Solidarité juin 2014

download Solidarité juin 2014

of 16

  • date post

    09-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    218
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Bulletin de la Fédération de l'UPA-Estrie destiné aux 4000 producteurs agricoles de l'Estrie

Transcript of Solidarité juin 2014

  • Juin 2014, vol. 27, no 3

    SOLIDARIT AGRICOLE

    Priodique produit et publi par la Fdration de l'UPA-Estrie 4300 boul. Bourque, Sherbrooke, Qc J1N 2A6

    819 346-8905 (fabrication syndicale) Sans frais 1 855 741-8905

    www.estrie.upa.qc.ca

    Distribution : fermes familiales de lEstrie Tirage : 2 750 exemplaires Dpt lgal : ISSN 1488-4372 Envois poste-publication no de convention : 40026310

    ESPACES PUBLICITAIRES Abonnements : 2 650 entreprises agricoles

    ANNONCER VOS ACTIVITS Valry Martin 819 346-8905

    vmartin@upa.qc.ca

    Date de tombe : 15 aot 2014 Date de parution : 4 septembre 2014

    Dans ce numro : Maladie de Lyme Que faut-il savoir? ............. ...3 Diminuer lempoisonnement des abeilles ............ 5 Confrence-excursion sur les peupliers .............. 7 Crateurs de saveurs Le march de dtail....... 8 Rcit de stage de coopration au Sngal ......... 9 Banque de terres du Val-Saint-Franois..13

    DITORIALBonjour Productrices, Producteurs,

    En pleine priode de travaux intenses, pour la plupart dentre nous, je serai bref. Puissiez-vous me lire en entier.

    Acte de foi, sil en est un, mettre plein de graines en

    terre, esprant rcolter quelques mois plus tard, tout ce quil faut pour nourrir levages et population. Voil la force des hommes et des femmes qui font lagriculture.

    Cette anne, il est probable que les semis et les rcoltes de foin se chevaucheront. Un peu de repos au cours de lt sera alors bienvenu. Jai une suggestion pour vous : Rservez le 20 juillet votre agenda. Les membres du comit vie syndicale, en collaboration avec les administrateurs des syndicats locaux, vous attendent Weedon pour Le Grand rassemblement des familles agricoles de lEstrie.

    Ce sera une excellente occasion dchanger et de fraterniser avec nos confrres et consurs partageant la mme passion : lagriculture. Quelle belle faon de souligner lanne internationale de lagriculture familiale!

    Chaque administrateur aura dix billets vendre. premire vue, a peut sembler beaucoup. Toutefois,

    lexprience du 75e anniversaire de la Fdration de lUPA-Estrie, alors que 1 200 personnes staient runies pour une activit semblable, me porte croire quen y mettant un peu deffort, notre objectif sera atteint.

    Merci lavance de votre participation. Je suis convaincu que vous ferez dagrables rencontres.

    Cette activit se veut aussi le signal de dpart pour aller la rencontre des producteurs. Au cours de lautomne 2014 et de lhiver 2015, les administrateurs organiseront des rencontres individuelles ou de petits groupes avec tous les producteurs de lEstrie afin de connatre vos opinions et vos attentes envers lUnion. Ce sera aussi loccasion de mettre jour vos coordonnes et les informations sur vos productions. Rien de mieux quune conversation de personne personne et une poigne de main pour cultiver la solidarit qui caractrise notre Union.

    Bon t tous et toutes, on se revoit le 20 juillet.

    Franois Bourassa, prsident

    Grand rassemblement des familles agricoles de lEstrie

    20 juillet 2014 de 11 h 16 h Arna de Weedon

    Tous les dtails en page 16.

  • Solidarit agricole - Juin 2014 2

    Bienvenue aux nouveaux membres*

    # Entreprises Membres Production Syndicat local

    1. r ic De sro s ier s Cul ture s co mmer c ia les Coat i c oo k

    2. Sb ast ie n L an ct t A cr i c ol e Coat i c oo k

    3. Ben jam i n Ni c ho ls La i t ire Coat i c oo k

    4. 9033 -90 94 Q ub ec i n c. M arc & M ar io Che vre tte Fo i n Des S our ces

    5. Gerva is e C t A cr i c ol e Fro nte na c

    6. Stee ve F i l l i o n A cr i c ol e Fro nte na c

    7. RFL se nc M ar ia n ne B i lo de au , L ou is ette Gag n on , Fra n ci s & R ic har d B la ng er

    A cr i c ol e Fro nte na c

    8. Ferme A ura se nc L in da S ha tt uc k , D an ie l & Da v id Cosm an

    Cul ture s co mmer c ia les Ha ut- Sa i nt - Fra n o is

    9. M ary l in C t Ov ine M emp hrmag og

    10. M iel ler ie de l E str ie i n c . Dar io S u bo t i c & M a no j lo Go ved ar i ca Ap i c ole M emp hrmag og

    11. Den is Bea ureg ar d La i t ire Va l - Sa i nt - Fra n o is & Sher br oo ke

    12. rab l ir e La Pa let te Dore se nc

    St ph ane & V in ce nt C hag no n, Ghi s l a in Gag n o n

    A cr i c ol e Va l - Sa i nt - Fra n o is & Sher br oo ke

    13. Hug o Lar o ch el le Fo i n Va l - Sa i nt - Fra n o is & Sher br oo ke

    14. So p hie Be au ch em in Bo v ine Va l - Sa i nt - Fra n o is & Sher br oo ke

    15. C in dy F our ni er & M arc Ch evret te Bo v ine Va l - Sa i nt - Fra n o is & Sher br oo ke

    16. Da ny M a ur i ce Ov ine Va l - Sa i nt - Fra n o is & Sher br oo ke

    * Un nouveau membre est un producteur ayant sign volontairement son bulletin dadhsion.

