Astronomie Chinoise

Click here to load reader

  • date post

    22-Oct-2015
  • Category

    Documents

  • view

    75
  • download

    4

Embed Size (px)

Transcript of Astronomie Chinoise

  • LASTRONOMIE DANS

    EExtrait de la carte de Dunhuang montrant les sections du ciel le long de l'quateur, suivies de la rgion circumpolaire (en bas gauche).

    Cet atlas est le plus ancien connu au monde. Il date de la priode Tang ( 618-907) Crdits photo : British Library

    LA CHINE ANTIQUE

    2012 - J.P. AUGER

    QUASAR 95 CLUB DASTRONOMIE DE FROUVILLE 95690

  • LASTRONOMIE DANS LA CHINE ANTIQUE 2

    QUASAR 95 Club dastronomie de Frouville 95690

    SOMMAIRE

    Le heurt de deux conceptions de lastronomie ........................................................................................... 3 Le ciel, cette partie cache de la terre ......................................................................................................... 6 Lhistoire de lastronomie chinoise se divise en 2 parties .......................................................................... 7 Lastronomie Chinoise est-elle la plus vieille du monde ? ......................................................................... 8 En quoi lastronomie chinoise est-elle unique au monde ? ...................................................................... 10 Le systme astronomique de la chine ancienne ........................................................................................ 11 Les constellations chinoises...................................................................................................................... 12 La carte de Dunhuang ............................................................................................................................... 15 La mesure du temps .................................................................................................................................. 17 Les observatoires de la Chine antique ...................................................................................................... 22

    Le site archologique de Taosi ............................................................................................................. 22 Le site archologique dAnyang ........................................................................................................... 23 Lobservatoire de Gao-Cheng............................................................................................................... 24 Lobservatoire de Pkin ........................................................................................................................ 24

    Les instruments de la Chine antique ......................................................................................................... 25 Le gnomon ............................................................................................................................................ 25 La clepsydre .......................................................................................................................................... 26 Le cadran solaire ................................................................................................................................... 27 Le scaph sphrique.............................................................................................................................. 27 La sphre armillaire .............................................................................................................................. 28 La sphre armillaire cliptique ............................................................................................................. 28 La sphre armillaire quatoriale............................................................................................................ 29 Le torquetum de Guo-Shoujing (sphre armillaire abrge) ................................................................ 29 Le globe cleste .................................................................................................................................... 30 Laltazimuth.......................................................................................................................................... 30 Le thodolite azimuth ........................................................................................................................... 31 Le quadrant ........................................................................................................................................... 31 Le sextant .............................................................................................................................................. 32 Lhorloge astronomique de Su-Song .................................................................................................... 32

  • LASTRONOMIE DANS LA CHINE ANTIQUE 3

    QUASAR 95 Club dastronomie de Frouville 95690

    Le heurt de deux conceptions de lastronomie

    Faisons un retour dans le temps et partons pour un long voyage dans la Chine antique. Nous sommes le 12 novembre 1664 la cour de lempereur de Chine o le jeune Cam-Hi, g de 12 ans vient depuis 4 annes de succder son pre lempereur Xun-Chi, mort prmaturment lge de 24 ans.

    Gravure reprsentant lempereur Cam-Hi

    Sous les hues de la foule, deux prtres jsuites sont trans genoux et de la manire la plus brutale possible vers les prisons du tribunal par une escorte de gardes arms. Qui sont ces prisonniers ?

    1. Le premier est un vieil homme impotent, g de 75 ans, devenu muet suite une attaque crbrale. Cest le pre Adam Schall von Bell qui tait ami de lancien empereur et remplissait les fonctions doracle et de Prsident du tribunal des mathmatiques.

    2. Le second est un Hollandais de 43 ans, le pre Verbiest que Schall avait fait venir pour lui succder et qui en plus dtre brutalis comme son confrre est entrav par neuf lourdes chanes de fer.

  • LASTRONOMIE DANS LA CHINE ANTIQUE 4

    QUASAR 95 Club dastronomie de Frouville 95690

    Sance au tribunal Dessin dAchille Poussielgue

    Ils sont accuss de fausse doctrine, dignorance et de complot contre lEtat par un astronome mongol mahomtan, Yang-Quan-Sien, jaloux de la position occupe par les deux prtres catholiques romains. Ils seront de la mme manire trans plusieurs fois devant le tribunal, sous les quolibets de la soldatesque et de la foule.

    Le tribunal les condamne une premire fois la mort par tranglement mais cette mesure ne satisfaisait pas le jaloux. Le jugement est rvis et la peine commue pour les deux prtres tre coups vifs, en mille morceaux. Ce supplice, tait en Chine le plus infamant et le plus douloureux, puisque lon dcoupait vif le condamn petit bout par petit bout, en ayant soin commencer par les extrmits et en garrottant la partie coupe de manire ce que le sang ne scoule pas. Puis la plaie tait cautrise au fer rouge pour faire durer le supplice plus longtemps.

    Le supplice des 1000 morceaux tait encore appliqu en Chine au tout dbut du XXme sicle comme en tmoigne cette carte postale date du 9 juillet 1912.

  • LASTRONOMIE DANS LA CHINE ANTIQUE 5

    QUASAR 95 Club dastronomie de Frouville 95690

    Peu aprs cette sentence, un horrible tremblement de terre ravagea Pkin. Pour conjurer le sort, conformment aux coutumes chinoises, on fit librer les prisonniers de leur prison, sauf les deux prtres occidentaux. Comme le tremblement de terre repris peu de temps aprs, mais avec encore plus dintensit, on libra enfin les deux jsuites. Le pre Schall mourut des suites de ses mauvais traitements, laissant Verbiest seul Pkin.

    Adam Schall von Bell - - 1591-1666

    Ferdinand Verbiest - - 1623-1688

    Mais les oracles de Yang-Quan-Sien et les calendriers calculs par les astronomes officiels ne donnaient pas satisfaction au nouveau souverain, qui se mit douter de leur comptence. Il faut dire que dans lempire Chinois, le calendrier tait une affaire dEtat, car il permettait de prdire lavenir. Au dbut de lanne ( la nouvelle lune la plus proche de fvrier), cest lempereur lui-mme qui en distribuait les premiers exemplaires la cour. Par dfrence, les princes du sang, les Ko-La-Ho, les recevaient mme genoux et il ny avait pas une seule famille chinoise qui ne les achetait pas par la suite.

    Gnomon de lObservatoire astronomique de Nankin, construit sous la dynastie des Quing

    Quatre ans aprs sa condamnation, lempereur fait appeler Verbiest la cour et lui demande ce quil pense des calendriers calculs par ses mathmaticiens. Verbiest lui rpond que les calendriers sont bourrs derreurs. Pour en apporter la preuve, il demande lempereur de faire placer des gnomons de hauteur diffrente dans plusieurs endroits de lempire. Ses mathmaticiens et lui-mme calculeront et devront lui donner la longueur de chaque ombre porte pour une date et une heure donne par lEmpereur. Il sera ainsi facile pour le souverain de vrifier par lui-mme lexactitude des longueurs calcules par les deux partis. Les astronomes chinois ne surent donner le rsultat attendu et les longueurs calcules par Verbis se rvlrent exactes.

    Cest ainsi quau XVIIme sicle, lastronomie europenne supplanta lastronomie traditionnelle chinoise dans lEmpire du Milieu.

  • LASTRONOMIE DANS LA CHINE ANTIQUE 6

    QUASAR 95 Club dastronomie de Frouville 95690

    Le ciel, cette partie cache de la terre

    Lastronomie chinoise a des caractres que lon ne retrouve chez aucune autre socit antique volue. Lastronomie chinoise ne cherche pas le pourquoi des phnomnes clestes observs. Rien ny est thorique. Rien ny est rationnellement dmontr. Cest un assemblage dobservations tablies depuis les plus anciens temps de lempire chinois et retransmises de gnrations en gnrations, sans