits entre 1995 et 2014

    Avec une croissance annuelle moyenne de 12% entre 1995 et 2014, les exportations mondiales de combustibles ont augment plus en valeur que celles de tout autre groupe de produits. Mesures en dollars EU courants, les exportations de combustibles taient huit fois plus importantes en 2014 quen 1995. La part des combustibles dans les exportations mondiales est passe de 7% en 1995 17% en 2014. Toutefois, cela est d en partie laugmentation des prix de lnergie, qui ont t multiplis par cinq entre 1995 et 2014.

    Les exportations de produits pharmaceutiques ont enregistr le deuxime taux de croissance moyen le plus lev entre 1995 et 2014 (11%), suivies par les exportations de minerais et dautres minraux (10%). Toutefois, leur valeur combine reprsentait moins dun tiers de la valeur des exportations de combustibles.

    Les exportations de produits chimiques non pharmaceutiques ont augment de 7% par an entre 1995 et 2014, tandis que les exportations de produits alimentaires ont augment de 6% par an. Leur valeur combine tait peu prs gale celle des exportations de combustibles en 2014.

    Les matires premires et les textiles ont enregistr les taux de croissance annuels moyens les plus faibles (4% chacun) entre 1994 et 2015.

    Exportations mondiales de marchandises par groupe de produits, 1995 et 2014

    17% La part des

    combustibles dans les exportations mondiales est

    passe de 7% en 1995 17% en 2014

  • 30 Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    2012

    Un pic des prix des produits nergtiques a t atteint en 2012. Depuis, les prix ont

    diminu. Cette baisse est devenue beaucoup plus marque en 2014

    Au cours des 20 dernires annes, les prix de lnergie ont augment plus que ceux des autres produits primaires

    Les prix des produits nergtiques ont augment plus que ceux des autres produits primaires entre 1995 et 2014. Les prix de lnergie ont commenc augmenter en 2000 avant de se stabiliser pendant quelques annes. En 2003, ils ont repris leur hausse, atteignant un pic en 2008. Aprs la crise conomique de 2008-2009 et la contraction de demande qui en a rsult, les prix de lnergie ont baiss de 37%. Cela tant, ils taient encore plus de trois fois suprieurs leur niveau de 1995. Un deuxime pic a t atteint en 2012, anne o ils taient prs de six fois plus levs quen 1995. Depuis, les prix de lnergie ont diminu. Cette baisse, dabord progressive, est devenue beaucoup plus marque en 2014, les prix chutant de 8% par rapport lanne prcdente par suite de la contraction de la demande dnergie.

    Les prix des minraux et des mtaux non ferreux ont enregistr la deuxime hausse la plus leve entre 1995 et 2014, suivant une tendance analogue celle des prix de lnergie, quoique plus petite chelle. En 2014, ils ont diminu de 10% par rapport 2013, mais ils sont rests plus de deux fois plus levs quen 1995.

    Les prix des produits alimentaires et des boissons ont commenc augmenter plus rapidement en 2006, six ans aprs la premire forte augmentation des prix de produits comme le ptrole et les minraux. Ils ont diminu pendant la crise conomique, mais ils taient plus levs en 2009 quen 2007. En 2014, ils taient encore 1,6 fois plus levs quen 1995 (mais en baisse de 2% par rapport 2013).

    Les prix moyens des produits agricoles non alimentaires et des produits manufacturs ont augment lentement dans les annes 2000 avant de baisser en 2009, retombant presque leur niveau de 2000. Ces dernires annes, les prix ont t relativement stables, restant suprieurs denviron 15 30% leurs niveaux de 1995 pour les matires premires agricoles et denviron 15 20% pour les produits manufacturs. Les prix des matires premires ont augment de 2% en 2014, tandis que les prix des biens manufacturs sont rests leur niveau de 2013.

