Contrat de la filire Aronautique - de la filire ... d’envisager une politique d’innovation ...

download Contrat de la filire Aronautique -    de la filire ... d’envisager une politique d’innovation  long terme - Dveloppement des exportations des PME et ETI de la filire

of 15

  • date post

    06-Feb-2018
  • Category

    Documents

  • view

    231
  • download

    16

Embed Size (px)

Transcript of Contrat de la filire Aronautique - de la filire ... d’envisager une politique d’innovation ...

  • 1

    Contrat de la filire Aronautique

    Les principaux objectifs du contrat de filire ont t prsents par Monsieur Jean-Paul Herteman, vice-prsident du comit stratgique de la filire Aronautique, Monsieur Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, et Monsieur Frdric Cuvillier, ministre dlgu en charge des Transports, le 25 janvier 2013 Toulouse, loccasion dune runion plnire du comit. Monsieur Marwan Lahoud, lu prsident du GIFAS le 11 juillet 2013, a succd Monsieur Jean-Paul Herteman comme vice-prsident du CSF Aronautique.

  • 2

    ditorial

    Lindustrie aronautique franaise est entre depuis quelques annes dans

    un cycle de croissance forte, porte par le dveloppement continu du

    transport arien. Elle sest impose comme un leader mondial et lun des

    piliers de lconomie franaise.

    Ce succs est troitement li la mise en uvre dune stratgie partage

    avec ltat concentre sur la recherche de la performance, et au

    volontarisme des industriels qui mnent en permanence un effort

    dinnovation intense.

    La prservation de cette position de leader passe par la capacit

    produire les avions dont les compagnies ariennes ont besoin aujourdhui,

    tout en prparant les gnrations futures qui voleront dans vingt ans.

    Lenjeu de long terme est couvert par le CORAC (Conseil pour la recherche aronautique civile) qui,

    sous la prsidence du ministre en charge des Transports, permet depuis 2009 dlaborer et de faire

    voluer la feuille de route technologique de la filire dont dcoulent les plates-formes de dmonstrateurs

    technologiques soutenues dans le cadre du programme dinvestissements davenir.

    La cration du comit stratgique de filire en 2010 permet daccompagner les actions conduites par les

    acteurs industriels regroups au sein du GIFAS, destines aider les quipementiers et sous-traitants

    livrer dans les dlais impartis les avions commands par les clients, tout en prparant lavenir. Le

    rassemblement des industriels, des pouvoirs publics, des acteurs financiers et des partenaires sociaux,

    facilite ladoption des mesures qui permettent de renforcer loutil industriel pour faire face la monte en

    cadence, de rpondre aux besoins croissants en formation et daider les PME se positionner sur les

    marchs exports.

    Marwan Lahoud, vice-prsident du comit stratgique de la filire Construction aronautique

  • 3

    Carte didentit de la filire

    AFOM Atouts Faiblesses

    - Seul pays avec les USA tre prsent sur tous les segments du march avec des positions de leader mondial

    - Prsence de filires industrielles complmentaires en France (chimie, mtallurgie)

    - Organisation verticale efficace en filire intgre : partenariats long terme, partage des prvisions de cadences de production, des stratgies commerciales, techniques, industrielles et roadmaps technologiques

    - PME agiles et innovantes sur tout le territoire - Forte intensit de R&D cofinance entre secteurs

    publics et privs, sappuyant sur une capacit dinnovation et un savoir-faire scientifique et technologique de haut niveau

    - Avance technologique - Orientation et coordination des efforts de R&T des

    acteurs de la filire via le CORAC - Filires de formation actives et reconnues - Personnel qualifi tous les niveaux - Implication forte et prenne des pouvoirs publics

    (soutiens en national, sur la scne europenne et linternational)

    - Caractre stratgique voire souverain des activits

    - Business modle aronautique de risk sharing qui se distingue par la dure des programmes, lampleur du dveloppement amont (cot dlais) et par les rgles de proprit intellectuelle associes - Exceptionnelle longueur de cycles gnrant des difficults de financement (ROI long) ; fonds propres globalement insuffisants dans les PME - Filire dpendante dautres secteurs technologiques (lectronique, matires premires) pour lesquels elle ne reprsente quun trs faible march - Outil industriel souvent dimensionn par lexpertise technique, ce qui amne une supply chain forme dune multitude de PME - Loptimisation de la supply chain globale, ncessaire pour prendre en compte les volutions du march, nest pas termine et lquilibre entre ETI et PME nest pas atteint - Faible attractivit des mtiers industriels en gnral (particulirement sensible au niveau du recrutement dans les PME) - Faible prparation des ETI et PME aux problmatiques de financement linternational - Faiblesse et manque de cohrence densemble de lUE au niveau international (accords internationaux

    La valeur ajoute directe de la filire est de 14 Mds, soit 0,7 % du PIB. La filire compte 140 000 emplois directs, soit 0,5 % de la population active.

