Veille technologique sur le cloud computing

Click here to load reader

  • date post

    15-Apr-2017
  • Category

    Technology

  • view

    115
  • download

    1

Embed Size (px)

Transcript of Veille technologique sur le cloud computing

Veille technologique sur le Cloud computing

Veille technologique : Le Cloud Computing Propse par : Mme. Fatma CHICHTIElabire par : Hanen ben saad

2016-2017Module III : Structure organisationnelle de la veille Veille technologique : Le Cloud Computing 1

Introduction

Le cloud computing : Dfinition Le cloud computing : HistoriqueLes Avantages Les Inconvnients Les services propossLe Match du stockage en ligne (G.Drive VS. Dropbox)

Conclusion

PlanVeille technologique : Le Cloud Computing 2

Introduction La veille technologique, lment de la veille stratgique, consiste surveiller les volutions techniques, les innovations dans un secteur dactivit donn.

La veille technologique comprend notamment la surveillance, la collecte, le partage et la diffusion dinformation permettant danticiper ou de sinformer sur des changements en matires de Recherche, Dveloppement, Brevet, Lancement de nouveaux produits, matriaux, processus, concepts, innovation de fabricationafin dvaluer limpact sur lenvironnement et lorganisationVeille technologique : Le Cloud Computing 3

Dfinition Le cloud computing ou informatique en nuage est une infrastructure dans laquelle la puissance de calcul et le stockage sont grs par des serveursdistants auxquels les usagers se connectent via une liaison Internetscurise.

Lordinateurde bureau ou portable, le tlphone mobile, la tabletteet autres objets connects deviennent des points daccs pour excuter des applicationsou consulter des donnes qui sont hberges sur les serveurs.

Veille technologique : Le Cloud Computing 4

Historique

Veille technologique : Le Cloud Computing 5

John McCarthy est le principal pionnier de l'intelligence artificielle avec Marvin Lee MinskyIl est aussi l'un des pionniers ducloud computing5

HistoriqueIl est communment admis que le concept de Cloud Computing a t initi par le gant Amazon en 2002. Le cybermarchand avait alors investi dans un parc informatique afin de palier les surcharges des serveurs ddis au commerce en ligne constates durant les ftes de fin danne. A ce moment-l, Internet comptait moins de 600 millions dutilisateurs mais la frquentation de la toile et les achats en ligne taient en pleine augmentation. En dpit de cette augmentation, les ressources informatiques dAmazon restaient peu utilises une foisque les ftes de fin danne taient passes. Ce dernier a alors eu lide de louer ses capacits informatiques le reste de lanne des clients pour quils stockent les donnes et quils utilisent les serveurs. Ces services taient accessibles via Internet et avec une adaptation en temps rel de la capacit de traitement, le tout factur la consommation

Veille technologique : Le Cloud Computing 6

6

Les avantages Il permet de travailler plusieurs sur un mme fichier dans des endroits diffrents.Il permet dconomiser de lespace disque.Il permet des entreprises qui nont pas les moyens de stocker leurs donnes.La maintenance, la scurisation et les volutions des services tant la charge exclusive du prestataire, dont cest gnralement le cur de mtier, celles-ci ont tendance tre mieux ralises et plus rapidement que lorsque sous la responsabilit du clientVeille technologique : Le Cloud Computing 7

Les inconvnients

Obligation dtre connect internet pour accder aux donnes.Lutilisation des rseaux publics, dans le cas du cloud public, entrane des risques lis la scurit du cloud.

En effet, la connexion entre les postes et les serveurs applicatifs passe par le rseau internet, et expose des risques supplmentaires de cyberattaques, et de violation de confidentialit.

Veille technologique : Le Cloud Computing 8

Veille technologique : Le Cloud Computing 9

Les services proposs :

Il existe trois catgories de services qui peuvent tre offerts en cloud :

SaaS (software as a service ou logiciel en tant que service) PaaS (platform as a service ou plate-forme en tant que service)IaaS (infrastructure as a service ou infrastructure en tant que service)

Veille technologique : Le Cloud Computing 10

Il existe trois catgories de services (offre commerciale dabonnement conomique des services externes) qui peuvent tre offerts en cloud :10

Les applications sont misses disposition de lutilisateur, il na pas se soucier des mises jour, de la scurit et de la disponibilit du service.Les applications peuvent tre accessibles par un navigateur WEB.Le systme dexploitation et les outils mis disposition du client sont grs par lefournisseur. Le client contrle les applicationset peut y ajouter ses outils.