    Prix lexportation des produits primaires, 1995-2014

  • 31

    LE C

    OM

    ME

    RC

    E M

    ON

    DIA

    L E

    T LOM

    C: 19

    95

    2014

    Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015

    Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Lavnement du commerce lectronique a contribu la rduction des cots du commerce

    Les nouvelles technologies, lamlioration de laccs Internet et les systmes de paiement et de livraison lectroniques ont cr un nouveau moyen de faire du commerce le commerce lectronique qui a contribu la rduction des cots du commerce.

    En 2013, le commerce lectronique entre entreprises slevait environ 15 000 milliards de dollars EU et le commerce lectronique entre entreprises et consommateurs plus de 1 000 milliards de dollars EU. Ce dernier a enregistr une croissance plus rapide au cours des dernires annes, selon les estimations de la Confrence des Nations Unies sur le commerce et le dveloppement (CNUCED). Ces chiffres comprennent les transactions intrieures et internationales, ces dernires tant un niveau marginal mais croissant. Les petites et moyennes entreprises sont en retard sur les entreprises multinationales pour ce qui est du dveloppement de ce type de commerce.

    Le volume de petits colis passant par les douanes est un indicateur de laugmentation du commerce transfrontires, lie en partie au commerce lectronique. Le volume de ce commerce a augment de 48% entre 2011 et 2014, daprs lUnion postale universelle.

    En 1998, lOMC a tabli un programme de travail sur le commerce lectronique, qui dfinit le commerce lectronique comme la production, la distribution, la commercialisation, la vente ou la livraison de marchandises et services par des moyens lectroniques. Les statistiques du commerce des marchandises rendent compte du nombre de commandes en ligne partir du nombre de colis franchissant les frontires, tandis que les statistiques du commerce des services enregistrent les redevances pour les produits tlchargs (par exemple, les livres lectroniques) dans les catgories de services correspondantes.

    tant donn quil est difficile de recenser toutes les transactions lectroniques internationales, il nest pas possible de mesurer prcisment la taille de ce march laide des sources officielles. Cependant, les estimations du secteur priv indiquent que la rgion Asie Pacifique tait le plus grand march pour le commerce lectronique en 2014, tandis que le Moyen Orient et lAfrique taient les plus petits. Il existe toutefois des possibilits considrables pour ces rgions si les moyens technologiques adquats peuvent tre dvelopps. Le commerce lectronique pourrait en outre devenir une importante source demplois.

  • 32 Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Les exportations de services de voyage des pays les moins avancs senvolent

    En raison de laugmentation des arrives de touristes internationaux, les recettes des pays les moins avancs (PMA) au titre des voyages ont augment de 11% par an en moyenne depuis 1995, atteignant 15 milliards de dollars EU en 2014, daprs les estimations.

    Les exportations de services de voyage sont une importante source de revenus pour les PMA; elles reprsentaient 1,6% de leur PIB en 2014, contre 1,2% en 1995. Les dpenses des voyageurs entrent dans la chane de valeur du tourisme dans des secteurs tels que lhbergement, lalimentation et les boissons, les transports, le commerce de dtail et les activits culturelles et de loisirs, crant des possibilits demploi en particulier dans les zones rurales. Les recettes touristiques favorisent en outre le dveloppement dautres secteurs, comme lagriculture (par exemple, fourniture de produits alimentaires aux htels et aux restaurants), le btiment et les travaux publics, les communications, les services publics (par exemple, distribution dlectricit et deau dans les htels) et lorganisation dvnements.

    Le nombre darrives de touristes internationaux dans les PMA est pass de 4 millions en 1995 25 millions en 2014, selon les estimations tablies par le Secrtariat sur la base des donnes de lOrganisation mondiale du tourisme. Le tourisme rgional joue un rle important, reprsentant plus de deux tiers des arrives internationales dans les PMA.

    Exportations de services de voyage des PMA et arrives de touristes internationaux dans les PMA, 1995-2014

    Source: Estimations OMC-CNUCED-ITC et estimations de lOMC sur la base des donnes de lOrganisation mondiale du toursime.

