Evolution conditions maitrise_credit_impôt_faveur_recherche

download Evolution conditions maitrise_credit_impôt_faveur_recherche

of 265

Embed Size (px)

description

 

Transcript of Evolution conditions maitrise_credit_impôt_faveur_recherche

  • 1. COMMISSION FINANCES COMMUNICATION A LA COMMISSION DES FINANCES DE SSEMBLE LASSEMBLEE NATIONALE 58ARTICLE 58-2 DE LA LOI ORGANIQUE RELATIVE AUX LOIS DE FINANCES DU 1ER AOUT 2001Lvolution et les conditions de matrise du crdit dimpt dimpt en faveur de la recherche Juillet 2013

2. SOMMAIRE AVERTISSEMENT ...................................................................................... 7 RSUM ....................................................................................................... 9 RECOMMANDATIONS........................................................................... 13 INTRODUCTION ..................................................................................... 15 CHAPITRE I - UNE RFORME MAJEURE AUX CONSQUENCES MAL ANTICIPES ................................................................................... 17 I - Un dispositif ancien profondment rform par la loi de finances pour 2008 ...................................................................... 17 A - Une volution continuelle.........................................................17 B - Une rforme majeure en 2008 .................................................19 II - Une rforme adopte sur la base de chiffrages sous-estims et sans instrument de suivi ............................................................. 20 A - Des rapports ne concluant pas la ncessit dune rforme...20 B - Une annonce plus ambitieuse que les prconisations des administrations centrales concernes ...........................................21 C - Des chiffrages sous-estims ......................................................21 III - Une mobilisation utile dans le cadre du plan de relance en 2008 et 2009 ................................................................................ 24 IV - De nouvelles volutions depuis 2008 ................................... 26 A - Une succession de rapports ......................................................26 B - Une sous-estimation rcurrente du cot du CIR dans les lois de finances entre 2008 et 2012...........................................................28 C - Des adaptations et volutions en 2011 et 2012 .......................29 3. 4COUR DES COMPTESCHAPITRE II - UN INSTRUMENT AVANTAGEUX, DUN COUT LEV POUR LES FINANCES PUBLIQUES ....................................... 37 I - Un mcanisme avantageux au regard des pratiques de nos partenaires .................................................................................. 37 A - Un dispositif utilis dans de nombreux pays ............................37 B - Des comparaisons internationales placent la France en tte de lOCDE pour lavantage fiscal accord la R&D .............................43 II - Un cot en trs forte hausse, encore appel crotre ........... 45 A - Des rythmes diffrents dvolution de la crance et de la dpense fiscales .............................................................................45 B - Une estimation de la dpense fiscale aux bases fragiles ..........46 C - Un risque pour les finances publiques horizon 2014 et au-del ........................................................................................................51 CHAPITRE III - LA DIFFICILE MESURE DE LEFFICACIT DU CIR ..................................................................................................................... 57 I - Un nombre croissant de bnficiaires ...................................... 58 A - Un doublement du nombre de bnficiaires entre 2007 et 2011 ........................................................................................................59 B - Des dpenses dclares moins dynamiques.............................61 C - Limpact de la rforme sur le niveau de la crance par taille dentreprises ..................................................................................67 II - Des effets encore incertains sur la dpense de R&D des entreprises .................................................................................. 68 A - Des travaux conomtriques peu conclusifs, faute de donnes disponibles et dun recul suffisant .................................................68 B - Une volution de la dpense de R&D des entreprises non proportionnelle lavantage fiscal accord ...................................78 C - Des indicateurs de performance revoir..................................82 III - Une interrogation sur lefficacit en matire dattractivit ..... 84 A - La baisse du cot du chercheur ................................................84 B - Laugmentation de la R&D des entreprises trangres en France : un phnomne difficile interprter ..........................85 C - Les projets dimplantations trangres de centres de R&D .....87 D - Lattractivit de la France pour la R&D, au-del du CIR ...........88 4. SOMMAIRE5IV - Le CIR et la fiscalit des entreprises ....................................... 