Amélioration des connaissances sur l’herpétofaune en...

of 28/28
1 Réalisation : LPO Franche-Comté Janvier 2014 Amélioration des connaissances sur l’herpétofaune en Franche-Comté Bilan 2013
  • date post

    16-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Amélioration des connaissances sur l’herpétofaune en...

  • 1

    Ralisation : LPO Franche-Comt

    Janvier 2014

    Amlioration des connaissances sur

    lherptofaune en Franche-Comt

    Bilan 2013

  • 2

    Etude finance par :

    Etat/DREAL Franche-Comt

    Conseil Rgional

    Fonds Europen de Dveloppement

    Rgional/Union Europenne

    Matre duvre :

    LPO Franche-Comt

    Maison de lEnvironnement de Franche-Comt

    7 rue Voirin

    25000 BESANCON

    : 03.81.50.43.10

    @ : [email protected]

    Rdaction : Nathalie Dewynter

    Relecture : Isabelle Leducq-Giroud

    Photos de couverture : Couleuvre dEsculape juvnile N.Dewynter

    Rfrence du document :

    DEWYNTER N. (2014). Amlioration des connaissances sur lherptofaune en Franche-Comt,

    Bilan 2013, LPO Franche-Comt, DREAL Franche-Comt, Conseil Rgional Franche-Comt &

    Union europenne

    Amlioration des connaissances sur lherptofaune

    en Franche-Comt

    Bilan 2013

  • 3

    Ce document est un outil destin aux naturalistes qui participent ou souhaitent

    apporter leur contribution au projet damlioration des connaissances sur la rpartition

    des Amphibiens et Reptiles en Franche-Comt.

    Vous y trouverez :

    - Les chiffres relatifs lherptofaune rgionale et notamment ceux de lanne 2013 ;

    - Le nombre despces et de donnes par maille de 10km x 10km ;

    - Les cartes de rpartitions connues pour chaque espce ;

    - Pour chaque dpartement, la liste des communes sans donnes sur lherptofaune ;

    - Quelques news herpto.

    Nous remercions vivement toutes les personnes qui transmettent leurs tmoignages

    afin damliorer la connaissance rgionale sur les amphibiens et reptiles. Les cartes

    prsentes ci-dessous sont le fruit de leur investissement.

    Accard Gilles, Ait El Mekki Julien, Alex Emmanuel, Anselme E., Ardail Monique, Athenas, Athimon J.,

    Aubert F., Aubertel Pierre-Marie, Aubry Gabriel, Aubry Stphane, Auffret A., Augello Alexandra, Azens

    Jean-Franois, Aznar Mlanie, Bahadur Rmi, Bailly Loc, Bailly Nicole, Bailly-Maitre Franois,

    Bannwarth Cyrielle, Baratin D., Barlet Julien, Barois Jean, Barsu F., Baudat Frdric, Becel Clmence,

    Bedrines Georges, Bejean Mickal, Benacchio F., Benard Vincent, Bernard Analle, Bernard Ccile, Bernier

    Jordie, Bertouille Etienne, Bertrand E., Bertschy P., Beschet Laurent, Besson Sylvain, Bettinelli Luc,

    Beucler Julie, Billot G., Binetruy Bernard, Binetruy Marion, Blondel Guillaume, Bolard Audrey, Bomme S.,

    Bougtib Sarah, Bouillard Michal, Bouille Hlne, Bouiller Wilfried, Boujon JP., Bourand Jol, Bourdin

    Hugo, Bouvot Daniel, Briot M., Briot Philomin, Brouillard Yohann, Brugel ric, Bruneel Cristian, Brunet

    Olivier, Buhler-Paquier Emmanuelle, Buttin A., Cadier Guillaume, Caillet Lucie, Canella Victoria, Caniotti

    Nicolas, Capdeville Didier, Capelier J., Caravella Emmanuel, Cardinaux F., Cassard Romain, Cattenoz

    Bruno, Cauquil Julien, Cellier Thomas, Chamouton A., Champ S., Chanudet Mlanie, Chanteranne D.,

    Chapelain A., Chapus D., Chaput ric, Charles Sylvain et Louis, Chevaldonnet Franois, Chevalier F.,

    Cheveau Pierre, Chevrot Jean-Claude, Chiffaut Alain, Cholet Jrmie, Chopard Christian, Claude Bernard,

    Claude P., Clment Claudine, Clment Daniel, Clment Danile, Clment Sabrina, Cochet Virginie,

    Coeurdassier Michael, Colin Josiane, Collet Arnaud, Collin Clment, Collin Pascal, Colombier Claude,

    Command C., Corneille Mathilde, Corradini Elodie, Cotte Bertrand, Cottet Michel, Cottet Monique, Courtais

    Rose, Craney Emmanuelle, Cretin Emmanuel, Cretin Jean-Yves, Crimmers Frdric, Cucherousset

    Ombeline, Culat Alban, D'agostino Roberto, Damervalle Stphane, Dams Vincent, Daumal Thibaud, David

    Jean, Debaere T., Debal, Dechambre D., Defort C., Defort Laurent, Defort Thomas, Dehondt Franois,

    Delacroix A., Delafollye Laurent, Delafosse Philippe, Delamarre A., Deliry Cyrille, Delon Samuel, Delorme

    Quentin, Demesy Marcel, Demoly Nicolas, Derry Nick, Dervaux Antoine, Desbordes Laetitia, Desprez Jean-

    Claude, Dewynter Nathalie, Didier Sbastien, Domalain P., Dor J., Douard Laura, Droux Benoit, Dubarry

    Nelly, Dubois Jean-Louis, Ducourtieux Chantal, Dumont J., Dupr Alain, Duquet M., Durand Guy, Durant

    T., Duret Sylvie, Durin Delphine, Durlet Pierre, Dussaussois Christine , Duthion G., Duyck Thomas, Eloy

    Louis, Escalire F., Escolin Rmy, Etienney D., Fagot Jean-Baptiste, Faivre Michel, Faucon Franois,

    Fernez Thierry, Ferrez Yorick, Feuvrier Benoit, Fleur Mathias, Fontaine Anas, Fonteneau Alain, Fourquet

    Alain, CEN Franche-Comt, Ermoli P., Fluckiger F., Francois Jean, Franzoni Adeline, Frenoux Jean-Marie,

    Fuhrmann Isabelle, Gaffard Jean-Franois, Gagelin Jean-Michel, Gagliardi S., Gaillard Vincent, Galichet

    ric, Gallecier Michle, Galliou Serge, Gardet Jrme, Garnier Claude, Garret Jean-Philippe, Gatefait Jean-

    Michel, Gauthier Laure, Gauthier-clerc Michel, Generet Vincent et Keltoum, Grard Francis, Grard Jean-

