Revue W+B n°124

Click here to load reader

  • date post

    31-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    227
  • download

    4

Embed Size (px)

description

En cette année de commémorations du centenaire de la Première Guerre Mondiale, la revue W+B ne pouvait manquer, à l’approche des célébrations officielles, d’y rendre hommage à sa manière en y consacrant son dossier festival 2014.

Transcript of Revue W+B n°124

  • 1124

    WALLONIE // BRUXELLES

    Revue trimestrielle internationale dite

    par la Fdration Wallonie-Bruxelles

    et la Wallonie

    ISSN 0773-4301 - Bureau de dpt : Bruxelles X

    T

    2014

    DOSSIERCENTENAIRE 14-18,

    DES VALEURS SCULAIRES DFENDRE

    PORTRAITDENTREPRISEDE HAMOIR EN TASMANIE :

    DES PRODUITS NUTRITIONNELS

    WALLONS AUX QUATRE COINS DU MONDE

    CULTURE2014:

    LANNE SAX

  • G

    oo

    gle

    /Co

    nn

    ie Z

    ho

    u

    William Echikson - GooGlE

    Happy to be in #Wallonia, at the heart of Europe

    Google is expanding its data center in Wallonia (Belgium), which already is one of the most advanced in the world. Along with more than 1000 other foreign investors over the past 15 years, the internet company found strong local support, ample space, modern infrastructure, first-class know-how and 21rst century inspiration.The World is in Wallonia.

  • G

    oo

    gle

    /Co

    nn

    ie Z

    ho

    u

    William Echikson - GooGlE

    Happy to be in #Wallonia, at the heart of Europe

    Google is expanding its data center in Wallonia (Belgium), which already is one of the most advanced in the world. Along with more than 1000 other foreign investors over the past 15 years, the internet company found strong local support, ample space, modern infrastructure, first-class know-how and 21rst century inspiration.The World is in Wallonia.

    3

    WALLONIE // BRUXELLES

    Revue trimestrielle internationale dite

    par la Fdration Wallonie-Bruxelles

    et la Wallonie

    SOMMAIRE

    DOSSIERCENTENAIRE 14-18, DES VALEURS SCULAIRES DFENDRE

    06

    DITO04

    TOURISMEEN SE PROMENANT DANS LE VAL DE LESSE

    // J-M A

    28

    32 GASTRONOMIESENEFFE : AU GR DU VENT ET DES BONS PRODUITS

    // J-M A

    34 DESIGNLE DESIGN WALLON ET BRUXELLOIS MILAN

    // CC

    36 COOPRATION AU DVELOPPEMENTPETITS DRAGONS DEVIENDRONT GRANDS

    // FJ DO

    38 JEUNESSE 30 ANS DCHANGES DE JEUNES AVEC LE QUBEC

    // JR

    40 COIN BD LALBUM DES HROS OUBLIS DE LA LIBERT

    // DC

    42 SURVOLS

    PROFIL LE DPART LA RETRAITE DE LADMINISTRATEUR GNRAL DE WBI ET DE LAWEX // VL

    16

    PORTRAIT DENTREPRISE DE HAMOIR EN TASMANIE : DES PRODUITS NUTRITIONNELS WALLONS AUX QUATRE COINS DU MONDE // JR

    18

    INNOVATION ILS CRENT DES OS PARTIR DUN MORCEAU DE GRAISSE

    // SL

    22

    CULTURE 2014 : LANNE SAX

    // LP

    26

    SECRTAIRE DE RDACTIONEmmanuelle STEKKE

    COLLABORATIONMarjorie BAJOT, Marie-Catherine DUCHNE, Christel LEENTJENS, Marie PHILIPPOT, Violaine DELHAYE et Vronique BALTHASART

    CONCEPTIONCible Communicationwww.cible.be

    IMPRESSIONClaes-Roelswww.claes-roels.be

    DITEUR RESPONSABLEDidier TELLIERPlace Sainctelette 2B-1080 Bruxelles

    Tlchargez la revue surwww.wbi.be/rwb/

    La statue du Maquisard La Reid (Theux) Jrme Van Belle - WBI

    Photo de couverture

  • 1914-2014, WALLONIE-BRUXELLES

    NOUBLIE PAS

    DITO

    Art on Sax Dinant la mode Sax

    A

    IAS

    - D

    INA

    NT

    4 // W+B // 124

    RETOUR AU SOMMAIRE

  • 4 aot 1914, Antoine Fonck fut le premier soldat belge perdre la vie dans ce qui deviendra la Grande Guerre .

    Cent ans ont pass. Loccasion de rappeler limportance de ce conflit, dont les vnements fondent encore aujourdhui notre identit, comme le souligne lhistorienne Laurence van Ypersele. Les commmorations prvues, autant que les lieux symboliques aujourdhui remis en valeur, rappellent aux jeunes gnrations lhrosme des combattants, les atroci-ts subies par les civils. Et surtout la force de leur hritage, porteur de tolrance prventive.

    Lt 2014 voit galement le dpart de Philippe Suinen, qui quitte ses fonctions dAdministrateur gnral de WBI et de lAWEX pour voguer vers lhorizon dune retraite bien occu-pe. La revue W+B ne pouvait manquer de clbrer cette carrire, voue la promotion internationale de la Wallonie et de Bruxelles.

    Enfin, marquons aussi le bicentenaire de la naissance dAdolphe Sax, figure incontournable du patrimoine cultu-rel wallon, dcouvrons la splendide rgion du Val de Lesse, rveillons nos papilles gustatives Seneffe et soutenons les talents du design wallon et bruxellois Milan, entre autres choses.

    A votre lecture !

