Nantes - Le off du débat public Loire

download Nantes - Le off du débat public Loire

of 188

  • date post

    08-Apr-2016
  • Category

    Documents

  • view

    239
  • download

    5

Embed Size (px)

description

Les contributions, initiatives, manifestations des membres du Conseil de développement pour alimenter le débat public "Nantes la Loire et Nous"

Transcript of Nantes - Le off du débat public Loire

  • Conseil de dveloppement de Nantes mtropole - mai 2015 // 1

    LE OFF DU GRAND DBAT PUBLIC"NANTES, LA LOIRE ET NOUS"

    ATELIERNANTES FLUVIO-MARITIME

    TOMES 1 & 2

    mai 2015

    CONTRIBUTIONSDES MEMBRES DU CONSEILDE DVELOPPEMENT

  • Conseil de dveloppement de Nantes mtropole - mai 2015 // 2

  • Conseil de dveloppement de Nantes mtropole - mai 2015 // 3

    Introduction

    Sur la base des propositions du Conseil de dveloppement, le dbat public "Nantes, la Loire et nous" a t ouvert par Nantes mtropole. Il a permis aux habitants de s'exprimer et de laisser libre cours leur imagination pour cons-truire l'avenir du fleuve qui a fond Nantes.

    ct du dbat "officiel", le Conseil a jou son rle de "festival off" en alimen-tant les changes et en offrant d'autres regards.

    Contributions, animations, dbats, tables rondes sont ainsi venus enrichir la r-flexion collective.

    Ils sont runis dans ce petit ouvrage la fois pour la mmoire du dbat et pour le rcit de l'inventivit citoyenne.

  • Conseil de dveloppement de Nantes mtropole - mai 2015 // 4

    Loire et moi,Loire et nous ?Jean-Pierre Branchereau / 7Christian Davias / 13Bertrand Delaporte / 15Marc Moussion / 17Sgolne Pujos / 19

    Jean-Paul Delouche : Un prtexte la fiction / 21

    A propos du dbat

    Franck Barrau : Vers la (re) dcouverte d'une culture commune ? / 31Manoel Dialinas : Pollution de la Loire : un sujet trop peu abord / 33 Le monde est-il binaire ? / 35Andr Herbreteau : Le dbat - La forme et le fond - Rle du Conseil / 37Yves Lain : Une autre manire d'apprhender le socle du dbat / 39 Le grand dbat sur la Loire aprs trois mois / 43Sgolne Pujos : Entre Loire et Garonne / 45

    SOM

    MAI

    RE

  • Conseil de dveloppement de Nantes mtropole - mai 2015 // 5

    Des propositions pour la LoireANEF : Le dfi d'une volution socio-politique pour vivre avec la Loire / 49 Pour une thalassodmocratie la nantaise / 53 Le port urbain : une stratgie de dveloppement urbain durable / 63Franck BARRAU : Quai des Mondes / 67Bretagne Vivante : La reconqute du bon tat cologique de l'estuaire de la Loire / 77Jean-Claude Charrier : La Loire, mmoire spectacle et tragdies / 81 Cobaty Nantes Atlantique : La Loire en scne / 83Collectif des associations portuaires / 113Alain Doar - Chrystelle Gauthier / La Cale 2 l'Ile : Projet d'un observatoire de mdiation culturelle et patrimoniale maritime et fluviale / 115Luc Dupont : Au coeur de la ville, la Loire au coeur des Nantais / 119cople CPIE Pays de Nantes et du rseau de l'environnement / 123GAELA : Jean-Claude Guyard, Marc Moussion : La Loire en Loire-Atlantique / 129GAELA : Jean-Louis Renault, Guy Paichereau : Pour le renouveau du fluvial sur la Loire / 133Chrystelle Gauthier : Projet de conservatoire du patrimoine industriel et fluvial / 141Benoit JURET - Collectif "Acteurs d'une autre Loire" / 145Yves Lain : Des franchissements pour le futur ? / 151 Usages du fleuve : incompatibilit entre ludique/culturel et conomique/portuaire ? / 157Jean-Pierre Le Roy : Franchissement aval du fleuve / 159Marc Lefebvre : Le fossoyeur du trafic fluviomaritime / 161Jean-Bernard Lugadet : Priorit aux transports publics / 163Nexus (Bernard Fourage, Annie Le Gal La Salle) : Intermodalit Rail / Maritime / 169Franois Prochasson (Coordination Ville-Mer-Fleuve) : Le transport des marchandises par la voie d'eau / 173Jean-Louis Renault : propos des propositions de la FNAUT / 177Table ronde : Le nautisme Nantes / 179

  • Conseil de dveloppement de Nantes mtropole - mai 2015 // 6

    Un regard dcal

    Jean-Pierre Branchereau Mon Loire Gaulois est capricieuse et sauvage... La Loire et les strotypes / 181

  • Conseil de dveloppement de Nantes mtropole - mai 2015 // 5

    Loire et moi,Loire et nous ?La Loire de tous se nourrit de la Loire de chacun. C'est la raison pour laquelle les impressions, les souvenirs, les projets, les envies sont si essentiels au projet commun. Les membres du Conseil de dveloppement ont ainsi livr leur ressenti personnel ou partag. Un peu de souvenirs, un peu de nostalgie mais aussi beau-coup d'envie d'avenir pour un fleuve que chacun veut faire sien, qu'il soit n sur ses rives ou qu'il l'ait rejoint au fil de son parcours personnel.