    Marc, Gervais Stphane, Ghetti Eddy, Gilles M., Gillet Daniel, Giquel Quentin, Girard-Claudon Julien, Giraud P., Giraudoux Patrick, Giroud Isabelle, Giroud Marc, Glotoff Grgory, Glotoff Renaud, Grand

    Brigitte, Grandjean Jeanine, Grandjean S., Grattard Sylviane, Gregy JC., Grpinet Esteban, Grossiord

    Franck, Groupe Naturaliste Universitaire de Franche-Comt, Gruson Tristan, Guais R., Guelin Franois,

    Guermouh Ernest, Guillet Willy, Guinchard Davy, Guinchard Michel, Guitteny Marion, Gundelwein Flora,

  • 4

    Guy C., Guyon Patrice, Guyonneau J., Guyot Anne-Ccile, Hacquemand D., Haehnel Catherine, Haffner P.,

    Hagimont Aurlien, Halliez Guillaume, Hamant R., Hanen Guillaume, Hlin Dominique, Hermitte Nicolas,

    Hue Thierry, Hugueny Pierre, Hugues S., Jacquemin-Verguet Renaud, Jacques Christophe, Jacquin

    Sbastien, Jandot M., Jeanguyot Gilbert, Jeannot Nol, Jehlen Michle, Jimenez Giacomo, Jobard Claude,

    Josseron JP., Jussyk Frdric, Kasavan A., Keller J., Kry Marc, Kibler Anne, Kim Alain, Klein Madeleine,

    Klein Richard, Knaus Peter, Lachat B., Lambert Jean-Claude, Lambert Jean-Luc, Lamy Sbastien,

    Lanciau Corinne, Langella Gabriel, Langlade Charlotte, Langlade Christian, Langlade Julien, Langlois

    Dominique, Lasserre L., Lavigne Maud, Lavrut Didier, Le Bas B., Le Bret Vronique, Le Gall Olivier, Le

    Guen Gilles, Le Jean Flavie, Le Lain Audrey, Le Tallec Quentin, Leclerc Clment, Leclerc Clment, Leclerc

    David, Lecornu Didier, Leducq-Giroud Isabelle, Legay Philippe, Lejeune Alain, Lemeunier L., Lemoine R.,

    Lepaul Florian, Lerat D., Leroy Christian, Lethiec Maryline, Lethuillier Sylvain, L'herbier Arnaud,

    Lhomme JF., Lignier Georges, Lime Benoit, Lis V., Locatelli Guillaume, Logie D., Lominet Yann,

    Lonchampt Frdric, Lorain Olivier, Louiton Franois, Maas Samuel, Maccaud Alexandre, Madis Gilles,

    Maillot Frdric, Mainguy Gaell, Maire David et Jean Baptiste, Malcot Dominique, Mangeat Marc, Mangin

    Caroline, Mangin Dominique, Maradan Andr, Marchiset Bernard, Marconot Bernard, Marday Galle,

    Marguet Guy, Marichy Raoul, Martel Cline, Martin Esther, Martin R., Martineau Audrey, Massin Yves,

    Mathieu Lela, Maupin Henri, Mauvais Christophe, Mazuy Magalie, Menetrey Jrme, Meslans Ingrid,

    Meslin Sbastien, Meyer Sage A., Michelat Dominique, Michelat Jean-Marie, Michelin Philippe, Michon

    Alix, Miek Gilles, Miton Claire, Moingeon Jean-Marc, Moncorg Sylvain, Montadert Marc, Montagnon

    Serge, Montaz Julie, Montemont Y., Mora F., Morales Aurelien, Moreau Claire, Moreau Y., Morel J., Morel

    Thierry, Morillas O., Morin Christophe, Morin Olivier, Morlet Louis, Mouhot Christine, Mourey Jean-

    Michel, Movia Alexandre, Muneaux C., Naal Alfred, Nardin Gretl, Nicolas Y., Garde Nature, Nicot

    Jacqueline, Noel La, Noel Ludovic, Noel Pierre et Carmen, ONCFS Dr Bourgogne-FC, ONF, Oriol

    Franois, Ortar F., Oumanetz Nadia, Paillard S., Palau Daval Nina, Parachout Marie, Paris Mlanie,

    Parmentier Anne-Laure, Pascal Bastien, Pascal Guy, Passard Sandrine, Passerault Maxime, Paul JM., Paul

    Jean-Philippe, Paulin L., Peillon Nicolas, Pelay P., Peltier Christian, Ppin Laurent, Percsy C., Percsy N.,

    Pernot Julien, Perrault C., Perret Cdric, Pesenti Gilles, Petit Thierry, Petitcolin Corinne, Petitjean

    Guillaume, Piguet A., Pinston Hugues, Pion Estelle, Piotte Pierre, Plisson Olivier, Pluchon Guillaume,

    Poirson Claire, Prat-Mairet Yves, Praud Francine, Prioul Benoit, Prost JF, Prot JM, Prudent Anne-sophie,

    Quinnez Bruno, Ravenot Frdric, Ravey J., Rmy Jean-Marie, Renaud Mala, Renevret L., Reuter N.,

    Rey-Demaneuf Franois, Riblet Vanessa, Richard F., Riou Ghislain, Riviere Thibaut, Robin A., Rolland

    Ccile, Rolland Simon, Romand Jean-Louis, Romera Vincent, Roptin V., Rou Sbastien Y., Roussel Rgis,

    Routier Jean-Pierre, Roux C., Roux M., Roveretto Philippe, Ruchon Jean-Marc, Saillard L., Saliner

    Catherine, Salmon F., Sauget Marc, Saunier Grard, Sauret Michel, Scharly Chrystophe, Scheifler Renaud,

    Schmitt Aim, Schmitt F., Schneider Thomas, Seguin Cdric, Sen Gilles, Snchal Cyril, Senechal Vincent,

    Siess Jan, Simon Jean-Luc, Sneck Emmanuelle, Solviche Alain, Solviche Marine, Sonnerat Bernard,

    Soudagne Roger, Spinnler Florent, Staub Daniel, Swift Olivier, Taillard A., Tapiero Audrey, Tardy Vincent,

    Temperman Franoise, Terraz Luc, Terroux A., Thevenet Annie, Thevenin Dborah, Thierry G., Thomas

    Camille, Thomas Jennifer, Tignolet Didier, Tissot Bruno, Tommasino Julien, Tourneret Alain, Tranchand

    Bertrand, Travert Marie-La, Troux Pascal, Tuaillon C., Urvois Thomas, Vacheret Xavier, Vadam Emilien,

    Vaucher Jrmy, Vernier Guy, Viain Patrick, Vieille JF., Vienet Bernard, Villemin Aline, Vincent Pierre,

    Virondeau Anthony, Vitte D., Voisin Marie-Pierre, Vuillemenot Marc, Vuillermoz Florence, Vuillet Cllia,

    Vuillet Guillaume, Wachtarczyk D., Wegnez P., Weidmann Jean-christophe, Wetzel O., Wolff ric, Wolff

    Guillaume, Wolff Patrick, Yvert Florent, Zehar Agathe, Zilliacus Marianne, Zimerli Nicolas.

