Randonner l'Oriental marocain

download Randonner l'Oriental marocain

of 67

  • date post

    05-Jan-2017
  • Category

    Documents

  • view

    242
  • download

    5

Embed Size (px)

Transcript of Randonner l'Oriental marocain

  • Randonnerdans

    lOriental marocain

    / A

    NA

    PRa

    ndon

    ner d

    ans lO

    rien

    tal m

    aroc

    ain

  • Randonnerdans

    lOriental marocain

    2011. Tous droits rservs par lEditeur. ISBN : 978-99954-30-229-3 Dpt lgal : 211 MO 922

  • Sa Majest le Roi Mohammed VI, Roi du Maroc, en fort, en compagnie de la princesse lalla Khadija

  • Sommaire

    Prsentation de lAgence 6

    Prsentation de lANAP 7

    LOriental, bien sr... Une invitation au voyage 9

    Ce quil faut savoir de lOriental 29

    Les chemins de lOriental 41

    Oujda 45Figuig 49Abbou Lakhhal 53An Nsissa 57Bni Tajjit 61Talsint 65SIBE de Chekhar 69Guefait 73Debdou 77Kasbah de Taourirt 81Grotte des Pigeons 85Tafoughalt - Zegzel 89Zenati Khalifa 93Oued Sidi Ali 97Chwhia 101Moulouya - Cap de lEau 105Mar Chica 109Cap des 3 Fourches 113Gourougou 117Temsamane 121Glossaire 124Crdits 126

  • 6 7ANAP | | Agence de lOriental

    LAgence de lOriental

    LInitiative Royale de Dveloppement de lOriental et lInitiative Nationale de Dveloppement Humain se rejoignent dans un double objectif : pas de territoires laisss en dehors du dveloppement, pas de citoyens oublis des bnfices du dveloppement. Cest la cl du mode de croissance et de progrs choisi par le Royaume : durable, quitable, responsable.Chaque secteur sinscrira dsormais dans ces exigences, dont le tourisme, lun des mtiers mondiaux du Maroc et lun des secteurs promis chez nous aux plus grandes ambitions.La Rgion de lOriental a partag ses investissements : sur la Mditerrane, des programmes balnaires, dont les stations Mediterrania Sadia et bientt Mar Chica prs de Nador, vritables locomotives dimage et attractivit. Dans lhinterland rgional, place aux tourismes de niches, de proximit, de dcouverte, tourismes alternatifs parfois, ou encore sportifs, mais toujours harmoniss au respect des cadres de vie des populations, des cultures locales, et tout simplement des habitants.La randonne appartient cette dernire famille. Nous savons que le randonneur respecte ce quil vient dcouvrir ; nous savons que lOriental recle ce quil attend. LAgence de lOriental soutient donc clairement le dveloppement de la randonne, la fois en stimulant et encourageant loffre locale daccueil dans toutes ses ncessits dhbergement et daccompagnement, mais aussi par la promotion des richesses multiples de la Rgion. Voil le sens de ce guide confi lAssociation Nature et Patrimoine, voici montre notre volont de valoriser les hommes et les terroirs.Les opportunits de sjour y sont dcrites en forme ditinraires proposs avec prcision, rendus accessibles par le formidable investissement ralis dans les infrastructures de transport -terre, mer et air-, qui mettent le randonneur trs vite et trs confortablement, si lon ose le dire ici, pied duvre !Bienvenue dans lOriental marocain.

    LAssociation Nature et Patrimoine

    LAssociation Nature et Patrimoine (ANAP) est apolitique et but non lucratif. Elle uvre dans la Rgion de lOriental pour la protection de lenvironnement, la mise en valeur du patrimoine naturel et la diffusion de la culture scientifique, largement utilise dans ses actions de sensibilisation.Cre en 2003 la Facult des Sciences dOujda (Universit Mohammed Premier), lANAP compte parmi ses membres des experts qui mettent leurs comptences au service du dveloppement durable de la Rgion. Le travail en commun, la dmarche scientifique et lapproche qualit sont des critres privilgis par lassociation dans ses actions.Principaux champs daction : environnement et dveloppement durable, patrimoine naturel, cotourisme et tourisme rural & solidaire, culture scientifique et technique, dveloppement et renforcement des capacits du tissu associatif.Site web : http://www.naturepatrimoine.org

    LANAP uvre pour le dveloppement de la randonne dans le respect de lenvironnement. Dans ce cadre, elle effectue le reprage des sites et des itinraires, organise des randonnes et participe la protection et au dveloppement du patrimoine naturel et culturel de lOriental. Aprs le succs connu par le premier guide Promenades dans lOriental Marocain sorti en 2004, le prsent Topo-guide est ralis par lANAP linitiative de lAgence de lOriental. Lexploration, ltude technique des itinraires et la prsentation des sentiers sont ralises par une quipe dexperts de lANAP.

    Pour plus de dtails sur le projet, les sentiers (variantes des itinraires et autres informations utiles) et la description des sites (flore, faune, culture, photos, etc.), consulter la page : http://www.naturepatrimoine.org/rando.htmlBonnes randonnes !

    Le Prsident de lANAPEl Hassan TALBI

    Le Directeur Gnral de lAgence de lOrientalMohamed MBARKI

  • LOriental, bien srUne invitation au voyage

  • 10 11LOriental, bien sr | | LOriental, bien sr

    Vous allez voyager danslOriental ?

