Le journal de l'Artisan N°13

of 16/16
LE JOURNAL Supplément publicitaire gratuit - L’Indépendant 15 mars 2012 - N° 13 Objectif Métier Pack Primo Développement Consolidez votre croissance Portrait d’une apprentie en section imprimerie de l’artisan Bunyetes Connectez-vous pour suivre la recette ! p. 7 Améliorez votre productivité Les méthodes qui ont fait leurs preuves p. 10 p. 12
  • date post

    09-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    214
  • download

    1

Embed Size (px)

description

Le journal de l'Artisan des Pyrénées-Orientales N°13

Transcript of Le journal de l'Artisan N°13

  • LE JOURNALSupplment publicitaire gratuit - LIndpendant 15 mars 2012 - N 13

    Objectif Mtier

    Pack Primo DveloppementConsolidez votre croissance

    Portrait dune apprentie en section imprimerie

    de lartisan

    BunyetesConnectez-vous pour

    suivre la recette !

    p. 7

    Amliorez votre productivit

    Les mthodes qui ont fait leurs preuves

    p. 10

    p. 12

  • 4NOUS LES PROS

    ON VEUT UN ASSUREUR QUI SENGAGE

    Les engagements de MAAF PRO

    Vous apporter lexpertise dun conseiller pro

    Vous faire gagner du temps

    Rcompenser votre fidlit

    Vous simplifier la vie

    Vous couter pour nous amliorer

    Pour en savoir plus

    MAAF ASSURANCES SA

    - RCS NIORT 542 073 580 - 03/11 -

    Crdits photos : G

    etty Im

    ages - Marc Romanelli, Serge Krouglikoff, C

    aroline Sch

    iff, John Burke - Cration :

    Contactez votre Conseiller MAAF PRO au

    du lundi au vendredi de 8h30 18h30 et le samedi de 9h 12h(appel non surtax + cot selon oprateur)

    Connectez vous sur

    www.maaf-pro.fr

  • Sommaire EditoLapprentissage, voie royale pour entreprendre

    Si lartisanat sadapte la crise et ne perd pas demplois, cest quil est avant tout un secteur organis.

    Un secteur o la formation professionnelle, et notamment lapprentissage, joue un rle primordial dans la prennit des entreprises. Noublions pas que la majorit des artisans sont autant danciens apprentis qui ont russi leur projet dentreprendre.

    Cest pourquoi, nous nous devons de valoriser lapprentis-sage et lemploi dans lartisanat, auprs des chefs dentre-prise, du grand public et des jeunes.

    Futurs apprentis, artisans, ayez le rflexe Chambre de Mtiers et de lArtisanat ! Renseignements sur les forma-tions en alternance, dfinition de votre projet profession-nel, mise en relation avec les entreprises pour les futurs apprentis. Informations sur les aides financires lembauche et la formation, aide au recrutement, accompagnement dans vos dmarches pour les artisans. Autant de conseils dlivrs par nos services, nhsitez plus, franchissez le pas.

    Lemploi, cest aussi la priorit de la Premire Entreprise de France.

    Grard CAPDETPrsident de la Chambre de Mtiers et de lArtisanat

    PUBLICIT 3

    ADRESSES UTILESChambre de Mtiers et de lArtisanat des Pyrnes-Orientales7 boulevard du Conflent - BP 9990766962 Perpignan cedex 9Tl. 04 68 35 88 00 - Fax 04 68 51 40 26E-mail : [email protected] Internet : www.cma66.fr

    Antenne VallespirBoulevard du Riuferrer - 66150 Arles-sur-TechTl. 04 68 39 07 30 - Fax 04 68 39 80 83E-mail : [email protected]

    Antenne FenouilldesPermanence les lundis et jeudis1 rue du Docteur Pougault - 66400 MauryTl. 04 68 59 23 58 - Fax 04 68 59 25 71E-mail : [email protected]

    Antenne ConflentSur rendez-vousMaison des entreprises - Espace Alfred SauvyRoute de Marquixanes - 66500 PradesTl. 04 68 59 23 58 - Fax 04 68 51 40 26

    Antenne Cerdagne-CapcirRue Serre San-Joan - 66800 SaillagouseTl. 04 68 04 73 15 - Fax 04 68 04 01 30E-mail : [email protected]

    Centre de formation des apprentis interprofessionnel3 boulevard du Conflent - BP 9990766962 Perpignan cedex 9Tl. 04 68 35 88 10 - Fax 04 68 35 86 98E-mail : [email protected]

    Journal de lArtisan - N 13 / 15 mars 2012 - Publication de la Chambre de Mtiers et de lArtisanatDirecteur de la Publication : Grard Capdet. Rdacteurs en chef : Jean Salles - Virginie Jouineau.Crdits photos : Chambre de Mtiers et de lArtisanat.Conception, mise en page : Agence de communication Stratges. Ne pas jeter sur la voix publique - RCS 401 920 582 00038

    INFOS p. 4-5LArtisanat, premire entreprise rgionaleSoutien de la Rgion Languedoc-Roussillon en faveur de lemploi et du dveloppement conomique.

    Votre exprience vaut diplmeValidez vos acquis de lexprience pour raliser vos projets

    FORMATION p. 6-9Zoom : Renforcez votre quipe !Franchissez le pas : formez un apprenti ! Conseils, avantages et tmoignage dun matre dapprentissage.

    Infos filires

    Objectif qualificationPortrait dune apprentie en section imprimerie au CFA Interprofessionnel.

    Calendrier des formations

    Entreprendre p. 10-13Amliorez votre productivit Focus sur la gestion de lorganisation dans lentreprise artisanale.

    Cration gagnanteAccompagnement et formation pour consolider votre croissance avec le Pack Primo Dveloppement.

    A retenir

    Ensemble p. 14-15Avantages salariaux dans lartisanatMotivez vos quipes avec des solutions adaptes.

    IBTP 66/11La nouvelle entreprise dintrim et dinsertion.

    valuation des risques professionnelsLUPA renforce son service aux artisans.

  • 4 INFOSinfos

    PUBLICIT4

    RGION LANGUEDOC-ROUSSILLON

    LArtisanat, premire entreprise rgionale Face la crise financire, la Rgion maintient son accompagnement en faveur de lartisanat car ce secteur joue un rle majeur pour le dveloppement conomique du Languedoc-Roussillon. En misant sur la formation professionnelle et lapprentissage, la Rgion met tous les atouts de son ct pour conjurer les dfaillances du systme actuel, permettre tous daccder lemploi et rpondre aux besoins des entreprises.