Service de bas niveau, il offre laccs un parc informatique virtualis.Le client peut installer des systmes dexploitation et des applications sur les machines virtuelles mises sa disposition.

Veille technologique : Le Cloud Computing 11

Lentreprise peut choisir dexternaliser sont cloud vers un prestataire externe (Microsoft, Google, Amazon ), on parle ii de cloudpublic.

Au contraire, si lentreprise dcide dutiliser des comptences internes elle peut mettre en place son propre cloudprivavec notamment des solutions OpenSource (Ex : OpenStack, OpenNebula).

Il y a aussi le cloudhybridequi permet dutiliser les avantages du cloud priv et du cloud public. Avec un cloud hybride, ilya une possibilit de mettre les donnes sensibles et importantes dans le cloud priv et le reste dans le cloud public.

Veille technologique : Le Cloud Computing 12

Veille technologique : Le Cloud Computing 13

Prsentation des deux concurrentsDropbox est lanc en 2008, a depuis conquis la toile pour devenir LE service de stockage de donnes sur le cloud, surtout pour les utilisateurs quotidiens dInternet. En Novembre 2012, Dropbox comptait plus de 100 millions dutilisateurs. Drive, qui a t lanc en Avril 2012, comptait plus de 10 millions dutilisateurs.Aujourdhui Dropbox compte 175 millions dutilisateurs travers le monde.

Veille technologique : Le Cloud Computing 14

Prsentation des deux concurrentsDropbox etGoogleproposent deux modes d'accs leur service de stockage en ligne: via un navigateur, ou par le biais d'une application installer - qui se synchronise en ligne de faon automatique.

La fonction de partage de fichiers, que ce soit en ligne ou via l'application installer sur le poste est possible aussi bien avec Google Drive que Dropbox.

A noter que Google permet dsormais une personne ne disposant pas d'un compte Google de recevoir, lire et diter (selon ses droits d'accs) un document partag via Drive alors que cela tait dj le cas depuis longtemps avec Dropbox.

Veille technologique : Le Cloud Computing 15

15

Comparaison des marques

Veille technologique : Le Cloud Computing 16

Dans ce qui suit, nous allons comparer les offres de Dropbox et de Google (Google Drive). nous concentrer sur les volutions de leurs offres.

16

Gestion des fichiers

1Veille technologique : Le Cloud Computing 17

Une vitesse de transfert plus rapide pour Google Drive

Veille technologique : Le Cloud Computing 18

En termes de vitesses d'envoi et tlchargement de fichiers (upload et download )le bilan est contrast entre Dropbox et Google Drive. Un test effectu en passant par une ligne haut dbit standard avec un fichier vido de 25Mo dbouche sur les rsultats suivants:

6sec24sec11sec47 sec

G.DriveDropbox1-0Veille technologique : Le Cloud Computing 19

24secondes pour Dropbox et 6secondes pour Google Drive en download47 secondes pour Dropbox et 11secondes pour Google Drive ct upload19

Intgration bureautique et collaboration

2Veille technologique : Le Cloud Computing 20

Veille technologique : Le Cloud Computing 21

Dans ce domaine, Google Drive affiche un atout certain sur Dropbox en termes de prvisualisation et d'dition de documents. Avec prs d'une trentaine de formats de fichier pris en charge et la possibilit d'diter des documents (bureautiques notamment), Drive affiche clairement une longueur d'avance. Sachant que Dropbox ne permet pas de pr-visualiser, pour l'instant, les fichiers Excel.

G.DriveDropbox2-0Veille technologique : Le Cloud Computing 22

Google Drive n'est pas un "simple" service de stockage en mode cloud. Il est n de la fusion de Google Documents, l'offre historique de Google en matire de bureautique en mode SaaS, et d'une brique de stockage de documents en ligne22

Systme dexploitation supportes

3Veille technologique : Le Cloud Computing 23

Dropbox n'oublie pas les utilisateurs de BlackBerry et Linux

Veille technologique : Le Cloud Computing 24

Disponible sur le march depuis 2007, soit 5 ans aprs le service de stockage en mode cloud de Google, Dropbox est compatible avec un nombre plus important de systmes d'exploitation. Au niveau du poste de travail, il est bien sr interoprable avec Windows et Mac mais galement avec les systmes Linux, ce qui n'est pas le cas pour Google Drive en natif, mme si cela est possible grce au service tiers SyncDrive.Concernant le support de Google Drive et Dropbox sur les terminaux mobiles (smartphones et tablettes), ce dernier marque encore des points par rapport son concurrent. Il dispose d'applications natives pour iOS (iPhone et iPad) et Android, mais galement pour BlackBerry. De son ct, Google Drive propose deux applications : la premire (sans surprise) pour Android, et l'autre (depuis juin 2012) pour iOS.