  • 5

    Nombre de donnes dAmphibiens : 1968

    Nombre de donnes de Reptiles : 882

    Nombre de contributeurs herpto via Obsnatu la Base : 185

    Herptofaune franc-comtoise en chiffres Priode de lAtlas (1984-1999) : 189 observateurs ; 10505 donnes

    Depuis 2000 (2000-2013) : 509 observateurs; 17835 donnes

    Depuis louverture la saisie (2010) : 363 contributeurs inscrits ; 11112 donnes

    Quont-ils bien pu observer en

    2013 ?

    Argh Seulement 7me !!

  • 6

    Nombre de donnes par maille Les deux cartes ci-contre rendent compte de lvolution du

    nombre de donnes par maille en Franche-Comt.

    La carte ci-dessous prsente le nombre despces

    dAmphibiens et de Reptiles recenses entre 2000 et 2013.

    Nombre despces par maille

    Leffort de prospection semble saccrotre autour des principales agglomrations

    franc-comtoises. LOuest du Doubs, le Territoire de Belfort, la moiti Nord du Jura,

    lagglomration de Vesoul figurent parmi les secteurs o le nombre dobservations

    remontes est le plus lev. Plusieurs grandes units paysagres sont moins

    renseignes et mritent encore toute notre attention comme le pourtour de la Haute-

    Sane (notamment le Pimont Vosgien), la partie Nord-Est des Avants-Monts et

    Avants Plateaux (ouest de Montbliard), le Second plateau (comme les alentours

    dArc-sous-Cicon) Bien que les conditions mtorologiques des mois davril et de

    mai naient pas t particulirement propices pour contacter certaines espces,

    lanne 2013 aura tout de mme t remplie de dcouvertes enthousiasmantes. Citons

    les mentions dAlyte accoucheur Vesoul, de stations de Crapaud calamite en plaine,

    du Lzard vert occidental contact 80 ans aprs sa premire mention sur un site

    haut-sanois, mais aussi quelques curiosits telles quun chanteur isol de Rainette

    mridionale et une Tortue dHermann (introduction accidentelle suspecte pour

    lune, chappe de captivit pour la seconde).

    2012 2013

    2012

    2013

  • 7

    Du nouveau entre le

    premier et le second

    plateau pour lespce ainsi

    que dans le Sud Jura. Il

    subsiste encore quelques

    inconnues dans la moiti

    est de la rgion ainsi quen

    Haute-Sane.

    Ouvrez lil toute lanne

    pour cette espce,

    particulirement en fort

    (feuillue ou mixte) prs

    des ruisseaux, fontaines et

    lavoirs.

    Rpartition mensuelle des contributions

    Pas de nouveaut pour

    2013 . Quelques mailles

    pourraient toutefois tre

    facilement combles pour

    cette espce qui occupe une

    large gamme de milieux :

    Nord du Bas-Pays

    (alentours de Montbliard),

    Vosges Comtoises et Plateau

    calcaire de lOuest

    (Champlitte et alentours)

    Le Triton alpestre est

    rechercher de prfrence

    entre mars et mi-juin.

    Rpartition mensuelle des contributions

    Salamandre tachete

    Salamandra salamandra (Linnaeus, 1758)

    Triton alpestre

    Ichthyosaura alpestris (Laurenti, 1768)

    Bilan 2012

    2013

    111/206 mailles 158/206 mailles

  • 8

    Triton ponctu

    Lissotriton vulgaris (Linnaeus, 1758) Triton palm

    Lissotriton helveticus (Razoumowsky, 1789)

    Nette progression

    concernant le Triton

    palm qui a t observ

    sur 5 nouvelles mailles.

    De belles dcouvertes

    devraient encore tre

    faites dans les Vosges

    Comtoise, le Bas Pays

    ainsi que sur le Second

    Plateau.

    Lespce peut tre

    observe de fvrier

    dbut juillet, plus

    rarement fin aot.

    Rpartition mensuelle des contributions

    3 nouvelles mailles en 2012,

    4 en 2013 les recherches

    doivent sintensifier pour ce

    petit triton plus exigeant

    que le triton palm, mais

    gare aux confusions,

    principalement entre les

    femelles des deux espces.

    Les prospections 2014

    pourront se poursuivre aux

    abords des secteurs o

    lespce est dj connue.

    Rpartition mensuelle des contributions

    35 /206 mailles 141/206 mailles

  • 9

    Rpartition mensuelle des contributions

    Les prospections ont

    permis de confirmer la

    prsence de lespce sur

    la majorit des mailles

    du Territoire de

    Belfort.

    Comme en 2012, il

    subsiste des manques

    de prospections :

    Avants-Monts et

    Avants-Plateaux ainsi

    que Second Plateau

    dans le Doubs et la

    Petite Montagne dans

    le Jura.

    Rpartition mensuelle des contributions

    Cette anne, lespce a t

    signale Vesoul et sur le

    plateau de Mache,

    pendant et aprs le rallye

    herpto du 15 juin (Merci

    aux Gazouillis ).

    A rechercher de mars

    aot/septembre en Haute-

    Sane (en premier lieu

    dans les plateaux calcaires

    centraux) et entre

    Besanon et Montbliard.

    Triton crt

    Triturus cristatus (Laurenti, 1768)

    Alyte accoucheur

    Alytes obstetricans (Laurenti, 1768)

    68/206 mailles 58/206 mailles

  • 10

    Rpartition mensuelle des contributions

    Rpartition mensuelle des contributions

    Quelques mailles vides

    subsistent dans le Doubs, en

    Haute-Sane et dans le

    Jura. Elles peuvent tre

    prospectes lors du pic

    dactivit en mars.

    Une attention particulire

    doit tre porte cette

    espce commune en

    Franche-Comt, la prsence

    de deux sous-espces tant

    aujourdhui certaine.

    Le point sur la question en

    fin de document.

    Sonneur ventre jaune

    Bombina variegata (Linnaeus, 1758)

    Crapaud commun

    Bufo bufo (Linnaeus, 1758)

    Du nouveau du ct de

    Montbliard, dans le finage et

    sur 2 mailles des plateaux

    calcaires de louest.

    Des prospections cibles sur

    les mailles vides doivent tre

    envisages.

    Le sonneur ventre jaune

    sobserve majoritairement

    dans les ornires forestires,

    habitats de reproduction

    occup ds le mois davril. Il

    peut tre crois jusquen

    octobre.

