République Islamique de Mauritanie Revue des dépenses · PDF file 2018. 9....

Click here to load reader

  • date post

    16-Aug-2020
  • Category

    Documents

  • view

    3
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of République Islamique de Mauritanie Revue des dépenses · PDF file 2018. 9....

  • Rapport N° 110766-MU

    République Islamique de Mauritanie Revue des dépenses publiques

    Surfer sur la vague : les dépenses publiques au cours du super- cycle des matières premières et au-delà Octobre 2016 GGODR Région Afrique

    Document de la Banque mondiale

    P ub

    lic D

    is cl

    os ur

    e A

    ut ho

    riz ed

    P ub

    lic D

    is cl

    os ur

    e A

    ut ho

    riz ed

    P ub

    lic D

    is cl

    os ur

    e A

    ut ho

    riz ed

    P ub

    lic D

    is cl

    os ur

    e A

    ut ho

    riz ed

  • ii

    Avertissement Standard :

    . Ce Rapport est produit par le personnel de la Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement / Banque mondiale. Les résultats, les interprétations et les conclusions exprimés dans ce document ne reflètent pas nécessairement les vues des Administrateurs de la Banque mondiale ou des gouvernements qu’ils représentent. La Banque mondiale ne garantit pas l’exactitude des données figurant dans ce document. Les frontières, les couleurs, les dénominations et autres informations figurant sur les cartes incluses dans ce document n’impliquent aucune position de la Banque mondiale concernant le statut juridique d’un territoire ni l’approbation ou l’acceptation de telles frontières. Déclaration de droit d’auteur : Le contenu de cette publication est protégé par des droits d’auteur. La copie et / ou la transmission d’une partie ou la totalité de cet ouvrage sans autorisation peut constituer une violation de la loi applicable. La Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement / Banque mondiale encourage la diffusion de ses travaux et accordera normalement rapidement la permission de reproduire une partie du travail. Pour obtenir l’autorisation de photocopier ou de réimprimer toute partie de ce travail, veuillez envoyer une demande avec les informations complètes au Copyright Clearance Center, Inc., 222 Rosewood Drive, Danvers, MA 01923, USA, téléphone 978- 750-8400, fax 978-750-4470, http://www.copyright.com/. Toute autre requête sur les droits et licences, y compris les droits subsidiaires, doit être adressée à Office of the Publisher, The World Bank, 1818 H Street NW, Washington, DC 20433, USA, fax 202-522-2422, mail [email protected]

    Vice-Président régional : Makhtar Diop

    Directrice des Opérations : Louise Cord

    Directrice Principale, Pratique Globale : Deborah L. Wetzel

    Directrice Sectorielle : Chiara Bronchi

    Chargé de projet : Kjetil Hansen

    http://www.copyright.com/ mailto:[email protected]

