Fiche de lecture

Click here to load reader

  • date post

    21-Jun-2015
  • Category

    Documents

  • view

    2.931
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Fiche de lecture

  • 1. REPEBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIREMINISTERE DE LENSEIGNEMENT SUPERIEURET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUEUNIVERSITE MOULOUD MAMMERITIZI-OUZOUDpartement darchitectureOuvrage de :BRAHIM BENYOUCEFPropos par :Melle Messaoui LydiaEnseignants : Mr Lakabi Melle RahmaniAtelier 3eme annePromotion 2006_2007

2. Plan de travail :IntroductionChapitre I : la croissance urbain des ville du MZab.1-situation du champ dtude :a- gnalogie des beni-mozabb- situation gographique.c- Lislamisation des Berbres et le rle du mouvement Kharidjited- le Kharidjismee-Le mouvement Kharidjite au Maghrebf- Formation des ville du MZabg- Lorganisation socio politique de la cit2-Formation des villes :a-le phnomne paradoxal ;b- politique douverture ;c- Stabilit urbain.3-structure conomique et dmographique leur rvolution : Limpact du mouvement migratoire ; Lapport conomique ;4-le processus durbanisation aprs lindpendance :a- Nouveau systme administratif ;b- Dveloppement conomique ;c- Lvolution dmographique ;d- le processus durbanisation. 3. Chapitre II : les pratiques de lespace dans les villes :1-plan de lenqute :a- prparation de lenqute ;b- Droulement de lenqute et classement des donnes recueillesc- premire hypothse sur lanalyse des donnes2-La vie quotidienne3- Lorganisation de lespace :a- La famille et lhabitatb-La famille et la propritc-les mcanismes de la valeur foncire4-Les ftes et les rituels5- Les premires hypothses de lanalyse des donnesConclusion critique 4. Introduction :La rvolution industrielle a entran un nouveau mode de production,denouveaux rapports de production,do rsulte un changement profond desstructures socio-conomique.Problmatique : comment un tel changement affecte les structures urbaines de faongnrale ?La rgion du MZab est situ a 600km au sud dAlger(Algrie).elle est compos de5 villes ;El Atteuf, Bounoura, Beni isguen ,mlika, Ghardaia, Berraine etGuerrara. Elle est peuple principalement par les mozabites faisant partie dugroupe ethnique berbre Zenta.Le sujet dtude, sagit du processus durbanisation et des transformations, socio-conomiques, dans un espace temporel comprenant :la priode prcoloniale,coloniale, et poste coloniale .la justification du choix de lespace est due dabord alisolement et a la fermeture idologique , dans la premire priode cela expliquele choix de limplantation des villes qui ne permet aucun dveloppement urbain.Pendant la priode coloniale, les relations taient rduites uniquement auxchanges commerciaux. Mais par la suite en raison de divers quadrillageadministratif et militaire qui se composa aux institutions traditionnelles. il y eutune lutte acharne contre le pouvoir .Ce qui contribuait a limiter lestransformation sociales.Par contre la priode poste coloniale comporte deux aspect qui ont provoqubeaucoup de transformations :1- les structures du pouvoir national ont remplac des institution traditionnelles.2- Lapparition dun nouveau mode de production(industriel)La croissance urbain des ville du MZab :1-situation du champ dtudea- Gnalogie des beni-mozab :Plusieurs thses ont fait lobjet de controverse. La plus rpandue, est cellequi prtend que les Beni mozab sont venus de Tahert aprs la ruine de ltatkharidjite de Beni-Rostom, vers la fin du Xme sicle. thse qui est aussiremise en question par dautres thse historique qui soulignent que les Ben,i-Mozab habitaient le MZab bien avant la ruine de tahert. 5. Daprs Ibn Khaldoun, les Beni Mozab seraient les descendants du Mozab BenBadine, Ben Mohamed, Ben Addidet, Ben Chana, pre des Zenta.Ibn Hazm (chronique andalous) dit ; Les Beni Mozab est une famille faisantpartie des Zenta, un des tris groupes ethnique berbre, savoir : Les Sanhadja etles ketama .De plus, Ibn Khaldoun avance le fait que le nomadisme serait la dominante dela vie socioconomique des populations du dsert. Les relations dchanges entretribus contribuaient crer un brassage ethnique (accentu avec linvasionHilalien),ce qui rend difficile la dissociation entre les diffrents groupes.Sachant que chacun exprime son dsir dappartenance a une branche,de serattacher une descendance.b- situation gographique :La rgion du MZab est situe 600km au sud dAlger. Elle est supporte par leplateau rocheux de la Hamada. Laltitude est variable entre 300 et 800m. Lesrosions ont fait surgir un monde de crtes et de buttes, nord escarpes ; cest lachebka, sorte de plateau de calcaire, ouvert au nord ouest et au sud-est pourlaisser passer loued MZab renfermant les cinq villes. le sol est constitu pardes dolomie(roche sdimentaire).Les sables constituent les lits des oueds. La chebkaest dpourvu de vgtation (quelques champs de palmiers).Les crues des oueds alimentes les nappes phratiques.c- Lislamisation des Berbres et le rle du mouvement Kharidjite :Le kharidjisme a donn aux lutes berbres un aspect spcifique ; ctait en quelquesorte la forme de lislam adopte par les berbres. mais avant cela ,il convientdaborder le processus dislamisation des berbres Zenta .Les analyses postrieures la conqute situes entre XIme sicle et le XVemedonnent beaucoup de dtails. Contrairement la priode allant du VIIIme sicle.En lan 647-8 /27, sous le khalifat de Othmane,les musulmans envahirent lIfriqiya,vainquant les populations Grecque et berbres. 