Aw september 2014 french

download Aw september 2014 french

of 32

  • date post

    02-Apr-2016
  • Category

    Documents

  • view

    225
  • download

    3

Embed Size (px)

description

French September 2014

Transcript of Aw september 2014 french

  • Septembre 2014

    Tmoigner enRpublique tchque

    20

    exauce nos prires !Dieu

    Le problmede la marijuana

    11

    R e v u e i n t e r n a t i o n a l e d e s a d v e n t i s t e s d u s e p t i m e j o u r

    labri de laprostitution

    24

  • Mensuel publi par la Confrence gnrale des adventistes du septime jour et imprim par Review and Herald, Hagerstown, au Maryland, lusage de lglise adventiste du septime jour.

    www.adventistworld.orgDisponible en ligne en 11 langues

    3 R A P P O R T M O N D I A L 3 Nouvelles en bref 6 Reportage 10 Histoires GLOW

    E N C O U V E R T U R E

    16Dieu exauce nos prires !Ils ont choisi de faire de la prire une priorit.

    8 P E R S P E C T I V E M O N D I A L E Persvrer dans la prire Ted N. C. Wilson Que dire Dieu puisquil sait dj

    toutes choses ?

    12 M D I T A T I O N AppleTalk Sylvia Renz On trouve une appli pour presque tout.

    14 C R O Y A N C E S F O N D A M E N T A L E S Une vie semblable la sienne Penny Brink Ce que nous recevons dpasse largement ce que

    nous donnons.

    20 V I E A D V E N T I S T E Tmoigner en Rpublique tchque Petr inala Quest-ce que les chrtiens peuvent offrir un

    pays athe ?

    22 L A D C O U V E R T E D E L E S P R I T D E P R O P H T I E Le centenaire du legs

    prophtique dEllen White Alberto R. Timm Prs de 100 ans aprs la mort dEllen White,

    lglise bnficie toujours de ses crits.

    24 S E R V I C E labri de la prostitution Gry Haugen Une initiative toute de compassion dans lun des

    pays en tte du trafic humain.

    11 S A N T Le problme de

    la marijuana

    26 L A B I B L E R P O N D Remplis

    du Saint-Esprit

    27 T U D E B I B L I Q U E Quand lesprance

    diminue

    28 D E S I D E S P A R T A G E R

    D P A R T E M E N T S

    Septembre 2014

    C O U V E R T U R E : P H O T O D E S M A I N S P A R A L A N E N O

    2 Adventist World | Septembre 2014

  • R A P P O R T M O N D i A l

    Suite en page 4

    D P A R T E M E N T S

    Raafat Kamal, nouveau prsident de la Division transeuro-penne, a reconnu que lglise adventiste fait face un dfi colossal dans lEurope du 21e sicle. Cependant, il croit quon dcouvrira de nouvelles mthodes pour rpandre le message du retour de Jsus.

    Le pasteur Kamal a t lu le 10 juillet par le comit excutif de la Confrence gnrale linstance dirigeante de lglise adventiste du septime jour. Il remplace Bertil Wiklander en tant que prsident dun territoire compos de 22 pays, dont la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, la Scandinavie, et dautres nations stendant depuis la Finlande jusqu Chypre.

    Lglise adventiste a un message prophtique unique pour les habitants de lEurope vivant la fin des temps , a dit le nouveau prsident, en rfrence aux messages des trois anges dApocalypse 14.

    Raafat Kamal, dans une entrevue : Je suis rempli denthousiasme lide des occasions qui soffrent nous, mais aussi dhumilit en sachant que Dieu nous utilise pour accomplir sa mission. Reste dcouvrir comment il va faire passer notre glise minoritaire du statut dune forteresse influence par la socit scularise celui dune puissance propre transformer les collectivits locales.

    Selon le pasteur Kamal, lequel a t secrtaire de la division et assistant du pasteur Wiklander au cours des sept dernires annes, le dclin spirituel accompagn dun matrialisme croissant constitue un dfi pour lglise adventiste.

    Quand la prire change tout

    gauche : UN NOUVEAU DIRIGEANT : Raafat Kamal, photographi ici avec Heidi Kamal Kendel, sa femme, estime que le dclin spirituel accompagn dun matrialisme croissant constitue un dfi pour lglise adventiste. droite : CHEF SORTANT : Bertil Wiklander, photographi en 2010, prend sa retraite pour des raisons personnelles une dcision prise avec sa femme, droite.

    TE

    D

    Raafat Kamal lu prsident deDivision transeuropennela

    Un ami et moi avons prsent une requte Dieu pendant plus dune anne. Initialement, cette requte semblait tellement logique qu mon avis, a ne valait pas la peine de la lui soumettre.

    Mon ami cherchait un emploi. Et il est justement tomb sur une offre allchante pour laquelle il tait, semblait-il, le candidat idal. Nous tions certains quil allait dcrocher cet emploi. Aussi, lorsque nous avons commenc prier, nous nesprions quune chose : que Dieu confirme la sagesse de notre juge-ment et, bien entendu, soccupe du reste !