    115/206 mailles 169/206 mailles

  • 11

    Rpartition mensuelle des contributions

    Lun des printemps les plus

    pluvieux depuis 1959 a

    certainement t favorable

    au Crapaud calamite, aux

    murs pionnires. Une

    aubaine pour les

    naturalistes aux murs

    nocturnes !

    Les prospections sur les

    anciennes stations doivent

    encore tre poursuivies

    pour une prise en compte

    rapide de lespce

    notamment en plaine, o

    lespce est

    particulirement menace.

    Rpartition mensuelle des contributions

    La Rainette verte est

    irrgulirement rpartie sur

    les zones basses en rgion.

    Les prospections menes en

    valles de lOgnon et en

    Bresse (nord) ont permis de

    confirmer la prsence de

    lespce sur 5 nouvelles

    mailles.

    Cette petite grenouille

    arboricole mrite galement

    une attention dans la

    dpression Sous-Vosgienne,

    en mai et juin

    essentiellement.

    Crapaud calamite

    Bufo calamita (Laurenti, 1768)

    Rainette verte

    Hyla arborea (Linnaeus, 1758)

    23/206 mailles 27/206 mailles

  • 12

    Rpartition globale reprsentative de lespce.

    Il reste quelques lacunes

    concentres au nord de la

    rgion.

    A linstar du Crapaud

    commun, des individus

    peuvent tre observs en

    masse au dbut du

    printemps et lautomne,

    priodes des migrations.

    Vigilance dans le Sundgau,

    en Haute-Sane, dans la

    Dpression Sous-Vosgienne

    et les Plateaux calcaires

    centraux ainsi quen Petite

    Montagne dans le Jura.

    Cette espce sobserve plus

    facilement au dbut du

    printemps, plus

    ponctuellement au dbut de

    lt. Attention toutefois

    ne pas la confondre avec la

    grenouille rousse

    Rpartition mensuelle des contributions

    Rpartition mensuelle des contributions

    Grenouille rousse

    Rana temporaria (Linnaeus, 1758)

    Grenouille agile

    Rana dalmatina (Fitzinger, 1838)

    172/206 mailles 64/206 mailles

  • 13

    Les deux taxons tant

    rarement distingus par les

    observateurs, esculentus,

    lessonae et les Grenouilles

    vertes indtermines ont

    t regroups.

    Pour rappel, la distinction

    entre les deux espces passe

    par le croisement de critres

    morphologiques associs

    ltude compare des

    chants.

    La grenouille rieuse est une

    espce introduite dont la

    rpartition sest

    considrablement tendue

    en France ces 20 dernires

    annes.

    Des risques de confusion

    existent avec les 2 espces

    du complexe des grenouilles

    vertes. Le chant puissant

    des mles compos de 6 ou

    7 notes rapproches est un

    bon critre de

    dtermination.

    Rpartition mensuelle des contributions

    Rpartition mensuelle des contributions

    Grenouille rieuse

    Pelophylax ridibundus (Pallas, 1771)

    Grenouille verte, Grenouille de Lessona et Grenouille verte sp.

    Pelophylax kl. esculentus (Linnaeus, 1758),

    Pelophylax lessonae (Camerano, 1882) et Pelophylax sp .

    149/206 mailles 74/206 mailles

  • 14

    La grenouille des champs

    a t contacte pour la

    dernire fois en 1995 dans

    le Territoire de Belfort.

    Elle mriterait une

    attention particulire dans

    le Sundgau, sur le Plateau

    des 1000 tangs, ainsi quau

    sein de la Dpression Sous-

    Vosgienne dans la valle de

    la Bourbeuse.

    A lOuest du dpartement

    du Doubs, le Crapaud vert

    a t observ proximit

    de la station dcouverte en

    2010 loccasion de

    prospections spcifiques

    menes au printemps 2013.

    Lespce na pas t

    reconfirme lest du

    dpartement depuis sa

    dcouverte en 2001.

    Rpartition mensuelle des contributions

    Rpartition mensuelle des contributions

    Crapaud vert

    Bufo viridis (Laurenti, 1768) Grenouille des champs

    Rana arvalis Nilsson, 1842

    3/206 mailles

  • 15

    Rpartition reprsentative

    de la situation de lespce

    avec cependant quelques

    lacunes parses.

    Ce petit lzard peut tre

    observ toute lanne, des

    sorties hivernales tant

    possibles la faveur dun

    rayon de soleil.

    Attention toutefois aux

    confusions avec le Lzard

    vivipare. Les limites

    altitudinales des 2 espces

    doivent tre tudies.

    De grosses lacunes

    apparaissent dans la

    distribution de cette espce

    qui peut tre rencontre

    dans les 4 dpartements.

    Des prospections

    spcifiques mriteraient

    dtre entreprises dans le

    Doubs et le Jura.

    Lensemble du massif

    jurassien peut tre

    prospect davril jusqu

    septembre.

    Rpartition mensuelle des contributions

    Rpartition mensuelle des contributions

    Bilan 2012

    Lzard des murailles

    Podarcis muralis (Laurenti, 1768)

    Lzard des souches

    Lacerta agilis Linnaeus, 1758

    86/206 mailles 156/206 mailles

  • 16

    Le lzard vivipare est

    largement reprsent

    partir de 500 mtres

    daltitude.

    Cette espce mrite notre

    attention sur le second

    plateau notamment au

    nord et au sud de

    Champagnole, dans la

    dpression sous-vosgienne

    et dans le Sundgau.

    Des nouveauts dans le

    Doubs et le Jura cette

    anne.

    Des prospections

    spcifiques en Haute-Sane

    seront certainement

    dactualit en 2014. Avis

    aux amateurs

    Pour les jurassiens, il faut

    maintenir lobjectif de

    maximiser le nombre de

    sites renseigns dans le

    nord du Jura (plaine

    Doloise).

    Rpartition mensuelle des contributions

    Rpartition mensuelle des contributions

    Lzard vivipare

    Zootoca vivipara (Lichtenstein, 1823)

    , 1787)

    Lzard vert occidental

    Lacerta bilineata Daudin, 1802

    64/206 mailles 50/206 mailles

  • 17

    Lorvet fragile

    saccommode facilement de

    la proximit humaine et

    bnficie dune attention

    plus soutenue que la

    plupart des reptiles. Il faut

    dire quil est apprci de

    beaucoup. Aussi voyons-

    nous voluer rapidement la

    connaissance sur sa

    rpartition ces dernires

    annes. Un seul mot

    dordre pour ce discret

    lzard apode, continuer

    transmettre vos

    tmoignages.

    Belle progression en 2013

    pour cette espce discrte

    avec 7 nouvelles mailles o

    lespce est maintenant

    connue.

    La Coronelle lisse peut tre

    recherche sur toutes les

    mailles du Premier et

    Second Plateaux, dans les

    boulis au pied des falaises,

    les pelouses sches, le long

    des voies ferres et en

    tourbire.

    Rpartition mensuelle des contributions

    Rpartition mensuelle des contributions

    Orvet fragile

    Anguis fragilis Linnaeus, 1758

    Coronelle lisse

    Coronella austriaca Laurenti, 1768

    134/206 mailles 49/206 mailles

  • 18

    Comme bien des serpents,

    la Couleuvre dEsculape est

    difficile observer, except

    lors de journes lourdes et

    couvertes, voire un peu

    pluvieuses ou en soulevant

    des objets utiliss pour se

    thermorguler (tle

    ondule, tapis de carrire,

    pierres).

    Les mailles vides des

    Plateaux calcaires de

    lOuest et celles de louest

    de la Plaine Doloise

    peuvent tre tudies.

    Les donnes rcentes de

    Couleuvres vertes et jaunes

    confirment la rpartition

    antrieure (Pinston et al,

    2000).

    La prsence de lespce doit

    encore tre confirme sur

    quelques mailles situes au

    milieu de son aire connue

    (cf ci-contre)

    Lespce possde une

    grande distance de fuite.

    Une paire de jumelle peut

    tre utile pour la dtecter. Rpartition mensuelle des contributions

    Rpartition mensuelle des contributions

    Couleuvre dEsculape

    Zamenis longissimus (Laurenti, 1768)

    Couleuvre verte et jaune

    Hierophis viridiflavus (Lacpde, 1789)

    101/206 mailles 60/206 mailles

  • 19

    La Couleuvre collier

    serait prsente partout en

    rgion, en zone humide,

    except dans le bassin du

    Drugeon (Pinston, 2000).

    En 2013, lespce a t

    observe sur deux mailles

    au nord et au sud de

    Pontarlier. Certaines

    mailles peuvent encore tre

    renseignes, surtout dans la

    moiti nord de la Franche-

    Comt.

    Les prospections menes

    depuis 2010 dans le cadre

    du programme rgional de

    conservation en faveur de

    cette epce vulnrable ont

    permis dactualiser les

    connaissances sur sa

    distribution. Celle-ci semble

    reprsentative de la ralit.

    Une augmentation de la

    pression dobservations en

    amont et en aval des cours

    deau occups serait

    toutefois pertinente dans

    lventualit didentifier

    des stations isoles.

    Rpartition mensuelle des contributions

    Rpartition mensuelle des contributions

    Couleuvre collier

    Natrix natrix (Linnaeus, 1758)

    Couleuvre viprine

    Natrix maura (Linnaeus, 1758)

    141/206 mailles 19/206 mailles

  • 20

    La vipre pliade est une

    espce rare en Franche-

    Comt qui occupe une aire

    particulirement restreinte

    concentre dans le bassin

    du Drugeon. Sa

    distribution actuelle

    apparat reprsentative de

    la ralit. Les limites de

    laire quelle occupe et le

    nombre de stations au sein

    de cette aire peuvent

    probablement tre encore

    prcises.

    La vipre aspic se rencontre

    sur les 4 dpartements de

    250 1000 m daltitude.

    Plusieurs mailles ont t

    combles en 2013 grce la

    transmission des

    tmoignages de 4

    observateurs. Plusieurs

    stations peuvent tre

    reconfirmes sur une large

    bande situe entre les

    valles du Doubs et de

    lOgnon (plaine et Premier

    Plateau).

    Rpartition mensuelle des contributions

    Rpartition mensuelle des contributions

    Vipre aspic

    Vipera aspis (Linnaeus, 1758)

    Vipre pliade

    Vipera berus (Linnaeus, 1758)

    10/206 mailles 61/206 mailles

  • 21

    Espce exotique pour

    laquelle il ny a encore

    aucune preuve de

    reproduction en rgion.

    Les impacts de lespces sur

    les cosystmes ne sont pas

    encore connus. Il faut donc

    rester vigilants.

    Cela commence par une

    meilleure connaissance des

    sites occups. Si vous

    observez un individu,

    noubliez pas de

    transmettre votre

    observation. Rpartition mensuelle des contributions

    Le nombre dobservations

    dherptofaunes confrontes aux

    infrastructures routires na cess

    de crotre ces dernires annes, le

    niveau de vigilance stant accru

    en partie grce des outils de

    relev plus performants

    (formulaire mortalit).

    Les deux cartes rgionales

    suivantes synthtisent les

    observations damphibiens et de

    reptiles en dplacement, ou

    victimes du trafic routier, releves

    par vos soins depuis 14 ans

    (donnes 2000 2013).

    Localisation des zones de passages damphibiens releves

    sur les infrastructures routires en Franche-Comt.

    Localisation des zones de passages de reptiles

    releves sur les infrastructures routires en

    Franche-Comt.

    Le formulaire mortalit

    apparu en 2012 sur Obsnatu

    la Base permet dapporter

    des prcisions essentielles

    pour comprendre le

    phnomne en rgion.

    Il propose par exemple de

    renseigner le numro de la

    route, informations

    importante lors de la

    ralisation danalyses. Ce

    formulaire a t complt

    plus de 150 fois pour

    lherptofaune depuis son

    ouverture.

    Trachmyde crite (Tortue de Floride )

    Trachemys scripta (Schoepff, 1792)

    Herptofaune et route : le point en rgion.

    26/206 mailles

  • 22

    Recensement de lherptofaune rgionale : comment participer ?

    Les tmoignages remonts, suite aux observations ralises lors de visites de sites

    favorables, permettront de renforcer les connaissances sur la rpartition des amphibiens et

    reptiles, pralable la prservation des espces et des milieux. Toute personne peut

    apporter sa contribution cette action de connaissance dans son secteur et quelles que

    soient ses connaissances.

    Vous pouvez soit :

    - Vous intresser une (ou plusieurs) espce cible et tenter de dcouvrir si lespce

    recherche se trouve sur une maille o la prsence nest pas encore avre ou encore

    de la rechercher sur danciennes stations reconfirmer.

    - slectionner une maille ou une commune sans observations herptologiques depuis

    2000 (cf liste ci-dessous) et raliser des prospections cibles sur lensemble des

    espces susceptibles doccuper la zone.

    Tout naturaliste intress par ces groupes taxinomiques peut participer en transmettant

    ses observations via Obsnatu la base, outil principal de transmission dinformations

    localises, et en partageant son tmoignage via deux listes de discussion : obsnatu-fc, liste

    de discussion et dchanges naturalistes en Franche-Comt et herpto-fc, liste rgionale

    dchanges sur lherptologie. Cette dernire a t cre dans lobjectif de permettre le

    partage de connaissances sur l'herptofaune en rgion et dans les territoires limitrophes et

    de faciliter l'organisation de sorties de terrain. Afin de mettre en place une participation

    collective localise, chaque personne inscrite peut y communiquer sa volont dimplication

    sur les secteurs rgionaux les moins renseigns quil souhaiterait visiter. Un bon moyen de

    faire connaissance et dorganiser du covoiturage!

