Le vieillissement Normal ou pathologique?

Click here to load reader

  • date post

    24-Feb-2016
  • Category

    Documents

  • view

    85
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Le vieillissement Normal ou pathologique?. Lucie Boucher Interniste-gériatre 20 mai 2011 . Objectifs . Mieux comprendre le vieillissement normal Reconnaître les anomalies associées à une pathologie Connaître les tests de dépistage cognitifs et leurs limites. Introduction . - PowerPoint PPT Presentation

Transcript of Le vieillissement Normal ou pathologique?

Le vieillissement Normal ou pathologique?

Le vieillissementNormal ou pathologique?Lucie BoucherInterniste-griatre20 mai 2011 Mieux comprendre le vieillissement normalReconnatre les anomalies associes une pathologieConnatre les tests de dpistage cognitifs et leurs limitesObjectifs Vieillissement de la population travers le mondeSituation au Qubec:En 2005: 13,8% > 65 ansEn 2031: 24-29% >65ansAugmentation de la proportion des 75 ans et plus dans ce groupeIntroduction Augmentation progressive de lesprance de vieAmlioration des mesures socio-sanitairesAntibiotiquesFacteurs de risque cardio-vasculairesEsprance de vie est module par le sexe et aussi la prsence de maladies chroniques de mme que par le niveau dautonomieEsprance de vieLes femmes prsentent une augmentation plus prcoce des incapacits modres-svres par rapport aux hommes46,5% des personnes de 85 ans et plus prsenteront des incapacits modre grave

Esprance de vie et incapacitEsprance de vie 65 ans au Qubec est de 17 ans pour les hommes et de 20,7 ans pour les femmesLesprance de vie sans incapacit modre ou grave 65 ans est de 12,4 ans Changements physiologiques survenant avec ge en labsence de maladieInfluence la prsentation des maladies chez la personne geInfluence la rponse aux traitementsDbut de dclin fonctionnel ds la trentaineVariabilit inter-individuelleVieillissement normalContinuum entre le normal et le pathologiqueCertains systmes plus vulnrables que dautresTaux de filtration glomrulaireTolrance au glucosePrincipalement perte de la rserve fonctionnellePas dimpact au quotidienAugmentation de la vulnrabilit en stress Pathophysiologie du vieillissement8Augmentation progressive de la tension artrielle systoliqueAugmentation de la rigidit du muscle cardiaqueAugmentation de la masse du curModification des valves cardiaquesCardio-vasculaireBaisse de la frquence maximale atteinteECG: description danomalie non-spcifique de la repolarisationchograhie cardiaque dmontre souvent des signes de sclrose valvulaire et dinsuffisance valvulaire lgre, impact clinique non significatifCardio-vasculairePas de changement significatif au niveau des paramtres mesurs:LeucocyteHmoglobinePlaquetteBaisse de la rserve des neutrophiles: pas dimpact sauf dans les infections svresBaisse de la production de globules rouges en stress

