Chapitre 6 Applications

Click here to load reader

  • date post

    11-Jan-2016
  • Category

    Documents

  • view

    23
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Chapitre 6 Applications. Grigoris Antoniou Frank van Harmelen. Sommaire. Produits sur l'information transversale chez Elsevier Intégration des données chez Audi Recherche de compétences chez Swiss Life Portail de cercles de réflexion chez EnerSearch e-Learning Services web - PowerPoint PPT Presentation

Transcript of Chapitre 6 Applications

  • Chapitre 6 ApplicationsGrigoris AntoniouFrank van Harmelen

    A Semantic Web Primer

  • SommaireProduits sur l'information transversale chez ElsevierIntgration des donnes chez AudiRecherche de comptences chez Swiss LifePortail de cercles de rflexion chez EnerSearche-LearningServices webAutres scnarios

    A Semantic Web Primer

  • Elsevier - expos du casElsevier est un important diteur scientifique Ses produits sont essentiellement organiss dans les filires traditionnelles: abonnement des revuesLa disponibilit en ligne de ces revues n'a, jusqu' prsent pas fondamentalement chang l'organisation de la production Les clients d'Elsevier peuvent s'abonner au contenu en ligne

    A Semantic Web Primer

  • Elsevier posons le problmeLes revues traditionnelles sont des produits verticaux (par filire)La segmentation dans les diverses sciences que couvrent les revues n'est plus la bonne solution Les clients d'Elsevier montrent un rel intrt pour des domaines qui recoupent diffrentes disciplines/revuesLa demande soriente donc plutt vers des produits horizontaux

    A Semantic Web Primer

  • Elsevier posons le problme (2) Il est actuellement assez difficile pour les grands diteurs de proposer de tels produits horizontaux les barrires de l'htrognit physique et syntaxique peuvent tre leves (avec XML)par contre, le problme smantique reste non rsoluIl faut trouver comment parcourir les revues l'aide d'une srie cohrente de concepts au moyen desquels toutes ces revues sont indexes

    A Semantic Web Primer

  • Elsevier apport de la technologie du web smantique Les ontologies et les thesaurus (ontologies trs lgres) ont dmontr leur efficacit dans l'accs aux informations ils facilitent la solution de certains problmes de la recherche par texte libre ils relient et groupent les termes pertinents d'un domaine ils fournissent un vocabulaire matris pour l'indexation des informations

    A Semantic Web Primer

  • Elsevier apport de la technologie du web smantique (2)Plusieurs thesaurus ont t dvelopps dans divers secteurs spcialissInformations mdicales: MeSH et le thesaurus Elsevier des sciences de la vie EMTREE RDF sert de format d'interoprabilit entre les sources de donnes htrognesEMTREE est lui-mme reprsent en RDF

    A Semantic Web Primer

  • Elsevier apport de la technologie du web smantique (3) Chacune des sources de donnes spares est cartographie dans cette ontologie unificatricel'ontologie sert ensuite de point d'entre unique pour toutes ces sources de donnes

    A Semantic Web Primer

  • SommaireProduits sur l'information horizontale chez Elsevier Intgration des donnes chez Audi Recherche de comptences chez Swiss Life Portail de cercles de rflexion chez EnerSearch e-Learning Services web Autres scnarios

    A Semantic Web Primer

  • Audi - posons le problmeDans une entreprise, l'intgration des donnes est un gigantesque problme interne c'est le poste budgtaire le plus lev du dpartement informatique des grandes socits Audi exploite des milliers de bases de donnesLes logiciels intermdiaires classiques amliorent et simplifient le processus d'intgrationmais il y manque l'change d'informations bas sur la smantique des donnes

    A Semantic Web Primer

  • Audi apport de la technologie du web smantique Les ontologies peuvent rationaliser des sources de donnes disparates en un seul contenant d'informationSans perturber les applications existantes:en crant des ontologies pour les sources de donnes et de contenuen ajoutant une information de domaine gnriqueL'ontologie est cartographie dans les sources de donnes offrant aux applications un accs direct aux donnes via l'ontologie

    A Semantic Web Primer

  • Audi exemple de l'appareil photo

    twin mirror75-300mm zoom4.0-4.51/2000 sec. to 10 sec.

    A Semantic Web Primer

  • Audi exemple de l'appareil photo (2) twin mirror300mm zoom4.51/2000 sec. to 10 sec.

