Facture cartilage

download Facture cartilage

of 28

  • date post

    29-Jun-2015
  • Category

    Documents

  • view

    1.825
  • download

    4

Embed Size (px)

Transcript of Facture cartilage

  • 1. TRAUMATISMES CARTILAGETRAUMATISMES CARTILAGE CROISSANCECROISSANCE A . BENAMIROUCHEA . BENAMIROUCHE EHS BENAKNOUNEHS BENAKNOUN

2. TRAUMATISMES CARTILAGE DE CROISSANCETRAUMATISMES CARTILAGE DE CROISSANCE dcollement epiphysaire =dcollement epiphysaire = trait de fracture intressetrait de fracture intresse le cartilage de croissance.le cartilage de croissance. Ou : dcollement en blocOu : dcollement en bloc de lpiphyse et de lade lpiphyse et de la plaque conjugale, de laplaque conjugale, de la mtaphyse.mtaphyse. 3. TRAUMATISMES CARTILAGE DE CROISSANCETRAUMATISMES CARTILAGE DE CROISSANCE Le cartilage de croissanceLe cartilage de croissance est : une zone radioest : une zone radio transparente (CLAIRE).transparente (CLAIRE). Se situ entre la mtaphyseSe situ entre la mtaphyse et lpiphyse des extrmitset lpiphyse des extrmits osseuses.osseuses. De forme discode, assurantDe forme discode, assurant la croissance en longueurla croissance en longueur des os longs.des os longs. 4. TRAUMATISMES CARTILAGE DE CROISSANCETRAUMATISMES CARTILAGE DE CROISSANCE Urgence thrapeutique : urgence de rduction.Urgence thrapeutique : urgence de rduction. Traumatismes frquents : 15% des fractures deTraumatismes frquents : 15% des fractures de lenfant.lenfant. Diagnostic : surtout radiologique (intrt desDiagnostic : surtout radiologique (intrt des radiographies comparatives.radiographies comparatives. Sont graves : par leur complication avec perturbationSont graves : par leur complication avec perturbation de la croissance (ingalit de longueur et dviationde la croissance (ingalit de longueur et dviation axial).axial). Le pronostic est sombre si la plaque basale estLe pronostic est sombre si la plaque basale est touche.touche. 5. TRAUMATISMES CARTILAGE DE CROISSANCETRAUMATISMES CARTILAGE DE CROISSANCE Schmatiquement, le cartilageSchmatiquement, le cartilage de croissance est constitue dede croissance est constitue de trois parties :trois parties : les cellules.les cellules. la substance fondamentale.la substance fondamentale. la virole perichondrale.la virole perichondrale. 6. LES CELLULESLES CELLULES couche germinative ou plaquecouche germinative ou plaque basalebasale : qui est une rserve de: qui est une rserve de petites cellules (chondrocytespetites cellules (chondrocytes Couche prolifrative ou srieCouche prolifrative ou srie :: vritable moteur de croissance,vritable moteur de croissance, Couche hypertrophiqueCouche hypertrophique : zone: zone de maturationde maturation Couche degenerative ouCouche degenerative ou osteoideosteoide : couche dossification: couche dossification (dbut du processus menant a(dbut du processus menant a lossification.lossification. piphysemtaphyse ZONE DE CROISSANCE ZONE DE MATURATION ZONE DOSSIFICATION 7. LA SUBSTANCE FONDAMENTALELA SUBSTANCE FONDAMENTALE Elle joue le rle dintermdiaire entre lesElle joue le rle dintermdiaire entre les cellules et le front dossification.cellules et le front dossification. VIROLE PRICHONDRALEVIROLE PRICHONDRALE :: Elle limite latralement le cartilage deElle limite latralement le cartilage de croissance et joue un rle mcanique decroissance et joue un rle mcanique de soutien.soutien. 8. VASCULARISATIONVASCULARISATION SYSTEME EPIPHYSAIRE :SYSTEME EPIPHYSAIRE : qui est forme par les rameauxqui est forme par les rameaux de lartre epiphysaire, quide lartre epiphysaire, qui assure la nutrition des deuxassure la nutrition des deux premire couches du cartilagepremire couches du cartilage de croissance.de croissance. SYSTEME METAPYSAIRE :SYSTEME METAPYSAIRE : provient pour la plus grandeprovient pour la plus grande partie des vaisseauxpartie des vaisseaux mdullairesmdullaires La priphrie du cartilage deLa priphrie du cartilage de croissance est vascularisecroissance est vascularise par les vaisseaux periostiquespar les vaisseaux periostiques 9. CROISSANCE EN LONGUEURCROISSANCE EN LONGUEUR Croissance bipolaireCroissance bipolaire etet asymtriqueasymtrique 10. MECANISMEMECANISME Le disque conjugal est solidement implanteLe disque conjugal est solidement implante sur lpiphyse osseuse. Il existe au niveausur lpiphyse osseuse. Il existe au niveau de la jonction metaphyse-cartilage, unede la jonction metaphyse-cartilage, une zone de moindre rsistance entre couchezone de moindre rsistance entre couche hypertrophique et couche osteoide, auhypertrophique et couche osteoide, au niveau de la quelle se produit leniveau de la quelle se produit le dcollement en bloc de la plaque conjugaledcollement en bloc de la plaque conjugale et lpiphyse, de la mtaphyseet lpiphyse, de la mtaphyse 11. MECANISMEMECANISME +++ La rsistance de+++ La rsistance de cette zone de faiblessecette zone de faiblesse est infrieure a celleest infrieure a celle des ligaments,des ligaments, expliquant la raretexpliquant la raret des entorses gravesdes entorses graves chez lenfant et lachez lenfant et la frquence desfrquence des dcollementsdcollements epiphysaires.epiphysaires. 