Récolte Atelier co-création CJE Montréal Centre-Ville

download Récolte Atelier co-création CJE Montréal Centre-Ville

of 15

Embed Size (px)

description

Comment développer votre projet en mode co-créatif ? Avec Hélène Brown et Jonathan Jubinville 15 Janvier 201, au CJE Montréal Centre-Ville Cet atelier de formation avait pour intention d’initier les participants aux pratiques collaboratives et de permettre à ceux-ci de mettre en pratique quelques une des méthodologies et notions théoriques abordées. Les participants ont été invités à explorer la co-création et son potentiel en entrepreneuriat à travers un atelier participatif et ludique où ils ont pu faire l’apprentissage d’un nouveau vocabulaire, de nouveaux concepts et une expérience co-créative.

Transcript of Récolte Atelier co-création CJE Montréal Centre-Ville

  • 1. Comment dvelopper votre projet en mode co-cratif ? rcolte de latelier de formation avec Hlne Brown et Jonathan Jubinville 15 Janvier 2014 CJE Montral Centre-Ville 1
  • 2. Intention de latelier Cet atelier de formation avait pour intention dinitier les participants aux pratiques collaboratives et de permettre ceux-ci de mettre en pratique quelques une des mthodologies et notions thoriques abordes. Les participants ont t invits explorer la co-cration et son potentiel en entrepreneuriat travers un atelier participatif et ludique o ils ont pu faire lapprentissage dun nouveau vocabulaire, de nouveaux concepts et une exprience co-crative. Contenus abords o Le chemin chaordique o Les 4 volets de la pratique o La formulation oui et o Le triangle de lImprovisation applique o Limportance de la rcolte o Lart de poser des questions puissantes o Le check-in et le check-out 2
  • 3. Le chemin chaordique Dans une socit o lordre est survaloris, nous avons tendance nous rfugier dans son extrme, le contrle. Si lordre a son extrme, le chaos galement a le sien, nomm chamos; un mot dorigine grecque qui signifie chaos destructeur. Dans le contrle, la rigidit empche toute prise de risque alors que dans le chamos, les perturbations sont trop fortes pour permettre une ide de se structurer. Savoir naviguer le chemin chaordique cest dvelopper son habilet passer facilement de lordre au chaos puis du chaos lordre. Cest dans cette zone que se trouve lmergence, notre capacit crer et le manifester dans laction. 3
  • 4. Les 4 piliers de la pratique Au cur de la pratique dArt of Hosting ou LArt dagir ensemble - se retrouvent les 4 piliers de la pratique destine nous permettre de bien naviguer dans le chemin chaordique. Ces 4 piliers ne sont pas des tapes ou une hirarchie, ce sont 4 habilets dvelopper continuellement en contexte dinteraction. Et comme il sagit dune pratique, limage des arts martiaux, plus on la met en pratique, plus on la maitrise. Ces 4 piliers sont : 4
  • 5. Les 4 piliers de la pratique - suite tre lhte de soi-mme tre lhte de soi-mme signifie s'offrir une connexion avec soi-mme, faire le point sur ce qui nous habite, sur nos besoins et sur notre tat desprit. tre ici et maintenant, sans distraction, nous permet de travailler et dinteragir en toute conscience. a nous permet galement d'tre disponible donner comme recevoir. Exemple de pratique : Prendre un temps au dbut de chaque rencontre pour se connecter soi. Participer des conversations Participer consiste tre prsent, se responsabiliser de son coute et de son apport dans une conversation. Il sagit dcouter chacun avec attention et sans jugement. Il sagit galement de partager ce quon lon a a apport avec authenticit et humilit. Exemple de pratique : Ralentir le rythme des changes peut apporter une clart dans les propos. 5
  • 6. Les 4 piliers de la pratique - suite tre hte de conversations tre hte d'une conversation, c'est prendre la responsabilit de crer et de tenir le contenant au sein duquel un groupe de personnes peut travailler ensemble de la meilleur faon possible. Inviter des personnes y participer signifie tre particulirement l'coute du rythme, de la couleur et de la teneur de la conversation, afin de la faciliter et den rcolter ce qui merge. Exemple de pratique : Savoir ce que lon souhaite rcolter et par quelle question nous pouvons y arriver. Co-crer Co-crer : Agir ensemble. Joindre nos connaissances, nos expriences et nos habilets celles des autres dans un intrt de bien commun. La co-cration demande de participer activement l'effort collectif, partir de ce que nous sommes et de notre potentiel propre. Elle nous amne dans le ailleurs , dans cet espace qui n'est ni le mien, ni le tien, mais le ntre. Le cadeau de la co-cration se trouve dans la synergie, dans lapprentissage et dans l'inspiration qui nous permettent de construire ensemble. 6
