ROSKO14 - La résilience en marche: Drâa, un projet fronco-marocain d’observatoire territorial

download ROSKO14 - La résilience en marche: Drâa, un projet fronco-marocain d’observatoire territorial

of 36

Embed Size (px)

description

 

Transcript of ROSKO14 - La résilience en marche: Drâa, un projet fronco-marocain d’observatoire territorial

  • 1. La rsilience en marche: Dra, un projet fronco- marocain dobservatoire territorial La province de Ouarzazate (Maroc) Mohamed OUDADA Facult Polydisciplinaire de Ouarzazate, Universit Ibn Zohr dAgadir, Maroc Jean-Jacques GIRARDOT Universit de Franche-Comt, Besanon, France Rencontres Grand Ouest de lintelligence territoriale IT- GO ROSKO 2014 Vers une intelligence durable des territoires: les chelles de la rsilience
  • 2. 2
  • 3. Coopration interrgionale depuis 2008. 2012 Programme Enseignement Suprieur (Campus France) Valorisation des territoires : Maquette de master quipe de recherche Spcifications observatoire Coopration scientifique
  • 4. Hypothse de territoire
  • 5. Ouarzazate: une insertion spatiale originale La situation dun lieu la surface de la plante est fondamentale, car elle le fait participer des ensembles physiques ou humains spcifiques, qui orientent ainsi nombre de ses traits. Cest par ce biais que se dfinissent les premiers fondements de Ouarzazate. Haut Iguernan au pied de lAnghmarHaut Iguernan au pied de lAnghmar Lac Mansour EddahbiLac Mansour Eddahbi
  • 6. Ouarzazate Ouarzazate au sein du Maroc Zone conomique et dchanges marchands Zone agricole de grande irrigation Zones touristiques
  • 7. Ouarzazate Rpartition de la population au Maroc Zone enclave
  • 8. Ouarzazate, une double priphrie au sein du Maroc Part des emplois industriels (2000) Part des investissements industriels (2000)
  • 9. Ouarzazate fait partie de la rgion Sous Massa Dra. -La province de Ouarzazate est limit : - au Nord par la province dAzilal et Marrakech, - lEst par celle de Tinghir, - au Sud par la province de Tata et Zagora et - lOuest par la province de Taroudant.
  • 10. 09/04/2014 La Province dOuarzazate: un territoire au sud du Maroc 2 municipalits (Ouarzazate, Taznakht) 15 communes rurales
  • 11. Conditions climatiques hostilesConditions climatiques hostiles :: Pluviomtrie dficitaire dans toutes les stations de la zone. Prcipitations faibles et irrgulires (moyenne annuelle : 120 mm); Elle varie de -51% Talouine 1% Ouarzazate par rapport aux prcipitations moyennes annuelles. Climat sec tendance continentale.Stations Pluviomtrie Annuelle Normale (mm) Pluviomtrie de la campagne agricole (mm) Variation % OUARZAZATE 115 116 1 ZAGORA 78 47 -40 BOUMALNE 178 124 -30 TALIOUINE 220 108 -51 FOUMZGUID 75 62 -17 Le Sud marocain: un milieu vulnrable
  • 12. Ouarzazate:unergionhyperaride Le Sud marocain: un milieu vulnrable
  • 13. 13
  • 14. SUPERFICIE AGRICOLE UTILE : 23.037 Ha Zone irrigue : 17.610 ha Zone Bour : 5 427 ha REPARTITION DES ZONES AGRICOLES PAR MODE DAPPROPRIATION : Melk : 20.980 ha Proprit prive de lEtat : 51 ha Terres collectives : 1.484 ha Terres Habous : 522 ha REPARTITION DES ZONES AGRICOLES
  • 15. 58 23 18 23 14 31 10 23 0 1 Ha 1 2 Ha 2 5 Ha Plus de 5 Ha Structures foncires Propritaires % Proprits %
  • 16. Quelques itinraires commerciaux du XIe au XVIIe sicle. 16 Une rgion qui fut une voie de communication.
  • 17. Une forte unit humaine, de par son peuplement dorigine berbre, et ses solides paysanneries. Ouarzazate
  • 18. Rdaction questionnaire Besanon (Juin 2012) Valle de lOunila (nov. 2012) 410 questionnaires Province (mars-avril 2013) 1237 questionnaires Saisie Ouarzazate (Mai 2013) Approche quantitative Besanon (Juin 2013) Analyse qualitative Marne (Juillet 2013) Diagnostic de territoire
  • 19. - 64% sont des hommes. - 75% ont entre 20 et 50 ans - 47% ont un niveau dducation infrieur au primaire - 8% travaillent dans un htel, 60% sont impliqus dans le tourisme - 64% considrent le tourisme comme une activit secondaire - 55% voient le tourisme comme un moteur du dveloppement conomique (accroissement du niveau de vie, dveloppement des infrastructures) - 54% croient dans limpact positif du tourisme - 52% des impacts positifs sont conomiques (emplois) - 51 % pensent que le tourisme contribue la prservation de lhritage culturel - 43% pensent que le tourisme est facteurs dimpacts ngatifs au plan environnemental (dchets, eau) Faits marquants
  • 20. Classification qualitative
  • 21. Sans opinion (249) : profil plutt agricole avec un niveau primaire dducation. Personnes habitant des zones peu en contact avec le tourisme. Ils nexpriment pas dopinions nettes, sauf sur les questions agricoles. Opposs (161) : personnes informes mais qui expriment des opinions ngatives quant lactivit touristique Oublis (249) : personnes qui ne se sentent pas parties prenantes. Exerant une activit agricole ou sans travail, ils ne tirent pas de bnfices du tourisme Spectateurs (259) : urbains, jeunes clibataires et diplms (tudiants et demandeurs demploi), non associs au tourisme jettent un regard critique. Les Bnficiaires (534) du tourisme sont des quadragnaires, installs, avec famille charge qui rcuprent principalement les bnfices du tourisme (impact conomique, social, environnemental et culturels) Les Proccups (119) subissent limpact ngatif du tourisme sur Classes
  • 22. Barrage moderne Canal dirrigation en bton Les grands projets: une rsilience ou un risque pour le territoire?
  • 23. Ouarzazate, porte du tourisme saharien.
  • 24. 24 Ouarzazate: Une vulnrabilit sociale. La province de Ouarzazate est caractrise par une vulnrabilit sociale leve. Cette vulnrabilit cause principalement par la marginalisation des zones rurales, les ingalits sociales, ingalits entre les sexes et des niveaux levs d'migration.
  • 25. - Difficults perues par la population pour accder aux infrastructures et services de sant : - - Trajets trop longs : mdecin gnraliste : 1 h, consultation dun spcialiste > 3 h. - - La solidarit familiale prime , peu daide de ltat en cas dhospitalisation. Etape 5 Une marginalisation des zones rurales
  • 26. La dcentralisation des infrastructures ingalement ressenties entre zones urbaines et rurales ducation : Un dveloppement du haut vers le bas ; cas de Ktaoua Une cole primaire pour deux villages Collges et lyces en centre urbain 1/3 des jeunes scolariss au-del du primaire
  • 27. Une courte Scolarit globalement Niveaux scolaires Niveau scolaire plus faible des femmes Tamazight : langue orale Arabe