    15 milliards de $EU

    Exportations de services de voyage des PMA en 2014

    11% Croissance

    annuelle moyenne des exportations de services de voyage

    des PMA (1995-2014)

  • 33

    LE C

    OM

    ME

    RC

    E M

    ON

    DIA

    L E

    T LOM

    C: 19

    95

    2014

    Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015

    Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Laccession lOMC stimule les exportations de services des nouveaux Membres

    La croissance moyenne des exportations de services commerciaux des Membres ayant accd rcemment lOMC est presque deux fois plus leve durant les trois annes qui suivent laccession que durant les trois annes qui la prcdent, indpendamment des particularits des pays.1

    Aprs laccession lOMC, la croissance des exportations de services dun pays est encore plus leve que dans les autres conomies, mme si elle correspondait la moyenne mondiale dans les annes prcdentes.

    Lamlioration de laccs aux marchs, la transparence et la prvisibilit accrues de lenvironnement commercial rsultant de laccession lOMC ont stimul les exportations de services commerciaux.

    Exportations de services commerciaux

    1Daprs lanalyse de 26 Membres ayant accd rcemment lOMC.

  • 34 Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Trente-trois nouveaux Membres ont rejoint lOMC depuis sa cration en 1995

    Le nombre de Membres de lOMC tait de 161 en juillet 2015, 33 nouveaux Membres ayant rejoint lOrganisation depuis 1995. Les dernires accessions en date sont celles du Ymen (en juin 2014) et des Seychelles (en avril 2015). La part des Membres de lOMC dans les exportations totales de marchandises est passe de 89% en 1995 94% en 2005 et 97% en 2014. Si lon exclut les rexportations importantes de Hong Kong, Chine, la part des conomies en dveloppement dans les exportations totales des Membres est passe de 20% en 1995 35% en 2005 et 43% en 2014.

    Lune des accessions les plus significatives en termes de volume dchanges a eu lieu en dcembre 2001, lorsque la Chine est devenue le 143me Membre de lOMC. Avant son accession, ses exportations de marchandises reprsentaient 3% des exportations mondiales totales en 1995 et seulement 4% en 2000. Dans les annes qui ont suivi son accession, la Chine a vu ses exportations de marchandises augmenter rapidement. Sa part dans les exportations mondiales totales est passe de 5% en 2002 6% en 2003 et 2004. En 2014, ses exportations de marchandises reprsentaient 12% du total mondial. Laccession de la Russie la plus grande conomie de la Communaut dtats indpendants en aot 2012 a marqu une autre tape importante.

    Laccession lOMC a eu une incidence considrable sur le commerce et la croissance conomique des pays concerns, indpendamment de la taille de leur conomie. Par exemple, les Tonga ont vu leurs exportations augmenter de 13% par an en moyenne dans les cinq annes qui ont suivi leur accession en 2007, contre -10% pendant les cinq annes qui lont prcde, tandis que leur PIB a augment de 9% par an en moyenne, contre 11% durant la priode de cinq ans prcdente.

    Le Kazakhstan deviendra le 162me Membre de lOMC une fois que son Parlement aura ratifi ses modalits daccession lOMC (dici au 31 octobre 2015). En 2014, ses exportations de marchandises slevaient 78 milliards de dollars EU et ses importations 41 milliards de dollars EU. Le Kazakhstan est le deuxime exportateur de marchandises parmi les pays de la CEI, aprs la Russie, et il tait le troisime importateur en 2014, aprs la Russie et lUkraine.

    largissement de la composition de lOMC

  • 35

    LE C

    OM

    ME

    RC

    E M

    ON

    DIA

    L E

    T LOM

    C: 19

    95

    2014

    Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015

    Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Exportations de marchandises des Membres de lOMC

  • 37

    I V

    OLU

    TION

    DU

    CO

    MM

    ER

    CE

    M

    ON

    DIA

    L

    Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015

    Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    I. volution du commerce mondial

    Pour plus dinformation en ligne:Vous pouvez tlcharger les fichiers Excel des tableaux sur le site www.wto.org/statistiques

    Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015

  • 38 Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Liste des tableaux

    I. volution du commerce mondial

    1. Aperu gnral

    Tableau I.1 Croissance du volume des exportations et de la production mondiales de marchandises, 2010-2014 39

    Tableau I.2 Croissance du volume du commerce mondial de marchandises, par certaines rgions et conomies, 2010-2014 39

    2. Commerce par rgion

    Tableau I.3 Commerce mondial de marchandises et des services commerciaux, par rgion et par certaines conomies, 2010-2014 40

    Tableau I.4 Commerce intrargional et interrgional de marchandises, 2014 41

    Tableau I.5 Exportations mondiales de marchandises, par rgion et par certaines conomies, 1948, 1953, 1963, 1973, 1983, 1993, 2003 et 2014 42

    Tableau I.6 Importations mondiales de marchandises par rgion et par certaines conomies, 1948, 1953, 1963, 1973, 1983, 1993, 2003 et 2014 43

    3. Principaux pays commerants

    Tableau I.7 Principaux exportateurs et importateurs mondiaux de marchandises, 2014 44

    Tableau I.8 Principaux exportateurs et importateurs mondiaux de marchandises ( lexclusion du commerce intra-UE (28)), 2014 45

    Tableau I.9 Principaux exportateurs et importateurs mondiaux de services commerciaux, 2014 46

    Tableau I.10 Principaux exportateurs et importateurs mondiaux de services commerciaux ( lexclusion du commerce intra-UE (28)), 2014 47

    4. Commerce bilatral des principaux pays commerants

    Tableau I.11 Canada - Commerce de marchandises, par origine et destination, 2014 48

    Tableau I.12 tats-Unis - Commerce de marchandises, par origine et destination, 2014 49

    Tableau I.13 Union europenne (28) - Commerce de marchandises, par origine et destination, 2014 50

    Tableau I.14 Japon - Commerce de marchandises, par origine et destination, 2014 51

    Tableau I.15 Commerce des services commerciaux de certaines conomies, par origine et destination, 2013 52

    5. Accords commerciaux rgionaux

    Tableau I.16 Commerce de marchandises des pays de lALENA par grand groupe de produits et par origine/destination, 2014 55

    Tableau I.17 Commerce de marchandises des pays du MERCOSUR, par grand groupe de produits et par origine/destination, 2014 56

    Tableau I.18 Commerce de marchandises des pays de la Communaut andine par grand groupe de produits et par origine/destination, 2014 57

    Tableau I.19 Commerce de marchandises des pays de lANASE, par grand groupe de produits et par origine/destination, 2014 58

    6. Pays les moins avancs

    Tableau I.20 Ratio des exportations de biens et de services commerciaux par rapport au PIB des pays les moins avancs, 2014 59

    Tableau I.21 Exportations et importations de marchandises des pays les moins avancs, 2014 60

    Tableau I.22 Importations de produits agricoles, combustibles et produits manufacturs de lUnion europenne (28), de lAsie et de lAmrique du Nord en provenance des pays les moins avancs, 2014 61

    Tableau I.23 Exportations de services commerciaux des pays les moins avancs, par catgorie, 2014 62

    7. Commerce des services des filiales trangres

    Tableau I.24 Ventes par des filiales de socits trangres - filiales rsidentes principalement engages dans des activits de services (FATS entrant), 2010-2012 63

    Tableau I.25 Ventes des filiales trangres de socits rsidentes - filiales implantes ltranger principalement engages dans des activits de services (FATS sortant), 2010-2012 64

    Tableau I.26 Services fournis par des filiales amricaines tablies ltranger (FATS sortant) et aux tats-Unis par des filiales trangres (FATS entrant) par conomie de la filiale, 2012 65

  • 39

    I V

    OLU

    TION

    DU

    CO

    MM

    ER

    CE

    M

    ON

    DIA

    L

    Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015

    Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    1. Aperu gnral

    Tableau I.1

    (Variation annuelle en pourcentage)

