Rapport de Stage Zabala 2009 - · PDF file Introduction Les anciennes pratiques sylvicoles...

Click here to load reader

  • date post

    04-Oct-2020
  • Category

    Documents

  • view

    0
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Rapport de Stage Zabala 2009 - · PDF file Introduction Les anciennes pratiques sylvicoles...

  • FACULTÉ DE FORESTERIE UNIVERSITÉ DE MONCTON CAMPUS D’ÉDMUNDSTON

    Hétérogénéité de l'habitat en peuplements de feuillus tolérants inéquiennes après

    coupe de jardinage réalisée avec marquage positif des arbres d'avenir.

    ZABALA Grégory

    25 Mai au 21 Août 2009

  • TABLE DES MATIERES

    TABLE DES MATIERES .......................................................................................................................2

    LISTE DES FIGURES ...........................................................................................................................3

    LISTE DES TABLEAUX ........................................................................................................................3

    INTRODUCTION ...............................................................................................................................4

    MÉTHODOLOGIE..............................................................................................................................6

    LOCALISATION DU TERRITOIRE D’ÉTUDE... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...6

    DISPOSITIF EXPÉRIMENTAL.. ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...7

    ÉCHANTILLONNAGE ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...8

    Mesures et dispositif d’échantillonnage.. ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...8

    ANALYSE DES DONNÉES .. ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... . 10

    RÉSULTATS ................................................................................................................................... 11

    DISCUSSION .................................................................................................................................. 18

    CONCLUSION ................................................................................................................................ 21

    REMERCIEMENTS........................................................................................................................... 22

    RÉFÉRENCES.................................................................................................................................. 23

    ANNEXES...................................................................................................................................... 27

    Supprimé : 1112

    Supprimé : 19

    Supprimé : 22

    Supprimé : 23

    Supprimé : 24

    Supprimé : 28

  • Liste des Figures FIGURE 1: LOCALISATION DES SITES D'ÉTUDE ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...7

    FIGURE 2: CHICOT AVEC DES TROUS DE PICS . ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...1

    FIGURE 3: CARTE DU DISPOSITIF EXPÉRIMENTAL POUR LE SITE DE GOUNAMITZ OUEST... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...1

    FIGURE 4: DISTRIBUTION DU NOMBRE DE TROUÉES POUR 3 CLASSES DE LONGUEUR. .. ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...1

    FIGURE 5: DISTRIBUTION DE LA DENSITÉ MOYENNE DE CHICOTS PAR CLASSES DE DIAMÈTRE. ... ... ... ... .. ERREUR ! SIGNET NON DÉFINI. FIGURE 6: DISTRIBUTION DU VOLUME DE DÉBRIS TOTAUX ET DE CLASSE DE DÉCOMPOSITION 1 ET 2 PAR CLASSES DE DIAMÈTRE. .. ... ...1

    Liste des Tableaux TABLEAU 1: CLASSIFICATION DE LA QUALITÉ DES ARBRES BASÉE SUR LES SYMPTÔMES DE LA CARIE SELON MAJCEN ( ???) ... ... ... ... ...4

    TABLEAU 2: COMPOSITION DES PEUPLEMENTS EN SURFACE TERRIÈRE PAR ESSENCE ET PAR TRAITEMENT. ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... . 11

    TABLEAU 3: PROPORTION DE TROUÉES POUR CHACUNE DES 15 UNITÉS EXPÉRIMENTALES. . ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... . 13

    TABLEAU 4: TEST DU KHI² ET RÉPARTITION DES FRÉQUENCES OBSERVÉES ET ATTENDUES POUR TOUS LES TRAITEMENTS PAR CLASSE DE

    DIAMÈTRE . ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... . 13

    TABLEAU 5: TEST DU KHI² ET RÉPARTITION DES FRÉQUENCES OBSERVÉES ET ATTENDUES POUR LES MARQUAGES POSITIFS ET NÉGATIFS À

    35% D'INTENSITÉ PAR CLASSE DE DIAMÈTRE... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... . 14

    TABLEAU 6: SYNTHÈSE DES ANOVA ET CONTRASTES RÉALISÉES SUR LES PROPORTIONS DE TROUÉES, LES DENSITÉS DE CHICOTS ET LES

    VOLUMES DE DÉBRIS. . ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... . 17

    Supprimé : 9

    Supprimé : 10

    Supprimé : 12

    Supprimé : 15

    Supprimé : 16

    Supprimé : 4

    Supprimé : 11

    Supprimé : 13

    Supprimé : EFFECTIFS

    Supprimé : 13

    Supprimé : EFFECTIFS

    Supprimé : 14

    Supprimé : 17

  • Introduction

    Les anciennes pratiques sylvicoles visaient à prélever en forêt le bois qui avait une forte valeur

    marchande (sciage, construction) ou avec une forte utilité (bois de chauffage) sans gestion en tant

    que telles. Les coupes, jusqu’à la moitié du 19ème siècle tendaient à appauvrir les peuplements et ne

    laisser sur pied que des arbres de mauvaise qualité (Ministère des Ressources Naturelles et de la

    Faune (MRNF) Québec 2002). Les mentalités changent et les méthodes évoluent avec. C’est en 1869

    que la première loi forestière recommande la Futaie Régulière puis en 1881 en France que se

    développa le traitement s’inspirant des lois de la nature, le jardinage (Tremblay 2006). Ce n’est que

    100 ans après qu’il est utilisé au Québec et il se développe de plus en plus au rythme de 40 000 ha/an

    (Majcen 1994). La vocation principale de ce genre de coupe sélective est de reproduire les

    perturbations naturelles qui reviennent à retirer 1% du peuplement par an (Runkle 1982, Nyland

    2002) afin de se rapprocher de vieilles forêts et de conserver ou améliorer la biodiversité (Thompson

    et al. 2004, Hunter 1990). Nous sommes dans la recherche de compromis entre production de valeur

    et maintien de la santé écologique des écosystèmes. C’est de la gestion proche de la nature.

    Cette présente étude vise à évaluer les impacts des coupes de jardinage suite à un marquage positif

    ou négatif et de juger de la qualité des peuplements comme habitat pour la faune et la flore. Pour

    cela, on compare les deux types de marquages (positif et négatif) et deux intensités de récolte (35 et

    50%) comparé avec un témoin non coupé.

    La technique de jardinage est surtout utilisée pour des feuillus tolérants tels que principalement Acer

    Saccharum March et Betula alleganiensis Britton pour l’étude. Les résineux tolérants se prêtent

    également bien à ce type de traitement (Thuya occidentalis (L.) et Picea rubens Sarg. par exemple)

    (ref ??).

    Cependant, les coupes de jardinage ont soulevées quelques problèmes tels qu’un mauvais choix des

    tiges récoltées, une augmentation de la mortalité ou encore des baisses de rendement (Boulet 2006).

    Le choix des tiges peut se faire suivant deux méthodes de marquage des arbres (négatif ou positif) et

    à l’aide de différents systèmes de classification des arbres (Majcen 1990 ou Boulet 2006).

    Le marquage négatif pratiqué jusqu’à récemment au Québec pour les coupes de jardinage consistait

    à marquer les arbres qui vont être retirés lors de la coupe. Selon Majcen et al. (1990), il faut favoriser

    le prélèvement des tiges non vigoureuses mais de qualité (classe 3) et ensuite les tiges non

    vigoureuses et non de qualité (classe 4). On laissera les tiges de classe 1 (vigoureuses et de qualité) et

    2 (de faible qualité mais vigoureuses).

    Tableau 1: Classification de la qualité des arbres selon Majcen et al. (1990)

    I II III IV

    Vigueur + + - -

    Qualité + - + -

    Boulet (2006) tend à modifier cette méthode et propose une classification basée sur les symptômes

    de carie. Il privilégie le prélèvement des arbres qui devraient mourir d’ici la prochaine rotation (M) ou

    Commentaire [U1] :

    Commentaire [U2] : s ?

    Commentaire [U3] : devrais probablement cibler le

    Canada

    Supprimé : s

    Commentaire [U4] : y avoir une discontinuité

    temporelle dans le texte entre les anciennes pratiques au Canada, en

    France, puis de nouveau au Canada.

    Supprimé :

    Commentaire [U5] : d'utiliser une forme plus impersonnelle surtout ici en introduction lors de la mise en

    contexte.

    Commentaire [U6] : probablement ici mentionner les problèmes rencontrés dans

    l'applicati