01)-Introd · PDF fileLes endomycorhizes colonisent environ 90% des plantes vasculaires ......

Click here to load reader

  • date post

    12-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    214
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of 01)-Introd · PDF fileLes endomycorhizes colonisent environ 90% des plantes vasculaires ......

  • Les mycorhizes

    01)-Introduction :La mycorhize est le rsultat de l'association symbiotique entre des champignons et

    les racines des plantes. Dans cette association, les hyphes dun champignon colonisent lesracines dune plante. Les hyphes sont l'organe principal des champignons (rappelons ici que ce que l'on appelle couramment "champignon" (pied + chapeau) que l'on cueille, n'est qu'un organe phmre du champignon, le carpophore, o se droule la reproduction sexue). Les hyphes se prsentent comme de fins filaments, capables d'explorer un trs grand volume de sol (1000 m de filaments mycliens pour 1 m de racine).

    Fig1. Fructification (ou carpophore) de l'Amanite tue-mouches ; c'est la partie visibledu champignon, qui est en ralit essentiellement souterrain.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Symbiosehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Amanite_tue-moucheshttp://fr.wikipedia.org/wiki/Myc%C3%A9liumhttp://fr.wikipedia.org/wiki/Carpophorehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Hyphehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Hyphehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Plantehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Racine_(botanique)http://fr.wikipedia.org/wiki/Champignon

  • Les mycorhizes

    Fig2. Sous le sol, le myclium de ce mme champignon (Amanite tue-mouches)entoure les radicelles d'un arbre d'un manchon myclien. C'est une ectomycorhize.

    02)-Histoire de la mycorhization et gntique :Les tudes gnomiques rcentes laissent penser que la mycorhization

    arbusculaire, la plus courante, associant des vgtaux suprieurs et des champignons du groupe des Glomus (courants sur toute la plante) date d'au moins 400 millions d'annes. Elle concerne aujourd'hui 80% des plantes terrestres et est associe un programme gntique qui semble particulirement stable, peut-tre inchang depuis des millions d'annes, qu'on retrouve notamment chez beaucoup de lgumineuses telles que haricot, pois, soja qui produisent le mme type de nodosits symbiotiques fixatrices d'azote gazeux. L'tude du squenage gntique dterminant la nature intra- ou extracellulaire des changes de matire (qui conditionne leur quantit et leur qualit) a permis d'clairer les mcanismes d'interactions en jeu.

    Les fabricants d'OGM pourraient chercher commercialiser les squences codantes permettant cette symbiose, qui pourrait permettre d'autres cultures de se passer d'engrais chimiques azots.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Engraishttp://fr.wikipedia.org/wiki/OGMhttp://fr.wikipedia.org/wiki/Fixation_biologique_de_l'azotehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Symbiosehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Nodosit%C3%A9http://fr.wikipedia.org/wiki/Sojahttp://fr.wikipedia.org/wiki/Poishttp://fr.wikipedia.org/wiki/Haricothttp://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9gumineusehttp://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9n%C3%A9tiquehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Glomushttp://fr.wiktionary.org/wiki/arbusculehttp://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9nomehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Arbrehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Myc%C3%A9lium

  • Les mycorhizes

    Fig3. Culture du champignon mycorrhizien associ Woollsia pungens (ricaces).

    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ricac%C3%A9eshttp://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Woollsia_pungens&action=edit&redlink=1

  • Les mycorhizes

    Fig4. L'orge, comme beaucoup d'autres gramines, crot mieux grce des endomycorrhizes

    03)-Types de mycorhization

    On distingue deux types principaux de mycorhizes, dfinis par les relations physio-anatomiques entre les deux partenaires :

    Les ectomycorhizes : ce sont des associations frquentes entre les arbres des rgions tempres (comme les Fagaces, les Pinaces ou les Btulaces)et des Ascomyctes ou des Basidiomyctes.

    Le champignon sassocie dabord aux racines fines croissance dtermine, dpourvues de poils absorbants. Puis, il enveloppe la racine dun manteau dhyphes, le manchon mycorhizien. D'autres hyphes croissent entre les cellules dans la partie externe du parenchyme cortical, formant ainsi l'interface symbiotique ou rseau de Hartig . La symbiose modifie la physionomie de la racine mycorhize : elle se renfle, cesse de crotre et peut se ramifier de faon abondante. La coiffe et le mristme apical sont alors rduits.

    Les endomycorhizes : il en existe deux types :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9rist%C3%A8mehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Parenchymehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Basidiomyc%C3%A8tehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Ascomyc%C3%A8tehttp://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A9tulac%C3%A9ehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Pinac%C3%A9ehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Fagac%C3%A9ehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Orge

  • Les mycorhizes

    - les endomycorhizes vsicules et arbuscules (AM) ;- les endomychorizes pelotons.