    Objectif emploiLa Rgion souhaite faire dcou-vrir au plus grand nombre les mtiers de lartisanat. Diffrentes voies daccs sont proposes par la Rgion pour y parvenir. Formation initiale par appren-tissage ou en lyce professionnel, stages de formation profession-nelle venez dcouvrir toute loffre de formation et rencontrer les entreprises qui recrutent au

    salon du TAF (Travail, Avenir, Formation).Le salon ouvrira ses portes le 10 mai, de 9h30 17h, au Parc des Expositions de Perpignan. Il est co-organis par la Rgion, la Mission Locale Jeunes, le Conseil Gnral et Ple Emploi. Le lieu permet un stationne-ment et un accs facile. Un bus permettra aux visiteurs de se rendre gratuitement du centre-ville vers le Parc des Expositions

    o les lves du Lyce Arago de Perpignan les accueilleront. Cette anne, seront mis lhonneur le secteur de la plasturgie ainsi que lalternance avec un zoom sur les modalits du contrat dapprentissage.Tous les renseignements sur www.laregion-seformer.fr ou au numro vert 0800 00 70 70

    Soutien aux entreprises artisanalesLa Rgion Languedoc-Roussillon maintient un investissement public haut niveau pour soutenir lconomie et lemploi afin que tous les projets viables dentreprises soient accompagns chaque stade de dveloppe-ment : cration, croissance et transmission. La Rgion Languedoc-Roussillon compte prs de 58 000 entreprises artisanales, soit lquivalent dune entreprise sur trois en rgion, reprsentant 250 mtiers et totalisant plus de 164 000 emplois. Lartisanat couvre quatre secteurs : lalimentation, le btiment, la production et les services.

    Depuis 2005, afin de renfor-cer lactivit conomique des entreprises artisanales, la Rgion propose un dispositif rgional dactions collectives dentreprises pour favoriser leur dveloppement avec pour principaux objectifs : accompagner leur croissance et

    leur potentiel dinnovation, soutenir la transmission des

    savoir-faire dexcellence,

    appuyer le dveloppement des comptences et la promotion sociale.

    La Rgion Languedoc-Roussillon soutient toutes les entreprises de son territoire et notamment lartisanat, depuis lmergence des projets jusqu la transmis-sion. Linnovation est le nouveau dfi relever, les entreprises artisanales ont dans ce domaine toute leur place prendre. Pour les soutenir, la Rgion a mis en uvre des outils spcifiques ddis : La "Journe Rgionale de

    lInnovation" et le concours "Stars et Mtiers" qui per-mettent de mettre en exergue des dmarches innovantes mises en place dans les entreprises.

    Le "Visa Dveloppement", outil commun en rgion, permettant de faciliter laccs aux finance-ments publics et bancaires.

    Le "Prt Participatif de Dve-loppement" : fonds cr par la Rgion auprs dOSEO. Il propose des prts taux bonifi et sans garantie personnelle pour tous les investissements, quils soient matriels ou immatriels.

    Pour en savoir plus : www.info-entrepriseslr.fr

    Bilan du salon TAF 2011Nombre de visiteurs : plus de 8 000.Nombre dentreprises : 70 pour 550 offres.Nombre dorganismes de formation : 60.

  • INFOSinfos

    PUBLICIT 5

    CO-CONSTRUCTION

    De nombreux chantiers pour 2012

    Fdrer loffre en co-habitatRassemblant, linitiative du Conseil Gnral, les principaux acteurs conomiques et territoriaux dsireux de promouvoir cette autre faon de btir et de rnover, le rseau sest attel de nombreux chantiers, dont trois particulirement ambitieux. Pour connatre les comptences mobilisables sur le territoire, le rseau a diffus destination de 2 000 entreprises du btiment de toute taille, un questionnaire recensant les diffrentes prestations des entreprises positionnes sur les marchs de la performance nergtique et environnementale de lhabitat. Lensemble de ces donnes sera prochainement mis en ligne sur un portail Internet ddi. Soucieux de crer des espaces de rencontre entre les professionnels et les donneurs dordre, le rseau se donne galement pour objectif en 2012 dorganiser une demi-douzaine de petits djeuners territoriaux autour du thme de la Rglementation Thermi-que 2012. compter de 2013, la gnralisation de cette rglementation doit reprsenter un vritable tournant pour les artisans du btiment.

    Valoriser les ressources localesNotre dpartement dispose de ressources forestires consquentes qui sont peu ou mal valorises dans la construction. Fort de ce constat, le rseau dpartemental a conduit un travail de diagnostic de la filire bois visant augmenter ses dbouchs potentiels dans la construction (ossature bois, menuiserie, bardage, plancher...). Les pistes daction sont multiples mais demanderont un effort de longue haleine impliquant de nombreux acteurs (exploitants forestiers, scieurs, lus locaux, professionnels du btiment) pour se concrtiser. Cest dans cet esprit que le rseau proposera dici lt 2012 un plan daction pluriannuel sur ce sujet.

    Rendre les matres douvrage publics exemplairesPour que lco-construction devienne un rflexe chez les particuliers, les acteurs publics doivent montrer la voie. Cest sur la base de ce constat que le rseau sattachera initier des oprations dmonstratrices (dans les travaux de construction ou de rnovation emblmatiques, manant du Conseil Gnral) ou les encourager techniquement et financirement.

    + dinfos : [email protected]

    MESURE pOUR LEMpLOI

    Dispositif Zro charges

    Depuis le 18 janvier 2012 et jusquau 17 juillet 2012 inclus, toute nouvelle embauche dun jeune de moins de 26 ans est totalement exonre de charges patronales pour un salari au SMIC pendant un an.

    Caractristiques de ce dispositif Une aide pour embaucher un jeune de moins de 26 ans, Une aide denviron 195 euros par mois pour un jeune au niveau du SMIC plein temps, Une aide dgressive avec le salaire jusqu 1,6 fois le SMIC, comme pour lactuelle rduc-

    tion gnrale sur les bas salaires, Une aide cumulable avec les exonrations de charges exis-tantes.

    Mode demploiUn imprim de demande daide vous est envoy sur demande Ple Emploi. Vous pouvez aussi le retirer dans une agence Ple Emploi ou dans une mission locale, ou le tlcharger sur www.emploi.gouv.fr/zerocharges. Renvoyez-le Ple emploi, avec une photocopie du contrat de travail (ou de son avenant en cas de renouvellement dun CDD).

    Plus dun an aprs sa naissance, le rseau dparte-mental de lco-construction et de lco-rnovation entre en phase de travail oprationnelle.

    Maaf AssurancesPremire Mutuelle des Professionnels.tre vos cts, cest aussi valuer et rpondre lintgralit de vos besoins.