    5

    RETOUR AU SOMMAIRE

  • DOSSIER

    6 // W+B // 124

    CENTENAIRE 14-18, DES VALEURS SCULAIRES

    DFENDRE

    Cimetire militaire Saint-Symphorien de Mons WBT-JPRemy

    RETOUR AU SOMMAIRE

  • 7Dbut aot, lEurope et le monde com-mmoreront le centenaire de la Premire Guerre Mondiale. La revue W+B participe sa manire ces commmorations, en y consacrant son dossier principal: un rappel historique, des interviews, le tourisme de mmoire, les monuments et muses de Mons et Comines-Warneton, sur les traces dun hritage

    A partir du 4 aot, notre pays voquera, l'unisson avec les Allis d'hier, les 100 ans de la Grande Guerre. Ce ne sera pas un simple anniversaire de plus. Car comme le souligne Laurence van Ypersele, la coordinatrice des commmorations en Belgique francophone, ce fut un conflit mondial dont les vnements fondent encore aujourdhui notre identit, notre tre ensemble et notre rapport au monde . Un sicle aprs, il ny a plus ni survivants, ni tmoins, plus de combattants et pas davantage de rsistants de nos contres, et la carte du monde s'est profondment modifie. Mais 14-18 nous interpelle tou-jours. Elle rappelle la fragilit de la paix, de la prosprit et du respect des droits humains poursuit l'historienne de l'UCL. Il n'est pas facile de comprendre pourquoi les nations les plus prospres et technique-ment les plus avances du monde ont pu se combattre avec un tel acharnement et une telle haine ...

    Tout s'est prcipit trs vite. Le 4 aot 1914, l'Allemagne violait la neutralit de la Belgique, qui va se dfendre et faire appel ses garants. A Lige, larme belge rsiste plus que prvu. Les Franais vinrent

    sa rescousse dans le Sud Luxembourg et lEntre-Sambre-et-Meuse, les Britanniques Mons. Les combats furent meurtriers pour les armes, alors que des civils innocents taient massacrs par lenvahisseur et des villes et des villages presquentirement dtruits. Et cela l'encontre du droit inter-national et des droits humains. A partir de lautomne 1914, les fronts se stabilisaient: la guerre des tranches dbutait.

    Pour le Professeur van Ypersele la Premire Guerre mondiale rappelle la capacit des hommes rsister loppres-sion, rester solidaires face la pnurie et la mort, et rver dun monde meilleur. (...) Cette exprience nous a apport des bouleversements sociaux et politiques immenses : suffrage universel masculin (lgalit dans la souffrance a cr lgalit des droits), lgislation sociale, raffirma-tion de lattachement aux liberts fonda-mentales, Socit des Nations .

    Wallons et Bruxellois - comme les Flamands du reste - sont les hritiers de ce pass. Les commmorations doivent tre un moment fort de prise de conscience que lamour de la libert, le respect des droits humains, la solidarit face aux difficults, la capacit de rsister loppression et le got du terroir sont des valeurs qui sen-racinent dans le temps long, que celles-ci coulaient dans les veines de nos anctres et quelles ont survcu au pire pour arriver jusqu nous .

    // Christian Laporte

    UNE GUERRE VRAIMENT MONDIALE...La Grande Guerre ne fut pas une guerre europenne mais un vrai conflit mondial. Sur le front de lYser, les soldats et le personnel dappui taient issus de plus de 50 Etats contemporains. Les Empires connurent une mobilisation vraiment gnrale et pas uniquement les dominions (autogrs) qutaient le Canada, Terre-Neuve, lAustralie, la Nouvelle-Zlande et lAfrique du Sud. Trs vite dbarqurent en Belgique des uni-ts indo-britanniques et des tirailleurs nord- et ouest-africains. Suivirent des units dAfrique du Sud, des Carabes et mme des les Fiji. Qui plus est, dans les troupes colo-niales, on retrouva des minorits ethniques tels des Indiens, des Sikhs ou des Maoris. Enfin, la Chine rcemment devenue rpublique fit venir des dizaines de milliers de travailleurs du Chinese Labour Corps pour soutenir les Allis. Inversement, les troupes des colonies se sont aussi battues sur leurs continents comme les Congolais avec la Force publique...

    // C.Le

    RETOUR AU SOMMAIRE

  • 8 // W+B // 124

    DOSSIER

    QUELLE EST LAPPROCHE DES COMMMORATIONS EN BELGIQUE

    FRANCOPHONE ?Nous travaillons depuis trois ans sur les commmora-

    tions. Notre politique est de ne pas mettre l'accent sur les motions, qui empchent de penser. Ces motions seront l, c'est vident. Mais nous veillerons d'abord mettre l'accent

    sur les connaissances. Dire aux gens: voil les valeurs qui s'enracinent vraiment dans les connaissances historiques

    et font sens aujourd'hui. Ces valeurs sont l'attachement au terroir, le got de la libert, le respect du droit international,

    des droits humains, la capacit de rsister l'oppression et la solidarit en temps de pnurie. Elles fondent une paix

    souhaitable.

    LES PREMIRES BATAILLES

    ONT EU LIEU SUR LE SOL

    WALLONLaurence van Ypersele est historienne (UCL).

    Elle prside le groupe de pilotage "Commmorer 14-18" mis en place par la Wallonie et la Fdration

    Wallonie-Bruxelles

    Cimetire militaire Saint-Symphorien de Mons WBT-JPRemy

    RETOUR AU SOMMAIRE

  • 9DU CT WALLONIE-BRUXELLES, QUELS SERONT LES TEMPS FORTS ?Les Anglais Mons, Franois Hollande Lige, etc. Il y aura du beau monde en Wallonie. Le 4 aot, date du dbut de la Premire Guerre mondiale, c'est Mons et Lige. Deux grandes expos auront lieu Bruxelles et Lige. Il y a galement des appels importants lancs aux provinces e