    Dans les deux cas, les hyphes pntrent dans la paroi des cellules (de lcorce). Laparoi des hyphes est donc en contact avec la membrane plasmique de la cellule racinaire, sans la traverser. La surface de contact peut tre augmente par la formation de ramification. Les racines ne sont pas dformes.

    o Les endomycorhizes arbuscules cest le cas le plus rpandu. Elles impliquent des champignons Glomromyctes ayant perdu la reproduction sexue. Les hyphes stendent dans le parenchyme cortical de la racine, formant des vsicules contenant des rserves, et des arbuscules.

    o Les endomychorizes pelotons intracellulaires : les hyphes forment des amas dans les cellules corticales. Elles impliquent des basidiomyctes, en symbiose avec les Orchidaces.

    o Les endomycorhizes ricodes : les hyphes forment des pelotons dans des racines transitoires de faible diamtre. Elles impliquent des Ascomyctes ou Basidomyctes (en symbiose avec les Ericales).

    Les ectendomychorizes : elles sont aussi appeles mycorhizes de type arbutode. Le champignon forme des pelotons intracellulaires et un manteau autour de la racine. Cest le cas chez les Ericales.

    On trouve galement des ectendomychorizes monotropodes, chez les Ericales nonchlorophylliennes. Les hyphes forment des pelotons dans les cellules superficielles de la racine.

    Dans cette symbiose, le rseau dense et tendu des hyphes des champignons mycorhiziens aide la plante obtenir des sels minraux prsents dans le sol (principalement l'eau, le phosphore et l'azote), tout en la protgeant dattaques dautres organismes pathognes. Plusieurs tudes ont dmontr que sans association avec un champignon symbiotique, la plante poussera plus lentement (voire pas du tout, comme dans le cas du Pin noir sur sol calcaire) et sera beaucoup plus susceptible dtre la victime dune infection. En retour, le champignon bnficie de la photosynthse de la plante sous forme de matire organique riche en nergie (sucres) essentielle sa survie. La qualit de l'humus en est amliore, au bnfice d'autres espces et du maintien ou de la constitutionet amlioration du sol.

    Quelques plantes de la famille des Gymnospermes comme les Podocarpaceae, les Araucariaceae et les Phyllocladaceae, sont connues pour prsenter des renflements racinaires envahis par des champignons endomycorhiziens, appeles myconodules ou pseudonodules

    04)-Ectomycorhizes :

    http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Phyllocladaceae&action=edit&redlink=1http://fr.wikipedia.org/wiki/Araucariaceaehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Podocarpaceaehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Gymnospermehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Humushttp://fr.wikipedia.org/wiki/Sucrehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Mati%C3%A8re_organiquehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Mati%C3%A8re_organiquehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Fixation_biologique_de_l'azotehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Phosphorehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Parenchyme_corticalhttp://fr.wikipedia.org/wiki/Parenchyme_corticalhttp://fr.wikipedia.org/wiki/Glomeromycotahttp://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89corce

  • Les mycorhizes

    Les ectomycorhizes ne pntrent pas lintrieur de la paroi cellulaire de la plante, mais entourent simplement les racines, formant un manteau de myclium et un rseau entre les parois des cellules de la racine.

    Ils sont typiquement forms par un champignon de la division des Basidiomyctes,Ascomyctes, ou des Zygomyctes et les racines dune plante ligneuse.

    Les plantes faisant partie de lordre des Ericales et de la famille des Orchidaces forment aussi des mycorhizes. Ces associations, plus rares, sont cependant diffrentes des deux formes prcdemment mentionnes.

    05)-Endomycorhizes :Les endomycorhizes (aussi appels champignons mycorhiziens vsicules et

    arbuscules), tirent leur nom de ce quils forment comme structures en forme darbuscules ou de vsicules lintrieur mme de la cellule de la plante. S'ils traversent bien la paroi, ils ne pntrent cependant pas la membrane plasmique de la cellule vgtale, se contentant de provoquer une invagination de la membrane de celle-ci. Cela a pour effet daccrotre la surface de contact entre l'hyphe et la cellule de la plante et ainsi faciliter lchange de mtabolites entre lesdeux partenaires. Les endomycorhizes sont forms uniquement par des champignons de la division des Glomeromyctes. Ils sont associs avec les plantesherbaces et ligneuses.

    Les endomycorhizes colonisent environ 90% des plantes vasculaires terrestres, c'est--dire plus de 400 000 espces. Il existe cependant moins de 200 espces dechampignons endomycorhiziens. Ces champignons ne sont donc pas trs spcifiques dans leurs relations de symbiose. tant peu spcifique, chaque espce doit possder un grand potentiel d'adaptabilit et une large diversit gntique afin de lui permettre de sadapter aux diffrentes conditions environnementales auxquelles elle doit faire face.

    Ils se reproduisent uniquement asexuellement.

    Ils sont aussi uniques au point de vue gntique puisque leurs spores possdent plusieurs noyaux gntiquement diffrents

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Glomeromycotahttp://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9tabolitehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Membrane_plasmiquehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Orchidac%C3%A9eshttp:/