    Contactez-nous au :

    0,12e TTC/mn partir dun poste fixe

    NIndigo 0 825 325 350

    VALIDATION DES ACqUIS DE LExpRIENCE

    Votre exprience vaut diplme

    Donnez une impulsion nouvelle vos projets ! La plupart des titres de lartisanat sont acces-sibles par la validation des acquis de lexprience (VAE). Chefs dentreprise, conjoints, salaris, vous pouvez obtenir tout ou partie dun diplme si vous bnficiez dune exprience dau moins trois ans lie la certifica-tion vise.

    Bon savoir : le Brevet de Matrise est dsormais reconnu de niveau III, quivalent un niveau Bac + 2.

    Si vous tes titulaire du Brevet de Matrise niveau IV, ou en avez obtenu les modules gnraux, vous pouvez demander la vali-dation des modules manquants pour obtenir le BM III, jusque fin dcembre 2013.Attention, seuls les mtiers inscrits au Rpertoire National des Certifications Professionnelles (coiffeur, esthtique-cosmtique, boulanger, fleuriste, carrossier-peintre en carrosserie, ptissier-confiseur-glacier-traiteur) sont ouverts au Brevet de Matrise III. Rglementation, procdure, pour faire le point sur la VAE, nhsitez pas nous solliciter.

    Contacts : liane Srni

    04 68 35 88 22 [email protected]

    Carole Llucia 04 68 35 88 25

  • FORMATIONformation

    6

    Apprentissage

    Renforcez votre quipe !Et si vous franchissiez le pas ? Former un apprenti permet dagrandir votre quipe et de dlguer certaines tches.

    Soutien pendant la dure du contrat dapprentissage ou marchepied vers lem-bauche, lapprentissage est une voie de formation par alternance gagnante, pour lentreprise artisanale. Motiv et bien orient, un apprenti reprsente une chance pour lentreprise et pour lavenir des mtiers. Pour russir lintgration dun jeune, il faut dfinir la place quil occupera dans lentreprise et va-luer sa motivation. La proximit gographique de lentreprise avec le domicile du jeune est galement un critre prendre en compte. Tout comme il est important,lors du recrutement, de recevoir plusieurs jeunes, de les questionner sur leur dfinition du mtier et de voir ensemble les tches quils auront accomplir dans lentreprise.

    Recruter un apprenti Information, bourse dappren-tissage, mise en relation, forma-lits administratives, le Service Apprentissage de la Chambre de Mtiers et de lArtisanat a pour mission de faciliter lembauche dun apprenti et de favoriser vos relations avec les centres de formation. Notre principal atout : la connaissance du monde de lentreprise et des mtiers. Le Service Apprentissage assure toutes les formalits administra-tives de la recherche du candidat ltablissement du contrat de travail.En fonction de vos besoins et pour vous permettre de gagner un temps prcieux, nos conseil-lers tablissent avec vous le profil de poste de lapprenti recherch. Cest une tape-cl pour la rus-site du recrutement.

    Avantages pour lentreprise Lapprentissage est un contrat de travail dune dure de un trois ans qui permet aux jeunes de 16 25 ans dapprendre un mtier et de prparer un diplme en alternance. La date de signature des contrats est fixe entre le 1er juillet et le 30 novembre, except pour les Brevets Professionnels dont les contrats doivent tre signs avant le 1er septembre.Lembauche dun apprenti sous contrat dapprentissage donne droit de nombreux avantages pour lentreprise artisanale.

    Aides de la Rgion Languedoc-Roussillon Aide lembauche : 1 800 euros pour les entreprises de 20 salaris maximum dont le contrat dapprentissage est suprieur 12 mois (perus lissue des 4 mois qui suivent le dbut du contrat).Except si le jeune est titulaire dun diplme de niveau quivalent au baccalaurat. Aide la formation : 1 000 euros par anne de formation, perus en fin danne scolaire. Sous rserve de lassiduit aux cours du CFA. Aide lemploi : 1 800 euros pour les entreprises qui embauchent leur apprenti en contrat dure indtermine, lissue du contrat dapprentissage. Bonification : 250 euros verss aux entreprises qui signent un contrat dapprentissage un jeune, issu dun stage de pr- apprentissage financ par la Rgion Languedoc-Roussillon.

    Exonration des cotisations sociales patronales et salariales lexception des cotisations supplmentaires daccidents du travail et de maladies profession-nelles.

    Crdit dimpt jusqu 1 600 euros(1) pour chaque apprenti employ dans lentreprise, aprs dduction des aides lappren-tissage.Fixe en pourcentage du SMIC, la rmunration augmente en fonction de lge de lapprenti et de lanne dexcution du contrat. Les salaires peuvent galement varier selon les conventions collectives.Le changement de salaire intervient le mois qui suit la date anniversaire de lapprenti.

    (1) Jusqu 2 200 euros si lapprenti bnficie dun accompagnement personnalis (CIVIS) ou si la qualit de travailleur handicap lui est reconnue.

    Matre dapprentissageTout au long du contrat, lapprenti(e) est guid(e) par un matre dapprentissage pour lacquisition des comptences ncessaires lobtention du titre ou diplme prpar au CFA. Pour tre matre dapprentissage, il faut respecter un certain nombre de critres : soit tre titulaire dun titre ou dun diplme dun niveau quivalent celui prpar par lapprenti(e) et avoir au moins deux annes dexprience pro-fessionnelle dans le mtier, soit justifier de trois ans dexprience professionnelle lie la qualification prpare par lapprenti.

    ZOOM

    PUBLICIT

  • Pour vous prparer cette nou-velle mission, nous vous invitons une journe de formation au Centre de Formation dApprentis (CFA) interprofessionnel de la Chambre de Mtiers et de lArti-sanat ou au CFA BTP 66. Au programme : fonction de matre dapprentissage, recrutement et intgration de lapprenti, rela-tions avec le centre de formation et valuation du jeune.

    De la dfinition du profil la signature du contrat dappren-tissage, la Chambre de Mtiers et de lArtisanat vous accompagne dans lembauche de votre apprenti(e). Nhsitez pas : contactez nos conseillers !

    La bunyeta est une spcialit catalane. Cest une galette trs fine et dore qui, au moment de la friture, prend une forme ondule faisant songer un norme pavillon auriculaire. Il est traditionnel den offrir aux visiteurs durant les ftes de Pques et les ftes locales, arroses dun vin sec ou rancio.

    Ingrdients Pour environ 40 bunyetes ufs : 7 Farine : 1 kg Beurre : 100 g Sucre : 100 g Eau de fleur doranger : 250 ml Eau : 150 ml Levure : 30 g Zestes de citron

    Ralisation Ptrir au batteur les ingrdients

    jusqu obtention dune pte homogne,

    Incorporer le beurre en fin de ptrissage,

    Laisser reposer la pte 2 heures. Prparer des boules de 50 g (environ 40), les allonger et laisser dtendre 15 minutes.