    2010-14 2012 2013 2014

    Exportations mondiales de marchandises 3.5 2.5 3.0 2.5Produits agricoles 3.5 1.5 3.0 2.5Combustibles et produits des industries extractives 1.5 3.0 0.5 1.0Produits manufacturs 4.0 2.0 2.5 4.0

    Production mondiale de marchandises 2.5 2.0 2.0 2.0Agriculture 2.5 1.5 5.5 1.5Industries extractives 1.5 2.5 0.5 2.5Industries manufacturires 2.5 2.5 1.5 2.5

    PIB mondial 2.0 2.0 2.0 2.0

    Croissance du volume des exportations et de la production mondiales de marchandises, 2010-2014

    Note : Voir les Metadonnes pour l'estimation des totaux mondiaux correspondant aux exportations et la production de marchandises et au PIB.

    Tableau I.2

    (Variation annuelle en pourcentage)

    2010-14 2013 2014 2010-14 2013 2014

    3.5 3.0 2.5 Monde 3.0 2.0 2.5

    4.5 2.5 4.0 Amrique du Nord 3.5 1.0 4.54.0 2.0 5.5 Canada 2.5 1.5 2.06.0 4.5 7.0 Mexique 6.0 3.0 7.04.5 2.5 3.5 tats-Unis 3.0 1.0 4.5

    2.0 2.0 -1.5 Amrique du Sud et centrale 3.5 3.5 -2.5

    2.5 2.5 1.5 Europe 1.0 0.0 2.52.5 2.0 2.0 Union europenne (28) 1.0 -0.5 3.0

    -1.5 -5.0 1.5 Norvge 1.5 1.5 1.04.5 16.0 -6.0 Suisse -2.5 2.0 -13.0

    1.0 1.0 0.0 Communaut d'tats indpendants (CEI) 2.5 -1.0 -10.0

    4.5 5.0 4.5 Asie 4.5 5.0 3.53.5 6.0 6.0 Australie 2.5 -2.5 2.07.5 7.5 7.0 Chine 6.5 10.0 4.06.0 8.5 3.0 Inde 4.5 -0.5 3.0

    -1.0 -2.0 0.5 Japon 3.0 0.5 2.53.5 3.0 4.0 Six pays commerants de l'Asie de l'Est a 3.0 3.5 3.0

    Croissance du volume du commerce mondial de marchandises, par certaines rgions et conomies, 2010-2014

    a Hong Kong, Chine; Malaisie; Rpublique de Core; Singapour; Territoire douanier distinct de Taiwan, Penghu, Kinmen et Matsu (Taipei chinois); et Thalande.

    Exportations Importations

  • 40 Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Exportations Importations

    2010-14 2013 2014 2010-14 2013 2014

    Marchandises6 2 0 Monde 5 1 16 2 3 Amrique du Nord 5 0 36 2 3 tats-Unis 5 0 45 1 4 Canada 4 0 04 -2 -6 Amrique du Sud et centrale 6 3 -53 0 -7 Brsil 6 7 -52 -2 -1 Chili 5 -1 -95 5 0 Europe 4 2 14 5 1 Union europenne (28) 3 1 2- 15 -13 Suisse - 9 -146 -2 -6 Communaut d'tats indpendants (CEI) 5 0 -116 -1 -5 Russie, Fdration de 6 2 -107 -2 -8 Kazakhstan 7 5 -162 -6 -8 Afrique 8 3 10 -4 -5 Afrique du Sud 6 -1 -34 -10 -7 Nigria a 8 10 79 0 -4 Moyen-Orient 8 6 0

    14 9 -5 mirats arabes unis a 12 11 49 -3 -6 Arabie saoudite, Royaume d' 11 8 -36 2 2 Asie 7 1 0