Hmatologique Mmes valeurs que dans la population gnrale sauf pour lhmoglobine:Femme: inchang 120-140 g/LHomme: baisse 130-160 g/LValeurs en hmatologieBaisse progressive du nombre de glomrules avec lge partir de la quarantaineBaisse denviron 10% du taux de filtration glomrulaire par dcadeMaintien de lquilibre de base au niveau des lectrolytes et de losmolaritDifficult du rein rpondre une surcharge en sel ou en eauFonction rnaleLa mesure de la cratinine plasmatique ne change pas car il y a aussi baisse de la masse musculaire, source de cratininePlusieurs quations existent pour tenter destimer le taux de filtration glomrulaire en tenant compte de lge.MDRDCockcroft-GaultImpact clinique minime de cette baisse sauf en situation de stressFonction rnaleAvec le vieillissement, il y a perte de llasticit au niveau du parenchyme pulmonairePas dimpact cliniqueAu niveau des tests de spiromtrie:Baisse du VEMS, VEMS/CVFAugmentation du volume rsiduelLgre baisse possible de la saturation en oxygneSystme respiratoireLe tabagisme mme ancien acclre le processus du vieillissement pulmonaireMPOC est diagnostic avant tout clinique qui sera confirm par les tests de fonctions respiratoiresRadiographie pulmonaire: le signe de MPOC est un aplatissement du diaphragme, parfois retrouv chez une personne sans symptme de MPOC Systme respiratoireBaisse progressive de la rserveDifficult sadapter en situation de stressLes tests endocriniens faits chez des personnes ges en bonne sant donnent les mmes rsultats que chez les plus jeunesEn situation de stress, on peut observer des changements:lvation de la glycmielvation de la TSH, baisse de la T3Systme endocrinienLorsque des anomalies sont mises en vidence dans une situation de stress, on doit les rvaluer lorsque la situation est stabiliseFrquence leve de dficit en vitamine D, ce qui entraine une dstabilisation du mtabolisme phospho-calciqueActuellement les valeurs utilises sont les mmes que dans la population gnrale

Systme endocrinienBaisse progressive de la densit minrale osseusePour dterminer le risque de fracture de fragilit, lostodensitomtrie est utiliseRsultat interprt en fonction de lge Comparaison avec un groupe tmoin de 30 ansOutil utilis pour valuer lefficacit des traitements dans lostoporoseMusculosquelettiqueLe vieillissement est un facteur de risque pour le dveloppement de larthrose Larthrose nest pas un processus universel du vieillissementBaisse progressive de la masse musculaire dans le vieillissement, sans impact fonctionnel majeur en autant que la personne se mobilise rgulirementImpact plus rapide de lalitementMusculosquelettique Dgnrescence progressive de fibres nerveuses longuesBaisse de la proprioceptionPlus de difficult avec quilibre unipodalPas datteinte motrice associe avec lgeSystme nerveuxBaisse progressive du nombre de neuronesDans les tudes dimagerie, on peut retrouver une lger degr datrophieIl ny a pas dimpact notable dans le quotidienSystme nerveuxPlusieurs tudes transversales sur les fonctions mentales et lge rapportent un certain changement du fonctionnement cognitif avec lge:Baisse de lattention partageBaisse de la recherche en mmoireAugmentation du temps de traitement de linformationDifficult intgrer de nouveaux concepts abstraitsFonctions cognitivesDclin cognitif samorce ds la 4ime dcadePrservation du langageDe nouvelles tudes faites de faon longitudinale tendent montrer une stabilit de ces mmes fonctions jusque dans la 7ime dcadeFonctions cognitivesLe cerveau est sensible plusieurs facteurs environnementaux, pharmacologiques.Baromtre de ltat de sant globalVieillissement cognitifIl nexiste pas un test diagnostic pour la maladie dAlzheimer ou les autres dmencesLes tests utiliss en clinique aident le clinicien dterminer si la plainte du patient ou de ses proches est significativeLes tests les plus frquemment utiliss sont le MMSE et le MoCA testTests de dpistage cognitifsMini Mental State EvaluationAuteur: Marshall Folstein1974Dvelopp pour tenter de dpartager dans un groupe de patients dans un hpital psychiatrique ceux atteints de dmence dAlzheimer de ceux souffrant de maladie psychiatriqueMMSERsultats sur 30value principalement la mmoire et lorientationInfluence importante du niveau de scolaritEffet plafond important dans les groupes avec plus de 12 ans de scolaritImpact de lgeNormes canadiennes disponible pour interprter le score en fonction de lge et la scolaritMMSEMontral Cognitive AssesmentDvelopp par Ziad NasreddineDisponible dans plusieurs languesDvelopp pour tenter de dpartager les troubles cognitifs lgers du vieillissement normal et de la dmence chez les personnes avec haute scolarit (>12 ans)www.mocatest.orgMoCA test

Rsultat sur 30Normal: >26Troubles cognitifs lgers: 20-26Dmence: