Veille technologique en agriculture biologique · Web viewVeille technologique en agriculture...

Click here to load reader

  • date post

    15-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Veille technologique en agriculture biologique · Web viewVeille technologique en agriculture...

Veille technologique en agriculture biologique

Veille technologique en agriculture biologique

Rapport final prsent Madame Jacynte Lareau

Ralis dans le cadre du programme Innovbio

Projet 12-INNO1-14

Demandeur du projet: Serge Prfontaine

Rdaction Geoffroy MnardCharg de projetetWilbne CenatusAssistant charg de projet

Collaboration Serge PrfontaineDirecteur

CETAB+

Mars 2016

2

Table des matiresIntroduction2Description du projet2Droulement des activits2tapes de ralisation3Rsultats obtenus4Production et usage4Promotion et formation lutilisation de loutil5Difficults rencontres et solutions apportes6Conclusions et perspectives7Bilan7Continuit de la formule actuelle7Perspectives dune volution de la veille7Annexe 1: Liste des contributeurs externes9Annexe 2: tapes de la veille10Annexe 3: Sources dinformation surveilles dans le cadre de la veille12Annexe 4: Rsultats du sondage13Annexe 5: Commentaires exprims dans le sondage16Annexe 6: Listes des liens importants17

12-INNO1-14 - Rapport final

6

7

Introduction

Selon le MAPAQ[footnoteRef:2], lagriculture biologique favorise lutilisation de ressources renouvelables, le recyclage et lamlioration de la fertilit et de la qualit des sols. Elle privilgie la sant et le bien-tre des animaux, le tout dans un contexte qui valorise lconomie locale. Au Qubec, ce mode de production est encadr par des organismes publics et non-publics, en particulier le CETAB+. Linnovation et le transfert technologique sont considrs par les intervenants du secteur comme un moteur essentiel son dveloppement. Ces deux leviers sont conditionns par la disponibilit dinformations pertinentes. Au Qubec, les travaux du Groupe de travail sur les besoins de recherche du comit agriculture biologique du CRAAQ ont rvl des besoins sur le plan de la recherche applique, de ladaptation et du transfert technologique pour assurer le dveloppement du secteur. La diffusion dinformations pertinentes aux producteurs et aux conseillers peut partiellement couvrir ces besoins de recherche et de transfert, do lide dun projet de veille technologique en agriculture biologique propos par le CETAB+ et financ pendant deux ans par le programme Innovbio du MAPAQ. [2: http://www.mapaq.gouv.qc.ca/fr/Productions/Production/Pages/alimentsbio.aspx ]

Ce rapport final prsente le droulement des activits, les rsultats ainsi que les perspectives de ce projet de veille technologique en agriculture biologique ralis par le CETAB+ au cours de la priode 20132015.

Description du projet

Depuis sa fondation en 2010, le CETAB+ a toujours diffus de linformation pertinente pour le secteur biologique, en partenariat avec le Centre national franais de ressources en agriculture biologique (ABioDoc). Depuis 2012, cette diffusion a pris de lampleur avec le projet de veille technologique financ par le MAPAQ dans le cadre du programme Innovbio.

Ce projet rpondait un besoin dinformations manifest par les intervenants et les agriculteurs du secteur: diffuser de linformation identifie comme prioritaire pour le dveloppement de lagriculture biologique au Qubec. Concrtement, le projet permettait de diffuser mensuellement des nouveauts associes lagriculture biologique, dassurer des sances de formation sur la recherche documentaire, de participer la rdaction des documents de synthses sur des sujets prioritaires en bio.

Droulement des activits

Le projet financ par le MAPAQ a dbut au printemps2013 avec lacceptation du projet de veille technologique en agriculture biologique dpos par le CETAB+.

Comme mentionn prcdemment, le CETAB+ assurait une activit minimale de veille bien avant ce financement afin de rpondre ce besoin dinformations pertinentes de la part du secteur. Avec ce projet, les activits de la veille ont t tendues et amliores.

M.Geoffroy Mnard, agroconomiste et M.Wilbne Cnatus, agronome, M.Sc. ont t les deux principales personnes qui ont contribu la ralisation du projet. Dautres chargs de projet de lquipe du CETAB+ et des chercheurs dautres organismes (IRDA, CIEL, Valacta) ont particip la rdaction des rsums pour la revue mensuelle (Biopresse) du CETAB+ et dABioDoc.

tapes de ralisation

Le processus de veille technologique comprend plusieurs tapes[footnoteRef:3]. La Figure 1 prsente les diffrentes tapes de ralisation et de diffusion du Biopresse, la revue mensuelle en agriculture biologique. [3: Chacune de ces tapes est dfinie lAnnexe 2]

Figure 1: Le cycle mensuel de ralisation de la veille technologique

Source: CETAB+

Ces diffrentes phases se ralisent dans lordre prsent, mais nont pas toutes la mme importance. La lecture et la synthse des documents occupent environ la moiti du temps de la veille (Figure 2).

