RH et réseaux sociaux KPJPT version · PDF file • Un usager adhère en...

Click here to load reader

  • date post

    26-Jul-2020
  • Category

    Documents

  • view

    1
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of RH et réseaux sociaux KPJPT version · PDF file • Un usager adhère en...

  • 07.02.2011

    1

    Facebook, LinkedIn…

    Les réseaux sociaux on en parle, j’aimerais voir !

    Haute Ecole de Gestion – Genève Karine Pasquier Jean-Philippe Trabichet

    Conférence du 7 février pour HR Genève

    Bachelors of science Economiste d’entreprise Spécialiste en information documentaire Informaticienne et informaticien de gestion

    Master of science Business administration

  • 07.02.2011

    2

    Hautes écoles en Suisse

    Ecole obligatoire

    Maturité gymnasiale CFC/ESC

    Maturité professionnelle

    Haute école spécialisée (University of applied sciences) Université/EPF

    • 950 étudiants

    • architecture d’intérieur • arts visuels • communication visuelle • conservation • design industriel et de

    produits • master en cinéma

    • 2’900 étudiants

    • économie d’entreprise • hôtellerie • information documentaire • informatique de gestion • tourisme*

    • 1’400 étudiants

    • musique • théâtre

    • 2’650 étudiants

    • diététique • ergothérapie • physiothérapie • psychomotricité • sage-femme et

    homme sage-femme • soins infirmiers • technicien-ne en

    radiologie médicale

    • 3’250 étudiants

    • agronomie • architecture B / M • architecture du paysage • chimie • génie civil • génie électrique • génie mécanique • géomatique • gestion de la nature • informatique • microtechniques • œnologie • systèmes industriels • technologies du vivant • télécommunications

    • 1’550 étudiants

    • travail social

    4

    La HES-SO est organisée en 6 domaines d’enseignement (facultés)

    ARTS VISUELS ‐ DESIGN

    ECONOMIE ET SERVICES

    MUSIQUE ‐ ARTS  DE LA SCENE SANTE

    SCIENCES DE L’INGENIEUR

    TRAVAIL SOCIAL

  • 07.02.2011

    3

    Déclencheur !

    Les internautes du monde entier passent 22% de leur temps sur les réseaux sociaux. Potentiellement, les recruteurs du monde entier peuvent aussi passer 22% du temps à rechercher des profils sur les réseaux sociaux (NIELSEN)

    • Comprendre les éléments constituants de l’environnement numérique de la société privée et du monde des entreprises

    • Situer cette approche dans une démarche générale d’e-Culture.

    J.P.Trabichet – K. Pasquier 5

    Contexte

    • L’environnement numérique est le cadre de notre travail, de nos communications et de nos affaires.

    • Cet environnement est complexe, il est perçu plutôt que maîtrisé.

    • Il ne s’agit pas d’informatique ! Ce serait trop simple !

    • Il s’agit d’une modification du paradigme culturel comprenant des règles de la société pour la communication et le comportement.

    • Quelles nouvelles possibilités de valorisation économique pouvons- nous en tirer ?

    • À quels nouveaux risques les organisations sont-elles exposées ?

    J.P.Trabichet – K. Pasquier 6

  • 07.02.2011

    4

    Programme

    Concepts :

    • Changements technologiques • eCulture, aspects académiques • Identité numérique et eRéputation des entreprises • Facebook – présentation – étude – démonstration • LinkedIn - présentation – étude – démonstration • RH et réseaux sociaux – trois enquêtes • Du côté des candidats …. CV, profils, ePortfolios • Monster.ch présentation – étude – démonstration • Les coûts pour les employeurs • La charte de bonne conduite • L’arrivée des nouvelles générations

    J.P.Trabichet – K. Pasquier 7

    Sondage à main levée

    • Qui utilise Facebook pour son travail RH ?

    • Qui utilise LinkedIn pour son travail RH ?

    • Qui utilise Rezonance pour son travail RH ?

    • Qui utilise Monster pour son travail RH ?

    • Qui utilise Twitter pour son travail RH ?

    J.P.Trabichet – K. Pasquier 8

  • 07.02.2011

    5

    eCulture – aspects académiques

    J.P.Trabichet – K. Pasquier 9

    Temps

    D ém

    at ér

    ia lis

    at io

    n

    Révolution industrielle

    Révolution digitale

    19e siècle 20e siècle18e siècle

    Matière première…

    J.P.Trabichet – K. Pasquier 10

  • 07.02.2011

    6

    Création, exposition et utilisation de son identité numérique

    • Dans un écosystème numérique, l'identité et le réputation doivent être maîtrisées ou tout au moins gérées par chacun à titre personnel et par chaque entreprise ou organisation.

    • La eCulture, culture de la communication électronique fournit un cadre théorique et appliqué pour mettre en place cette maîtrise.

    • Bien connaître les propriétés socio-techniques de la eCulture, exploiter les compétences transversales utilisées en eCulture sont autant de solutions pour maîtriser son identité numérique.

    J.P.Trabichet – K. Pasquier 11

    eCulture (3/4)

    14 octobre 2009 12T.B. / J.-Ph. T.

    TCP/IP INTERNET

    12 12

  • 07.02.2011

    7

    Culture numérique

    • Nouveau paradigme basé sur l’usage de l’internet et de son protocole TCP/IP comportant la société de l’information, les dynamiques collaboratives, l’intelligence collective et la gestion des connaissances

    J.P.Trabichet – K. Pasquier 13

    eCulture (1/4)

    • Définition eCulture : Comportements (problèmes et solutions) dans les environnements numériques

    • Credo : Passer d'une connaissance intuitive de l’internet à une pratique claire et précise permet de gagner du temps et d'augmenter la qualité de vos échanges d'information.

    Donc …

    J.P.Trabichet – K. Pasquier 14

  • 07.02.2011

    8

    eCulture (2/4)

    Sources : http://fr.wikipedia.org/wiki/Eculture http://www.ycampus.net/

    14 octobre 2009 15T.B. / J.-Ph. T. J.P.Trabichet – K. Pasquier 15

    eCulture (3/4) L’espace d’influence

    • Propriétés socio-techniques du numérique • Instantanéité (vitesse de la lumière) • décentralisation (pas d'instance pivot) • Asynchronicité & synchronicité (choix et cumul) • Multilatéralité (de tous à tous) • Symétrie (équité des chances)

    • Vers le nouveau paradigme de la société de l'information: • Gestion des flux d'information et non plus de l'information • Dynamiques collaboratives horizontales plutôt que hiérarchies verticales • Intelligence collective des communautés apprenantes et non savantes

    J.P.Trabichet – K. Pasquier 16

  • 07.02.2011

    9

    eCulture (4/4) Les comportements

    Comportements eCulturels

    nétiquette, la charte de l'Internet Revue (et certification) par les pairs Communautés de pratiques et communautés virtuelles Communication synchrone ou asynchrone Coopétition eLearning et Formation ouverte et à distance Modèles du libre et contenu libre Modération d’informations Non-discrimination radicale Plate-forme collaborative Syndication d’informations

    J.P.Trabichet – K. Pasquier 17

    L'identité en général

    Entité : personne ou groupe. Identité : toutes les informations sur une entité.

    Concentrons-nous d’abord sur l'identité individuelle.

    • Ce que je suis, ce que j’aime • Ce que je dis de moi • Ce que les autres disent de moi

    • Identité = réputation • Mes papiers me permettent de séparer mon identité et son

    usage.

    J.P.Trabichet – K. Pasquier 18

  • 07.02.2011

    10

    Identité numérique

    •Messagerie •Skype •MSN •Facebook •Linked in •Blog •Google …

    •Alias •Pseudonymes •Avatars •Mots de passe •Comptes •Sessions

    Comment exister volontairement sur l’internet ?

    J.P.Trabichet – K. Pasquier 19

    Représentation de l’identité numérique

    J.P.Trabichet – K. Pasquier 20

  • 07.02.2011

    11

    Traces numériques

    Traces volontaires, ok mais aussi…

    • Traces involontaires • Pas de vrai anonymat • Mouchards / cookies • Mémoire du réseau

    • Robot d’indexation • Cache • Archive

    J.P.Trabichet – K. Pasquier 21

    Veiller à son identité numérique

    - Important pour les personnalités

    - Important pour les marques

    - Et pour nous ?

    - Avoir un marque – un pseudo – un logo - Un avatar sur les forums

    J.P.Trabichet – K. Pasquier 22

  • 07.02.2011

    12

    Questions de recherche

    1. Est-ce que nos traces sur l’internet peuvent avoir un impact sur notre vie réelle ?

    2. Est-il possible de prendre le contrôle de son image sur la toile ?

    3. Les gens discrets sont plus exposés que les autres, pourquoi ce paradoxe ?

    J.P.Trabichet – K. Pasquier 23

    eReputation des entreprises (cyber-réputation, web-réputation ou réputation

    numérique)

    J.P.Trabichet – K. Pasquier 24

  • 07.02.2011

    13

    Vitesse de l’information, média, impact

    J.P.Trabichet – K. Pasquier 25

    L’existence de votre entreprise sur internet : • Ce que l’entreprise dit d’elle officiellement • Ce que l’entreprise dit d’elle officieusement • Ce que les partenaires de l’entreprise disent d’elle • Ce que le co