    Principaux acteurs

    Entreprises Airbus, Dassault Aviation, Eurocopter, ATR, Safran, Thales, Zodiac Aerospace, Latecore, Daher-Socata, Aerolia, EADS-Sogerma, Liebherr Aerospace, Aubert & Duval, Air France Industries, Radiall, Mcachrome, Lisi Aerospace, AD Industrie, Figeac Aero, Sira, STTS, Lauak, Auvergne Aronautique, AAA, Aeroconseil, Sabena Technics, Tarmac Aerosave,

    Recherche ONERA, CNRS, PRES Universit de Toulouse, IRT AESE, IRT Jules Verne,

  • 4

    Opportunits Menaces - Une filire qui rpond des enjeux socitaux du 21e sicle (nergie, Mobilit) - Croissance soutenue de la demande de transport arien sur les 20 prochaines annes do un carnet de commandes un niveau historique permettant denvisager une politique dinnovation long terme - Dveloppement des exportations des PME et ETI de la filire - Barrires lentre leves qui freinent larrive de nouveaux concurrents - Attractivit de la supply chain en France pour les donneurs dordres trangers dans une industrie fortement mondialise - Gains de productivit attendus via le dveloppement de nouveaux procds ( usine aronautique du futur ) - Complmentarits technologiques des acteurs franais exploiter pour mettre en place des filires compltes matriaux/procds associs, en France, avec des effets de volume multisectoriels - Atouts franais dans les secteurs complmentaires (numrique) exploiter pour amliorer la comptitivit de la filire - Un quilibre entre le volume de production et les exigences qualit et dlais qui permet de continuer dvelopper loutil industriel en France - Cration de nouveaux emplois qualifis et attractifs sur tout le territoire national

    - Intensification de la concurrence mondiale sur tous les marchs : consolidation de lindustrie nord-amricaine, nouvelles ambitions de nos partenaires europens (Allemagne, Royaume-Uni), arrive de la Chine au ct du duopole Airbus-Boeing

    - Non respect de la proprit intellectuelle et des rgles thiques par certains pays concurrents

    - Vulnrabilit lie la parit de leuro face au dollar - Impact des contrats doffset industriels - Forte pression sur les prix pouvant bnficier aux

    pays bas cot - Dpendance de la filire nationale vis--vis des pays

    tiers pour certains matriaux et matires premires - Perte de savoir-faire au niveau des PME fragilises

    (rglementation toujours croissante, successions) - Perte de comptence dans le secteur ducatif ds

    que la comptence industrielle est dlocalise - Difficults dvelopper les solutions

    technologiques rendues ncessaires par les rglements europens REACH et ROHS et les dployer dans la supply chain dans les dlais impartis

    - Pression des finances publiques sur les budgets Dfense en France et en Europe : enjeu de maintien de lactivit des bureaux dtudes sur des activits duales

    - Risque de dcrochage technologique en cas de ralentissement du soutien de ltat linnovation dans un contexte de course mondiale linnovation

    - Accroissement constant du poids des rglementations (en France et en Europe) fort impact (contrle des exportations ITAR, certification par les autorits chinoises sur leur sol) et application parfois drastique du principe de prcaution

    - Politique europenne en matire daides dtat plus rigide que celles des principaux concurrents extra-europens

    sur les plans politique et conomique - Rle stabilisateur de ltat dans lactionnariat des

    entreprises stratgiques de la filire

    EASA, ETS appliqus laviation, )

  • 5

    Le contrat de filire Le contrat de filire a t construit entre les mois de novembre 2012 et juin 2013, sous la responsabilit de Jean-Paul Herteman. Quatre groupes de travail ont contribu sa rdaction, qui se sont runis une fois chacun, sous lgide du comit stratgique de filire et de son bureau. Les principaux objectifs du contrat de filire ont t prsents officiellement le 25 janvier 2013. Afin de rpondre aux enjeux identifis, le contrat de filire engage les partenaires dans des actions au bnfice de linnovation, de la formation, de la modernisation et du renforcement du systme industriel, et de lexportation. Son architecture est la suivante :

    Action 1 : Poursuivre les efforts dinnovation

    Lancer la 2e vague de plates-formes de dmonstration issues de la feuille de route technologique du CORAC

    Pilote CORAC

    Calendrier 2014-2018

    Action 2 : Attirer et former les comptences

    Sous-action 2.1 Mettre en place un rseau de rfrents ressources humaines dans les grands sites industriels

    Pilote GIFAS

    Calendrier 2013

    Sous-action 2.2 Dvelopper de manire soutenue lalternance dans la filire et exprimenter le dispositif de parcours partag dapprentissage avec les PME

    Pilote GIFAS

    Calendrier 2010-2015

    Sous-action 2.3 Formation continue : favoriser laccs des salaris des PME aux parcours de formation conus par les matres duvre

    Pilote GIFAS

    Calendrier 2013-2015

    Action 3 : Moderniser et renforcer le systme industriel

    Sous-action 3.1 Aider lappropriation par les fournisseurs de la pla