Reconstitution corono-radiculaire - AECDR Corpo Dentaire ... · PDF file2 Ancrage radiculaire...

Click here to load reader

  • date post

    02-Jan-2019
  • Category

    Documents

  • view

    360
  • download

    5

Embed Size (px)

Transcript of Reconstitution corono-radiculaire - AECDR Corpo Dentaire ... · PDF file2 Ancrage radiculaire...

1

MORVAN Martin UE2 EC3 Prothse fixe JOSSELIN Maxime 28/09

Reconstitution corono-radiculaire

Attente des RCR :

Restauration de la dent dlabre

Rtablissement de la fonction

Rtablissement de lesthtique

La prennit de la ralisation doit tre associe ces notions.

La dure de vie d une prothse est lie celle de son infrastructure. Lesprance de vie moyenne

dune couronne est de 5 6 ans. Ce nest pas terrible mais on fait souvent des couronnes sur des

dents abimes

Trois causes principales dchec :

Rcidive carieuse

Descellement : surtout au niveau de la reconstitution corono-radiculaire (principalement si

prsence de carie)

Fractures radiculaires

Cest par ce que les reconstructions sont mal choisies ou mal raliser voir les deux (quand tes vraiment une chvre).

I. Dfinitions

Reconstitution corono-radiculaire : reconstitution qui intresse la fois les portions coronaire et

radiculaire de la dent ncessit de prparer la racine des dents.

Acte essentiel de la restauration prothtiques ayant pour objectif de : - Assurer la rtention (Assurer une liaison mcanique fiable)

- Restaurer les pertes de substances

- Maintenir ltanchit canalaire (viter les percolation bactrienne)

- Rpartir les forces

2

Ancrage radiculaire : extension de lobturation coronaire dans le canal trait (il faut de plus que le

traitement endodontique soit de bonne qualit), il augmente la rtention lorsque les parois rsiduelles de la dent sont insuffisantes, plusieurs alliage et composition (coul, fibr ...)

Tenon : partie saillante dune pice mcanique sajustant dans une partie creuse calibre,

ils fragilisent un peu les dents mais a permet la rtention et la mise dune couronne

On a 2 catgories de RCR :

RCR foule utilisant les matriaux insrs en phase plastique (donc mou) (amalgames, CVI, composite)Associ un tenon prfabriqu (mtallique, fibre de verre, quartz, carbone)

o RCR Srew post amalgame : amalgame + srew post = ancrages radiculaires

prfabriqus mtalliques (en titane ou en laiton). Ne pas visser les tenons (les sceller), le pas de vis est un lment de rtention seul. Technique proscrire.

Avantages : facilit de mise en uvre, peu sensible la technique, faible

cot

Inconvnient : risques lis lutilisation damalgame, corrosion de

lamalgame, tenons prfabriqus sadaptent pas prcisment

lanatomie canalaire, grande rigidit des ancrages avec risques de

fracture radiculaire lev, relargage de mercure, pas trs tanche.

o Maintenant on les fait en composite souvent alli a des fibres de verre (le plus

souvent), fibre de carbone (difficile dmonter), quartz.

RCR coule, technique indirecte, en mtal, inlay-core, faisant appel une tape en

laboratoire

3

Petite histoire :

Le pionnier de la dentisterie moderne est Pierre Fauchard qui a crit le livre : le chirurgien-dentiste ,

sorti en 1746, cest un breton n en Mayenne. Il a ouvert un cabinet paris.

Il fait tenir les couronnes avec les tenons !!

II. Principes gnraux de la RCR

La biomcanique : Le comportement bio-mcanique de la dent dpulpe : fragilit des dents dpulpes lies la

destruction coronaire. Les TTT endodontiques nentrainent pas de modification des caractristiques

mcaniques de la dent, cest donc seulement le dlabrement de la dent qui entre en jeu.

Le comportement mcanique des matriaux de restauration :

Matriau idal :

- Comportement lastique proche de la dentine (biomimtisme), absorption des contraintes,

- Adhrer parfaitement la dentine radiculaire pour viter les pertes de rtention et

dtanchit.

Alliages mtalliques :

- Excellente rsistance la flexion, cisaillement et la compression, mme sur des paisseurs

faibles, mais module dlasticit lev (absorbent peu les contraintes, sollicitent les racines,

risques de fracture). Si on met une force sur la portion de mtal a se dforme moins que

la dent.

- LIdal sont les alliages prcieux (au type IV) avec un module dlasticit peu lev et grande

rsistance en flexion.

Rsines composites :

- Module dlasticit proche de la dentine, bonne absorption des contraintes, rsistance en

flexion faible, ncessit de parois dentaires rsiduelles et tenons radiculaires

Fibre de verres :

- Bonne qualit mcanique, absorbe trs bien les contraintes.

