L'évolution de l'alphabet

download L'évolution de l'alphabet

If you can't read please download the document

  • date post

    05-Jan-2017
  • Category

    Documents

  • view

    216
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of L'évolution de l'alphabet

  • Mmoire individuel

    2012-2013

    Lvolution de lalphabet

    Auteur: Jeannot Veloso Dias Directeur de mmoire:

    Classe: 2A Christelle Mitton

  • Jeannot Veloso Dias 2A Lvolution de lalphabet

    Lvolution de lalphabet Introduction ..................................................................................................................................... 1

    I) Les premires critures ................................................................................................................ 2

    1) Les premires dmarches .................................................................................................. 3

    2) Les picto- et les idogrammes .......................................................................................... 6

    3) Les hiroglyphes ............................................................................................................... 8

    II) Du protosinatique au phnicien ............................................................................................... 12

    1) Le protosinatique ........................................................................................................... 13

    2) Le phnicien .................................................................................................................... 19

    III) Le grec .................................................................................................................................... 25

    1) Les origines ..................................................................................................................... 26

    2) De lhistoire de lalphabet grec ....................................................................................... 28

    3) Lalphabet grec ............................................................................................................... 30

    IV) Ltrusque et le latin ............................................................................................................... 38

    Partie personnelle .......................................................................................................................... 39

    Conclusion .................................................................................................................................... 41

    Annexe .......................................................................................................................................... 43

    Sources .......................................................................................................................................... 47

  • Jeannot Veloso Dias 2A Lvolution de lalphabet

    1

    Introduction

    Chaque jour un grand nombre de gens lutilisent sans rflchir: lalphabet est un outil

    devenu vident pour lhomme moderne. Or ceci na pas toujours t le cas; une population

    entirement lettre est une volution trs rcente (selon lOCDE, en 1970 seulement 63%

    de la population mondiale pouvaient lire et crire1) et en effet lanalphabtisme pose encore

    de nos jours un problme dans les pays du tiers monde. Ainsi, 38% de la population adulte

    africaine est encore analphabte2.

    Etant intress par la linguistique et par lhistoire, je vois dans lvolution de lalphabet un

    sujet qui associe ces deux branches. En effet les critures taient fortement lies aux

    socits qui les employaient, et le discernement des premiers alphabets mne une

    meilleure comprhension des cultures anciennes et par consquent de notre socit

    moderne.

    Chaque socit utilise un systme de notation, mais celui-ci nest pas toujours lalphabet

    europen. On trouve lalphabet cyrillique en Europe orientale, larabe et lhbreu dans le

    Proche-Orient. Les critures de lExtrme-Orient, utilisant des idogrammes et des

    systmes syllabiques nous semblent encore plus tranges.

    Quels sont les avantages de lcriture? Et comment est-on arriv un alphabet latin tel

    quil est aujourdhui? Afin de rpondre ces questions, je tracerai les origines de lcriture

    et analyserai son volution du protosinatique jusqu lalphabet moderne, passant par le

    phnicien, le grec et le latin. Chaque lettre a une forme trs spcifique, dont les origines ne

    sont pas toujours claires. Il en va de mme pour leur signification, oublie de nos jours.

    Pour comprendre la langue, il faut dabord comprendre comment elle est note.

    1 Pourcentage tir de Wikipedia.org 2 Pourcentage tir de la CSI Luxembourg

  • Jeannot Veloso Dias 2A Lvolution de lalphabet

    2

    I) Les premires critures

    Des systmes de notations se sont dvelopps indpendamment partout dans le monde. Les

    plus importants de ces critures sont, tel est laccord gnral, le cuniforme et les

    hiroglyphes gyptiens. Les hiroglyphes taient lorigine du protosinatique, une criture

    similaire lhbreu et lanctre de lalphabet latin moderne, do la ncessit de leur payer

    le plus dattention et un chapitre entier. Or lhistoire de lcriture est trop ancienne et trop

    diversifie pour la restreindre ces deux critures. Jessayerai donc de transmettre une

    image plus complte des anciens systmes dcriture dans un premier temps, et de traiter

    lvolution des pictogrammes vers des idogrammes dans un second temps.