    Jean-Pierre Branchereau / 7Christian Davias / 13Bertrand Delaporte / 15Marc Moussion / 17Sgolne Pujos / 19

    Jean-Paul Delouche : Un prtexte la fiction / 21

  • Conseil de dveloppement de Nantes mtropole - mai 2015 // 6

  • Conseil de dveloppement de Nantes mtropole - mai 2015 // 7

    Jean-Pierre BranchereauLa Loire et moi, la Loire et nous

    Ligrien par le hasard de la nais-sance dans le dpartement de la Loire, jai toujours vcu dans un terri-toire portant le nom du fleuve, quil soit associ la Maine ou lAtlanti-que. Ligrien plus tard par une en-fance quelques mtres du fleuve, puis par une frquentation des pay-sages et des problmatiques de la Loire, je nai jamais eu le sentiment didentit des gens "ns quelque part", simplement une mmoire o sentremlent moments et paysages.Saint-Florent le Vieil, dans les annes 1950, une maison quelques mtres de la Loire au bout de lactuel quai de la Gabelle. Le chemin de lcole suit le quai avant de gravir le Mont-Glonne. Le roulement des voitures gronde et rsonne sur les planches disjointes du pont suspendu. La Loire est habitude et surprise. Au retour de lcole, les pniches accos-teront, dautres passeront mais cest la prsence de "La Paix" revenant rgulirement son port dattache, qui entretient la permanence du lieu avec le fleuve. Son fret est encore diversifi avant que la pniche ne soit rduite un monotone transport de sable. Le "Cap vert", aujourdhui patrimoine de Loire, fait parfois es-cale avec ses cargaisons darachides. Il en manquera quelques poignes larrive Chteau-Gontier avec la complicit des mariniers, pour le plus grand plaisir des enfants du

    quai. Le "Glorex", le "Pascal", "lHexane", les ptroliers de Loire taient limage de la modernit flu-viale : impression de puissance d-gage par le bruit rgulier des mo-teurs, enchevtrement des feeders sur le pont, propret des installa-tions Do la nostalgie dune po-que rvolue quand cesseront leurs rotations de Donges Bouchemaine et la tristesse de retrouver "lHexane" abandonne la rouille dans la boire dAnjou lors du tournage dun film pour le Centre national de do-cumentation pdagogique.Habiter quelques mtres de la Loire est en soi un genre de vie fait de pratiques, dinitiations, dappren-tissages, de dcouvertes mais aussi dinterdits formels. Initiation dune jeune femme, ma mre, ayant toujours vcu en ville, au rinage de la lessive dans le fleuve. Agenouilles dans leur bote, les femmes tapent le linge de leur "bte" surveillant du coin de lil lventuelle maladresse dune nou-velle venue hante par la crainte de voir le drap driver au fil de leau. Initiation la Loire aussi lors de la traverse du fleuve aprs la des-cente du train en gare de Varades. Le pont de Varades nest pas encore reconstruit. Le bac, trois embarca-tions mtalliques du Gnie, relies par des planches, assure la traverse de quelques voitures et des pitons.

    Son pilote, "Gars Lapin", habitant du Mont-Glonne, est un expert de la Loire. En dehors des heures du bac, il faut faire appel au passeur de la Meilleraie dont la maison reste ou-verte au moment de larrive des trains. La traverse se fait parfois dans une barque surcharge, quelques centimtres au -dessus de leau. Un sentiment daventure mais jamais dinscurit aux yeux dun enfant fascin par le mtier du pas-seur, sa connaissance du courant et du fleuve. Malgr quelques brus-ques moments de gte, lembarca-tion rcupre toujours sa trajectoire grce la force et la prcision de la rame. Ce qui renforce la certitude dune arrive bon port sans lala des trop frquents caprices dune "motogodille". Une fois les ponts reconstruits, le passage sera moins aventureux mme si le car Citron se coulissant dans la cage mtallique du pont de Mauves procure un sen-timent dtranget. Le franchisse-ment du pont dAncenis, ouvert dans les annes 1950, saccompagne dune prise de conscience confrant au trajet habituel un statut de voyage. En franchissant le nouveau pont, je dcouvre, au sommet des piles de rive droite et de rive gau-che, les armoiries dAnjou et de Bre-tagne qui rvlent le passage jus-qualors insouponn dune forme de frontire. A une poque o lon

    jeanpierre.branchereau@gmail.com

  • Conseil de dveloppement de Nantes mtropole - mai 2015 // 8

    ne voyageait gure, les blasons des deux anciennes provinces devien-nent, chaque fois, les jalons dun vritable voyage. Savoir que lon passe en Bretagne, et tout ce qui est habituel se charge soudainement dune signification diffrente... Lim-pression dun vrai voyage ! Sentiment daventure encore lors de la traverse de la Loire pied sec, sautant par-dessus un mince filet deau rsiduel, au milieu dun "fleuve de sable" durant un t daprs-guerre. Japprendrais bien plus tard en dcouvrant la gographie que le dbit du fleuve tait sans doute tomb cette anne-l quelques 70m3/sec. Je traverserai aussi le fleuve ou lun de ses affluents sur la glace lors de lembcle de lhiver 1963 au con-fluent de la Loire et de la Maine, marchant autour des "ptroliers" ve-nus de Donges et bloqus Bou-chemaine ; les gouvernails taient, disait-on, fausss par lpaisseur de la glace. Il en restera aussi des ima-ges et le souvenir des craquements de la dbcle dans la nuit ligrienne.Linitiation au fleuve, cest, durant lt, lapprentissage de la pche, celui du montage des gaules, et de quelques techniques lmentaires pour les ans savanant sur les pis noys avec le sentiment de trans-gresser linterdiction de pcher sur les barrages. Les berges sont aussi des terrains de jeu mme si je d-couvrirai plus tard, en lisant Julien Gracq, que mon voisin dalors, M. Poirier, trouve, durant ses sj