6. Dans leurs expditions ,ils eurent plusieurs rencontres avec les berbres des plaineset leur furent prouver des pertes considrable . Parmi eux se trouvait Ouezmar IbnSoulate, qui tait chef des Maghraoua et des autres peuples Znatiens. Le khalife qui on lenvoya accorda non seulement la libert mais aussi le commandement enchef des Maghraoua. Daprs Ibn Khaldoun, la rencontre du chef de Maghraoua etdu khalife serait lorigine de lislamisation de Zenta .de plus lanalyse desdiffrentes conqutes apporte des arguments qui donnent sens cette version.Dabord ,les vnements en orients aprs cette conqute ont affaibli le trne dukhalifat ;celui-ci ayant profit du conflit qui opposa les sdentaires et les nomades,parmi les populations berbres,pour en faire des allis.Vint ensuite ,la conqute dOkba Ibn Nafi en lan 665/45,qui fut nommegouverneur du Maghreb et de lIfriqiya. son remplaant Abou El Muhadjer atravers le Maghreb central, vainquant au passage la tribu dAureba dont le cheftait Koceila .par la suite Koceila fut appuy par les grecque dAfrique du nord etles tribus sdentaires des Awaraba Branes contre les musulmans. Ces dernierstaient sortis vainqueurs grce a laide des Zenta (dvoues depuis leur conversion lislam).En suite, la conqute de Hassan Ibn Noumne en lan 693-4 infligeant une dfaite la reine Kahina, tablissant une islamisation massive des berbres. et enfin larrivedu mouvement Kharidjite.d- le Kharidjisme :La secte Kharidjite (groupement ferm dadeptes dune doctrine religieuse) estparu lors de la guerre qui clatt entre le khalife Ali et Mouaouia. Plusieursmusulmans scandaliss par cette lutte repoussrent les prtentions des deux parties,ils refusrent le jugement des arbitres en dclarent que celui ci revenait a dieu, et seretirrent dans un village de Kufa.Ils se partagrent en Sectes et parmi elles Al Ibadiya. Idologiquement, ils taientmodrs, mais leurs exigences morales taient extrmes.Ce mouvement ayant prit forme en Iraq(Basra), mais a prit de lampleur en Afriquedu nord avec la secte Ibadite qui y a jou un rle politique et religieux important.e-Le mouvement Kharidjite au Maghreb :Avec la rpression quont connu les Kharidjites Basra, ils fuirent et trouvrentrefuge au Maghreb, le mouvement est rapidement propag et devint une armepuissante contre le gouvernement central du Maghreb.Il fut une rvolte contre la rpression, il revendiquait un islam dmocratique.Il devient trs vite lexpression des luttes berbres contre la rpression de lautoritcentrale, et sinscrivait dans le cadre des diffrentes rvoltes musulmanes en Afriquedu nord.f- Formation des ville du MZab :Apres la chute de Tahert en 909, certains Kharidjites se sont rfugis dans laprovince, Ibadite de Ourgela et sinstallrent dans la valle du MZab, bien quelle 7. noffrait aucun avantage un dveloppement urbain. Toutefois, elle leur permettaitdpargner leur religion des menaces,ce qui semblait le plus important pour eux.Des villes fortifies difies sur des collines daccs difficile, et en fonction de lasdentarisation et du mouvement migratoire, les villes se dvelopprent.El Atteuf en 1012, Bounoura en 1046, Ghardaa en 1093, Mlika en 1124,BeniIsguen en 1347,Guerrara en 1630,et Berriane en 1679.g- Lorganisation socio politique de la cit :Il y a deux assembles importantes qui se partagent la responsabilit de la cit :Lassemble des Azzaba ou la Halga,et lassemble de la Djema.Lassemble des Azzaba : a caractre religieux.Elle est le garant de la doctrine Ibadites de la stabilit de la communaut. Ellecomprend 12 membres tous des cheikhs. Plusieurs critres sont exigs pour endevenir membre ; honntet, dvouement, frquentation rgulire de le lamosqueetc. sous la responsabilit dun cheikh baba, chacun se trouve chargdune tache : le muezzin appelle a la prire ,limam dirige la prire dautres sontcharg de linstruction du lavages des morts, Le Cadi est un juge (travail sur la basedu coran), et lamine gre les biens de la mosque.Lassemble des Timsridine :Assemble religieuse de femmes, analogue celle des Azzaba.Le medjles Ammisaid : runit tous les cheikh reprsentant les villes du MZab. Ils serunissent la mosque ami said , pr dun cimetire Ghardaa ;le prsident est lupour une priode de cinq ans . le medjles traite les sujets dintrts communs tous,labore des Ittifikat, et joue un rle de coure suprme.lassemble de la Djema :Elle est compose des reprsentants des diffrentes fractions de la ville ; ilssont lus dmocratiquement et sappellent Mokadem. Ce dernier est assist dunsupplant ventuel qui ne sige quen cas dabsence (Naib).Lassemble est prside 8. par le Hakem. Elle soccupait des affaires de lensemble de la cit, elle laborait desIttifikat (rglements), elle tait galement charge de la police et de la garde quiveillait aux portes de la ville et aux tours de df