    10 8 6 Chine 9 7 0-3 -10 -4 Japon 4 -6 -1

    Services commerciaux6 5 5 Monde 7 6 56 5 3 Amrique du Nord 4 3 26 5 4 tats-Unis 5 3 33 0 -4 Canada 2 0 -56 3 1 Amrique du Sud et centrale 8 7 07 -2 5 Brsil 10 7 30 -3 -6 Argentine 3 2 -106 7 6 Europe 5 8 56 8 6 Union europenne (28) 5 8 55 5 2 Suisse 8 8 17 10 -8 Communaut d'tats indpendants (CEI) 12 15 -47 12 -6 Russie, Fdration de 13 18 -5

    -5 2 -34 Ukraine -1 11 -243 -3 6 Afrique 5 1 5

    -4 -16 13 gypte 7 -5 131 -5 0 Afrique du Sud -3 -5 -65 2 7 Moyen-Orient 9 5 9

    16 14 14 mirats arabes unis 14 7 63 7 3 Arabie saoudite, Royaume d' 4 4 148 3 6 Asie 9 5 88 -4 12 Chine 19 18 155 1 19 Japon 4 -8 12

    a Estimations du Secrtariat.

    Commerce mondial de marchandises et des services commerciaux, par rgion et par certaines conomies, 2010-2014

    Tableau I.3

    (Variation annuelle en pourcentage)

    2. Commerce par rgion

  • 41

    I V

    OLU

    TION

    DU

    CO

    MM

    ER

    CE

    M

    ON

    DIA

    L

    Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015

    Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Tableau I.4

    (En milliards de dollars et en pourcentage)

    OrigineAmrique du

    Nord

    Amrique du Sud et

    Centrale Europe CEI Afrique Moyen-Orient Asie Monde

    ValeurMonde 3195 744 6792 512 639 780 5485 18494Amrique du Nord 1251 214 379 17 43 79 504 2493Amrique du Sud et centrale 173 179 114 9 18 17 170 695Europe 540 119 4665 218 221 229 738 6810Communaut d'tats indpendants (CEI) 28 7 385 131 16 22 134 735Afrique 39 29 201 2 98 18 152 555Moyen-Orient 99 11 148 7 36 113 694 1288Asie 1065 185 900 127 207 302 3093 5917Part des courants d'changes rgionaux dans les exportations totales de marchandises de chaque rgionMonde 17.3 4.0 36.7 2.8 3.5 4.2 29.7 100.0Amrique du Nord 50.2 8.6 15.2 0.7 1.7 3.2 20.2 100.0Amrique du Sud et centrale 24.8 25.8 16.4 1.4 2.5 2.4 24.5 100.0Europe 7.9 1.7 68.5 3.2 3.3 3.4 10.8 100.0Communaut d'tats indpendants (CEI) 3.9 0.9 52.4 17.8 2.1 3.1 18.2 100.0Afrique 7.0 5.1 36.2 0.4 17.7 3.3 27.3 100.0Moyen-Orient 7.7 0.8 11.5 0.5 2.8 8.8 53.9 100.0Asie 18.0 3.1 15.2 2.1 3.5 5.1 52.3 100.0Part de chaque rgion dans les exportations mondiales de marchandises destination de la rgion

    Monde 100.0 100.0 100.0 100.0 100.0 100.0 100.0 100.0Amrique du Nord 39.2 28.8 5.6 3.4 6.8 10.1 9.2 13.5Amrique du Sud et centrale 5.4 24.1 1.7 1.8 2.8 2.2 3.1 3.8Europe 16.9 16.0 68.7 42.6 34.7 29.4 13.5 36.8Communaut d'tats indpendants (CEI) 0.9 0.9 5.7 25.6 2.4 2.9 2.4 4.0Afrique 1.2 3.8 3.0 0.4 15.4 2.3 2.8 3.0Moyen-Orient 3.1 1.5 2.2 1.3 5.6 14.5 12.7 7.0Asie 33.3 24.9 13.2 24.7 32.4 38.7 56.4 32.0Part des courants d'changes rgionaux dans le commerce mondial de marchandisesMonde 17.3 4.0 36.7 2.8 3.5 4.2 29.7 100.0Amrique du Nord 6.8 1.2 2.0 0.1 0.2 0.4 2.7 13.5Amrique du Sud et centrale 0.9 1.0 0.6 0.1 0.1 0.1 0.9 3.8Europe 2.9 0.6 25.2 1.2 1.2 1.2 4.0 36.8Communaut d'tats indpendants (CEI) 0.2 0.0 2.1 0.7 0.1 0.1 0.7 4.0Afrique 0.2 0.2 1.1 0.0 0.5 0.1 0.8 3.0Moyen-Orient 0.5 0.1 0.8 0.0 0.2 0.6 3.8 7.0Asie 5.8 1.0 4.9 0.7 1.1 1.6 16.7 32.0