    Graphique de lactivit annuelle gnrale des amphibiens et reptiles

    Janv. Fvr. Mars Avril Mai Juin Juil. Aot Sept. Oct. Nov. Dc.

    Reptiles

    Amphibiens

    Larves

    Adultes

    Ce graphique indique quelle priode les amphibiens et les reptiles peuvent tre observs,

    toutes espces confondues. Vous pouvez aisment les rencontrer de mi-fvrier mi-octobre

    voire tout dbut novembre lorsque les tempratures automnales le permettent.

  • 23

    Liste des communes du Territoire de Belfort sans donnes

    herptologiques

    ARGIESANS, BOURG-SOUS-CHATELET, BREBOTTE, COURCELLES,

    CRAVANCHE, DENNEY, DORANS, FELON, FONTENELLE, LEBETAIN, LEPUIX-

    NEUF, MEZIRE, PETITEFONTAINE, PETITMAGNY, ROMAGNY-SOUS-

    ROUGEMONT, SAINT-DIZIER-L'EVEQUE, SEVENANS, THIANCOURT,

    VETRIGNE, VILLARS-LE-SEC.

    ABERGEMENT-LES-THESY, ALIEZE, ARDON, ARESCHES, ARSURES, AUBEPIN,

    AUMONT, AUTHUME, AUXANGE, BALANOD, BALME-D'EPY, BANS, BARRE,

    BAVERANS, BILLECUL, BOIS-DE-GAND, BONNAUD, BRAINANS, BRERY,

    CHARENCY, CHARME, CHARNOD, CHAUSSENANS, CHAUSSIN, CHAUX-EN-

    BRESSE, CHAUX-CHAMPAGNY, CHAVERIA, CHAZELLES, CHEMIN, CHENE-SEC,

    CHEVREAUX, CHEVROTAINE, CHILLY-SUR-SALINS, COMMUNAILLES-EN-

    MONTAGNE, CONDAMINE, COURBETTE, COURLANS, COYRIERE, CRANS,

    CUVIER, DIGNA, DOMPIERRE-SUR-MONT, EQUEVILLON, ESSARDS-

    TAIGNEVAUX, ESSERVAL-COMBE, FAVIERE, FETIGNY, FRANCHEVILLE,

    FRASNE-LES-MEULIERES, FROIDEVILLE, GERUGE, GRANGE-DE-VAIVRE,

    HAYS, LAVANGEOT, LENT, LEZAT, LONGCOCHON, LOUVEROT, MARNEZIA,

    MARNOZ, MARTIGNA, MATHENAY, MERONA, MIERY, MOLAIN, MOLAMBOZ,

    MOLPRE, MONNETAY, MONTAIN, MONTEPLAIN, MONTMIREY-LE-CHATEAU,

    MONTREVEL, MOREZ, MOURNANS-CHARBONNY, NANCUISE, NEUVILLEY,

    NOGNA, ORBAGNA, PANNESSIERES, PETIT-MERCEY, PICARREAU, PIN,

    PLEURE, POIDS-DE-FIOLE, PONTHOUX, PUPILLIN, RECANOZ, ROMANGE,

    SAINTE-AGNES, SAINT-GERMAIN-EN-MONTAGNE, SAINT-JEAN-D'ETREUX,

    SAINT-LAMAIN, SAINT-LOUP, SAINT-MAUR, SAINT-MAURICE-CRILLAT,

    SAIZENAY, SAPOIS, SAUGEOT, SENAUD, SERGENAUX, SERMANGE, THOIRIA,

    VARESSIA, VERNOIS, VILLENEUVE-D'AVAL, VILLERSERINE, VILLETTE-LES-

    ARBOIS, VILLETTE-LES-DOLE.

    Carte des communes sans donnes herptologiques

    Liste des communes du Jura sans donnes herptologiques

    Depuis 2000, sur les 1785

    communes de Franche-

    Comt :

    - 1327 ont t prospectes.

    Parmi celles-ci 78 ont t

    renseignes pour la

    premire fois en 2013 ;

    - 641 ont t prospectes en

    2013 ;

    - 458 restent sans donnes

    herptologiques.