12. ETIOLOGIESETIOLOGIES FREQUENCEFREQUENCE :: -15% des fractures de lenfant.-15% des fractures de lenfant. - 2 pics : naissance : violence du traumatisme obsttrical sur une piphyse mal- 2 pics : naissance : violence du traumatisme obsttrical sur une piphyse mal bordee par les structures priphriquebordee par les structures priphrique Adolescent (12 14 ans) : priode daugmentation de lactivit duAdolescent (12 14 ans) : priode daugmentation de lactivit du cartilage de croissance, damincissement de la virole perichondrale, et l'imprudance acartilage de croissance, damincissement de la virole perichondrale, et l'imprudance a cet age.cet age. SEXESEXE :: 2/3 masculins et 1/3 fminins.2/3 masculins et 1/3 fminins. TopographieTopographie :: 2/3 membres suprieurs, 1/3 membres infrieurs.2/3 membres suprieurs, 1/3 membres infrieurs. Accidents responsablesAccidents responsables :: -acc domestiques, sportifs, voie publique, de circulation, les traumatismes obsttricaux-acc domestiques, sportifs, voie publique, de circulation, les traumatismes obsttricaux et les traumatismes iatrognes.et les traumatismes iatrognes. 13. CLASSIFICATION DE SALTER etCLASSIFICATION DE SALTER et HARRISHARRIS TYPE 1 :TYPE 1 : 6%6% dcollement epiphysaire pure.dcollement epiphysaire pure. Frquent dans lesFrquent dans les traumatismes obsttricaux.traumatismes obsttricaux. Le trait passe entre laLe trait passe entre la mtaphyse et lpiphyse sansmtaphyse et lpiphyse sans fracture associe.fracture associe. Sil ny a pas de dplacement,Sil ny a pas de dplacement, le diagnostique est difficile etle diagnostique est difficile et repose sur la clinique surtout,repose sur la clinique surtout, ainsi que les radioainsi que les radio comparatives.comparatives. Le traumatisme est horizontal,Le traumatisme est horizontal, la plaque basale est intactela plaque basale est intacte donc le pronostique estdonc le pronostique est excellent.excellent. 14. CLASSIFICATION DE SALTER etCLASSIFICATION DE SALTER et HARRISHARRIS TYPE 2TYPE 2 : 75%: 75% dcollement fracture dcollement fracture mtaphysaire .mtaphysaire . est un dcollement epiphysaireest un dcollement epiphysaire partiel avec un trs de fracturepartiel avec un trs de fracture mtaphysaire.mtaphysaire. Le trait de fracture passe dans leLe trait de fracture passe dans le cartilage de croissance sauf unecartilage de croissance sauf une extrmit ou il sinflchit et dtacheextrmit ou il sinflchit et dtache un coin mtaphysaire.un coin mtaphysaire. Est de loin le plus frquent surtoutEst de loin le plus frquent surtout ladolescent.ladolescent. Traumatisme horizontal, la plaqueTraumatisme horizontal, la plaque basale est intacte, de rductionbasale est intacte, de rduction facile et donc le pronostique estfacile et donc le pronostique est gnralement bon.gnralement bon. 15. CLASSIFICATION DE SALTER etCLASSIFICATION DE SALTER et HARRISHARRIS TYPE 3 : 10% CLASSIFICATION DE SALTER et HARRIS dcollement- fracture epiphysaire . Dcollement epiphysaire partiel, avec trait de fracture emportant un coin epiphysaire. Le trait est dabord trans. epiphysaire, puis se poursuit dans le cartilage de croissance. Traumatisme vertical, donc fracture articulaire ncessitant une rduction anatomique. La plaque basale touche, mal rduite, le pronostique est moins bon (risque depiphysiodese). Ex : fracture de TILLAUX fracture type SALTER 3, qui isole un fragment anteroexterne de lpiphyse tibiale ou sinsre le ligament peroneo-tibal antrieur. 16. CLASSIFICATION DE SALTER etCLASSIFICATION DE SALTER et HARRISHARRISTYPE 4 : Fracture articulaire avec trait vertical. Le trait est dabord trans-epiphysaire, il traverse le cartilage de croissance dans toute son paisseur et se poursuit dan la mtaphyse. Donc la plaque basale est touche, et le pronostique est rserve. Ex : fracture de MAC FARLAND est une fracture emportant la mallole interne de type SALTER 4. Le trait traverse lpiphyse prs de la mallole interne, puis le cartilage de croissance, spare un fragment metapysaire interne ou posterointerne souvent petits. Des cliches de 3/4 sont souvent ncessaire pour le visualiser. . Touche surtout les sujets entre 13 et 15 ans. . Ncessitant une rduction chirurgicale et un vissage. 17. CLASSIFICATION DE SALTER etCLASSIFICATION DE SALTER et HARRISHARRIS TYPE 5 :TYPE 5 : ralise un crasement du cartilageralise un crasement du cartilage de croissance (couche basale).de croissance (couche basale). Diagnostique difficile (+ ou clichesDiagnostique difficile (+ ou cliches comparatifs a la recherche dunecomparatifs a la recherche dune asymtrie de lpaisseur du cartilageasymtrie de lpaisseur du cartilage de croissance).de croissance). Souvent diagnostique rtrospectif.Souvent diagnostique rtrospectif. Ce type de lsion peut sassocier auxCe type de lsion peut sassocier aux precedants types.precedants types. Son pronostique est grave et peutSon pronostique est grave et peut voluer vers lepiphysiodese.voluer vers lepiphysiodese. 18. C