    Quand vous ferez part de votre intention de visiter lest du pays, vous vous attirerez, au mieux, une moue dtonnement. Y compris des meilleurs connaisseurs du Maroc lesquels, pour la plupart, ny ont jamais mis un pied. Mme de la part de Marocains dautres rgions, ce sera souvent une lgre stupfaction. Quelle drle dide en effet que de vouloir porter vos pas de voyageur vers cette rgion frontalire, rpute pre, plutt que de visiter classi-quement les villes impriales ? Ou le grand dsert et les historiques villes caravanires ? Ou Rabat, ou Casablanca ?Quelques-uns pourtant, plus rares, vous adresseront un sourire com-plice, de connivence et de reconnais-sance. Car voyager dans lOriental, cest accder une classe bien parti-culire des amis du Maroc, ceux qui ont le got des chemins peu battus et dont les randonneurs sont si friands. Mais attention, qui en hume lair une fois en rapportera lenvie tenace dy retourner, tant cette rgion se rvle forte, attachante, diverse et tant les possibilits de dcouverte et de mar-ches y foisonnent.

    Oujda, au cur du Maghreb

    Oujda, capitale de lOriental, illustre merveille les bienfaits ns de lIni-

    tiative royale pour le dveloppement de la rgion. Le cadre de vie urbain y est totalement rinvent, les voies et places publiques ramnages et un nouvel art de vivre en ville sest install. La culture a rinvesti le dveloppement, valorisant les racines depuis la fondation au Xe sicle aussi bien que la modernit des expressions daujourdhui. Patri-moine et cration font bon mnage, assis sur la production dun uni-vers intellectuel qui a recouvr sa fiert dappartenance et revendique pour la ville son rle moteur. Cette dynamique est palpable au visiteur, traduite par les projets rcents ou en cours qui fleurissent partout. Dsor-mais pense lchelle et dans la vision euromditerranenne, Oujda sest affranchie du traumatisme des ouvertures et fermetures rptes de la frontire maroco-algrienne et sinvente chaque jour une destine capitale. Ce que lon ressent ici cest un vri-table esprit pionnier, dont tmoi-gnent les changements de cette ville qui se reconstruit marche force. De nouveaux btiments publics et privs sont difis dans un style contemporain et les jardins, pou-mons de la ville, sont refaits neuf. Lancien et remarquable plan dur-banisme rapparat. Le patrimoine, repris avec soin, rvle une beaut insouponne. Ainsi en est-il de lancienne mdina, la vieille ville, avec son souk, parfaitement authen-

    tique, au cur de laquelle trne une mosque du XIIIe sicle. Le tissu urbain ne cesse de stendre et les quartiers priphriques de sagran-dir, comme le quartier Lazaret qui a fini par englober Sidi Yahya, sanc-tuaire reconnu des trois religions du Livre, il y a peu encore, lcart dans la campagne.Construire le prsent pour se pr-parer au futur, tel semble le pari dOujda : en tmoigne la magnifique universit, forte de 25 000 tudiants, ce qui en fait lune des plus impor-tantes du Royaume. Au nord de la ville, cest une technopole ddie la formation, la recherche et au dveloppement des industries de la connaissance qui sdifie prs de laroport. Lui-mme se dote dune nouvelle piste et dune nouvelle arogare futuriste.

    LOriental compte deux millions dhabitants : plus de 400 000 vivent Oujda, 370 000 Nador, 160 000 Bekane. En dehors de ces plus gran-des villes, les Orientaux se rpartis-sent sur un territoire de 82 000 km2, plus grand que lIrlande ou lAutri-che Car la rgion, trop longtemps considre comme peu accessible, est lune des plus vastes du Maroc. Un pied sur les rives de la Mditer-rane, lautre au Sahara, elle fait un spectaculaire grand cart. la fois secrte et accueillante, elle se livre avec gnrosit pour qui laborde sans prjug.Aprs ce coup dil sur Oujda, com-menons par got des contrastes notre dcouverte de lintrieur de lOriental par le point le plus loign de la capitale : Figuig. A lextrme sud de la rgion, 385 kilomtres

    Une entre de lancienne mdina dOujda

  • 12 | LOriental, bien sr

    de la capitale, cette ville oasis, qui surgit comme un songe du nord Sahara, sera de plus en plus un lieu qui compte.

    Figuig, la ville-oasis

    Le geste drape les hanches dans le tissu blanc, le hak, tenu serr contre la poitrine et, ds la porte franchie, le remonte sur les paules et la tte, enveloppe le visage jusqu nen-cadrer quun seul il, vive fentre triangulaire. Les silhouettes fmini-nes, prserves du sable autant que des regards, circulent dans les ruel-les couvertes de Figuig. Des Zntes se sont sdentariss l depuis de nombreux sicles. Ils y ont difi la ville et ses sept ksour en lisire du dsert et plant la palmeraie : 20 km de long par deux ou trois de large. Une langue verte, pose au milieu des sables et des rochers, 900 m daltitude.Figuig, loasis saharienne la plus proche de lEurope, sest dveloppe sur la route des caravanes marchan-des, en provenance de Gao ou de Tombouctou et remontant vers le nord et Oujda, aprs leur traverse du Sahara. Tout y fait mystre et incite la rverie : se perdre sur les