Nouvelles mobilites rapport du CAS

Click here to load reader

  • date post

    18-May-2015
  • Category

    Documents

  • view

    2.544
  • download

    1

Embed Size (px)

Transcript of Nouvelles mobilites rapport du CAS

  • 1. www.strategie.gouv.fr Centre danalyse stratgique Rapport de la mission prside par Olivier Paul-Dubois-Taine Les nouvelles mobilits Adapter lautomobile aux modes de vie de demain > RAPPORTS &DOCUMENTSNovembre 2010 Dveloppement durable

2. Les nouvelles mobilits ADAPTER LAUTOMOBILE AUX MODES DE VIE DE DEMAIN Prsident Olivier Paul-Dubois-Taine Rapporteurs Christine Raynard et Pierre-Henry Suet avec la contribution dOlivier Renaudie Coordinateur Dominique Auverlot Novembre 2010 3. Centre danalyse stratgique Novembre 2010 www.strategie.gouv.fr - 3 - Avant-propos Le modle de socit fond sur lautomobile, tel quil sest construit tout au long du XX e sicle, napparat aujourdhui plus durable : dabord pour des raisons environnementales, car il repose sur la consommation de ressources nergtiques polluantes et non renouvelables, mais aussi pour des raisons industrielles, territoriales, culturelles, sociales et socitales. Notre systme de transport se trouve ainsi confront cinq ruptures : longtemps symbole de libert et de russite sociale, lautomobile semble, en quelques annes, avoir dsert limaginaire des jeunes gnrations, au point que sa possession ne constitue plus une priorit. Beaucoup de Franais considrent la voiture avant tout comme un moyen de transport, une commodit et non plus un plaisir. Elle devient un outil au service des dplacements : les conditions sont runies pour quautopartage et covoiturage se dveloppent, avec le soutien des pouvoirs publics ; la rvolution numrique du transport ne fait que commencer : grce au tlphone portable golocalis, linformation, et donc la mobilit, seront organises en rseau. Les smart devices les tlphones intelligents signaleront bientt chaque usager, l o il se trouve, les services dont il dispose ainsi que les offres de mobilit pour y accder. Un porteur de smart device sera aussi de plus en plus producteur dinformations destination des autres utilisateurs, au sein du nuage numrique ; les mois qui viennent verront larrive dune nouvelle gnration de vhicules, entirement lectriques ou hybrides. Lenjeu des prochaines annes rsidera dans notre capacit intgrer ces vhicules dans une vision globale de la mobilit ; plus long terme, un nouveau partage de la chane de la valeur dans lautomobile pourrait permettre le passage progressif dune conomie de biens une conomie de services. Les nouveaux oprateurs de mobilit propo- seraient ainsi un bouquet de services offrant la possibilit lusager de mieux se dplacer grce une information en temps rel, dutiliser tous les modes de transport, et aussi de bnficier tout moment de lensemble des services offerts par le Web ; 4. Les nouvelles mobilits Avant-propos Centre danalyse stratgique Novembre 2010 www.strategie.gouv.fr - 4 - linitiative locale sera fondamentale dans linvention des nouvelles mobilits et des nouveaux services associs la vie des territoires. Avec lapport du numrique, il sagit dsormais de penser la mobilit autrement pour faciliter lorganisation de territoires et de modes de vie soutenables en agissant sur tous les paramtres et en encourageant les initiatives locales. Tous ces lments nous invitent repenser la place de lautomobile dans notre socit, inventer de nouvelles formes de mobilit pour, in fine, retrouver les dimensions de libert et de plaisir qui doivent tre associes nos dplacements. Au-del du ncessaire dveloppement des transports collectifs, il nous faut dsormais accorder une large place aux petits vhicules lgers deux, trois ou quatre roues , aux vhicules lectriques ou hybrides rechargeables, lautomobile partage, la redcouverte du vlo avec assistance lectrique si besoin , la mise disposition de lusager dune information disponible en temps rel pour optimiser ses dplacements Notre mobilit future ne proviendra pas dune solution unique mais de la conjugaison dinnovations multiples. Cette volution reposera le plus souvent sur linitiative prive mais les pouvoirs publics devront laccompagner. Il leur faudra notamment : organiser le dialogue entre des constructeurs automobiles aux ambitions mondiales et des collectivits territoriales dsireuses de mettre en place de nouvelles formes de mobilit ; donner aux autorits organisatrices de transports les comptences ncessaires pour favoriser le dveloppement de nouvelles mobilits ; repenser le partage de la voirie et de lespace public, au profit du vlo, de vhicules propres peu encombrants, des transports collectifs, tout ce qui constitue les nouvelles mobilits ; faciliter larrive de nouveaux oprateurs et services de mobilit par la mise disposition locale despaces publics et par ladaptation de rglementations nationales ; faciliter le dveloppement de services dinformation adapts aux nouvelles mobilits et la socit numrique. La conception et la mise en uvre de ces nouvelles mobilits devront tre adaptes aux diffrents territoires en fonction