  • Jeannot Veloso Dias 2A Lvolution de lalphabet

    3

    1) Les premires dmarches Le besoin de noter la parole existe depuis des milliers dannes. Cest pour mmoriser des

    vnements historiques, des succs ou des morts, que les premiers hommes ont peint sur

    des murs, cest pour compter et pour mesurer que les premires formes de notation se sont

    formes. Mais quelles sont les conditions pralables pour parler dcriture?

    Dans le sud-ouest de la France, prs de Montignac, se trouve la grotte de Lascaux. Des

    peintures comptant parmi les plus anciennes du monde sont dessines sur les murs de cette

    grotte. Elles reprsentent des scnes de chasse, notamment des animaux de taille parfois

    impressionnante. Les premiers hommes ont donc peint pour mmoriser, et ils navaient pas

    besoin de moyen de notation plus complexe que leurs dessins.

    Dans une toute autre partie du monde,

    dans la Msopotamie, la rgion entre les

    fleuves Tigre et Euphrate, patrie des

    cultures anciennes, dont celle des

    Sumriens tait la premire (en effet, on

    estime le dbut de la civilisation

    sumrienne vers le Vme millnaire avant

    Jsus-Christ), sest dveloppe lcriture

    la plus ancienne du monde connu: le

    cuniforme. Cest un moyen de notation

    dabord pictographique3, puis en forme de

    coins et de clous (do le nom cuniforme, du latin cuneus: coin, figure triangulaire).

    Lcriture des Sumriens fut adopte par la plupart des peuples voisins, notamment les

    Akkadiens de la Msopotamie, qui lutilisaient pour noter les langues babylonienne et

    assyrienne, et les Hittites vivant en Anatolie (rgion dans la Turquie moderne). Elle tait

    rserve une minorit de la population : les prtres et les scribes, chargs de

    ladministration du pays. Le cuniforme fut utilis non seulement pour mmoriser des

    vnements importants, mais on lemployait aussi pour des tches administratives ou pour

    3 Une criture pictographique est constitue de pictogrammes, des lettres-images reprsentant des concepts au lieu de sons (phonogramme)

  • Jeannot Veloso Dias 2A Lvolution de lalphabet

    4

    marquer la possession et le commerce. Ces dernires fonctions avaient un impact important

    sur le systme judiciaire des anciennes cultures: on avait dsormais preuve dun contrat.

    Dans le but de noter des concepts bien plus abstraits que des vnements historiques, les

    Sumriens ont dvelopp une criture complexe et innovatrice. Lcriture se dveloppe

    avec le besoin de la culture qui lutilise.

    Aucune liste danciennes critures ne serait complte sans le dveloppement de systmes de

    notations sur lle de Crte, situe entre la Grce et lEgypte. En effet, sur cette le naquit

    dans le 3ime millnaire avant Jsus-Christ une culture trs avance, la civilisation

    mycnienne. Son criture, son existence mme furent longtemps oublies, jusqu ce que

    Sir Arthur Evans la redcouvrit au dbut du XXme sicle. Il constata quau fil du temps, de

    moins 2100 moins 1200, les Crtois employaient quatre systmes de notations : le

    hiroglyphe A, le hiroglyphe B, le linaire A, et le linaire B. Tandis que les deux

    systmes hiroglyphiques nutilisaient que des pictogrammes et quelques idogrammes, le

    linaire consistait presquentirement en des signes reprsentant des syllabes : des

    phonogrammes (on employa aussi quelques logogrammes4 dans le linaire A, mais ceux-ci

    disparaissaient dans le linaire B). Le linaire B, la dernire des critures mycniennes, fut

    utilis dans une grande partie de la Grce. Ctait un systme compltement syllabique,

    chaque lettre dsigne une syllabe. On reconnat tout de mme une image dans certains

    signes, que ce soit un outil ou une partie du corps humain. Or ceux-ci ne sont quun rsidu

    des hiroglyphes dont ils sont drivs.

    Ce systme dj trs proche de notre alphabet moderne connut 87 signes5. On remarque que

    ce nombre est presque quatre fois plus grand que le nombre de lettres latines : en effet, une

    criture qui ne fait pas de diffrence entre consonnes et voyelles a besoin dune grande

    quantit de signes supplmentaires. Pourtant, compar la