    Sance d'information sur l'agrile du frne

    Le dpt du nouveau rglement sur l'agrile du frne, en vigueur depuis le 1er avril 2014, redfinit les limites de la zone rglemente. La limite ouest du territoire de l'Estrie en fait maintenant partie. Cet insecte sera vraisemblablement dans le territoire de lEstrie sous peu et son passage, ailleurs, a dj cr son lot de consquences importantes.

    Sance dinformation Pour en apprendre davantage sur lagrile du frne, ses consquences et limpact de la redfinition de la zone rglemente, vous tes invits participer une sance dinformation, organise par l'Agence de mise en valeur de la fort prive de l'Estrie (AMFE) en collaboration avec l'Agence canadienne d'inspection des aliments.

    Date : 26 juin 2014 Heure : partir de 9 h Lieu : Htellerie Jardins de Ville, 4235, boul. Bourque Sherbrooke

    Inscription ou information auprs de Mario Dionne ingnieur forestier de lAgence de mise en valeur de la fort prive de lEstrie par courriel via m.dionne@abacom.com ou par tlphone au 819 823-8884.

  • Solidarit agricole - Juin 2014 3

    La maladie de Lyme Que faut-il savoir?

    La maladie de Lyme est cause par une bactrie (Borrelia burgdorferi) transmise par un petit parasite : la tique. Au Qubec, une seule espce de tique soit la tique du chevreuil (Ixodes scapularis) transmet cette maladie, qui est prsente dans de nombreux pays dEurope et dAsie ainsi quaux tats-Unis. Bien quil soit faible dans lensemble du Qubec, le risque dattraper la maladie de Lyme est en augmentation dans le sud-ouest de la province. La maladie de Lyme se traite par un antibiotique.

    Mesures de protection personnelle

    viter lexposition aux tiques en sloignant des habitats qui leur sont favorables. Les tiques infestent les boiss et les hautes

    herbes, la recherche dun hte piquer.

    viter les piqres par lapplication dun rpulsif insectes et en portant des vtements qui couvrent la peau. Pour des

    activits dans les boiss ou les hautes herbes, il est recommand de porter un chapeau, des vtements manches longues ou

    jambes longues que lon entre dans les chaussettes et des souliers ferms. Par ailleurs, on voit mieux les tiques sur les

    vtements de couleur ple.

    Surveillance, extraction et analyse de la tique Le risque de transmission de la bactrie augmente avec la dure de la piqre. Le risque de transmission est trs faible avant 24 heures et plus important aprs 72 heures. Aprs une activit o lon risque davoir t expos aux tiques, il est important de bien examiner toutes les parties de son corps. Il faut rechercher les tiques adultes (de la grosseur dune pointe de crayon) et, surtout, les nymphes (de la grosseur dune tte dpingle).

    Le meilleur moyen utiliser pour extraire une tique de la peau demeure la pince fine aux extrmits pointues (pince charde). On la place le plus prs possible de la surface de la peau et, par un mouvement sr et constant, on tire la tique de faon perpendiculaire la peau, sans tourner.

    Il faut viter dcraser ou de perforer la tique, ce qui augmenterait le risque de contamination. Si une petite partie de la tique est reste dans la peau, on la retire avec la pince ; cette partie ne peut toutefois plus transmettre la bactrie. Il nest pas recommand dutiliser de la gele de ptrole, du vernis ongles ou de lessence pour tenter denlever la tique, ni dessayer de la brler. Aprs avoir retir la tique, on doit laver le site de la piqre et se laver les mains avec de leau et du savon.

    La tique, vivante ou morte, doit tre conserve sec, sans rien ajouter, dans un petit contenant rigide propre (ex. : un contenant de pilules, un petit pot ou un tube prlvement). On doit consulter un mdecin pour obtenir une prescription afin que la tique soit analyse au laboratoire du CSSS ou de lhpital le plus prs de chez soi. Il faut mentionner au mdecin le lieu et la date de chaque dplacement fait hors de sa municipalit de rsidence au cours des deux semaines prcdant le prlvement de la tique. Il peut scouler plusieurs semaines avant de savoir si une tique est porteuse de la bactrie.

    Surveillance des symptmes et consultation mdicale La maladie de Lyme se prsente souvent par lapparition, au site de piqre de la tique, dune rougeur de la peau qui dpasse 5 cm et qui augmente progressivement durant quelques jours ou quelques semaines. Cette lsion sappelle un rythme migrant. Dautres symptmes peuvent survenir, tels que des douleurs musculaires ou articulaires, des maux de tte, de la fivre ou de la fatigue. Dans les semaines ou les mois suivants, des complications peuvent toucher le cur, le systme nerveux ou les articulations. Aprs quelques annes, la maladie de Lyme peut entraner des problmes persistants, comme larthrite, si elle nest pas traite. La personne pique par une tique doit surveiller lappariti