Soutenance Coccos.PPT

download Soutenance Coccos.PPT

of 15

  • date post

    19-Aug-2015
  • Category

    Documents

  • view

    4
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Soutenance Coccos.PPT

  1. 1. Les populations de coccolithophorids en Atlantique Nord : saisonnalit et interannualit Mayi Lekuona Equipe Biopal UMR EPOC DGO, Universit Bordeaux1
  2. 2. Opration GEP&CO (Geochimie, Espces Phytoplanctoniques et Couleur de lOcan; programme PROOF) Objectifs: Dcrire la variabilit des groupes phytoplanctoniques dimportance biogochimique globale Comprendre leur rponse la variabilit de la circulation ocanique valuer leur consquences sur la gochimie de locan
  3. 3. Les coccolithophorids Classe Prymnesiophyceae, Division Haptophyta Algues calcaires unicellulaires Taille: 5-50 m Algues type de milieux oligotrophes Principaux producteurs de CaCO3 la surface des ocans Contribution majeure aux dpts de sdiments calcaires biognes Maximum dabondance et de diversit la fin du Crtac (63-95 Ma) Emiliania huxleyi Gephyrocapsa muellerae
  4. 4. Les coccolithophorids: Importance Marqueurs des masses deau Grande importance sur le cycle biogochimique et le climat: Albdo de locan Rtention de la chaleur Albdo des nuages (DMSP) Cycle du carbone Communauts fossiles Reconstruction de palocirculations ocaniques Reconstruction de paloclimats
  5. 5. Pourquoi une tude des populations de coccolithophorids? Placer les diffrents assemblages dans leur contexte physico-chimique Observer lvolution saisonnire et interannuelle des populations Crer une base de donnes utile pour les reconstructions en palocanographie
  6. 6. Locan Atlantique Nord: Contexte hydrobiologique Domaines cologiques daprs Longhurst, 1993
  7. 7. Mthodes: chantillonage Prlvements toutes les 4h par pompage via le circuit deau de mer du Contship London Passage au travers de filtres membrane Schage Conservation dans une bote de Ptri TC ambiante
  8. 8. Matriels et mthodes Technique Rsultats Thermosalinographe TC et S de surface TECHNICON Concentration en PO4 2- , NO3 2- , NO2 - et Si(OH)4 2- Spectrofluoromtrie Concentration en chlorophylle HPLC Concentration en pigments marqueurs (Ex: Fucoxanthine: diatomes; 19-HF: coccolithophorids) Microscopie optique lumire polarise Enumration du phytoplancton calcaire
  9. 9. Temprature (C) 0 5 10 15 20 25 30 290 300 310 320 330 340 350 360 Longitude () T(C) Salinit 31 32 33 34 35 36 37 290 300 310 320 330 340 350 360 Longitude () S Paramtres physico-chimiques GFST NADR GEP&CO E GEP&CO F GEP&CO HGEP&CO G Silicates(mol/m3) 0 1 2 3 4 5 6 7 290 300 310 320 330 340 350 360 Longitude () SiOH4(mol/m3) Nitrates et nitrites (mol/m3) 0 2 4 6 8 10 290 300 310 320 330 340 350 360 Longitude () NO3-NO2(mol/m3)
  10. 10. Stock totaux Stock totaux 0 10 20 30 40 50 60 Oct. 2000 Janv. 2001 Avr. 2001 Juil. 2001 Cellules/litre(x1000) Stock totaux et Biovolumes (Oct. 2000) y = 138,6x + 237,32 R 2 = 0,9534 0 5000 10000 15000 20000 25000 0 20 40 60 80 100 120 140 160 Cellules/litre (x1000) Biovolumes(x1000mm3/l) 0 0,1 0,2 351348345339335330327324318315310307303299295 Longitude () Concentration(g/l) 0 20 40 60 80 100 120 140 160 Cellules/litre(x1000) 19'HF Cel/litre(*1000)
  11. 11. Abondances relatives 0% 20% 40% 60% 80% 100% 354 351 348 342 338 333 329 326 320 317 309 306 Longitude () H. carteri U. sibogae U. tenuis C. leptoporus S. pulchra Syracosphaera sp. G. oceanica G. muellerae E. huxleyi "grande" E. huxleyi "ferme" E. huxleyi "ouverte"
  12. 12. Richesse spcifique et diversit Campagnes nov. 99 juil. 00 Campagnes oct. 00 juil.01 Cel/litre (x1000) S H J Cel/litre (x1000) S H J Automne 58,57 3 0,90 0,54 17,61 2 0,39 0,36 Hiver 45,45 5 1,56 0,69 27,01 5 1,6 0,73 Printemps 103,22 6 1,60 0,63 50,63 5 1,46 0,64 Et 52,12 4 1,44 0,71 13,24 3 0,66 0,48 1999-2000 0 20 40 60 80 100 120 Automne Hiver Printemps Et 0 0,5 1 1,5 2 cel/litre(*1000) H' 2000-2001 0 20 40 60 80 100 120 Automne Hiver Printemps Et 0 0,5 1 1,5 2 cel/litre(*1000) H' Ici, lindice de diversit de Shannon-Weaver saccrot en hiver-printemps car la richesse spcifique augmente et parce quil y a une meilleure quirpartition des espces.
  13. 13. Variabilit interannuelle Biomasse de coccolithophores 0 20 40 60 80 100 120 140 160 346 342 337 334 331 328 325 318 314 309 305 302 296 Cel/litre(*1000) Nov. 1999 Oct. 2000 Silicates 0 0,5 1 1,5 2 349,44 346,15 340,44 336,88 333,68 328,73 325,2 319,92 316,54 313,34 308,42 306,14 300,78 Longitude () Silicates(mol/m3) Nov. 1999 Oct. 2000 Nitrates + nitrites 0 0,5 1 1,5 2 2,5 3 345,75 342,15 337,2 333,87 331,15 327,63 324,57 317,85 314,1 308,62 305,07 301,68 296,25 Longitude () Nitrates(mmol/m3) Temprature (C) 10 15 20 25 345,75 342,15 337,2 333,87 331,15 327,63 324,57 317,85 314,1 308,62 305,07 301,68 296,25 Longitude () TC
  14. 14. Conclusions Les coccolithophorids sont adapts des conditions stables et oligotrophes, mais peuvent montrer un caractre opportuniste. Lutilisation de 19HF comme pigment marqueur des coccolithophorids est assez limite. La richesse spcifique et la diversit dans la zone dtude sont faibles. Ces indices montrent une variabilit spatiale et temporelle. La division de lAtlantique Nord par Longhurst (1998) en domaines cologiques sappliquent la distribution des assemblages de coccolithophorids. Lespce Emiliania huxleyi est le taxon dominant des populations de coccolithophores en Atlantique Nord (moyennes latitudes).
  15. 15. Prospectives Le projet GEP&CO a permis de crer une base de donnes saisonnire et interannuelle unique. Ce projet sest achev en 2002, mais les donnes obtenues lors des quatre dernires campagnes nont toujours pas t traites. Il serait intressant de raliser une tude de linfluence du PCO2 et de lalcalinit sur le dveloppement des populations de coccolithophorids. Une campagne dchantillonage diffrentes profondeurs serait galement intressante fin de comprendre la distribution de ces populations dans la colonne deau.