    Aprs maints dlais et frustrations, cest un autre candidat qui a t choisi contrairement ce que nous pensions. Naturellement, mon collgue a t oblig de chercher autre chose pour soutenir sa famille, et la nature de ma prire a chang. Tandis que mois aprs mois, nous intercdions pour ce qui semblait devenir de plus en plus impossible, mes cer-titudes du dbut se sont transformes en abattement.

    Cest alors que nous avons focalis de plus en plus nos conversations et nos prires sur limportance dapprendre esprer en Dieu, de lui abandonner nos ides prconues, et daccepter que notre volont pourrait bien tre contraire la sienne Des dizaines de fois, nous avons examin nos mobiles : priions-nous seulement pour pouvoir nous rclamer de nos succs en tant quhommes de prire pour obtenir une confirmation que nous mritions la bont de Dieu ?

    Avec le temps, notre prire a chang. Nous avons appris et compris au plus profond de nous-mmes que le Dieu omnipotent ne nous doit rien, que nous navons le droit de rclamer que ce que Jsus nous offre que ce que lui seul peut faire pour nous.

    Le jour o un emploi sest enfin prsent et que mon ami la dcroch, nous avons prouv une profonde gratitude un sentiment qui, assurment, nous aurait chapp si nous navions pas su attendre. Dans un profond lan de reconnaissance, nous avons murmur, avec le psalmiste : Cest de lternel que cela est venu : cest un miracle nos yeux. (Ps 118.23)

    Bien que nous ayons pri pour voir des chan-gements se produire chez les autres, cest nous qui avons t le plus transforms par ces mois de prire. Dieu nous a donn ce dont nous avions vraiment besoin des curs qui battent au rythme du sien, des curs en harmonie avec sa volont.

    Ce mois-ci, tandis que vous lisez larticle spcial de la rubrique En couverture au sujet de

    la prire exauce, invitez le Seigneur produire en vous le changement et la croissance que la prire suscite toujours.

    AN

    N

    Septembre 2014 | Adventist World 3

  • R A P P O R T M O N D i A l

    Aujourdhui, lEurope est, peut-tre pour la premire fois en 1 000 ans, un champ missionnaire , a-t-il fait remarquer.

    En effet, les adventistes ne repr-sentent quenviron 0,04 pour cent des 203 millions dhabitants du territoire de la division, soit un adventiste sur 2 415 personnes, a-t-il expliqu.

    Selon Ted N. C. Wilson, prsident de lglise mondiale, il nous faut trouver de nouvelles mthodes pour sensibiliser les gens la religion, de nouvelles approches pour toucher leur cur. Nous allons prier pour que le nouveau prsident nous aide nous focaliser davantage sur ces objectifs ternels si importants, si chers lglise adventiste , a-t-il dit dans une entrevue.

    Bertil Wiklander, qui aura 68 ans en septembre, a dit quil prenait sa retraite pour des raisons personnelles une dcision quil a prise avec sa femme.

    Bertil Wiklander : Jai eu le privi-lge et la joie de servir lglise en tant que prsident de division pendant 19 ans une longue priode compte tenu de la somme de voyages quun tel poste implique. Dans ma culture sudoise, on tire sa rvrence lge de 65 ans. Moi, jai dpass cet ge. Il a dit quil est impatient de passer plus de temps avec sa famille, de servir lglise grce son ru-dition biblique, et de chercher le Seigneur travers la musique, lart, et la posie.

    Raafat Kamal, 50 ans, est origi-naire du Liban. Il est titulaire de deux diplmes de premier cycle en adminis-tration des affaires et en thologie, de mme que de quatre matrises dans les domaines suivants : thologie systma-tique, administration des programmes ducatifs, philosophie et thologie islamiques, administration des affaires. En 1987, il a pous Heidi Kamal Kendel, une infirmire licencie originaire de la Norvge. Le couple a deux filles.

    Quest-ce qui inspire Kamal ? Lamentations 3.22, 23 (LSG) : Les bon-ts de lternel ne sont pas puises, ses compassions ne sont pas leur terme ; elles se renouvellent chaque matin. Oh !

    associations publiques et religieuses de prendre des mesures lgales pour limi-ner une telle violation des droits dans la rgion de Belgorod , a dit la lettre.

    La lettre stipulait galement que les directeurs dcoles locales et les respon-sables de lducation avaient fait pression sur les parents adventistes de faon grossire et offensante pour quils disent leurs enfants de rejeter leurs croyances religieuses et de passer lexamen.

    lre sovitique, mme pendant la perscution de toutes les organisations religieuses, les responsables nemp-chaient pas les enfants des familles religieuses de recevoir une ducation secondaire , a-t-il dit.

    Cet appel a reu une rponse favo-rable. Les responsables Belgorod ont finalement accept de laisser ces neuf tudiants passer leur examen de maths le 1er septembre, juste avant le commence-ment de lanne scolaire. Andrew McChesney, rdacteur aux informations, Adventist World

    Philippines : ouverture dune succursale du White Estate

    Une succursale du Ellen G. White Estate a t tablie lInstitut international adventiste denseignement suprieur (AIIAS), aux Philippines. Il sagit de la seconde installation du genre lextrieur des tats-Unis.

    La succursale contient des exem-plaires des crits dEllen White, de mme que des documents historiques du bureau principal de la Confrence gn-rale, Silver Spring, au Marylan