    Abaisser ces morceaux de pte en galettes (au rouleau) et finir dtirer la main.

    Les plonger dans la friture bouillante 30 secondes et les retourner en cours de cuisson.

    Laisser goutter lexcdent dhuile avant de saupoudrer de sucre semoule ou glace.

    Merci Pierre Pairot, profes-seur de la section boulangerie au Centre de Formation dApprentis Interprofessionnel, pour cette dlicieuse recette !

    FORMATIONformation

    7

    Recette des bunyetes

    PUBLICIT

    CONTACTSService ApprentissageFormalits lies aux contrats dapprentissage.Sabine QuintanaIsabelle PonsaillFabienne SauryBourse dapprentissageRecueil des offres et demandes dapprentissage.Accueil et aide lorientation des jeunes.Jocelyne FossasChristine AvrilCristina Martinez04 68 35 88 00 04 68 08 27 18

    Vcu

    Il y a 47 ans, jai commenc par lapprentissage et depuis, jai form une trentaine de jeunes. Si je navais pas eu de matre dapprentissage, je ne serais pas l aujourdhui. Sans apprentis, il ny a pas davenir pour le mtier.

    Un apprenti nest pas l pour faire tout le travail, il est l avant tout pour apprendre. Actuellement, jai trois apprentis, Romuald Collin en 2e anne de CAP Ptissier, Guillaume Devillers en 2e anne de CAP Chocolatier et Pierre-Philippe Grout en 2e anne de CAP Ptissier. Avec mon pouse, nous leur apprenons le savoir-tre dans lentreprise : lorganisation du travail, lenchanement des tches, lhygine, la ponctualit Notre but est de les aider entrer dans la vie active. Avoir un apprenti reprsente un investissement en temps et en nergie. Mais quand un apprenti russit, on est vraiment content de lavoir accompagn jusquau diplme. Sil na pas le diplme, on le vit comme un chec. Les jeunes sont nots sur leurs acquis, je dois valuer leur travail en entreprise. Lapprenti doit tre capable de dvenir autonome partir dune feuille de travail. Accompagner le jeune vers ce rsultat, cest mon rle de matre dapprentissage. Tout dabord des tches simples, puis des tches plus compliques un rythme soutenu.

    La rigueur, la ponctualit, la propret sont des notions impor-tantes - pas seulement dans mon mtier - qui vont structurer un jeune de 16 ou 17 ans. Cest un passage initiatique : fin de lado-lescence, dbut de lge adulte. La valeur de lapprentissage cest la valeur de lexemple. Cest une projection du jeune plus tard, de ce quil peut tre. Cest tout cela qui fait grandir une personne.

    Lapprentissage a la particularit de permettre quelquun qui commence de zro, dvoluer, de devenir son propre patron. Vous pouvez tre apprenti, ouvrier, chef puis vous installer votre compte. Dans une grosse entreprise, un salari peut rester au mme poste toute sa vie. Confiserie, traiteur, boulangerie, le champ des possibles est trs vaste. Un jeune peut galement partir ltranger o nos mtiers sont trs priss. Les apprentis forms en boulangerie et ptisserie peuvent partir au bout du monde, ils trouveront du travail car ils ont une qualification qui tient la route. Cest la valeur de lartisanat et de lapprentissage. Combien dautres mtiers le permettent aujourdhui ?

    Enseigne : Ptisserie boulangerie TrognonAdresse : 19 rue Marchal Foch PerpignanEffectif : 8 personnes dont 3 apprentis

    Christian Trognon, artisan ptissier boulanger perpignan

    Nouveau !! Vous pouvez suivre la recette filme en ligne sur www.cma66.fr/recette-bunyetes

  • Jai 19 ans et je suis en terminale Bac Pro Production imprime. En seconde gnrale, je voulais commencer travailler et gagner un peu dargent. Jai fait des recherches car je navais aucune ide prcise. Je voulais faire quelque chose de mes mains. Je suis alle sur des forums dorien-tation pour me renseigner. Jai t intresse par limprimerie et le graphisme. Il y a deux ans, il ny avait pas de section Bac Pro Perpignan. Je suis partie Toulouse pour prparer le Bac Pro en apprentissage. Jy ai fait la seconde puis la premire. Avec louverture de la section Perpignan, je suis revenue pour suivre ma terminale.

    Je suis apprentie chez Cralink Perpignan depuis la seconde. Quand je me suis prsente, on ma dit que ctait un mtier phy-sique, quil fallait porter le pa-pier Mais je suis volontaire et jai t prise lessai. lissue de cette priode dessai, les respon-sables mont fait confiance, ils ont vu que jtais super motive ! Jai eu un vritable dclic pour

    le mtier. Jai t garde en apprentissage et depuis, je pour-suis lexprience.

    Quand je fais un livre, je suis contente de produire quelque chose et de voir les clients satisfaits. Aujourdhui je tra-vaille sur une revue photos, sur les finitions : rglage de la chro-mie, couverture, pelliculage, dos carr coll. Ct informatique, je vrifie les bons tirer, je suis les dossiers du dbut la fin.

    Jaime prendre des initiatives, je ne reste jamais inactive. Je travaille tant sur des petits que des grands formats. Cartes de visite, flyers, magazines, livres, affiches, bches, stands, jinterviens sur tous les supports. Il y a souvent beaucoup de finition, parfois jusqu une semaine pour termi-ner un dossier. Je ne vois jamais la mme chose, je suis toujours en train dapprendre. Cest un secteur trs dynamique en perptuelle volution. Jaime ce travail et je mpanouis vraiment dans cette structure.

    FORMATIONformation

    8

    Jai eu un vritable dclic pour le mtier

    Norma Julia, apprentie en section imprimerie au CFA Interprofessionnel et dans lentreprise Cralink Perpignan

    OBJECTIF QUALIFICATION

    PUBLICIT

    INFOS FILIRES

    changes coiffure avec BarceloneUn nouvel change transfron-talier vient dtre mis en place au sein du Centre de Formation dApprentis Interprofessionnel. partir du mois davril, un groupe de dix coiffeurs en Brevet Professionnel se rendra Barcelone, lInstitut Salvador Segui, afin de suivre un programme de forma-tion ddi aux techniques de coiffure appliques aux mtiers du spectacle, de la scne et de la tlvision. Leurs homologues catalans seront accueillis Per-pignan partir du mois de mai. ce jour, plus de la moiti des filires de formation dispen-ses au CFA Interprofessionnel sinscrivent dans une dmarche dchanges formatifs europens.

