Evolution Des Races

download Evolution Des Races

of 26

  • date post

    07-Jul-2015
  • Category

    Documents

  • view

    220
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Evolution Des Races

ECOLE DE SAGESSE H.P. BLAVATSKYINITIATION A LA PHILOSOPHIE ESOTERIQUERetour la page daccueil Retour au sommaire

BREVE HISTOIRE DE LEVOLUTION DES RACES.

AVERTISSEMENT

La thorie de lvolution des Races ne peut, en aucun cas et sous aucun prtexte, donner naissance au racisme avec ses prjugs que rien ne justifie. Dans toutes les races, quelles quelles soient, il y a des initis et des idiots ! Croire que telle race est suprieure telle autre est une hrsie quil faut absolument rejeter et combattre. La thorie de lvolution des races indique que le Plan divin va successivement crer sept Races-Racine avec, pour chacune delle, sept Sous-Races. Actuellement, nous vivons lpoque de la cinquime Race-Racine et de la cinquime Sous-Race. Toutefois, il existe encore de nombreux descendants de la quatrime Race-Racine (la Race Atlante) et quelques descendants de la troisime Race-Racine (les Lmuriens).

LHumanit est une Tous les hommes sont frres !

La Rdaction

DOU VENONS-NOUS ?LUVRE DES PITRIS BARISHADS ou LOrigine des Races(1)

INTRODUCTION

La Doctrine Secrte de H.P.Blavatsky nous enseigne que, pour comprendre lhomme et sa gnalogie, il faut distinguer trois grandes lignes dvolution. 1. Lvolution spirituelle, de beaucoup la plus importante, cest la descente de lEsprit dans la matire. Le germe divin dans lhomme, ou monade, se dveloppera progressivement. Cest luvre des Hirarchies Cratrices. 2. A lautre ple de la nature humaine, nous avons lvolution physique qui est lascension de lEsprit travers la matire quil faonne pour la manifestation de ses propres pouvoirs. La gnalogie physique de lhomme est luvre des Pitris Barishads ou Seigneurs de la Lune (1). Cest de cet aspect de lvolution de lhomme que nous nous occupons maintenant.. 3. Alors, considrant ces deux lignes, lune descendante et lautre montante, nous arrivons au point o une troisime ligne les rejoint et les unit pour former ltre humain : cest lvolution intellectuelle. Elle est luvre des Grands Etres qui nous ont donn le mental. Les Pitris lunaires (les Constructeurs mineurs) (2) apportrent lhomme ses corps infrieurs (les corps physique, thrique et astral) ; tandis que les Pitris Solaires (3) lui donnrent le mental. Il existait deux grandes catgories de Pitris lunaires : les Pitris rupas (ayant une forme) et les Pitris arupas (sans forme) Nous allons examiner plus en dtail, laction des quatre classes de Pitris Barishads (des Pitris rupas)...

Note : Je nignore pas que lorsquon aborde pour la premire fois ce genre dtude, on prouve quelques difficults face tous ces noms nouveaux, face aussi des concepts qui peuvent nous paratre fort tranges, voire inutiles...

Ce serait une grave erreur de penser ainsi ! Nous donnons ici les cls qui permettront aux tudiants srieux de lire et de comprendre les livres tels que : La Doctrine Secrte de H.P.Blavatsky. ou Le Trait sur le Feu Cosmique de A.A.Bailey. Ces deux ouvrages importants sont en fait des Commentaires des Stances de Dzyan, louvrage occulte et sotrique le plus ancien qui contient les Archives Akashiques ... Les quatre classes de Pitris lunaires rupas ou Pitris Barishads, prsident progressivement aux quatre Rondes successives de notre chane terrestre. Ceux dont le corps est le plus subtil (ceux de la premire classe) dirigent la premire Ronde ; les Rondes suivantes sont prsides par des Pitris Barishads ayant des corps de plus en plus dense. Pour les Pitris Barishads de la premire classe (qui prsident la premire Ronde) le vhicule le plus dense est le Corps Causal ou Corps mental suprieur. Pour les Pitris Barishads de la seconde classe - qui prsident le seconde Ronde- le vhicule le plus dense est le corps mental infrieur. Pour les Pitris Barishads de la troisime classe - qui prsident la troisime Ronde - le vhicule le plus dense est le corps astral. Enfin, pour les Pitris Barishads de la quatrime classe - qui prsident la quatrime Ronde (la ntre) - le vhicule le plus dense est le corps thrique. Ainsi, mesure que les Globes deviennent de plus en plus dense dans les Rondes successives, les Pitris Barishads qui dirigent lvolution physique apportent aux formes quils crent des corps de plus en plus denses, appropris la tche qui leur incombe. Il faut encore savoir que chacune des classes de Pitris Barishads se subdivise en sept degrs ou sous-classes. Dans chaque Ronde et sur chaque Globe, on rencontre donc sept degrs de Pitris Barishads.Note : NON ! Ces thories ne sont pas complexes encore moins inutiles ! Il suffit de lire lentement en se concentrant sur le sujet. Cela veillera votre Corps Causal avec tous les avantages qui en dcoule...