  • 24

    ABBEVILLERS, ADAM-LES-PASSAVANT, ADAM-LES-VERCEL, AIBRE,

    APPENANS, ARBOUANS, AUDINCOURT, AVILLEY, AVOUDREY, BARBOUX,

    BARTHERANS, BATTENANS-LES-MINES, BATTENANS-VARIN, BELFAYS,

    BERCHE, BERTHELANGE, BLARIANS, BONDEVAL, BONNAL, BONNETAGE,

    BOSSE, BOURNOIS, BRAILLANS, BRECONCHAUX, BRERES, BRETENIERE,

    BUGNY, BUSY, CENDREY, CERNAY-L'EGLISE, CHAMPOUX, CHAMPVANS-LES-

    MOULINS, CHARMOILLE, CHARNAY, CHASNANS, CHATILLON-GUYOTTE,

    CHENALOTTE, CHEVIGNEY-LES-VERCEL, COURTEFONTAINE, CROSEY-LE-

    GRAND, CROSEY-LE-PETIT, CUSE-ET-ADRISANS, DAMPJOUX, DANNEMARIE,

    DESANDANS, DURNES, ECHENANS, ECHEVANNES, ECOUVOTTE, ETRAPPE,

    ETRAY, EVILLERS, EYSSON, FAIMBE, FERRIERES-LE-LAC, FLAGEY-RIGNEY,

    FONTAINE-LES-CLERVAL, FONTENELLES, FONTENOTTE, FOURCATIER-ET-

    MAISON-NEUVE, FOURNETS-LUISANS, FUANS, GENEY, GERMEFONTAINE,

    GERMONDANS, GONDENANS-LES-MOULINS, GONDENANS-MONTBY, GOUX-

    LES-DAMBELIN, GOUX-SOUS-LANDET, GRANDFONTAINE-SUR-CREUSE,

    GROSBOIS, GUYANS-DURNES, GUYANS-VENNES, HAUTERIVE-LA-FRESSE,

    HOPITAUX-NEUFS, HOPITAUX-VIEUX, HUANNE-MONTMARTIN,

    HYEMONDANS, HYEVRE-MAGNY, LAIRE, LANDRESSE, LANTHENANS,

    LAVANS-VUILLAFANS, LOMONT-SUR-CRETE, LONGECHAUX, LONGEMAISON,

    LONGEVELLE-LES-RUSSEY, LORAY, LUHIER, MALBRANS, MANCENANS,

    MANCENANS-LIZERNE, MARVELISE, METABIEF, MONTANCY, MONTANDON,

    MONTBELIARDOT, MONT-DE-LAVAL, MONTFLOVIN, MONTIVERNAGE,

    MONTUSSAINT, ONANS, ORSANS, OUVANS, PESEUX, PESSANS, PETITE-

    CHAUX, PIERREFONTAINE-LES-BLAMONT, PLAINS-ET-GRANDS-ESSARTS,

    POMPIERRE-SUR-DOUBS, PRETIERE, PROVENCHERE, PUESSANS,

    REMONDANS-VAIVRE, RENEDALE, RIGNOSOT, RILLANS, ROCHES-LES-

    BLAMONT, ROGNON, RONDEFONTAINE, SAINT-GEORGES-ARMONT, SAINT-

    HILAIRE, SAINT-JULIEN-LES-MONTBELIARD, SAMSON, SANTOCHE, SECHIN,

    SEMONDANS, SERRE-LES-SAPINS, SERVIN, SOCHAUX, SOMMETTE, SOULCE-

    CERNAY, SOURANS, SURMONT, TALLANS, TALLENAY, THULAY, TOUILLON-

    ET-LOUTELET, TOUR-DE-SCAY, TOURNANS, TRESSANDANS, TROUVANS,

    URTIERE, UZELLE, VAL-DE-ROULANS, VALLEROY, VALONNE, VELESMES-

    ESSARTS, VELLEROT-LES-BELVOIR, VELLEROT-LES-VERCEL, VENNANS,

    VENNES, VERGRANNE, VERNE, VERNIERFONTAINE, VERNOY, VIETHOREY,

    VILLARS-LES-BLAMONT, VILLARS-SOUS-ECOT, VILLEDIEU, VILLERS-CHIEF,

    VILLERS-LE-LAC, VILLERS-SAINT-MARTIN,

    Liste des communes du Doubs sans donnes herptologiques

    Liste des communes du Haute-Sane sans donnes

    herptologiques

    ABONCOURT-GESINCOURT, ACHEY, AILLEVANS, AILLEVILLERS-ET-

    LYAUMONT, AISEY-ET-RICHECOURT, ALAINCOURT, AMAGE,

    ANCHENONCOURT-ET-CHAZEL, ANCIER, ANDORNAY, ANJEUX, ARSANS,

    AULX-LES-CROMARY, AUTREY-LES-CERRE, AVRIGNEY-VIREY, AYNANS,

    BARGES, BARRE, BASSE-VAIVRE, BATIES, BELONCHAMP, BELVERNE,

    BESNANS, BETAUCOURT, BETONCOURT-LES-BROTTE, BEVEUGE,

    BONBOILLON, BOUHANS-ET-FEURG, BOURBEVELLE, BOURGUIGNON-LES-LA-

    CHARITE, BOUSSERAUCOURT, BREVILLIERS, BROTTE-LES-LUXEUIL,

    BROYE-LES-LOUPS-ET-VERFONTAINE, BUFFIGNECOURT, CEMBOING,

    CENANS, CHAMBORNAY-LES-BELLEVAUX, CHAMPEY, CHAMPVANS,

    CHANTES, CHATENEY, CHATENOIS, CHAUVIREY-LE-CHATEL, CHAVANNE,

    CLAIREGOUTTE, CORBIERE, CORRAVILLERS, COULEVON, COURCHATON,

    COURMONT, COURTESOULT-ET-GATEY, COUTHENANS, CREVANS-ET-LA-

    CHAPELLE-LES-GRANGES, CUBRY-LES-FAVERNEY, CUGNEY, CULT,

    DAMPIERRE-LES-CONFLANS, DAMPIERRE-SUR-SALON, DENEVRE, ECUELLE,

    ERREVET, ESSERTENNE-ET-CECEY, FESSEY, FLEUREY-LES-LAVONCOURT,

    FLEUREY-LES-SAINT-LOUP, FONDREMAND, FOUCHECOURT, FRAMONT,

    FRANCOURT, FRASNE-LE-CHATEAU, FREDERIC-FONTAINE, FROIDETERRE,

    GENEVREY, GEORFANS, GIREFONTAINE, GOUHENANS, GRAMMONT,

    GRANDECOURT, GRANDE-RESIE, GRANGES-LA-VILLE, GRAY-LA-VILLE,

    HURECOURT, HYET, LANTERNE-ET-LES-ARMONTS, LARIANS-ET-MUNANS,

    LAVONCOURT, LIEUCOURT, LIEVANS, LOMONT, LUZE, MAGNONCOURT,

    MAGNY-JOBERT, MAGNY-LES-JUSSEY, MALACHERE, MALANS,

    MANDREVILLARS, MAUSSANS, MELECEY, MELINCOURT, MERCEY-SUR-

    SAONE, MIGNAVILLERS, MONTCOURT, MONTESSAUX, MONTOT, MONT-SAINT-

    LEGER, MOTEY-BESUCHE, NEUVELLE-LES-LURE, NOIRON, ONAY,

    ORMENANS, OUGE, PALANTE, PISSEURE, PLAINEMONT, POMOY, PONT-DE-

    PLANCHES, PREIGNEY, PROISELIERE-ET-LANGLE, RAINCOURT,

    RANZEVELLE, ROSEY, RUHANS, SAINTE-MARIE-EN-CHANOIS, SAINT-

    FERJEUX, SAINT-LOUP-NANTOUARD, SAINT-MARCEL, SAPONCOURT,

    SAUVIGNEY-LES-GRAY, SECENANS, SELLES, TAVEY, THEULEY, THIEFFRANS,

    THIENANS, TINCEY-ET-PONTREBEAU, TRAITIEFONTAINE, TREMBLOIS,

    TREMOINS, TROMAREY, VADANS, VAITE, VAIVRE, VAL-DE-GOUHENANS, VAL-SAINT-ELOI, VAUCONCOURT-NERVEZAIN, VAUVILLERS, VAUX-LE-

    MONCELOT, VELESMES-ECHEVANNE, VELLEMINFROY, VENERE, VENISEY,

    VEREUX, VERGENNE, VERLANS, VILLAFANS, VILLARGENT, VILLEFRANCON,

    VILLENEUVE-BELLENOYE-ET-LA-MAIZE, VILLERS-BOUTON, VILLERS-SUR-

    SAULNOT, VILLERS-VAUDEY, VISONCOURT, VITREY-SUR-MANCE, VOLON,

    VOUGECOURT, VOUHENANS, VYANS-LE-VAL, VY-LES-RUPT.

  • 25

    Dj 2014 et encore tant de choses dcouvrir !

    Crapaud commun au pluriel et o ?

    Le Crapaud commun est une espce polytypique*. Deux sous-espces sont prsentes en

    France : le Crapaud commun, Bufo bufo bufo (Linn, 1758) et le Crapaud commun pineux, Bufo

    bufo spinosus, Daudin, 1803.