    Journe Portes Ouvertes

    vos agendas ! La Journe Portes Ouvertes du CFA BTP se tiendra samedi 31 mars de 9h 16h. Rendez-vous est donn aux jeunes et leur famille pour sinformer sur les formations proposes en apprentissage ainsi que sur les mtiers du btiment et leur volution technologique, notamment dans les domaines du dveloppement durable et de lco-construction. La filire finition sera galement lhonneur avec lanimation dateliers par des artisans peintres. Informations pra-tiques, dmarches accomplir, nos conseillers seront prsents pour vous aider dans vos choix dorientation professionnelle.

    Bon plan pour les apprentisLa Rgion Languedoc- Roussillon a vot lattribu-tion dune aide au permis de conduire pour les apprentis. Cette aide viendra sajouter aux aides dj existantes - hbergement, restauration, transports, premier quipe-ment - et sera complmen-taire avec celles de PRO-BTP dj accordes aux apprentis du BTP : permis de conduire, prt pour lachat dun premier vhicule, mutuelle sant, assurance habitat, sjour de vacances, parrainage PRO-BTP.

    Section imprimerie au Salon DRUPA En mai 2012, six apprentis de la section visiteront le plus grand salon international consacr aux industries graphiques et papetires. Le salon DRUPA, qui se droule tous les quatre ans Dsseldorf en Allemagne, permet aux entreprises des secteurs de la papeterie, du prpresse, de la presse ou du faonnage de prsenter leurs nouveauts.Trois jours de "dcouverte" en Allemagne pour sensibiliser les apprentis lensemble des techniques - en forte mutation - des mtiers de lindustrie graphique.

  • CALENDRIER DES FORMATIONS

    FORMATIONformation

    9PUBLICIT

    Investissez pour votre entreprise : Formez-vous !

    La formation professionnelle reprsente un gage de qualit et de russite pour votre entreprise et vos projets. La Chambre de Mtiers et de lArtisanat vous propose des formations qualifiantes ou des stages de perfectionnement adapts vos besoins.

    Nhsitez pas demander le catalogue et le calendrier de nos formations profes-sionnelles !

    Formations proposes avec le concours financier de la Rgion Languedoc-Roussillon, du Fonds Social Europen et du Fonds dAssurance Formation des Artisans du Languedoc-Roussillon.

    PERPIGNANCommercialDevis et factures sur informatiqueDates : 26 mars ; 3 - 5 avrilDcrocher des parts de marchDate : 5 avrilCrer vos documents publicitairesDates : 24 - 31 maiRussir vos ventesDates : 27 - 30 marsRussir votre salon professionnelDate : 10 maiDfinir votre politique qualitDate : 14 mai

    MultimdiaInformatique la carteDates : 15 - 22 - 29 mai

    GestionGagner du tempsDates : 25 mai ; 1er juinGrer votre micro-entrepriseDates : 5 - 6 avrilBooster votre micro-entreprise Dates : 24 - 25 - 26 - 27 avrilCalculer vos cots de revientDates : 29 mars ; 2 avrilGrer votre trsorerieDate : 10 maiPiloter votre entrepriseDates (aprs-midi) : 28 mars ; 4 avril ; 16 - 23 maiMieux matriser son activitDates : 4 - 11 - 18 - 25 juinLa fonction achat dans lentreprise : fondamentaux Dates : 22 - 29 marsNgocier avec votre banquierDate : 14 juinLes indicateursDate : 22 mars (matin)

    PACK E-VISIBLE Pour affiner votre stratgie Internet, nous vous proposons un pack accompagnement et formation qui vous permettra de dfinir ou redfinir vos e-objectifs pour valider un positionnement fort, vous dmarquer moindre cot, suivre et optimiser vos rsultats. Vous pourrez choisir un parcours daccompagnement la carte avec des ateliers formations dune demi-journe 5 jours.

    Stratgie de conceptionHoraires : 17h30 21hApprivoiser les moteurs de recherche Date : 19 marsOptimiser votre relation avec linternaute Date : 26 marsGnrer des campagnes de-mailing Date : 2 avrilGnrer du bouche--oreilleDate : 23 avrilInfiltrer les rseaux sociaux Date : 14 maiDvelopper votre site/service mobile Date : 21 mai

    ConceptionCrer votre blog entrepriseDate : 5 juin

    ComptabilitInitiation la comptabilitDates : 14 - 15 maiInformatiser votre comptabilitDates : 26 - 29 mars ; 2 - 3 - 23 avrilLire et comprendre votre bilanDates : 14 - 31 mai

    Juridique et socialCalculer vos cotisations socialesDate : 26 avrilUn statut pour le conjointDate : 3 avril (aprs-midi)viter les impaysDate : 23 avrilDu nom propre la socitDate : 23 mars Lessentiel du bail commercialDate : 10 mai (matin)

    Ressources humainesMatre dapprentissageDate : 22 marsAnimer son quipe au quotidienDate : 19 marsGestion des conflitsDates : 29 mars ; 5 avril (matin)Valoriser votre image / RelookingDate : 20 mars

    ARLES-SUR-TECHComptabilitLire et comprendre votre bilanDates : 14 - 21 juin

    Juridique et socialCalculer vos cotisations socialesDate : 22 mars

    PRADESComptabilitLire et comprendre votre bilanDates : 29 - 30 mars

    GestionNgocier avec votre banquierDate : 10 mai

    Juridique et socialCalculer vos cotisations socialesDate : 5 avril

    SAILLAGOUSECommercialCrer vos documents publicitairesDates : 22 - 24 mai

    GestionGrer votre micro-entrepriseDates : 24 - 25 avril

    CONTACTSRenseignements et inscriptionsPerpignan Dominique Papas04 68 35 88 [email protected] Gaultier04 68 39 07 [email protected] PradesMarie-Pierre Marqui04 68 59 23 58 [email protected] Denjean04 68 04 73 [email protected]

  • ENTREPRENDREentreprendre

    10 PUBLICIT

    COUP DE CHAPEAU

    Gestion de lorganisation

    Amliorez votre productivit Sans organisation, point de salut ! Que vous travailliez seul, avec votre conjoint, un apprenti ou des salaris, la maxime reste vraie. Organiser oui, mais comment ? Pour vous convaincre, zoom sur les mthodes qui fonctionnent.

    tre artisan, cest raliser un travail de qualit, respecter un dlai et avoir un cot de revient pour dgager suffi-samment de bnfice. Comment tenir tous ces objectifs ? Dautant plus que les clients veulent des dlais toujours plus courts, des prix toujours plus bas sans perte de qualit. Et si vous appliquiez les mthodes reconnues dans lindustrie pour grer votre entreprise ? Lean* et organisation, travail en quipe autonome, cration de votre affichage oprationnel, gestion de vos ides damlioration : nous vous proposons des techniques qui ont fait cole dans les grandes entreprises et qui trouvent tout leur sens dans lentreprise arti-sanale. La preuve par lexemple dans les mtiers de lartisanat.

