Bonnes recettes de l'apothicaire bricec 1.3

download Bonnes recettes de l'apothicaire bricec 1.3

of 13

Embed Size (px)

description

 

Transcript of Bonnes recettes de l'apothicaire bricec 1.3

  • 1. Les bonnes recettes de lapothicaire Bricec Prcision : Les rgles dcrites ici sont toutes inspires des documents internes au jeu, issus de la FAQ ou bien dinvestigations de la part des joueurs. Les commentaires et conseils associs nengagent que le point de vue de leur auteur et nont donc quun caractre informatif. Si vous navez pas lu les rgles officielles, je vous invite fortement en prendre connaissance avant de vous plonger dans ce que lon peut appeler ce complment. Si vous tes en route pour vtre premire campagne, un tutoriel pourrait vous intresser (rubrique Dbuter G&P ). I) Imposition :Jouer dessus permet dinfluer sur lordre des combats pour la phase suivante (flonie, attaque sousle nez dun alli). Pour une bonne RG, garder des cus dans ses coffres nest pas rentable, mieuxvaut les investir si possible dans le bonheur de ses terres. La variation du bonheur des terres influesur le bonheur moyen qui influe son tour sur le calcul de la RG : un seigneur qui pille toutes sesterres fait baisser le bonheur moyen, donc le seigneur ct qui a fait une imposition 5 verra quandmme sa RG progresser (philosophie de progresser via les dboires des autres). Formule dtaille RG :RG= Reno c-s + 0.1*somme(reno chev secondaires) + trsor/500 + somme pr toutes les terres de(bonheur terre/bonheur moyen)*(pop terre/800) + 0.05*(reno c-s tous allis reno c-s tous ennemis)NB : bonheur terre/bonheur moyen born 5. En gros, si le bonheur moyen est de 20, inutile de booster uneprovince au-dessus de 100 de bonheur, a ne rapportera pas plus de RG.NB : linfluence diplomatie en Europe est de 0.05, mais monte 0.066 en Orient/0.1 en Scandie.NB : Les allis des ennemis font aussi perdre un peu de RG (1/200 de leur c-s en Euro), a reste anecdotique. Cas de la terre 0 de bonheur : Parfois, il nous arrive de faire une leve darme sur une terre trs faible bonheur : il peut alors chuter 0. La terre ne se rvolte pas dans la foule, mais le tour suivant. Donc si vous voulez tout prix conserver cette province, il vous suffit dy mettre 600 soldats en garnison : la terre gagnera un point de bonheur, et ne se rvoltera pas. Rentabilit : Aprs moult savants calculs, il apparat que la rentabilit maximale dune province corresponde un bonheur gal 125% du bonheur moyen de la carte, avec un coefficient de richesse gal 0.7, pour une population si possible comprise entre 40 000 et 50 000. Par ailleurs, il arrive que lon dcide de booster une terre : le tour suivant, une imposition 5 fait perdre de largent. Solution : imposez 0 et redistribuez 0 cus, le
  • 2. Les bonnes recettes de lapothicaire Bricec bonheur de vtre province restera le mme sans pour autant vous faire perdre de largent . De plus, les bonheurs dcimaux sont arrondis. Par exemple, une province qui, suite limposition, a un bonheur de 19.6 passe 20. Cela naugmente pas la renomme quelle procure, mais lors de la prochaine imposition, vous partez de 20, et non de 19.6, ce qui vous permet de monter plus vite moindre cot. Cest encore plus utile lorsque vtre imposition vous amne 24.4 par exemple : soustrayez des cus de la redistribution pour narriver qu 23.5 : vous aurez au final toujours 24 de bonheur, mais avec un coef de richesse moins grand, et donc un cot moindre pour monter le bonheur par la suite. Terre de leve : Une imposition htrogne fournit en rgle gnrale moins de reno quune imposition homogne (genre 28 de bonheur sur la totalit de nos terres). Mais les gradients de bonheur permettent de contrler les mouvements de population en la faisant converger vers une province qui devient stratgiquement essentielle, puisquelle va permettre de leves de soldats moindre cot. On peut donc voir cela comme une terre 36 avec les autres terres 20 ct. Ou mme voir plus grande chelle, avec des escaliers de bonheur : une terre centrale fort bonheur, les terres voisines bonheur intermdiaire, et les terres voisines ces voisines bonheur faible : les mouvements de population seront dautant plus importants. Notez que la diffrence de bonheur entre terre de dpart et terre darrive est importante (peu de paysans bougeront dune terre 31 de bonheur vers une 32).II) Militaire : Les taux de repli : 2 types possibles. Gnral (ordre Ordres de repli ) : sapplique par dfaut toutes les armes, garnisons professionnelles et garnisons de paysans (celles formes automatiquement en cas dattaque dun territoire non-dfendu). On y raisonne en % de survivants (ex : arme fixe 80% va fuir le combat lorsquelle accusera 20% de pertes). Placer le % de repli des paysans 0 permet de tuer un maximum de soldats ennemis lorsquils attaquent vos terres, sans pour autant leur faire gagner plus de reno. Pour les garnisons et les armes, cest vous de juger, souvent on oscille entre 20 et 60% par scurit. Un seuil 100% ne permet pas une arme de rompre le combat directement, il se droule quand mme une passe avec des pertes des deux cts, puis larme fuit. Particulier (ordre Directive de dfense ) : sapplique larme slectionne, prioritairement vis--vis du taux gnral. On y raisonne en nombre de soldats survivants. Au mme titre que lors de lattaque dune terre, vous fixez le seuil de fuite, vous le fixez ici en cas dattaque de vtre arme. Placer un nombre de soldats suprieur au nombre de soldats composant larme vous permet, en cas dattaque de votre arme, de ne perdre aucun soldat en fuyant directement (a nempche pas la perte de reno par le chevalier). Cet ordre nest disponible que pour les armes dj existantes, do lintrt parfois de former ses armes lavance.
  • 3. Les bonnes recettes de lapothicaire Bricec La rente : Elle vient gonfler les finances avant les appels et les leves Baron 1000 cus Vicomte 1500 cus Comte 2000 cus Marquis 2500 cus Duc 3000 cus Prince 5000 cusNB : Pour les seuils de RG ncessaires, cf Anoblissement dans la partie VI. Libration dune arme/dun chevalier : Ce nest pas intressant financirement. Le cot dentretien est minime, alors que la leve/lappel cote vraiment cher . Donc gardez vos armes, sauf cas spcial. [Rappel : dmobiliser une arme naugmente pas la population+ A noter que mme le plus faible des chevalier peut servir de relais pour des enchainements des leves darme distance. Et pour les plus tmraires, il est possible de raliser des attaques avec des chevaliers faibles, mme si cela demande plus de soldats.NB : Nanmoins, librer ses faibles chevaliers permet daugmenter la reno moyenne des chev de la carte, etdonc de baisser le prix dappel des chevaliers, dans le cas o cela pourrait vous avantager (ennemi flon qui doitcombattre pas mal de garnisons, nombreux appels de chevaliers en vue)NB : Lordre de libration des chevaliers laisse croire que lon peut se sparer de son c-s. Mais lordre est refuslors de la rsolution.NB : Si vous souhaitez dfendre une terre mais que vtre seul chevalier sur place est nul, tudiez la possibilitdune garnison, car sa renomme sera gale la moiti de la reno moyenne des chev de la carte, donc parfoismeilleure que certains de vos commandants. Appel de chevaliers : Le nombre de commandants doit tre anticip par rapport ltendue de vtre fief (notamment le nombre de vos provinces exposes). En Europe, une fourchette de 12-16 chevaliers permet souvent daller jusqu la seconde joute royale sans trop de soucis. Anticiper est dailleurs primordial puisque leur appel mobilise bien souvent inutilement des ressources : vous voulez appeler 5 chev, vous mobilisez assez de ressources, et bien souvent, il vous reste des cus sur les bras la fin. Cest pourquoi il est souvent utile de sorganiser : Appel de chevalier -> cus restants le tour suivant -> leve darme avec ces cus -> attaque. Appeler et lever dans le mme tour correspond une prcipitation et fait perdre pas mal de RG transitoirement. Cot chev = 0.1*reno*(reno/reno moyenne de tous les chevaliers de la carte) Reno max du chev appel = reno c-s +1 Leve darme : Lever une arme bon prix est la cl dune domination sur ses voisins. Il est donc primordial de mettre rapidement sur pied des terres de leve (provinces >30 000 de pop), si possible pas trop loin des seigneurs que vous pensez pouvoir attaquer dici quelques temps (une terre fort bonheur est dailleurs loccasion de piquer des milliers de paysans chaque tour ses voisins, en vue de les affaiblir financirement mais surtout de ralentir leur construction ventuelle de terre de leve). Les chevaliers nuls trouvent ici leur utilit, puisquils peuvent se positionner entre la terre de leve et le chevalier du front pour lever puis transfrer larme. Dans la mesure du possible, il est parfois intressant de lever toute
  • 4. Les bonnes recettes de lapothicaire Bricec une arme sur un chevalier u