    Commerce intrargional et interrgional de marchandises, 2014

    Destination

  • 42 Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Tableau I.5

    1948 1953 1963 1973 1983 1993 2003 2014

    Valeur

    Monde 59 84 157 579 1838 3688 7380 18494 Part

    Monde 100.0 100.0 100.0 100.0 100.0 100.0 100.0 100.0Amrique du Nord 28.1 24.8 19.9 17.3 16.8 17.9 15.8 13.5

    tats-Unis 21.7 18.8 14.9 12.3 11.2 12.6 9.8 8.8Canada 5.5 5.2 4.3 4.6 4.2 3.9 3.7 2.6Mexique 0.9 0.7 0.6 0.4 1.4 1.4 2.2 2.1

    Amrique du Sud et centrale 11.3 9.7 6.4 4.3 4.5 3.0 3.0 3.8Brsil 2.0 1.8 0.9 1.1 1.2 1.0 1.0 1.2Venezuela, Rp. bolivarienne du 1.5 1.7 1.5 0.6 0.8 0.4 0.4 0.4

    Europe 35.1 39.4 47.8 50.9 43.5 45.3 45.9 36.8Allemagne a 1.4 5.3 9.3 11.7 9.2 10.3 10.2 8.2Pays-Bas 2.0 3.0 3.6 4.7 3.5 3.8 4.0 3.6France 3.4 4.8 5.2 6.3 5.2 6.0 5.3 3.2Italie 1.8 1.8 3.2 3.8 4.0 4.6 4.1 2.9

    Communaut d'tats indpendants (CEI) b - - - - - 1.5 2.6 4.0Afrique 7.3 6.5 5.7 4.8 4.5 2.5 2.4 3.0

    Afrique du Sud c 2.0 1.6 1.5 1.0 1.0 0.7 0.5 0.5Moyen-Orient 2.0 2.7 3.2 4.1 6.7 3.5 4.1 7.0Asie 14.0 13.4 12.5 14.9 19.1 26.0 26.1 32.0

    Chine 0.9 1.2 1.3 1.0 1.2 2.5 5.9 12.7Japon 0.4 1.5 3.5 6.4 8.0 9.8 6.4 3.7Inde 2.2 1.3 1.0 0.5 0.5 0.6 0.8 1.7Australie et Nouvelle-Zlande 3.7 3.2 2.4 2.1 1.4 1.4 1.2 1.5Six pays commerants de l'Asie de l'Est 3.4 3.0 2.5 3.6 5.8 9.6 9.6 9.6

    Pour mmoire: UE d - - 24.5 37.0 31.3 37.3 42.4 33.3URSS, ex 2.2 3.5 4.6 3.7 5.0 - - -Membres du GATT/OMC e 63.4 69.6 75.0 84.1 77.0 89.0 94.3 97.3

    Note: Entre 1973 et 1983 et entre 1993 et 2003, les parts des exportations ont t sensiblement influences par l'volution du prix du ptrole.

    Exportations mondiales de marchandises, par rgion et par certaines conomies, 1948, 1953, 1963, 1973, 1983, 1993, 2003 et 2014

    b Les chiffres sont sensiblement affects par l'inclusion des changes mutuels des Etats baltes et de la CEI entre 1993 et 2003.c partir de 1998, les chiffres concernent l'Afrique du Sud et non plus l'Union douanire de l'Afrique australe.

    e Membres l'anne indique.

    a Les chiffres concernent la Rpublique Fdrale d'Allemagne de 1948 1983.

