Forum Belge pour la Prévention et la Sécurité Urbaine asbl (Commune de Saint-Gilles)

download Forum Belge pour la Prévention  et la Sécurité Urbaine asbl (Commune de Saint-Gilles)

of 9

  • date post

    06-Jan-2016
  • Category

    Documents

  • view

    34
  • download

    4

Embed Size (px)

description

Forum Belge pour la Prévention et la Sécurité Urbaine asbl (Commune de Saint-Gilles). Véronique KETELAER Fonctionnaire de prévention à Saint-Gilles (coordination du Contrat de Sécurité et de Prévention), Secrétaire du F.B.P.S.U. asbl vketelaer@stgilles.irisnet.be. - PowerPoint PPT Presentation

Transcript of Forum Belge pour la Prévention et la Sécurité Urbaine asbl (Commune de Saint-Gilles)

  • Forum Belge pour la Prvention et la Scurit Urbaine asbl(Commune de Saint-Gilles)

    Vronique KETELAERFonctionnaire de prvention Saint-Gilles (coordination du Contrat de Scurit et de Prvention), Secrtaire du F.B.P.S.U. asblvketelaer@stgilles.irisnet.be

    Service Prvention/ sept 2005

  • Le Forum Belge pour la Prvention et la Scurit Urbaine asbl Cration en 1995 Association de villes/communes belges menant une rflexion sur la coordination des politiques locales de scurit et de prvention de la dlinquance 63 villes membres actuellement Rseaux de professionnels (thmatiques et rgionaux) www.urbansecurity.be

  • Enjeux de la participation citoyenne ? Enjeux dmocratiques : amliorer la citoyennet responsable (droits et devoirs), la cohsion sociale et la qualit de vie du quartier pour tous.

    Enjeux financiers : la participation locale comme critre doctroi de subventions (contrats de Qu, PGV)

    Enjeux lectoraux : prsence dlus aux runions, calendrier des runions

  • Diversit des initiatives locales Quel type de participation ? Informer, consulter ou faire participer la prise de dcision Multiples initiatives en cours: Charleroi, Anvers, Verviers, Bruxelles Ville, Lige, . Contexte : CSP/PGV/Police/Contrat quartier Le thme scurit y est abord directement/indirectement

  • Les forces / risques FORCES (1): Approche globale sur un quartier: lgitimit du bourgmestre faire venir diffrents acteurs pour expliquer certains points en direct au public (services, police, autres niveaux de pouvoirs,..) Proximit avec le terrain: personnel de terrain comme courroie de transmission (prparation/suivi) Ressources humaines, logistiques et organisationnelles disponibles (PGV/CSP)

  • Les forces / risques FORCES (2): Capacit dassurer une souplesse des outils (types de runions) mis en place Capacit de raction rapide sur certaines problmatiques (ex: poubelles, information, interpeller certains services..) Un bourgmestre prsent aux runions et qui communique bien

  • Forces/ risquesRISQUES (1): Reprsentativit relative des participantsaux runions (majorit dhommes, plutt gs, de niveau assez qualifi) Manque dimplication des participants (ltat devrait tout faire) ou vision individualiste de lobbies, corporatisme Focaliser le dbat sur le thme scurit sans possibilit douvrir sur dautres problmatiques

  • Forces/ risquesRISQUES (2): Extrapolation du principe la scurit est laffaire de tous (dresponsabilisation des pouvoirs publics) Importance de la forme: manque de rigueur dans lorganisation et lanimation de la discussion Piratage des runions par un dbat purement politique (prsence dlus majorit/opposition) Difficult dintervention sur certains problmes supralocaux qui engendre une dmotivation

  • Conclusions et recommandations Il nexiste pas de modle unique mais avoir un outil souple et adapt est essentiel (types de publics, thmes, organisation..) La participation ne simprovise pas (organisation assez lourde, suivi assurer..) Prparer le public participer reste un dfi(former, stimuler les personnes plus timides ou moins quipes pour se faire entendre, vulgariser les propos,..) Viser une approche globale de qualit de vie dans le quartier