Mise en page 1 - Juillet-aout 2013.pdf · péennes met en garde contre la sécularisation Zürich,

download Mise en page 1 - Juillet-aout 2013.pdf · péennes met en garde contre la sécularisation Zürich,

of 8

  • date post

    11-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Mise en page 1 - Juillet-aout 2013.pdf · péennes met en garde contre la sécularisation Zürich,

  • B i AS

    om

    ma

    ire 2

    2

    33

    4

    4

    5

    5

    6

    7

    7

    7

    Mensuel 34e anne n 372 - Juillet - aot 2013

    Nouvelles des glises adventistesPrtoria, Afrique du Sud - Confrence mondiale de la Jeunesse adventistePrtoria, Afrique du Sud - Coopration entre le Dparte-ment de la Jeunesse adventiste et les ministres de soutien

    Fdration protestante de FranceParis, France - Manifeste pour lespranceMialet, France - Lassemble du dsert en prparation

    Protestantisme internationalZrich, Suisse - Ouverture de la premire glise bou-tique de Suisse

    Nouvelles cumniquesBudapest, Hongrie - La confrence des glises euro-pennes met en garde contre la scularisationZrich, Suisse - Le code dhonneur AES gagne en impor-tanceZrich, Suisse - Un largissement de la reconnaissancemutuelle du baptme

    Libert religieuseParis, France - Le CNEF lance un appel un meilleur res-pect de la libert de conscience et de religionBerlin, Allemagne - Limite de la libert religieuse dans 64paysBerne, Suisse - Signatures remises lambassade du Ni-gria Berne

    Sociologie des religionsParis, France - Croyants ou non, les jeunes veulent vivrela religion autrement

    Bulletin publi par le Service de presse adventiste(Service de communication adventiste francophone)n BP 100

    30, avenue mile-Zola77193 Dammarie-ls-LysCedex, France.

    n 11-13, rue Ernest Allard,1000 Bruxelles, Belgique.

    n 19, chemin des Ppinires1020 Renens, Suisse.

    RdactionTl. 01 64 79 87 00communications.u@adventiste.orgSite web : www.adventiste.orgLes communiqus peuvent tre repro-duits avec mention de la source : BIA

    Directeur de la PublicationJean-Paul Barquon

    RdactionJean-Paul Barquon

    CorrespondantsEmanuel LopesJeroen TuinstraJthro CamilleDominik FrikartCorrado Cozzi

    Secrtaire de rdactionDina Lambert

    BulletindInformationAdventisteAdventist News Networks

  • Nouvelles des glises adventistes

    (ANN/BIA) - Dammarie-les-Lys, FrancePrtoria, Afrique du Sud - Confrence mon-diale de la Jeunesse adventiste

    La rencontre internationale Impact Afrique duSud, 3e Confrence mondiale sur la Jeunesse et leService communautaire , sest tenu du 8 au 13 juilletavec une semaine consacre des projets de ser-vice, suivie dune semaine de sessions et de servicesspirituels les aprs-midi.

    Les volontaires ont particip plus de 60 projets travers les villes de Capetown, Soweto et dans la ca-pitale, Pretoria.

    Les gens ont pass des moments merveilleux servir et crer un rel impact travers le pays, adclar le pasteur Gilbert Cangy, directeur du Dpar-tement de la Jeunesse adventiste lchelle mondiale.

    Simone Thiel, une allemande de 18 ans, a dcritlexprience comme tant la meilleure semaine de savie. Elle a dclar quavec un groupe venant dAlle-magne elle a peint les faades dune glise Dob-sonville, Soweto, et travaill dans un orphelinat. Lacerise sur le gteau tait de rsider chez lesmembres dglise.

    Lindsay Foolchand, 30 ans, un guide touristiquede lIle Maurice, a travaill Soweto faisant la cuisineet lavant les vtements dans un foyer pour handica-ps. Il a tout particulirement apprci le style dechants des adventistes africains.

    Stefanie Sandoval, ingnieur de 25 ans, originairedu Venezuela, a recueilli de lalimentation et des vte-ments pour les familles ncessiteuses et rpar leplancher dans le dortoir dune cole Heidelberg.

    Tapuwa Taps Mathiba, un sud-africain de 16 ans,a travaill avec un groupe dans le but de mettre surpied une cole Biblique de Vacances lintention de30 enfants de la cit de Tembisa. Il a galement aid rnover une maison dlabre Mamelodi.

    Armando Miranda, lun des vice-prsidents delglise adventiste mondiale, a supervis 11 projetsdans Capetown. Il a dclar quun groupe de cana-diens, daustraliens et de russes a particip au net-toyage dun quartier pauvre de la ville et a, par lamme occasion, enseign aux enfants comment gar-der lendroit propre. Ctait vraiment important, cartoute la communaut y a t implique, a ajout A.Miranda. Ce fut une exprience merveilleuse pourtout le monde. Ils se sont faits beaucoup damis.

    La crmonie douverture a runi quelques 3 100jeunes en provenance de 97 pays, dans le centre deconvention de lhtel Saint George. La soire a d-but par la parade des nations, qui regroupait desportes-drapeaux et des participants en tenue tradi-tionnelle pour reprsenter chaque pays.

    Janina Betlinski, 32 ans, originaire de lOregon,aux tats-Unis, a t marque par linterprtation duchant Amen , assortie de mouvements ryth-miques, par une chorale africaine. Je suis agra-blement surprise, je ne mattendais pas cettemusique si colore .