    Mtiers du btiment Comment grer plusieurs chan-tiers en mme temps ? Il faut tablir un planning pour que chaque phase se droule dans lordre logique de ralisation. Il est essentiel davoir sur place une quipe de confiance. Un des outils de la dmarche Lean est lorganisation en quipes autonomes. Cette ide sapplique parfaitement aux mtiers du btiment o le travail se rpartit sur plusieurs chantiers parfois trs loigns les uns des autres. Pour dvelopper lautonomie au sein de lquipe, il faut travailler sur lorganisation, la rpartition des tches et des responsabilits, le recensement et lamlioration des comptences de chacun et enfin, la communication. Tout ceci en impliquant les ouvriers

    autant dans llaboration des solutions que dans leur mise en uvre. On tablit en premier lieu la liste des diffrentes comptences en accord avec les ouvriers. Puis, on convient dune grille dapprcia-tion, par exemple une marque noire signifie que lon ne sait pas faire, une marque jaune que lon sait faire, mais sans plus, et une marque verte que lon matrise parfaitement. Ainsi, au moment de raliser le planning, on a une vision simple et rapide des comptences disponibles. On peut donc constituer une quipe performante pour un chantier donn, rpartir les comptences suivant les travaux. Pour le chef dentreprise, lauto-nomie des quipes se traduira par une rduction des cots sur

    chaque chantier, do une aug-mentation des bnfices et ga-lement la possibilit daccepter plus daffaires sans augmenter les effectifs. La planification sera plus facile, et les clients seront enchants davoir un travail de qualit dans les dlais promis.

    Mtiers de bouche Le bon tient souvent en peu de mots : une bonne recette, de bons produits de base, et un produit fini consomm rapidement. Il faut galement faire preuve de cration, innover dans les recettes, tre lcoute de ce qui se fait, se mange, Prenons lexemple de llabo-ration dune nouvelle recette. Dans une dmarche Lean, lide pourrait venir de nimporte quelle personne de lentreprise : la vendeuse en magasin parce quelle est lcoute de ses clients, lapprenti parce quil en a entendu parler au CFA, le chef parce quil a envie de tester de nouvelles saveurs Dans le jargon du Lean, on appelle cela la gestion des ides damliora-tion. Cest une mthode simple qui permet dexploiter les ides, de les tester et de les mettre en application. Supposons que tout le monde soit daccord pour lancer une nouvelle recette de verrine. Le chef dentreprise va traduire la recette en termes de cots de revient. Quelles sont les tapes pour aboutir la ralisation de la verrine ? Comment passer dun poste de travail un autre ? Quels sont les composants ncessaires chaque tape ? Combien de temps consacrer chaque tape ?

  • Cest lanalyse des flux et des valeurs. On pourra ainsi tracer pas pas les tapes de fabrication de la verrine et sinterroger sur la mthode pour viter de perdre du temps et gagner en qualit.Cet exemple serait multipli par autant de recettes et de produits diffrents fabriqus par le traiteur. Appliquer une mthode Lean chez un traiteur, cest donc permettre de mieux matriser sa qualit, dtre ractif par rapport aux demandes, de rduire ses stocks, ses cots,

    Mtiers de productionLa mthode 5S est un des outils de la dmarche Lean dont lapplication la plus connue est son utilisation dans les usines Toyota. Elle sadapte trs bien tout type dactivit. Son principe est bas sur des rgles simples dorganisation des postes de travail par le rangement, le tri, le nettoyage et la volont de progresser. Par exemple, pour un poste dassemblage, on part de lide que la surface de travail doit tre compltement vide avant de commencer une nouvelle com-mande. Cest une manire de sassurer que lon na pas oubli une vis ou un capuchon. Sans le savoir, on fait de lautocontrle de qualit. Autre application, le tri des outils de travail en trois catgories : ceux qui sont vraiment utiles, ceux qui le sont loccasion et ceux dont il faut se dbarrasser. Et cest un rel gain de temps, on ne cherche plus ses outils Le tri et le rangement ont t accom-pagns dun grand nettoyage qui a permis de constater quun des compresseurs avait une fuite La rparation a vit de plus gros dommages sur la machine. Globalement, on gagne trs vite en temps, en efficacit et en dure de vie de loutillage. Cette dmarche 5S sadapte si facilement nimporte quel poste de travail, quon peut progressivement ltendre toute lentreprise, y compris

    aux tches administratives pour organiser le classement des devis et factures et laccs aux fichiers informatiques.

    Mtiers de service Artisans mcaniciens et carrossiers Pour la gestion des stocks, les artisans mcaniciens et carros-siers ont les mmes besoins que les plus grandes industries. Tous les produits stocks doivent tre identifiables et lon doit rapide-ment retrouver leurs caractris-tiques et leur origine. La notion de valeur du stock est galement importante. Il faut viter des stocks inutiles car cest autant dargent immobilis. Une des solutions mises en avant par les constructeurs est direc-tement issue de la dmarche Lean. Cette solution suppose dune part, que soient stockes les pices forte rotation, dont il faut alors dterminer la quantit pour chacune delles. Et dautre part, envisager le stockage pour les pices ayant moins de demande, mais dont le prix est relativement faible. Leffort doit galement porter sur la mise en place dune documentation permettant de trouver rapidement, partir de la carte grise du vhicule, la bonne rfrence. Le point suivant est la facilit avec laquelle le garagiste va pouvoir passer la commande et tre livr rapidement. Le pro-fessionnel doit pouvoir sengager vis--vis de son client pour lui indiquer quand il pourra rcuprer son vhicule et bien sr que ce dlai soit le plus court possible ! Heureusement, linfor-matique permet aujourdhui de pouvoir connatre en temps rel ltat des stocks de son fournis-seur, soit via une connexion Internet, soit via un coup de fil au magasin central.

    * Dfinition du Lean : gestion sans gaspillage en matire de productivit, de qualit, de dlais, et enfin de cots par lamlioration continue de lorganisation.

    ENTREPRENDREentreprendre

    11PUBLICIT

    Que ce soit en matire dinnovation, de stratgie commerciale, dorganisation, de management, de production et de qualit, la Chambre de Mtiers et de lArtisanat met en place des parcours sur-mesure de formation et daccompagnement pour rpondre vos besoins. Pour accrotre vos performances en matire de productivit, de qualit, de dlais et de cots, par lamlioration continue et llimination des gaspillages, nous vous proposons ainsi le Pack Gestion de lorganisation. Ce pack comprend plusieurs formations la carte, en soire de 17h30 20h30, et un accompagnement avec nos conseillers experts.

