maquette 89 - Copie - .Avec la géographie Oh Oh sacré Charlemagne Sacré Charlemagne Il n’avait

download maquette 89 - Copie - .Avec la géographie Oh Oh sacré Charlemagne Sacré Charlemagne Il n’avait

of 57

  • date post

    14-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    216
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of maquette 89 - Copie - .Avec la géographie Oh Oh sacré Charlemagne Sacré Charlemagne Il n’avait

  • 1 Sommaire

    Edito p.2 Chanson p.3 Bienvenue ... p.4-11 Projet de la "Nouvelle signaltique" p.12-14 Le clin d'oeil du Clin d'Oeil p.15 Sur les bancs d'cole p.16-33 Pub p.34 Qu'est-ce que c'est ? p.36-37 L'cole et son histoire p.34-35 Pub p.38 Ecole et politique p.39 Une Grand-maman l'cole p.40-43 Remdes de grand-mres p.44 Mon premier voyage dans le Train Vapeur p.45 Les Chtaigniers en images p.46-48 Et le nom est... p.49 A vous de jouer ! p.50-51 Les talents cachs de nos rsidants p.52 Ils nous ont quitts p.53 Bloc-notes p.54 Pub p.55 Ont particip p.56

  • 2 Edito

    En avril ne te dcouvre pas d'un fil, en mai fais ce qu'il te plat ! Voici les dictons du dbut de la belle saison ! L' adage des chtaigniers en ce dbut du mois de mai est "Le clin d'oeil est l!" Aprs la pluie de ces derniers temps, nous vous invitons vous y plonger sur la terrasse sous un soleil printanier, on y croit... Au fil des pages, vous pourrez faire connaissance avec les rsidants arrivs dans le premier trimestre de l'anne 2012. Vous pourrez galement connatre les dessous de la nouvelle signaltique de la maison et vous plongez dans les souvenirs d'cole, qu'ils soient bons ou mauvais... L'histoire de l'cole n'aura plus de secrets pour vous que se soit en Suisse ou Veyrier travers divers textes et tmoignages. Pour cette dition, nous souhaitons d'ores et dj vous remercier pour vos nombreux tmoignages qui nous ont permis de constituer un numro consacr aux souvenirs d'cole. Les traditionnelles rubriques sont bien sr au rendez-vous aussi dans votre journal prfr. Toute l'quipe de l'animation vous souhaite une agrable lecture et un excellent printemps.

  • 3 Sacr Charlemagne

    Qui a eu cette ide folle Un jour dinventer lcole Cest ce sacr Charlemagne Sacr Charlemagne De nous laisser dans la vie Que les dimanches, les jeudis Cest ce sacr Charlemagne Sacr Charlemagne Ce fils de Ppin le Bref Nous donne beaucoup dennuis Et nous avons cent griefs Contre, contre, contre lui Qui a eu cette ide folle Un jour dinventer lcole Cest ce sacr Charlemagne Sacr Charlemagne Participe pass quatre et quatre font huit Leon de franais De mathmatiques Que de que de travail Sacr sacr sacr Charlemagne Il aurait d caresser Longtemps sa barbe fleurie

    Oh Oh sacr Charlemagne Sacr Charlemagne Au lieu de nous ennuyer Avec la gographie Oh Oh sacr Charlemagne Sacr Charlemagne Il navait qu soccuper De batailles et de chasse Nous nserions pas obligs Daller chaque jour en classe Il faut apprendre compter Et faire des tas de dictes Oh Oh sacr Charlemagne Sacr Charlemagne Participe pass 4 et 4 font 8 Leon de franais De mathmatiques Que de que de travail Sacr sacr sacr Charlemagne Car sans lui dans notre vie Y ny aurait que des jeudis Oh Oh sacr Charlemagne Oh Oh sacr Charlemagne Oh Oh sacr Charlemagne...

  • 4 Bienvenue ...

    Madame Claire Deville Je suis ne le 21 mai 1933. J'ai partiellement vcu Jussy chez mes grands-parents. C'tait mes plus belles annes " Assise sur un talus je me souviens avoir dit que c'taient les meilleurs moments de ma vie. " A la fin de mes tudes je suis alle faire un stage en Grce pour mieux faire connaissance avec le mtier de potire. Je me suis marie en 1953 avec Michel. On a eu trois enfants : Nicolas, Quentin et Sophie et six petits-enfants. Michel tait artiste mailleur sur mtal. Il a travaill chez Patek Philippe o il faisait le dcor de la cellule photolectrique. Il est all aprs enseigner au Beaux-Arts mais il n'aimait pas, alors il est parti enseigner aux Arts-Dco. Il est dcd il y a huit ans et demi. J'ai continu mes activits cratrices et en mme temps je m'occupais de mes petits-enfants.

  • 5 Monsieur Jean-Marie Robadey

    Je suis n en avril 1929 Chtel Saint Denis. Mon pre tait instituteur et je suis le troisime de quatre enfants : deux filles et deux garons. Aprs l'cole primaire je suis parti en apprentissage de boulanger-ptissier Lucerne. J'ai pratiqu le mtier jusqu'

    l'ge de quarante ans. Pendant cette priode j'ai fait un stage dans la marine marchande suisse en tant que boulanger cuisinier. Cela m'a permis de voir certains pays lointains tels que l'Australie, l'Argentine, le Japon, le passage du Canal de Panama ainsi que les Etats-Unis. Par la suite je me suis recycl dans un commerce de ferblanterie et plomberie car j'avais envie d'avoir des horaires plus rguliers. J'ai choisi de rester clibataire parce que je n'avais pas la vocation du mariage. J'avais une vie trs nomade et tre clibataire me convenait. Je n'ai pas eu beaucoup de loisirs parce que mon mtier me prenait beaucoup de temps, cependant la lecture est reste ma plus grande passion. Je suis content d'tre aux Chtaigniers car le personnel est toujours souriant et j'estime que c'est une chance pour moi d'y tre. Pour cela je profite de remercier Monsieur Curchod et la famille Nanchen.