    (En milliards de dollars et en pourcentage)

    d Les chiffres concernent la CEE(6) en 1963, la CE(9) en 1973, la CE(10) en 1983, l'UE(12) en 1993, l'UE(25) en 2003 et l'UE(28) en 2014.

  • 43

    I V

    OLU

    TION

    DU

    CO

    MM

    ER

    CE

    M

    ON

    DIA

    L

    Organisation mondiale du commerceStatistiques du commerce international 2015

    Tlcharger les donnes:www.wto.org/statistiques

    Tableau I.6

    1948 1953 1963 1973 1983 1993 2003 2014

    Valeur

    Monde 62 85 164 594 1883 3805 7696 18641 Part

    Monde 100.0 100.0 100.0 100.0 100.0 100.0 100.0 100.0Amrique du Nord 18.5 20.5 16.1 17.2 18.5 21.3 22.4 17.7

    tats-Unis 13.0 13.9 11.4 12.3 14.3 15.9 16.9 12.9Canada 4.4 5.5 3.9 4.2 3.4 3.7 3.2 2.5Mexique 1.0 0.9 0.8 0.6 0.7 1.8 2.3 2.2

    Amrique du Sud et centrale 10.4 8.3 6.0 4.4 3.9 3.3 2.5 4.0Brsil 1.8 1.6 0.9 1.2 0.9 0.7 0.7 1.3Chili 0.4 0.4 0.4 0.2 0.2 0.3 0.3 0.4

    Europe 45.3 43.7 52.0 53.3 44.1 44.5 45.0 36.4Allemagne a 2.2 4.5 8.0 9.2 8.1 9.0 7.9 6.5Royaume-Uni 13.4 11.0 8.5 6.5 5.3 5.5 5.2 3.7France 5.5 4.9 5.3 6.4 5.6 5.7 5.2 3.6Pays-Bas 3.4 3.3 4.4 4.8 3.3 3.3 3.4 3.2

    Communaut d'tats indpendants (CEI) b - - - - - 1.2 1.7 2.7Afrique 8.1 7.0 5.2 3.9 4.6 2.6 2.2 3.4

    Afrique du Sud c 2.5 1.5 1.1 0.9 0.8 0.5 0.5 0.7Moyen-Orient 1.8 2.1 2.3 2.7 6.2 3.3 2.8 4.2Asie 13.9 15.1 14.1 14.9 18.5 23.5 23.5 31.5

    Chine 0.6 1.6 0.9 0.9 1.1 2.7 5.4 10.5Japon 1.1 2.8 4.1 6.5 6.7 6.4 5.0 4.4Inde 2.3 1.4 1.5 0.5 0.7 0.6 0.9 2.5Australie et Nouvelle-Zlande 2.9 2.3 2.2 1.6 1.4 1.5 1.4 1.5Six pays commerants 3.5 3.7 3.2 3.9 6.1 10.2 8.6 9.4

    Pour mmoire: UE d - - 25.5 37.1 31.4 36.2 41.3 32.9URSS, ex 1.9 3.3 4.3 3.6 4.3 - - -Membres du GATT/OMC e 58.6 66.9 75.3 85.5 79.7 89.3 96.0 97.7

    Note: Entre 1973 et 1983 et entre 1993 et 2003, les parts des exportations ont t sensiblement influences par l'volution du prix du ptrole.

    Importations mondiales de marchandises par rgion et par certaines conomies, 1948, 1953, 1963, 1973, 1983, 1993, 2003 et 2014

    b Les chiffres sont sensiblement affects par l'inclusion des changes mutuels des Etats baltes et de la CEI entre 1993 et 2003.c partir de 1998, les chiffres concernent l'Afrique du Sud et non plus l'Union douanire de l'Afrique australe.

    e Membres l'anne indique.