    Amliorer lorganisation de votre production - Date : 20 mars

    Optimiser vos postes de travail - Date : 27 mars

    Augmenter la productivit de vos quipes - Date : 3 avril

    Dvelopper vos outils damlioration - Date : 10 avril

    Vous approprier la dmarche Lean - Date : 17 avril

    Optimiser la gestion de vos stocks - Date : 24 avril

    Organiser le magasin et grer linventaire - Date : 3 mai

    Amliorer votre mthode de traabilit - Date : 15 mai

    Dfinir vos indicateurs de production - Date : 22 mai

    CONTACTService aux EntreprisesAude Tristan04 68 35 88 25 - [email protected]

    Mauvaise gestion des trajets Mauvais classement des dossiers Manque de coordination avec les salaris Manque de prparation dune runion de chantier Mauvaise transmission des informations Transmission dinformations errones Mauvaise coordination des diffrents corps de mtier Panne doutil mal entretenu Absence doutils adquats sur un chantier Rupture de stock de matriaux Erreur de commande dans les dimensions des matriaux livrs Malfaon due un manque de formation du salari Livraison en retard Panne de vhicule Absence de source dnergie pour faire fonctionner les outils

    (courant lectrique, essence pour le groupe lectrogne, pour la grue)

    Ces situations vous sont familires ? Le Pack Gestion de lorganisation est fait pour vous !

    Avez-vous dj t confront ces situations ?

    Quizz

    Pack Gestion de lorganisation

  • ENTREPRENDREentreprendre

    12 PUBLICIT

    CRATION GAGNANTE

    Les formations rpondent aux nouveaux besoins du chef dentreprise

    Cdric Guillem, artisan peintre Saleilles

    Jai effectu tout mon parcours en apprentissage dans lentre-prise de mon pre. Jai deux CAP, Peinture vitrerie revtement et Solier moquettiste. Jai un Brevet Professionnel Peinture et rev-tement, une Mention Compl-mentaire Dcoration et le Brevet de Matrise. Jai pass le Brevet de Matrise car je souhaitais enseigner mais lenvie de crer mon entreprise a t plus forte ! Je voulais voler de mes propres ailes.

    Une entreprise aujourdhui, cest un tiers de commercialisation, un tiers de technique et un tiers de gestion. Le Brevet de Matrise ma beaucoup apport. Je me suis retrouv dans les exemples sur lesquels nous avions travaill en cours La majorit des lves du Brevet de Matrise tait des employs. Aprs la cra-tion, on passe de lautre ct de la barrire. On est confront dautres situations. Les forma-tions la cration, puis le suivi

    effectu par la Chambre de Mtiers un an aprs, rpondent aux besoins nouveaux du chef dentreprise. Avec lexpert-comptable, les rapports seraient diffrents si je navais pas suivi de formation la gestion. Cela pourrait tre un vrai frein mon dveloppement. Sur le plan commercial, jai fait des choix dont je naurais pas eu lide si je navais pas t form. Marquage sur le vhicule et les vtements de travail, choix des supports et des emplacements de publicit, dveloppement de mon site web, mise en place de devis en ligne,toutes ces tapes sont laboutissement dune vritable stratgie.

    La formation Pack Primo Dveloppement, cest un bilan dtape un an aprs la formation cration avec la mme quipe de formateurs. Cest un change de cas, dexpriences avec dautres chefs dentreprise. Un rappel des fondamentaux en gestion nest pas ngligeable. Les tableaux de bord fournis sont vraiment trs

    utiles : des outils sur-mesure par rapport notre statut, en micro ou en entreprise individuelle. Le formateur vient galement dans lentreprise pour aider la mise en pratique. Autre atout de la formation, ce sont les horaires adapts notre rythme de travail de 17h 20h, puis en entreprise, en sadaptant nos disponibilits.

    Une relation de confiance sest cre : si les formateurs me pro-posent une formation, cest que jen ai besoin pour dvelopper mon entreprise. Prendre du recul, cest indispensable pour grer les urgences, les priorits, pour structurer son activit et mieux la piloter.

    A retenirPensez reprise dentreprise !Vous souhaitez vous installer votre compte ? La reprise est la solution gagnante pour entreprendre. Salons de coiffure, entreprises de maonnerie, boulangeries, boucheries, fleu-ristes, la Chambre de Mtiers et de lArtisanat vous propose de nombreuses offres en ligne sur lensemble du dpartement. Consultez notre site : www.cma66.fr/bourse-cession-reprise. Contact : 04 68 35 88 25.

    Fiche didentit

    Deco Iso Peinture

    Grant : Cdric Guillem.

    Date de cration :

    Juillet 2010.

    Effectif : 1 apprenti.

    Adresse : 3 rue Denis Papin

    Saleilles.Tl. : 04 68 39 87 52

    .

    www.decoisopeinture.fr

    Pour fter le cap des 12 mois dexistence, offrez-vous les outils pour mieux piloter votre entreprise ! Huit sessions de formation sont organises de 17h 20h ainsi que deux rendez-vous individuels dans votre entreprise, pour valider ou mettre en place une stratgie dentreprise adapte.

    Diagnostics commercial et financier, laboration du suivi financier par tableaux de bord, outils de suivi de lactivit, nous vous proposons un vritable accompagnement sur-mesure avec un coach. Cette formation est finance avec le concours du Fonds Social Europen et de la Rgion Languedoc-Roussillon.

    Contact : Service aux EntreprisesLaurence Dauton04 68 35 87 95 [email protected]

    Pack Primo Dveloppement

    COUP DE POUCE

    Le Fonds social europeninvestit dans votre avenir

  • RCS

    483

    424

    529

    - Dire

    ctio

    n de

    la C

    omm

    unic

    atio

    n de

    la R

    gio

    n La

    ngue

    doc-

    Rous

    sillo

    n -

    iSto

    ckph

    oto

    - 02/

    2012

    Dfinir votre projet professio

    nnel,

    accder une qualification

    reconnue,

    renforcer les comptences d

    e votre

    entreprise...

    0 800 00 70 70

    0 800 00 74 74

    Demandeurs demplois et jeunes en insertion

    Salaris et chefs dentreprise

    La Rgionvous ouvre

    les portes de lemploi

    RgLR12-APemploi-205x290-JournalArtisan.indd 1 10/02/12 15:59

  • IBTP 66/11Lentreprise de travail temporaire dinsertion IBTP 66/11 a dmarr son activit le 1er janvier 2012. Sa cration avait t acte le 26 septembre 2011 par les Fdrations du Btiment et des Travaux Publics des Pyrnes-Orientales et de lAude, avec le soutien du Geiq BTP 66&11.Avec IBTP 66/11, cest une nouvelle alternative qui soffre aux entreprises pour rpondre aux clauses sociales dans les marchs publics.

    Avec IBTP 66/11, cest la garantie dun suivi socio-professionnel exemplaire et efficace. Avec IBTP 66/11, linsertion se veut durable et adapte. Ds aujourdhui, vous pouvez vous renseigner afin de connaitre les conditions de mise disposition de salaris.