de leur densit, de leur gographie, de leur activit et des attentes et initiatives des populations. Grandes agglomrations denses, territoires priurbains, villes moyennes, espaces dominante rurale, tous ces espaces si divers demandent des solutions diverses. Elles seront avant tout portes par les usagers eux-mmes, en tant que consommateurs prescripteurs, producteurs de richesses, porteurs dune vision territoriale et inventeurs de leur propre mobilit. Elles devront tre soutenues au niveau local pour faciliter lorganisation des services de mobilit correspondants, quil sagisse des itinraires vlo gnraliss, des services dautopartage ou dinformation multimodale, mais aussi au niveau global, ltat et lUnion europenne ayant la responsabilit de promouvoir des vhicules conomes et peu encombrants. 5. Les nouvelles mobilits Avant-propos Centre danalyse stratgique Novembre 2010 www.strategie.gouv.fr - 5 - Ces innovations techniques et sociales sont du ressort de tous, et leur mise en uvre ne ncessite pas des moyens financiers hors datteinte. Elles exigeront toutefois de remettre en cause des habitudes ou des ides reues, de porter un autre regard sur nos modes de vie et notre organisation sociale, et daboutir ainsi une libert et un plaisir retrouvs de nos dplacements. Le prsent rapport constitue la concrtisation des travaux que le Dpartement Dveloppement Durable du Centre danalyse stratgique mne depuis plusieurs annes en matire de mobilit durable, et je veux en remercier tout particulirement les animateurs, notamment Olivier Paul-Dubois-Taine, prsident du groupe de travail. Ce rapport nest bien sr quune tape, et certaines questions mritent dtre approfondies, par exemple celle des territoires ruraux et priurbains. Leur tendue gographique et le manque de rentabilit des transports collectifs qui en rsulte conduisent y privilgier de manire quasi exclusive le mode automobile. Dans un contexte de hausse sur le long terme des prix des carburants, comment y assurer laccs aux emplois et aux services de la vie quotidienne ? Dans les mois qui viennent, et dans le prolongement de ce rapport, le Centre danalyse stratgique fera donc de nouvelles propositions, qui se focaliseront sur les territoires faible densit de population. 6. Centre danalyse stratgique Novembre 2010 www.strategie.gouv.fr - 6 - 7. Centre danalyse stratgique Novembre 2010 www.strategie.gouv.fr - 7 - Sommaire Principaux messages.........................................................................................................9 Dix-neuf recommandations.............................................................................................11 Introduction ......................................................................................................................15 Chapitre 1 - Les nouvelles mobilits au carrefour de quatre enjeux de socit........19 1. Un usage de lautomobile incompatible avec les exigences nergtiques et environnementales ...............................................................................................19 2. Anticiper les risques dexclusion sociale et territoriale............................................20 3. Organiser nos territoires et nos modes de vie.........................................................22 4. Adapter le systme de production et les services dusage de lautomobile ...........22 Chapitre 2 - Une croissance de la mobilit modre dans les pays dvelopps et trs importante dans les pays mergents ...........................................25 1. Les demandes de dplacements devraient voluer diffremment selon les pays ..27 2. La plupart des territoires sont dpendants de lautomobile et devront voluer ..30 3. Au-del de lamlioration des transports collectifs, cest le systme de mobilit automobile qui doit tre repens .............................................................................33 4. Quelques repres prospectifs permettent de situer les enjeux de nouvelles mobilits, mme si des interrogations subsistent....................................................35 Chapitre 3 Lmergence de nouvelles mobilits au sein des territoires ..................41 1. Il existe de vastes possibilits dinnovation de vhicules et de services de mobilit................................................................................................................41 2. Ces nouvelles formes de mobilit seront difficilement appropriables sans un minimum de garanties et de facilits dutilisation.......................................47 3. Cinq modles pour recomposer lorganisation des mobilits dans les territoires....................................................................................................49 4. Ces nouveaux services apporteraient des gains substantiels daccessibilit, dorganisation des territoires et de consommation dnergie .................................53 8. Les nouvelles mobilits Sommaire Centre danalyse stratgique Novembre 2010 www.strategie.gouv.fr - 8 - Chapitre 4 - Les conditions dmergence des nouvelles mobilits. Recommandations pour les autorits publiques ..........