  • 7. Le Oui! Et et limprovisation applique Limprovisation applique sappuie sur trois grands principes, tels que prsents dans Everythings an offer de lauteur Robert Poynton. 1. Lcher prise Sur ce que lon croit tre la bonne chose faire pour tre ici et maintenant et tre ouvert aux diffrentes perceptions de chacun. 2. Remarquer plus Du potentiel qui nous entoure, des subtilits qui nous permettent de trouver un terrain commun. 3. Utiliser tout Ce qui nous est offert. Notre monde est dabondance, pour peu quon sache le reconnaitre et que lon vite le gaspillage. Et au cur de ces trois piliers se trouve le principe du Oui!, Et . Cest dvelopper son habilet reconnatre ce qui est apprciable dans ce qui nous est prsent et construire sur cette base. 7
  • 8. Le Oui! Et et limprovisation applique 1) Une personne commence avec une invitation : Faisons ou Allons 2) La seconde rplique : Oui! Ce que jaime de TON ide cest Puis relance une invitation : Et allons Cette seconde rplique est rpte tour de rle par les participants. 8 Pour guider notre travail en mode Oui! Et nous pouvons utiliser une formulation en deux temps :
  • 9. La rcolte On norganise pas une rencontre, on organise une rcolte. - Chris Corrigan Lorsque lon organise une rencontre il est primordial de dterminer notre intention : Que voulons-nous aller chercher? Quel est notre besoin? Cette intention, souvent formule sous forme de question, est intimement lie la rcolte. En fait, elle y mne directement. Cest pourquoi nous avons tendance dire on norganise pas une rencontre, on organise une rcolte . La rcolte est fondamentale dans le dveloppement de projets en mode co-cratif. Elle permet de capter et de rendre visible notre intelligence collective. Une fois que nous savons ce que nous souhaitons rcolter, il reste choisir les mdias par lesquels nous capterons cette intelligence collective. De la vido la rcolte graphique en passant par les compte-rendu classiques, la posie et la photo, lventail est large. 9
  • 10. Lart de poser des questions puissantes Communment nous disons dune question quelle est puissante quand elle nous surprend et nous fait rflchir. Poser une question puissante est un des lments cls pour avoir une conversation qui nous mnera plus loin. Cest une manire utile douvrir la conversation et dinviter tous les participants tre vraiment prsents. Avoir une question centrale puissante, qui nous guide tout au long dun processus est essentiel : elle tmoigne de notre intention, nous permet de rflchir au-del de nos horizons et nous sert nous recentrer lorsque nous nous loignons de notre chemin. Une question puissante est : Ouverte, on ny rpond pas avec un oui ou un non Sadresse directement nous et cherche toucher le coeur Nous engage et cre de lnergie positive Va chercher ce qui est possible, non les problmes Nous invite prendre une pause avant de formuler une rponse Ouvre le champ de vision, met de la lumire dans les zones dombre Nous mne plus loin, plus en profondeur Et permet dautres questions dmerger 10
  • 11. Vos questions puissantes 11
  • 12. Le check-in et le check-out Habituellement, une rencontre se fait en trois temps. Il y a un dbut, un milieu et une fin. Cest gnralement sur le milieu que nous concentrons notre attention, sur les conversations que nous voulons avoir. Ce faisant, nous perdons normment de potentiel que le check-in et le check-out sont susceptibles de nous rvler. Le check-in Il constitue la condition initiale dune rencontre, il influencera tout le droulement, que ce soit la nature des changes ou encore lnergie avec laquelle ils auront lieu. Le check-in nous permet de prendre un moment pour arriver, pour honorer la prsence de chacun, pour prendre le pouls et pour mettre la table. En pratique Une question simple qui fait appel au vcu personnel peut composer un check-in classique assez scuritaire : Vous arrivez dans comment aujourdhui?, Quest-ce qui vous est arriv de particulirement agrable dernirement? Des exercices plus physiques comme 1-2-3 ou une sance dtirements peuvent galement constituer un check-in intressant. 12
  • 13. Le check-in et le check-out - suite Le check-out Il constitue le tmoin final dune rencontre, il influencera lnergie dans laquelle les participants quitteront la rencontre ou