Les objectifs de la RCR : - Restaurations pr-prothtique de la perte de substance dentaire (traumatique, pathologie

carieuse, thrapeutique)

- Etanchit canalaire (succs du TTT endodontique) - Rtention du systme prothtique

- Rpartition des contraintes fonctionnelles au sein de la substance coronaire et radiculaire

restante

Prserver lendodonte :

- Continuum endo-prothtique, la RCR assure ltanchit et la prennit du

traitement endodontique

- Il vaut mieux raliser la RCR rapidement aprs TTT endodontique de la dent (viter la contamination bactrienne), maintenir lasepsie (irrigation lhypochlorite de sodium) et

ltanchit apicale : conservation minimum 4-5 mm obturation lapex.

4

Prservation tissulaire :

- Respect de lanatomie canalaire (courbures). Le diamtre de prparation canalaire doit rester

le plus faible possible (rtention lie uniquement la longueur), prserver 1/3 diamtre

radiculaire de la partie la plus troite, limite de 1 mm de dentine rsiduelle autour du tenon.

Pour avoir une bonne rtention pour un inlay core, ce nest pas son diamtre qui importe, cest

sa longueur

Tenon :

- Le rle du tenon radiculaire est dassurer la rtention et stabilisation de la RCR (avec le

matriau dassemblage), il ne renforce pas la dent.

- Sa longueur : le plus long possible pour favoriser la rtention et la rpartition des contraintes,

entre et 2/3 de la longueur radiculaire (en de dventuelle courbure, respect 5mm du

bouchon apical). Il doit tre apical par rapport au niveau osseux (prsence dun parodonte

rduit favorise les fractures). Ce qui fait la rtention du tenon cest la longueur et pas le

diamtre.

- Choix des racines (on prend la racine la plus large) :

o Racines palatines M maxillaires

o Racines distales des M mandibulaires o PM cest compliquer cest souvent kife kife on met donc souvent deux ancrages

o Si la racine est courbe on ne la prend pas, si on la abim lors de lendo on ne la prend pas non plus.

Les tenons accessoires : longueur +/- 1,5 mm favorise la stabilit, rpartition des contraintes, majorer

la rtention.

Les tenons actifs (visss ou insrs en friction) sont prohibs. Il faut viter les contacts ponctuels entre le tenon et la paroi canalaire pour viter les fractures effet

coin .

III. Critres de choix de la RCR

Les critres de choix : - Quantit de substance rsiduelle aprs prparation priphrique

o inlay-core si dent trs dlabre

o Tenon si dent moins dlabre

- Position de la limite cervicale de la RCR

- Anatomie coronaire et radiculaire

5

- Les contraintes exerces sur la dent reconstitue

A. Quantit de substance rsiduelle aprs prparation priphrique :

1/Prparation coronaire priphrique antrieure : - Respecter la pseudo-homothtie

- Raliser la limite cervicale

- Penser type de prothse raliser

Prparation coronaire postrieure

- Tenir compte du paralllisme

2/Dpose des anciennes obturations puis curetage carieux minutieux Critre le plus important : le nombre de parois rsiduel

Est retenue comme paroi, celle avec paisseur > 1mm et une hauteur > de la hauteur coronaire

totale (parfois on nous dit 2mm pour la hauteur).

On a plusieurs conduites tenir, selon le nombre de parois restantes :

Si 4 parois restantes : o Pas de tenon radiculaire o Il faut retirer le matriau dobturation endodontique, marquer les entres canalaires

o Obturer la partie chambre avec CVIMAR ou composite o Ne pas supprimer les contre dpouilles, conserver le maximum de dentine

Si 3 parois restantes :

o Selon les contraintes exerces (occlusion, nombre de dents manquantes, ), pas de tenon radiculaire

o Il faut retirer le matriau dobturation endodontique, on marque les entres du

canalaire (= passage dun foret au dpart du canal).

o Obture la partie chambre avec CVIMAR ou composite o Ne pas supprimer les contres dpouilles - conserver le maximum de dentine

6

Si 2 parois restantes : o La surface de rtention est insuffisante, adjonction dun ancrage

radiculaire ncessaire o Les autres critres prennent leur importance : RCRC ou RCRF

Si RCR foule : le tenon traverse de part en part le composite. Il assure le

soutien du composite (cisaillement, flexion faible). La tte sera recouverte de

1 mm de matriau.

o Dent postrieure plutt coul, dent antrieur plutt inlay core

Si 1 paroi restante ou absence de paroi :

o Cest lindication dune RCR coule (inlay core), cest fiable et facile a assembl o Lancrage radiculaire assure la rtention de la partie coronaire o On a alors un ensemble homogne qui assure la rsistance structurelle suffisante

B. Position de la limite cervicale de la rec