Ces Pitris Barishads peuvent tre compars des architectes . LIde de ce quils crent existe dans le Mental du Logos plantaire. Les Pitris Barishads crent les dessins ou plans de cette Ide et, ensuite, ils commandent une multitude dEsprits de la Nature, qui peuvent tre compars des maons, qui faonnent les formes selon les dessins reus. Plus on approfondit le plan de lvolution et plus on est frapp de la parfaite adaptation de chacune de ses parties.

PREMIERE RONDEAu cours de cette premire Ronde, les sept Globes de notre Chane terrestre roulent encore travers des vagues de flammes.

Sur le premier Globe, le Globe A, le plus vague et le plus incandescent, descend la premire classe des Pitris Barishads. Ils vont donner le premier modle des formes qui serviront de tabernacles tous les successeurs. Nous rappelons que lide de ces formes existe dans lesprit du Logos plantaire, mais ce sont les Pitris Barishads qui vont dessiner les premires formes de matire igne qui seront la demeure (le vhicule) des monades de la Chane lunaire leur arrive dans notre Systme Terre. La caractristique du premier Globe, le Globe A, cest que rien ny a une forme dans le sens o nous lentendons habituellement. Cependant la forme existe, une forme archtypale, cest--dire idale, faite dessence de pense abstraite, forme vague, insaisissable pour lesprit concret. Ces ides qui existent, nous le rptons, dans lesprit du Logos plantaire, les Pitris Barishads les reproduisent sur le Globe le plus lev de la Chane plantaire, le Globe A, qui est ainsi appel le Globe archtypal. A chaque Ronde, cest ce Globe A qui renferme les archtypes qui serviront lvolution physique de toutes les formes de cette Ronde. Chaque Ronde produit une volution particulire : lmentale, minrale, vgtale, animale ou humaine. Les formes qui ne sont pas encore nes sur un globe de la chane, nen existent pas moins dans lesprit du Logos plantaire. Elles entourent ce globe ltat dembryons, de sorte que, dans latmosphre dun globe, on pourrait lire son histoire venir. Sur le premier Globe, dans la premire Ronde, les Pitris Barishads forment les archtypes des trois rgnes lmentals et du rgne minral. La premire classe des Pitris Barishads produit ces archtypes et en peuple le Globe A incandescent. Dans latmosphre de ce globe, les trois autres classes de Pitris Barishads soccupent des embryons du futur rgne vgtal de la seconde Ronde, galement des embryons du futur rgne animal de la troisime Ronde et, enfin, des embryons du futur rgne humain de la quatrime Ronde.

DEUXIEME RONDELorsque commence la seconde Ronde, la seconde classe des Pitris Barishads se met luvre ; ils font descendre les archtypes des formes vgtales sur le Globe A, leur donnent des formes concrtes sur le Globe B, formes qui deviennent plus denses sur le Globe C et atteignent ltat physique sur le Globe D (le ntre). Pendant ce temps, les formes embryonnaires des animaux et des hommes restant dans latmosphre, progressent toujours. Et les embryons humains qui, la premire Ronde, avaient dtranges formes cristallines (comme les minraux), se dveloppent maintenant la manire des plantes ou des arbres en filaments gigantesques, ne ressemblant en rien des hommes.

TROISIEME RONDENous voici arrivs la troisime Ronde. Les Globes sont devenus bien plus denses, quoique encore lumineux et thr. Cest la troisime classe des Pitris Barishads qui est au travail. Au fur et mesure que la densit augmente, ils apportent les archtypes danimaux

embryonnaires, leur donnent des formes plus concrtes qui, sur le Globe D, arrivent une plus grande prcision. Dans latmosphre du Globe, flottent des embryons humains devenus plus nombreux, prenant dtranges formes animales, repoussantes nos yeux.

QUATRIEME RONDEDans cette quatrime Ronde qui commence, cest la quatrime classe des Pitris Barishads qui entre en uvre. Ils ont un corps thrique et les archtypes humains sont amens sur le Globe A. Les archtypes des sept futures races sont l. Puis nous voyons descendre en nombre croissant, les formes qui vont clore sur le Globe D, notre Terre. Sur notre Globe la nature est toujours agite par des convulsions gigantesques, les volcans vomissent des torrents de lave. Pendant 20 crores (200.000.000 dannes) ces convulsions se succdent. Des Pitris sont prsents, matres de toute cette matire en bullition. Trois cents millions dannes se sont coules depuis le commencement de la quatrime Ronde, sur ce Globe D, pendant lesquels les Esprits de la Nature ont travaill activement former les minraux, les vgtaux et les animaux despces infrieures. Il est malais de se faire une ide de la Terre laube de son existence. Cest un monde trange o la nature est soumise de gigantesques convulsions. Le feu jaillissant de partout, domine la formation terrestre. Les Grands Esprits des Elments travaillent dans cette furie de la Nature. Quand les grands bouleversements sont prs de leur fin, les Seigneurs de la Forme viennent voir si la Terre est prte pour la venue de lhomme. Toutes les formes infrieures sont alors balayes et la Terre ressemble un vaste ocan deau tide agite. Nous assistons alors la naissance du premier Continent : lImprissable Terre Sacre, le Ple, le symbolique Mont Mrou des Ecritures sacres de lInde, lAviyana Vaejo des Parsis, le