24

Disponible sur le march depuis 2007, soit 5 ans aprs le service de stockage en mode cloud de Google, Dropbox est compatible avec un nombre plus important de systmes d'exploitation. Au niveau du poste de travail, il est bien sr interoprable avec Windows et Mac mais galement avec les systmes Linux, ce qui n'est pas le cas pour Google Drive en natif, mme si cela est possible grce au service tiers SyncDrive.Concernant le support de Google Drive et Dropbox sur les terminaux mobiles (smartphones et tablettes), ce dernier marque encore des points par rapport son concurrent. Il dispose d'applications natives pour iOS (iPhone et iPad) et Android, mais galement pour BlackBerry. De son ct, Google Drive propose deux applications : la premire pour Android, et l'autre (depuis juin 2012) pour iOS.

G.DriveDropbox2-1Veille technologique : Le Cloud Computing 25

Scurit

4Veille technologique : Le Cloud Computing 26

Dropbox : un taux de disponibilit thorique suprieur

Veille technologique : Le Cloud Computing 27

Les deux offres de stockage cloud amricaines proposent des niveaux de scurit comparables sur le papier. Ainsi, l'authentification double facteur, autrefois uniquement valable dans Google Drive, a rcemment t introduite chez Dropbox. Concernant les standards et certifications de scurit, les deux offres sont galement sur un pied d'galit. Ct support, Google annonce un taux de disponibilit de 99,9% alors que Dropbox met en avant un taux un peu plus lev. Un support par mail et par tlphone est par ailleurs propos par les deux services de stockage en mode cloud.

27

Les deux offres de stockage cloud amricaines proposent des niveaux de scurit comparables sur le papier. Ainsi, l'authentification double facteur, autrefois uniquement valable dans Google Drive, a rcemment t introduite chez Dropbox. Concernant les standards et certifications de scurit, les deux offres sont galement sur un pied d'galit. Ct support, Google annonce un taux de disponibilit de 99,9% alors que Dropbox met en avant un taux un peu plus lev. Un support par mail et par tlphone est par ailleurs propos par les deux services de stockage en mode cloud.

G.DriveDropbox2-2Veille technologique : Le Cloud Computing 28

Trarification

5Veille technologique : Le Cloud Computing 29

Stockage illimit chez Dropbox, versus prix cass chez Google Drive

Veille technologique : Le Cloud Computing 30

Du ct de Google Drive, la tarification est donc celle des Google Apps for Business : 50 dollars par an et par utilisateur (40 euros en France). L'offre quivalente, pour un utilisateur, chez Dropbox, et Dropbox Pro qui est propose, elle, deux fois plus chre (100 dollars) mais pour un volume de stockage plus de trois fois plus important (100 Go). 30

Au final, s'orienter vers Google Drive peut tre conomiquement judicieux si les besoins en capacits de stockage des collaborateurs sont faibles. A l'inverse, Dropbox propose une offre intressante pour 5 utilisateurs avec un volume de stockage illimit mais fait payer cher l'utilisateur supplmentaire (125 dollars par an).

G.DriveDropbox3-2Veille technologique : Le Cloud Computing 31

Conclusion Si Google arrive de manire tardive sur le march des services de stockage en ligne, Google Drive est tout de mme une solution trs solide qui devrait rapidement arriver combler le retard quelle a sur ses concurrents.Mais en ltat, Dropbox garde une certaine avance avec une utilisation plus facile et plus intuitive, et des fonctions plus compltes dans la majorit des cas.Lintgration des services Google GDrive reprsente tout de mme un gros plus pour le nouveau challenger

Veille technologique : Le Cloud Computing 32

Webographiehttps://fpavoine6.wordpress.com/veille-technologique/https://portefolioramdane.wordpress.com/veille-technologique/https://www.youtube.com/watch?v=hB6Rle2Zhttps://www.dropbox.com/fr/tourhttps://www.nikopik.com/2012/04/comparaison-entre-dropbox-et-google-drive-dans-le-domaine-des-services-de-stockage-en-ligne.htmlhttp://www.journaldunet.com/solutions/cloud-computing/http://www.journaldunet.com/solutions/cloud-computing/comparatif-stockage-cloud-google-drive-et-dropbox/

Veille technologique : Le Cloud Computing 33

Merci pour votre attention !

Veille technologique : Le Cloud Computing 34