    A Semantic Web Primer

  • Audi exemple de l'appareil photo (3) Le lecteur humain peut voir que ces deux formats parlent du mme objet on sait que SLR (reflex) est un type d'appareil photo et que fstop est synonyme d'ouvertureIl est possible d'intgrer spcifiquement ces sources de donnes par un traducteur Mais ne rsoudrait que ce problme spcifique d'intgrationFace un autre format de donnes pour des appareils photo, il faudrait rpter le mme processus

    A Semantic Web Primer

  • Audi ontologie des appareils photo en OWL

    A Semantic Web Primer

  • Audi utilisation de l'ontologieSupposons que l'application Autilise le deuxime codage reoit les donnes d'une application B qui utilise le premier codageSupposons qu'il rencontre SLR l'ontologie renvoit SLR est un type de Camera (appareil photo) relation entre quelque chose qu'il connat (SLR) et quelque chose qu'il ne connat pas (Camera)

    A Semantic Web Primer

  • Audi utilisation de l'ontologie (2) Supposons que A rencontre f-stopl'ontologie renvoit: f-stop est synonyme de ouvertureCouvre l'cart terminologique entre quelque chose que A ne connat pas et quelque chose que A connat La divergence syntaxique n'est plus un obstacle

    A Semantic Web Primer

  • SommaireProduits sur l'information horizontale chez Elsevier Intgration des donnes chez Audi Recherche de comptences chez Swiss Life Portail de cercles de rflexion chez EnerSearch e-Learning Services web Autres scnarios

    A Semantic Web Primer

  • Swiss Life expos du casSwiss Life est une des grandes compagnies d'assurance sur la vie en Europe 11.000 employs, $14 milliards de primes souscritesprsente dans environ 50 paysLes ressources essentielles de toute entreprise visant rsoudre les immenses tches quimpliquent les connaissances sont:les connaissances tacites, les comptences personnelles et le professionnalisme de ses employs

    A Semantic Web Primer

  • Swiss Life posons le problme L'une des pierres angulaires de la gestion des connaissances d'une entreprise est:un rpertoire accessible par voie lectronique des comptences, expriences et principaux domaines de connaissances Un rpertoire des comptences peut servir: rechercher ceux qui ont une comptence spcifique mettre en vidence les carts de comptences et les niveaux d'habilitation la formation directe faisant partie du plan de carrire documenter le capital intellectuel de l'entreprise

    A Semantic Web Primer

  • Swiss Life posons le problme (2) Questionscomment numrer le nombre impressionnant de comptences diffrentes? comment les organiser pour pouvoir les retrouver au travers de frontires gographiques et culturelles? comment vrifier que le rpertoire est bien jour?

    A Semantic Web Primer

  • Swiss Life apport de la technologie du web smantique Ontologie manuelle couvrant les comptences en trois units organisationnellesinformatique, assurance prive et ressources humainesChaque employ de Swiss Life a t invit crer une "page d'accueil" en se basant sur un formulaire pilot par l'ontologie 'comptences'La collection ainsi obtenue est interroge l'aide d'une interface base de formulaires gnrant des requtes RQL

    A Semantic Web Primer

  • Swiss Life ontologie 'comptences'

    1

    A Semantic Web Primer

  • Swiss Life ontologie 'comptences' (2)

    A Semantic Web Primer

  • Swiss Life ontologie 'comptences' (3)

    A Semantic Web Primer

  • SommaireProduits sur l'information transversale chez Elsevier Intgration des donnes chez Audi Recherche de comptences chez Swiss Life Portail de cercles de rflexion chez EnerSearch e-Learning Services web Autres scnarios

    A Semantic Web Primer

  • EnerSearch expos du casConsortium de recherche industrielle spcialis dans l'informatique applique l'nergie La structure d'EnerSearch est trs diffrente de celle d'une entreprise de recherche classiqueles projets de recherche sont mens par un groupe vari et variable de chercheurs rpartis dans plusieurs paysnombre d'entre eux ne sont pas employs par EnerSearch

    A Semantic Web Primer

  • EnerSearch expos du cas (2)EnerSearch a une organisation de type virtuel Elle est dans les mains de plusieurs socits du secteur industriel ayant un intrt affirm dans ces recherchesPar cette dispersion gographique, EnerSearch prsente aussi un caractre de d'organisation virtuelle du point de vue de la diffusion des connaissances

    A Semantic Web Primer

  • EnerSearch posons le problmeFonction fondamentale de la diffusion du savoir La manire dont l'information est parpille sur le site web laisse beaucoup dsirer Ceux qui sont la recherche d'informations ne sont pas satisfaits, par ex.,la gestion des chargements(??) conduit-elle des rductions de cots? dans l'affirmative, quel est l'investissement initial ncessaire? la communication 'Powerline' est-elle techniquement comptitive par rapport l'ADSL ou les modems cbl?

    A Semantic Web Primer

  • EnerSearch apport de la technologie du web smantique On peut se forger une image prcise du genre de sujets et de questions pertinents pour ces groupes cibles On peut dfinir une ontologie de domaine suffisamment stable et de bonne qualit cette ontologie lgre comprend seulement une hirarchie taxonomique l'expressivit de RDF Schema suffit

    A Semantic Web Primer

  • EnerSearch ontologie de la pause repas...ITMatrielLogicielApplicationsCommunicationPowerlineAgent (robot)e-Commerce Agents (robots)Systmes multi-agents (multi-robots)Agents intelligents (robots intelligents)March/enchresAffectation de ressourceAlgorithmes

    A Semantic Web Primer

  • EnerSearch utilisation de l'ontologieUtilise de plusieurs manires pour piloter les outils de navigation sur le site web EnerSearch carte smantique du site web EnerSearchdis