Solidarité 2/2013

download Solidarité 2/2013

of 20

  • date post

    12-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    216
  • download

    1

Embed Size (px)

description

Magazine of Solidar Suisse

Transcript of Solidarité 2/2013

  • Numro 2, mai 2013

    POINT FORTGnrationsacrifie?

    Le magazine de

  • Esther MaurerDirectrice de Solidar Suisse

    2 DITORIAL

    26.02.2013Une campagne fracassanteLe dernier spot de Solidar Suisse fait la promotion dune initiative contre la sp-culation sur les denres alimentaires. Djant et fracassant.Dans un clip diffus sur Youtube, la vido sen prend ceux qui jouent avec la nourriture En dautres mots: ceux qui samusent avec le prix des denres ali-mentaires, qui spculent sur la hausse du bl, de lorge ou du manioc. Par ce biais, lONG soutient activement linitiative Pas de spculation sur les biens alimen-taires, lance en octobre dernier par la Jeunesse socialiste.Le clip de Solidar Suisse ne devrait pas tre au got des banquiers

    24.02.2013Menaces juridiques contre SolidarLa dernire vido de Solidar, qui montre un banquier drobant de la nourriture une famille africaine, continue faire des vagues.Une semaine aprs sa diffusion, Solidar Suisse se retrouve menace par une plainte: un constructeur automobile ita-lien exige le retrait immdiat du clip. Nous sommes trs heureux que cette grande entreprise condamne la spcula-tion sur la nourriture, explique Alexandre Marithoz. Solidar, qui ne veut pas courir le risque que largent de ses donateurs soit affect un procs, a remplac sa vido par une nouvelle version, o lon ne distingue plus la marque de la voiture.

    07.03.2013 Notre existence est menaceAu Salvador, le rchauffement climatique augmente lintensit et la frquence des catastrophes naturelles. Solidar Suisse y soutient un programme de prvention des inondations.Solidar aide les villages les plus menacs se protger des cyclones. Les habi-tant-e-s savent dj comment ragir, souligne la responsable locale du projet, Roco Garca de Las Heras. Vu que les catastrophes sont plus fortes, nous uvrons renforcer les moyens disponi-bles. Le projet permet aussi aux villages de mieux faire entendre leurs revendi-cations en particulier lamlioration des digues.

    Chre lectrice, cher lecteur, On peut exprimer le chmage en pourcentages, comparer les taux nationaux entre eux et examiner les systmes sociaux laune de leur assurance-chmage. On peut tre touch ou pargn par cette inactivit force et, bien sr, tre heureux que la Suisse connaisse un taux de ch-mage trs bas.Le chmage dploie des effets plus vio-lents dans les pays pauvres que dans les nations industrialises. Cette ralit sexplique assez aisment. Les systmes dassurances sociales sont plus solides dans nos pays; la grande majorit des personnes au chmage y bnficie dun filet de protection. De plus, la crise conomique mondiale touche de plein fouet les personnes les plus dmunies, dj durement frappes par 30 ans de no-libralisme. Et, dans la plupart des pays pauvres, le chmage des jeunes est bien suprieur au taux de chmage gnral, car les moins de vingt ans y reprsentent une proportion leve de la population.

    Mais les chiffres et les analyses dmographiques ne sauraient cacher une ralit humaine: des centaines de millions de jeunes sont exclus du march du travail alors quils rvent de pouvoir subvenir leurs besoins.

    Solidar Suisse veut un travail dcent pour une vie dcente. Une exigence essentielle pour tous ces jeunes qui, en raison du chmage, sont privs de perspectives. Nombre de nos projets visent garantir un avenir. Par exemple au Salvador (voir page 9), au Pakistan (voir page 10) et en Bosnie-Herzgovine (voir page 12).Pour Solidar Suisse, des jeunes con-traints linactivit ne sont pas quune statistique: nous nous engageons, avec eux et pour eux, en faveur de la justice sociale et pour une existence dcente. Avec votre soutien et grce votre

    gnrosit dont je vous remercie du fond du cur! Esther Maurer

    REVUE DE PRESSE

  • Editeur: Solidar Suisse, Quellenstrasse 31, Postfach 2228, 8031 Zrich Tl. 021 601 21 61, E-mail: contact@solidar.ch, www.solidar.ch CP 10-14739-9 Lausanne. Membre du rseau europen SolidarRdaction: Katja Schurter (rdactrice responsable), Rosanna Clarelli, Christian Engeli, Alexandre Marithoz, Cyrill Rogger

    Layout: Binkert Partner, www.binkertpartner.ch / Spinas Civil VoicesTraduction:Irene Bisang, Ursula Gaillard, Milena Hrdina, Interserv SA Lausanne, Jean-Franois ZurbriggenCorrection: Jeannine Horni, Carol Le CourtoisImpression et expdition: Unionsdruckerei/subito AG, Platz 8, 8201 SchaffhausenParat quatre fois par an. Tirage 37 000 ex.

    Le prix de labonnement est compris dans la cotisation (membres individuels 50. par an minimum, organisations 250. minimum). Imprim sur papier recycl et respectueux de lenvironnement.

    Page de titre: Au Salvador, les jeunes aspirent des perspectives davenir. Photo: Frederic Meyer. Dernire page: Signez linitiative contre la spculation alimentaire! Photo: Spinas Civil Voices.