  • iii

    Remerciements

    Ce rapport a été préparé par une équipe de la Banque mondiale conduite par Kjetil Hansen (GGODR, TTL) qui comprenait El Hadramy Oubeid, Moustapha Ould El Bechir (GGODR), Wael Mansour, et Gianluca Mele (MFM). Sylke Von Thadden (Consultante) a fourni un excellent appui global technique et analytique pour les chapitres 3-6. Linda English a aimablement révisé les premières versions des chapitres sur la santé et l’éducation. Jason Hayman (Consultant) a préparé le modèle d’évaluation de l‘impact du Programme d’Investissement Public. Fall Oumar a préparé la revue des dépenses du secteur agricole sur laquelle repose le chapitre 5. M. Ahmedou Ould Dahah a préparé la revue sur l’éducation et Mohamed Oud Didi la revue sur la santé. Sally Hinchcliffe (Consultante) a édité le rapport. Batouly Dieng a apporté un excellent soutien administratif. L‘équipe a bénéficié de la précieuse collaboration de nombreux collègues. Yemdaogo Tougma a contribué à la préparation de la base de données BOOST utilisée dans le présent rapport, tandis que les chapitres d’analyse sectorielle ont bénéficié des contributions importantes de Bassem Abou Nehme, Eric Magnus Fernstrom, Manuel Berlengiero (Energie), Mohamed Tolba, Irajen Appasamy (Education), Ana Francisca Ramirez Copelos, Irina Schuman, Brahim Sall (Agriculture), Moulay Driss Zine Eddine (Santé), Serdar Yilmaz (PIM). Concernant le gouvernement, l’équipe tient à remercier chaleureusement la collaboration étroite et les indications précieuses fournies par le personnel de divers ministères, en particulier M. Khayar Fall, Directeur du Budget au Ministère des Finances ainsi que M. Ould Ahmed Aicha Yacoub, Directeur des projets et programmes d’investissement, MAED, et M. Mahmoud Khatry (ministère de la Santé). D’excellents commentaires ont été reçus par les pairs examinateurs, Ali Zafar et Carolina Renteria (MFM), ainsi que Netsanet Walelign Workie (GNH01). Des commentaires précieux ont également été fournis par Paolo Zacchia et Raja Bentaouet Kattan (Responsables de programmes pour la Mauritanie). Philip English (ancien chargé de programme pour la Mauritanie) a fourni des orientations et des conseils durant les premiers stades de l’élaboration de la Revue. Renaud Seligmann (Directeur Sectoriel, GMFDR), Gaston Sorgho (Représentant Résident, Mauritanie), et Louise Cord (Directrice des Opérations de la Banque mondiale pour la Mauritanie) ont donné l’orientation générale.

  • iv

    Table des matières Remerciements ............................................................................................................................................ iii Acronymes et abréviations .......................................................................................................................... ix Résumé analytique...................................................................................................................................... xii Chapitre 1 : Tendances macroéconomiques et fiscales ................................................................................ 1

    La croissance récente découle en grande partie des prix élevés des matières premières... ................... 1 ... Les budgets sont vulnérables aux chocs intérieurs et extérieurs ......................................................... 2 Les réformes fiscales ont apporté des résultats mais pas suffisamment pour compenser les effets de la chute du prix des matières premières ...................................................................................................... 3 Les dépenses en capital ont triplé et les dépenses publiques ont augmenté régulièrement .................. 8 Un large secteur parapublic pose des risques fiscaux .............................................................................. 9 Les taux globaux d’exécution masquent une volatilité élevée dans les catégories de dépenses… ....... 14 ... Même si une grande partie des dépenses du gouvernement reste opaque et discrétionnaire ........ 15 La dette augmente mais est fortement concessionnelle........................................................................ 18 Même si les prix des matières premières récupèrent dans l’avenir, la réforme structurelle sera nécessaire pour éviter les déficits intenables ......................................................................................... 19 Le gouvernement a besoin de renforcer ses systèmes de gestion des finances publiques afin d’améliorer l’impact des dépenses publiques ........................................................................................ 22 Domaines clés de réforme ...................................................................................................................... 25

    Chapitre 2 : Accroître l’impact économique et social des investissements publics ................................... 27

    En Mauritanie, l’analyse des dépenses d’investissements publics est complexe compte tenu des données fragmentées et incomplètes .................................................................................................... 27 Le budget d’investissement a augmenté de façon significative ces dernières années .......................... 28 Alors que de grands projets d’infrastructure reçoivent la majeure partie de l’investissement, les autres secteurs ont connu des augmentations significatives ............................................................................ 30 Les charges d’exploitation ont augmenté et les transferts aux entreprises publiques sont élevés ....... 33 Peu de progrès ont été réalisés dans la gestion des investissements publics ........................................ 35 Les réformes des passations de marchés lancées en 2010 n’ont pas apporté les résultats escomptés 45 Malgré les investissements publics accrus, leur qualité et leur impact économique demeurent incertains ................................................................................................................................................. 51 Estimation de l’impact macroéconomique du PIP selon différents scénarios ....................................... 56 Domaines clés de réforme ...................................................................................................................... 59

    Chapitre 3 : Utilisation des ressources dans le secteur de l’éducation ...................................................... 61

    Malgré certains progrès, la Mauritanie n’est pas sur la bonne voie pour atteindre ses objectifs éducatifs ................................................................................................................................................