89 A - La fiscalit de la proprit intellectuelle et loptimisation fiscale internationale. ................................................................................90 B - Un instrument dallgement slectif de limpt sur les socits ........................................................................................................94 CHAPITRE IV - UNE GESTION LOURDE, DES RISQUES DE FRAUDE...................................................................................................105 I - La gestion de leur dclaration par les entreprises................ 105 A - La fiscalit de groupe et loptimisation fiscale........................106 B - Les autres aspects de la gestion du CIR par les entreprises....107 C - La monte en puissance des dispositifs de scurisation.........112 II - La gestion du CIR par les services fiscaux ......................... 117 A - Des vrifications lgres lors de limputation sur limpt sur les socits .........................................................................................118 B - Une procdure lourde en cas de remboursement..................119 III - Le contrle fiscal .............................................................. 124 A - Des zones de risques propres au CIR ......................................124 B - Une procdure de contrle spcifique ...................................134 C - Une programmation toujours dficiente pour des redressements en trs nette augmentation ................................136 CHAPITRE V - LES PARAMTRES DVOLUTION POSSIBLES DU CIR ............................................................................................................143 I - Les types de dpenses ligibles ............................................ 143 A - Les dpenses actuellement ligibles ne relevant pas de la recherche......................................................................................143 B - La question de larticulation des assiettes du CIR et du CICE .148 II - Les modes de calcul de la dpense ...................................... 151 A - Le calcul de la sous-traitance ..................................................151 B - Le forfait de dpenses de fonctionnement .............................153 C - Les doublements dassiette prvus pour la sous-traitance publique et les jeunes docteurs ...................................................156 5. 6COUR DES COMPTESIII - La mthode de calcul et de constatation du crdit dimpt ................................................................................................. 160 A - La problmatique de lintgration fiscale pour les grands groupes .........................................................................................160 B - Les mcanismes de remboursement ......................................162 IV - Les taux appliqus ............................................................ 165 A - Une simplification bienvenue de la structure des taux applicables en 2012 ......................................................................165 B - Simulation de leffet dvolutions du taux du crdit dimpt moyen terme ................................................................................166 CONCLUSION GNRALE ..................................................................179 ANNEXES.................................................................................................183 6. Avertissement Par lettre du 13 dcembre 2012, annexe au prsent rapport, le prsident de la commission des finances, de lconomie gnrale et du contrle budgtaire de lAssemble nationale a demand la Cour des comptes de mener une enqute sur lvolution et les conditions de matrise du crdit dimpt en faveur de la recherche (CIR), en application de larticle 58-2 de la loi organique relative aux lois de finances (LOLF) du 1er aot 2001. La demande de lAssemble nationale a t prcise lors dune runion de travail avec le dput Alain Claeys, rapporteur spcial. Dans une lettre du 11 mars 2013 au prsident de la commission, galement annexe au prsent rapport, le Premier prsident a formalis le champ et les modalits de lenqute. Lenqute a t conduite sur pices et sur place avec le ministre de lenseignement suprieur et de la recherche, le ministre de lconomie et des finances, le ministre du redressement productif, lagence nationale de la recherche et Oso. Elle a approfondi les constats et recommandations formuls par la Cour lors dune instruction mene durant lanne 2012 en vue de la prparation du rapport public thmatique sur le financement public de la recherche1. Les investigations se sont droules dans des conditions satisfaisantes, lexception de laccs aux donnes dexcution pour la dpense fiscale de 2012, qui nont t obtenues que le 5 juillet 2013. Deux ateliers de travail ont t organiss avec les chercheurs engags dans des travaux scientifiques de mesure de limpact du CIR en France, lun en septembre 2012, lautre en juin 2013 qui a associ la direction gnrale pour la recherche et linnovation, la direction gnrale du Trsor et la direction gnrale de la comptitivit, de lindustrie et des services. La Cour a cherch parangonner ce crdit