Figure 2: Rpartition du temps de travail entre les diffrentes tapes de la veille

Source: CETAB+

Le dpouillement et la saisie occupent galement un temps non ngligeable (14% et 10%), beaucoup de sources documentaires tant surveilles (Annexe 3). Depuis janvier 2015, le logiciel de gestion documentaire (PMB) fait automatiquement la mise en page, ce qui fait quil ny a plus de temps allou cette tape.

Rsultats obtenus

Le rapport dtape remis lautomne2014 a fait tat de lavancement du projet, notamment en prsentant les rsultats dun sondage sur la perception de la clientle vis--vis de la veille technologique du CETAB+. Les faits saillants de ce sondage sont disponibles lAnnexe 4.

Production et usage

Depuis le dbut du projet, 21 Biopresse ont t raliss de mai 2013 mars 2015 et celui du mois davril 2015 est en rdaction. Dans ces Biopresse, 3019 notices ont t publies, dont 330 ont t slectionnes et rdiges par le CETAB+. Ceci correspond une moyenne de 15notices par mois produites par le CETAB+ (lobjectif initial).

Le Biopresse est diffus tous les mois travers des canaux de diffusion tels que linfolettre du CETAB+ qui compte plus de 2 500 abonns, le bureau virtuel du CRAAQ, le site Web du Rseaubio, les pages Facebook du CETAB+, du Rseaubio, du Biopresse, etc. Le nombre de tlchargements du Biopresse depuis mai 2013 est lev, avec une moyenne de 1096 par parution (Figure 3). Ce rsultat est exceptionnel et il tmoigne de la pertinence davoir une veille comme celle-ci.

Figure 3: Nombre mensuel de tlchargements du Biopresse

Toutes les notices publies dans le Biopresse sont indexes dans la Biobase et disponibles dans les rsultats de recherche ds la publication du Biopresse. La Biobase a reu, entre mai 2013 et avril 2015, 2154 visites du Canada, soit une moyenne de 98 visites par mois.

Promotion et formation lutilisation de loutil

Quelques formations ont t donnes sur la recherche documentaire partir de la Biobase. En automne2013, une prsentation a t faite aux tudiants du cours Introduction lagriculture biologique de lUniversit Laval. Trois sances de formation sur la Biobase ont t donnes en automne2014 lintention des tudiants de 1re, 2e et 3e anne de Gestion et exploitation dentreprise agricole du Cgep de Victoriaville. Un kiosque et des animations sur la Biobase ont eu lieu loccasion de la journe horticole de Saint-Rmi en dcembre 2014. Une affiche a prsent la Biobase loccasion du colloque Bio pour tous! du CETAB+ en mars 2015.

Un diaporama expliquant les fonctionnalits de recherche avances de la Biobase a t mis en ligne ladresse www.cetab.org/biobase.

Les chargs de projet de la veille ont aussi particip la rdaction de documents de synthse dans le cadre de ce projet. Un document de synthse sur la pomiculture biologique a t rdig en juin 2013. Le CETAB+ a galement particip la rdaction de plus dune dizaine de rsums pour le savoir laitier bio, le bulletin dinformation en production laitire biologique de Valacta.

Quelques articles de journaux ont parl de la veille technologique du CETAB+. On peut citer: un article dans un journal local en mai 2014 pour souligner le 200e numro du Biopresse[footnoteRef:4] ainsi que la prsentation de la Biobase sur Gaa Presse[footnoteRef:5]. [4: http://www.lanouvelle.net/Actualites/2014-06-19/article-3769050/Pour-ne-rien-manquer-de-ce-qui-s%26rsquo%3Becrit-sur-le-bio-dans-le-monde/1 ] [5: http://gaiapresse.ca/nouvelles/la-biobase-un-tresor-dinformations-sur-la-production-biologique-37828.html ]

Difficults rencontres et solutions apportes

Trois principales difficults ont t identifies dans le cadre de ce projet. Premirement, le rapport dtape a rvl que le temps prvu par le projet tait dpass alors que le projet ntait pas termin. La quantit des sources dinformation pertinente traiter dans la veille ayant fait en sorte que notre enthousiasme a dpass nos moyens financiers, il a fallu diminuer drastiquement le temps pass sur la veille tout en gardant une diffusion de qualit.

La deuxime difficult a t rvle par le sondage de la clientle de la veille qui rvlait que la Biobase et la commande de photocopies ne sont pas connues et utilises leur juste valeur par la clientle. Des sances de formation et des activits de promotion ont t organises lautomne2014 et lhiver2015 afin dencourager leur utilisation. Un diaporama expliquant les fonctionnalits de recherche avances de la Biobase a t mis en ligne ladresse www.cetab.org/biobase. Une ventuelle suite ce projet devrait inclure davantage de formation/communication sur ces aspects.

Enfin, il a t difficile de trouver les collaborateurs-chercheurs pour la rdaction des rsums comme prvu par le projet. Malgr une participation intressante des chercheurs et des chargs de projet des organismes tels que lIRDA, Agrinova, CIEL, Agriculture et Agroalimentaire Canada et le MAPAQ, ils furent en gnral peu disponibles, tant trop occups pour consacrer du temps la rdaction des rsums spcifiques pour notre canal de diffusio