  • 6 Madame Madeleine Poget

    Je suis ne en 1929 Genve la rue Voltaire dans le quartier de Saint-Gervais avec mon frre jumeau Gaston. J'ai grandi dans ce quartier, la rue Gutenberg, prs de la paroisse. J'ai fait toute ma vie dans cette zone de la ville. Je me suis fait baptise, j'ai fait ma

    communion et je m'y suis mme marie et toujours avec le mme pasteur. J'y ai fait toutes mes classes, du primaire l'cole mnagre la rue Rousseau. J'ai commenc travailler comme repasseuse dans une blanchisserie du quartier. Mon pre tait peintre en btiment et ma mre grande couturire mais en priode d'aprs-guerre les temps taient durs, j'ai d vite commencer travailler pour apporter de l'argent la maison. J'ai rencontr mon mari dans une fte au Kursaal. Ce soir- l, je ne voulais pas sortir. Je me suis un peu force et l j'ai rencontr mon mari, j'ai t prise dans la danse... Aprs quatre annes nous frquenter, nous nous sommes maris en 1950 ; de notre union sont ns Sylvia puis Georges. Nous allions beaucoup en vacances au chalet de mes beaux-parents au-dessus du Petit-Bornand. Nous occupions notre temps par de belles balades lorsque les enfants taient petits, mon mari les mettait dans le sac de montagne pour les porter. J'ai quatre petits-fils et une arrire-petite-fille. Je suis aux Chtaigniers depuis deux mois et m'y sens trs bien.

  • 7 Monsieur Paul Etter Je suis n Ble et j'ai deux frres. A l'ge de six ans j'ai perdu mon pre et nous avons dmnag dans le canton de Vaud, Vevey. C'est dans cette ville que j'ai fait toutes mes coles. Je me suis mari en 1968 et c'est ce moment-l que je suis venu habiter Veyrier o je suis rest jusqu' aujourd'hui. Pendant environ vingt ans je me suis occup de l'organisation de la Vogue de Veyrier et cela m'a fait trs plaisir en dpit de tout le travail ncessaire pour le bon fonctionnement de cette manifestation. Nous souhaitons la bienvenue Madame Jeannine Duret qui s'est installe au premier tage fin mars 2012 et qui jour aprs jour dcouvre la vie aux Chtaigniers.

  • 8 Madame Edith Hug Vibert

    Je suis ne Carouge en 1918. J'ai eu un frre et une soeur. Ma soeur, plus jeune que moi, vit depuis quelques annes Mexico et cette anne, elle va venir pour ses vacances Genve. Je me rjouis de la revoir. Je me suis marie en 1938 l'ge de vingt ans et j'ai eu deux enfants.

    Etant jeune, j'ai fait de la musique et j'aimais bien jouer au piano certaines musiques de Liszt. Mon pre, tait dj son temps, un musicien et avait dirig la fanfare du treizime rgiment. Je suis entre autre une passionne du scrabble et j'avais l'habitude de le jouer en famille. J'ai fait le mtier de stnodactylographe et j'ai travaill pendant quelques annes dans une maison allemande qui a fini par faire faillite. Je me suis donc retrouve travailler la Croix Rouge Internationale tout au dbut de la deuxime guerre mondiale. J'ai connu l'Afghanistan, le Liban et j'ai voyag un peu partout dans le monde. J'ai t trs passionne par mon travail et j'ai pu apprcier tous les voyages que j'ai effectus pendant cette priode. Je suis contente d'tre dans cet tablissement et d'avoir retrouv un groupe dans lequel je peux continuer faire quelque chose que j'aime bien et pour lequel je me sens forte : jouer au scrabble le mercredi.

  • 9 Madame Marie Testuz Je suis ne Chne-Bourg o j'ai fait toutes mes coles. J'ai ensuite fait un apprentissage de couturire. Aprs avoir exerc ce mtier, j'ai travaill dans une fabrique de chaussures, juste ct de la salle communale de Chne-Bougeries, je ne sais pas si elle existe encore. J'ai alors rencontr mon mari, il tait cantonnier. Nous nous sommes maris et nous aurons trois enfants (j'ai aujourd'hui dix-sept arrire-petits-enfants !). Mon mari a ensuite accept de devenir le concierge de l'cole de Thnex, et c'est ainsi que nous avons habit vingt ans dans cette cole, en face de la salle communale. C'tait pratique, nos enfants avaient cinq marches faire pour aller en classe. Quand mon mari a pris sa retraite, je me suis arrte aussi. Nous avons alors construit une villa sur un terrain, aux Verchres, que mes parents avaient achet l'poque pour y mettre des poules et des lapins. Je suis reste dans cette villa jusqu' mon entre aux Chtaigniers.

  • 10 Monsieur Xavier Koller

    Je suis jurassien, plus prcisment je suis n Porrentruy. Je suis venu Genve pour faire des tudes de mtorologie. J'ai ainsi travaill pendant quarante-cinq ans au service de mtorologie de l'aroport. J'avais pour tche de rgler les altimtres des avions qui allaient atterrir. L'altimtre dpend des conditions mtorologiques. Si je me

    trompais d'un chiffre, l'avion tait fichu ! C'tait le plus beau mtier du monde ! Au Petit-Lancy, l o j'habitais, j'avais encore un grand baromtre sur mon balcon. J'ai mme pilot le plus grand avion du monde, un avion amricain le B36. J'ai deux fils, l'un est prtre Clermont-Ferrand et l'autre travaille au Crdit Suisse Genve. J'ai r