    Irvin Khoza, prsident de la premire ligue defootball en Afrique du Sud a souhait la bienvenueaux participants, tout en exprimant sa gratitude

    lglise adventiste pour lducation quelle lui a don-ne. L ancien responsable du dpartement de la jeu-nesse lchelle mondiale, Baraka Muganda,originaire de Tanzanie, a t honor pour ses ser-vices. Le maire, de la cit de Tshwane, KgosientsoRamokgopa, a invit les participants mentionnerdans leurs prires, lex prsident Nelson Mandela,hospitalis une dizaine de kilomtres.

    (ANN/BIA) - Dammarie-les-Lys, FrancePrtoria, Afrique du Sud - Coopration entre leDpartement de la Jeunesse et les ministresde soutien

    Les responsables de la Jeunesse adventiste ontdclar quune rcente rencontre leur a permis defaire la lumire sur les relations entretenues avec lesministres de soutien. Depuis quelques annes, danscertains situations, ces relations ont t jalonnes demalentendus et de tensions.

    Les responsables de la jeunesse adventiste, lors dece sommet de lUnit Globale, ont signal un change-ment au niveau de la communication entre le Ministrede la Jeunesse et les ministres de soutien. Bien quily ait toujours une diffrence au niveau de la mthodo-logie, les ministres de lglise et les divers groupesde soutien partagent la mme vision, les mmes ob-jectifs et les mmes opportunits de service en faveurdes jeunes, ont-ils dclar.

    Cette rencontre a permis de rapprocher les vraisministres de soutien, qui ont voqus les diffrencesdordre oprationnel et thologiques qui se sont glis-ses dans le systme au cours des annes, a d-clar Gilbert Cangy, directeur de la Jeunesseadventiste lchelle mondiale.

    Nous avons senti quil y avait suffisamment debonne volont et de terrain commun pour nous runirafin den discuter, a-t-il prcis.

    Des reprsentants du dpartement de la jeunesseet des responsables des ministres de soutien ontpromis de redfinir leur mission commune et diden-tifier les sources de conflit qui par endroits ont causdes divisions , selon un communiqu mis aprs lesommet.

    Cette rencontre a eu lieu grce lengagement deGilbert Cangy pour un travail fait dans un esprit decoopration plutt que dans un esprit de comptition. sa nomination en 2010, G. Cangy avait promis defavoriser le dialogue entre les responsables des d-partements de jeunesse et les ministres de soutien.Les responsables des ministres de soutien les plusen vue accueillent favorablement cette dmarche quiconsiste passer de la parole aux actes.

    Amy Sheppard, vice-prsidente de lassociation Generation of Youth for Christ (GYC) dont le sigese trouve dans le Michigan, sest dite encourage deconstater que les dirigeants dglise prennent des me-sures pour impliquer les ministres de soutien.

    Alors que le dialogue se poursuit, Amy Sheppardajoute quelle espre que finalement les dirigeantsdglise raliseront quil est essentiel dinclure,ceux qui sont la base mme de notre glise, plusparticulirement les jeunes adultes, dans leur visiondes stratgies et de la mise en place de la missionpour lglise adventiste.

    Le sommet de lUnit Globale sest galement pen-ch sur les malentendus dans la communication entre

    BIA - N 372 - Juillet - aot 2013 - 2

  • les ministres de soutien et les responsables de jeu-nesse des glises locales, a dclar A. Sheppard.

    GYC sest toujours efforc dtre rgulirementen contact avec les responsables des glises localesquand ils organisent leur vnement annuel, maisforce est de constater, malheureusement, labsencede communication a-t-elle prcis.

    Angel Duo, prsident de Adventist laymens Ser-vices and Industries en Europe est du mme avis. Ila dclar Les vrais problmes se situent au niveaudes fdrations et des glises. Cest une question deconfiance. Nous devons mieux nous connatre mutuel-lement et changer des informations .

    Ty Gibson, co-directeur de Light Bearers , unministre engag dans la production mdiatique etles ressources et dont le sige se trouve dans lOre-gon, a dclar que la poursuite de ce dialogue favo-riserait la transparence et la coopration.

    Notre ministre a connu ce mme processus il ya quelques annes et prsent, nous avons une re-lation de travail positive avec les dirigeants dglise tous les niveaux, a ajout Ty Gibson, qui partici-pait ce sommet en dfendant des travaux menspar les ministres de soutien auprs des jeunes.

    La rsolution qui a vu le jour la suite de ce som-met nimpose aucun nouveau critre aux ministresde soutien ou au dpartement de jeunesse ; aucontraire, la rsolution invite les deux parties main-tenir le dialogue et traiter les diffrences.

    Un des contentieux qui persiste, selon G. Cangy,est le sentiment que certains ministres de soutiensont des marginaux qui vhiculent une thologie dou-teuse.

    Au sein de lglise adventiste existe un largeventail de points de vue thologiques. Il y a toutdabord les perfectionnistes sans pch qui saccor-dent dire que lindividu doit tre sans pch avantle retour du Christ, et enfin les ultras libraux qui euxpensent quil ny a pas besoin dobissance et quenous navons aucun compte rendre, a dclarGilbert Cangy. La perception tait celle-ci : les mi-nistres de soutien prchaient quun style de viechrtien leur apporterait le salut,