    Le guide de terrain Identifier les amphibiens de France mtropolitaine (Muratet, 2008)

    prsente les cartes de rpartition des 2 sous-espces, la sous-espce nominale est prsente dans le

    nord de la France, la sous espce Bufo bufo spinosus, est prsente comme une espce rpartition

    mridionale. Les limites nord pour spinosus et sud pour bufo sont peu renseignes "en raison de la

    trs large zone d'hybridation". En rgion, l'atlas des amphibiens et reptiles de Franche-Comt

    (Pinston et al., 2000) indique que "la limite gographique et les diffrences entre les 2 sous-espces

    restent mal connues" et mentionne deux sites d'observation dans le sud du dpartement du Jura

    qui concernaient probablement Bufo b. spinosus ou une forme proche .

    En 2013, quelques observations dindividus prsentant les caractristiques

    morphologiques de B. b. spinosus ont t faites dans le Jura, le Doubs mais galement en Haute-

    Sane. Une partie seulement de ces observations ont t valides par un spcialiste de cette sous-

    espce en France (cf fig.1), certains individus prsentant des caractristiques morphologiques

    intermdiaires entre les deux sous-espces (fig.2).

    Afin de prciser la rpartition des deux sous-espces en rgion, chaque observateur peut

    transmettre les observations dindividus susceptibles de correspondre la sous-espce spinosus sur

    Obsnatu la base en indiquant "spinosus" dans le champ remarque. Pour valider ces observations,

    il faudra penser prendre une photo de(s) individu(s) en question et denvoyer les fichiers non

    compresss (pour en faciliter lexamen) ladresse suivante : [email protected]

    * Se dit dune espce qui comporte plusieurs sous-espces.

    Mle Femelle

    Bufo bufo spinonsus

    Couleur de liris : rougetre

    Taille : jusqu 100 mm de

    long

    Peau : trs verruqueuse voire pineuse.

    Aspect : crapaud robuste

    Taille : jusqu 150 mm de long (max

    observ 180 mm)

    Bufo bufo bufo

    Couleur de liris : cuivre,

    moins fonc

    Taille : jusqu 90 mm de

    long

    Peau : moins verruqueuse, pas dpines

    Aspect : crapaud beaucoup moins trapu.

    Taille : jusqu 110 mm de long

    mailto:[email protected]

  • 26

    Fig. 1 Individu prsentant les caractristiques de la sous-espce B. b. spinosus, Auxon-

    Dessus J.Y. Cretin, juillet 2012

    Fig. 2 Individu prsentant les caractristiques morphologiques des deux sous-espces, La

    Mouille (39) N. Dewynter, mai 2012

  • 27

    Diversit herptologique et gologique

    De rcentes tudes menes sur le Sonneur ventre jaune en France amnent se poser

    la question dune ventuelle prfrence de lespce envers certains affleurements gologiques.

    Citons les travaux mens par Nature Midi-Pyrnes dans le Lot qui ont rvl que les

    sites occups par lespce taient majoritairement situs sur des terrains argileux du Jurassique

    ( Limargue ).

    Selon ltude ralise par le CPIE du Pays de Soulaine, il semblerait que, sur la zone naturelle

    dite de la Champagne Humide , le sonneur soit plus souvent contact sur certaines couches

    gologiques du Crtac infrieur : le Barrmien et lAptien. Lassociation champardennaise

    souligne par ailleurs quil est fort probable quen suivant cette continuit gologique du crtac

    infrieur vers le sud (valle de la Seine), ou vers le nord (valle de lAisne), une trame quasi

    continue de la principale population de sonneur champardenaise puisse tre trace.

    Une ventuelle piste explorer pour les amateurs de sonneurs en Franche-Comt et

    pourquoi pas pour dautres espces telle que le Crapaud calamite.

    Pour en savoir plus sur les tudes cites:

    http://www.amphibiens-champagne-ardenne.com/wanted-sonneur-%C3%A0-ventre-jaune

    http://www.naturemp.org/Sonneur-a-ventre-jaune.html#upload_target

    Le Lzard vert occidental en Haute-Sane

    Mle et femelle de Lzard vert occidental N.Dewynter, mai 2012

    http://www.amphibiens-champagne-ardenne.com/wanted-sonneur-%C3%A0-ventre-jaune

  • 28

    Le Lzard vert occidental est la plus grande espce de lzard qui occupe la Franche-Comt.

    Bien quil arbore de vives couleurs, son observation nest pas toujours aise dans nos contres.

    Cest particulirement vrai dans le nord de son aire de distribution o il se rencontre presque

    exclusivement dans les pelouses sches et sur corniches non boises, habitats devenus rares

    cette latitude. Les populations actuellement connues semblent par ailleurs prsenter de faibles

    effectifs. Les effectifs communiqus depuis 20 ans pour les sites hauts-sanois atteignent

    rarement le nombre de 15 individus comptabiliss : seules 3 stations compteraient de tels

    effectifs lheure actuelle.

    En Haute-Sane, cette espce aura fait lobjet de 175 tmoignages depuis 1950, rparties sur 40

    communes. Daprs la base de donnes actuelle (au 25/11/2013), le Lzard vert naurait t

    observ que sur 25

    communes haut-

    sanoises depuis

    2000 dont 10

    nouvelles par

    rapport aux

    informations

    releves lors de la

    priode atlas.

    En revanche, le

    reptile na pas t

    signal depuis 2000

    sur les 15 communes

    suivantes : Achey;

    Baignes,

    Beaumotte-ls-Pin,

    Borey,

    Bourguignon-ls-

    Morey, Comberjon,

    Cult, Fouvent-

    Saint-Andoche,

    Frotey-ls-Vesoul, Hugier, Mailley-et-Chazelot, Neurey-ls-la-Demie, Trsilley, Velleminfroy,

    Villers Bouton.

    Il est probable que certaines dentre elles nabritent plus lespce lheure actuelle. Rappelons

    sa disparition sur la Rserve naturelle du Sabot de Frotey (Pinston, 2000) depuis le dbut des

    annes 90. Mais, soulignons galement que leffort de prospection dans certains secteurs peut

    nettement tre amlior ! Pour exemple, ces 5 dernires annes, le nombre dobservateurs

    ayant transmis plus de 2 tmoignages concernant lespce slve 4.

    Des prospections spcifiques sur les habitats favorables situs autour de Vesoul, Champlitte et

    des Monts de Gy permettraient dune part dapporter des prcisions sur la situation de lespce

    dans le dpartement et sur les zones de connexion entre populations mais galement sur les

    populations elle-mme. Nous invitons toute personne intresse par des prospections Lzard

    vert en Haute-Sane se manifester. Enfin, aux amoureux des rampants, comme ceux des

    volants (vertbrs ou non), noubliez pas douvrir les yeux et les oreilles lorsque vous

    pntrez sur une pelouse sche, vous pourriez faire des dcouvertes intressantes.