    Contact : Erika Delaunay Tl. : 06 01 13 05 39E-mail : [email protected]

    ENSEMBLEensemble

    14 PUBLICIT

    DU COT DES PROFESSIONNELS

    INTRIM ET INSERTION

    Avantages salariaux

    Motivez vos quipes avec des solutions adaptes

    Grce un accord indit entre lUPA, la Banque Populaire du Sud et Natixis Intertitres, les entreprises artisanales du Roussillon peuvent dsormais bnficier de titres restaurant et de chques cadeaux.

    Les entreprises artisanales sont principalement des trs petites entreprises avec quelques salaris, ce qui rend difficile la formalisation dun change entre salaris et employeurs. De ce fait lUPA a cherch ce que les salaris de lartisanat puissent bnficier de services habituellement rservs aux salaris disposant de comits dentreprises. Cest ainsi, quen accord avec les cinq centrales

    de salaris*, est n le COSCA (Comit dEntreprise de lArti-sanat). Le rcent accord avec la Banque Populaire du Sud et Natixis Intertitres est la premire concrtisation de cette volont affirme de doter les entreprises artisanales davantages sociaux comparables ceux des grandes entreprises. Grce au dynamisme de la CPDIA** 66 prside par Patrick Pardo, le dpartement des Pyrnes-Orientales a t

    dsign comme pilote sur cette opration indite en France.

    Un complment de rmunrationLes titres de service que sont les Chques de Table et les chques cadeaux sont des solutions offertes aux entreprises artisa-nales leur permettant de valori-ser, motiver, fidliser, et gratifier leurs salaris. Pas de formalits administratives, pas de fiscalit, pas de CSG : les titres de service sont directement transmis de lentreprise au salari. Il sagit dune prime immdiatement consommable, dun compl-ment de rmunration exonr de charges sociales et fiscales.

    Les titres, mode demploiFortes de leur grande proximit avec le monde de lArtisanat et de leur connaissance de la gamme Natixis Intertitres (filiale de Natixis spcialise dans lmission et la distribution de lensemble des titres de services),

    les agences de la Banque Popu-laire du Sud peuvent dsormais proposer Chques de Tables et chques cadeaux aux artisans. Les Chques de Tables sont accepts dans plus de 160 000 points de restauration en France. Le chef dentreprise choisit librement la valeur faciale du chque ainsi que le montant de sa contribution. Les CA DO Chques peuvent tre utiliss loisir dans plus de 180 enseignes de tous les secteurs de consommation, soit 29 000 points de vente partout en France. Personnalisables, leur valeur faciale peut tre choisie dans un panel variant de 9 50 euros.

    * FO, CFE/CGC, CFDT, CGT, CFTC** CPDIA : Commission Paritaire Dpartemen-tale Interprofessionnelle de lArtisanat

    CONTACTUPAMathieu Dnoyer04 68 34 59 [email protected]

  • Tout employeur, ds lors quil emploie un salari ou un apprenti, doit transcrire et mettre jour dans un docu-ment unique les rsultats de lvaluation des risques pour la sant et la scurit des travail-leurs. Il nexiste pas de formu-laire-type permettant dtablir ce document. Ladoption dun document format a priori serait contraire aux principes prsidant la ralisation de lvaluation des risques.

    Lors des contrles mens par les inspecteurs du travail, il est constat que de nombreux arti-sans ne sont pas jour, propos de ce document. Cela pose un double problme : tout dabord, lartisan qui ne laurait pas tabli pourrait voir sa responsa-bilit aggrave en cas daccident du travail. Enfin, les inspecteurs du travail sanctionnent dune amende de 1 500 3 000 en cas de rcidive, toute absence de

    document unique, ou tout oubli de mise jour.

    Avec le soutien du Conseil Gnral des Pyrnes-Orientales et de la Rgion Languedoc- Roussillon, lUPA a renforc son offre de service en fournissant un vritable "pack employeur" permettant aux chefs dentre-prise de disposer de nombreux outils obligatoires : document unique, affichage obligatoire, convention collective... Ne prenez plus le risque dtre sanctionn, rapprochez-vous de votre syndicat !Prenez contact ds prsent avec notre conseiller Mathieu Dnoyer pour tre accompagn dans cette dmarche.

    ENSEMBLEensemble

    15PUBLICIT

    LUPA renforce son service aux artisans

    Un dcret du 5 novembre 2001, modifi en 2008, a cr un document relatif lvaluation des risques pour la sant et la scurit des travailleurs. Vous avez pour obligation de raliser ce document et de lactualiser.

    CONTACTUPAMathieu Dnoyer04 68 34 59 [email protected]

    Plateforme emploi btiment : un nouveau regard sur linsertionLe Conseil Gnral et ses partenaires de lemploi innovent au service de linsertion des bnficiaires du RSA dans les mtiers du btiment. Laction exprimentale plateforme emploi btiment a ainsi dmarr en octobre 2011 pour vingt bnficiaires du RSA et dix demandeurs demploi de longue dure, dsireux de construire un parcours professionnel dans les mtiers du btiment et des travaux publics. Alternant priodes de dcouverte des mtiers, dimmersion en entre-prise et de formation (en fonction du profil des publics), cette action mobilise, sous limpulsion du Conseil Gnral, les nergies de Ple Emploi, des organisations profes-sionnelles du btiment (Capeb, FFB) et de Constructys, lOPCA de la profession.La journe de lancement de laction, organise au CFA du btiment, a notamment t loccasion dengager une discussion trs franche et amicale entre les demandeurs demploi et Jean-Jacques Planes (reprsentant la FFB) et Robert Massuet (reprsentant la Capeb). Cette exprience, qui sachvera en mars 2012 devrait tre prennise par la suite.

    + dinfos : [email protected]

    Des entrepreneurs la pointe de linnovationFlicitations aux six laurats prims de lappel projets "Se rvler en Pays catalan", qui se sont vu attribuer par le Conseil Gnral une aide financire pour la ralisation de leur projet. Ces derniers sont la parfaite illustration de la dynamique dinnovation des entreprises catalanes. Cet appel projet, qui sera renouvel en 2012, a pour objectif de soutenir les entreprises dont le projet prsente un intrt stratgique pour lconomie locale et rpond des thmatiques prioritaires tels que le regroupement dentreprises, les co-activits ou lco-innovation, lactivit conomique des territoires ruraux et les projets forte utilit sociale. A ces thmatiques sajoutent trois critres : prsenter un projet stratgique global, engager une dmarche de Responsabilit Sociale des Entreprises (RSE) et crer des emplois.

    + dinfos : [email protected]

    VALUATION DES RISQUES