    POINT DE VUELa crise conomique loigne les jeunes du march du travail une vritable bombe retardement. 13

    ACTUALIT Signez linitiative contre la spculation alimentaire! Ce jeu mortel doit cesser. 20

    PORTRAITLucia Herrera Martnez associe les hommes la lutte contre les violences domestiques.Les rsultats sont spectaculaires.

    18

    POINT FORTLe chmage des jeunes frappe une gnration entire. Comment combattre ce flau? Quelles sont les exigences des syndicats? Que fait Solidar? 4

    IMPRESSUM

    3

    POINT FORT Le chmage des jeunes 4 Chmage des jeunes: tat des lieux et mobilisations dans six pays 6 Au Salvador, une boulangerie offre une seconde chance de jeunes gangsters 9 Au Pakistan, aprs de terribles inondations, des apprentissages offrent des perspectives 10 Bosnie-Herzgovine: contre le chmage des jeunes, salons des mtiers et formation professionnelle 12 POINT DE VUE Vania Alleva: une gnration entire de jeunes risque dtre sacrifie 13 ACTUALIT En Bolivie, une table ronde labore des stratgies pour crer des emplois utiles et durables 15 CHRONIQUE 11 CONCOURS 16 RSEAU Nouvelles des OSEO rgionales 17 PORTRAIT Au Nicaragua, Lucia Herrera Martnez applique des stratgies novatrices contre les violences conjugales 18

  • 4La jeunesse bolivienne veut mettre son espoir et son enthousiasme au service de la socit.

    DES JEUNESPartout dans le monde, le chmage des jeunes devient un immense problme. Une gnration entire risque dtre perdue. Quen est-il dans diffrents pays? Quelles sont les rpercussions de ce flau?Quelles mesures lui oppose-t-on au Pakistan et au Salvador? En Afrique du Sud? En Bosnie-Herzgovine? En Italie? En Serbie? Et en Suisse?Photo: Dsire Good

    CHMAGE

  • POINT FORT

    5

  • Selon les chiffres officiels, 10,7% des jeunes Salvadoriens de 16 29 ans taient sans emploi en 2011 le ch-mage constituant un problme central pour cette tranche dge. Dans un pays comme le Salvador, les statistiques ne veulent cependant pas dire grand-chose: les emplois formels tant rares, les gens tentent leur chance dans le secteur informel sans contrat et sans la moindre protection sociale. Le recense-ment de 2007 a rvl que, dans le dpartement de Cabaas, seuls 32% des jeunes de 16 24 ans avaient du travail. Comment stonner quils mi-grent aux Etats-Unis?Voil pourquoi Solidar Suisse soutient des initiatives qui offrent des perspec-tives aux jeunes. Ces projets sont cruciaux, notamment pour les jeunes femmes qui, aujourdhui, se marient et se consacrent au mnage, tandis que leur poux quitte le pays, constate Eli-zabeth Crdoba du groupe de jeunesse Las Lomas. Dans un atelier de srigra-phie, neuf jeunes femmes et hommes de 13 25 ans, au bnfice de connaissan-ces pralables, acquirent de lexprience et se forgent une autonomie financire. Nous avons dj vendu quelques pro-duits, souligne Ever Beltrn. Avec notre savoir-faire, nous devrions bientt pou-voir imprimer les affiches de campagnes lectorales.

    Selon lInstitut italien de la statistique (Istat), 37,1% des jeunes de 15 24 ans en Italie taient au chmage en novem-bre 2012 et 10,6% la recherche dun emploi.Le taux des jeunes qui ne sont ni tu-diant-e-s, ni employ-e-s, ni stagiaires (aussi appels les NEET: Not in Educa-tion, Employment or Training), atteint 22,1% dans le pays. LItalie a ainsi dtr-n lEspagne, qui occupait le premier rang du classement au sein de lUnion europenne et affiche aujourdhui 20,4% de NEET. Le taux de ces derniers atteint 14,6% en France et en Grande-Breta-gne contre 10,7% en Allemagne. Les cots engendrs par cette jeunesse en perdition se sont monts 25,6 milliards deuros en Italie, soit le record de lUE.Entre 2005 et 2010, la proportion des jeunes chez qui le statut de NEET est devenu un tat durable est passe de 58,7 65,2%. Cette volution prouve que la jeune gnration rencontre des

    DES ALTER- NATIVES LA MIGRATION

    DES RECORDS DE JEUNES INACTIFS

    6 POINT FORT

    difficults croissantes trouver une place dapprentissage ou de travail.Alors que 26,8% des jeunes sans forma-tion ou sans travail finissaient, en 2005, par dcrocher un emploi, ce taux avait chut 19,2% en 2010. Vu que leurs chances de trouver un emploi samoindrissent, ils sont plus nombreux reprendre des tudes (12,9%) et certain-e-s sont passs de la recherche active dun emploi linactivit (progres-sion de 1,7%).Cest extrmement proccupant, car lorsque des jeunes sombrent dans la rsignation et se coupent du monde, faute dy voir des perspectives davenir, des rpercussions dramatiques pour la so cit sont craindre.

    Raquel Caas Coordinatrice de Solidar au Salvador

    Sergio Bassoli Confdration gnrale italienne du travail CGIL

  • Au Pakistan, plus de la moiti des habi-tant-e-s, 56% plus prcisment, ont moins de 24 ans. Ce sont surtout eux qui souffrent dun chmage gnralis. Officiellement, 8% des jeunes de 15 24 ans sont sans emploi. Ils sont toute-fois bien plus nombreux gagner leur vie dans le secteur informel.Les chances de trouver un emploi sont minces, surtout la campagne, o vit 60% de la population. Nombre de je