L’adolescence à l’ère numérique - Congrès .L’adolescence à l’ère numérique Carl...

download L’adolescence à l’ère numérique - Congrès .L’adolescence à l’ère numérique Carl Bouchard,

of 45

  • date post

    15-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    213
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of L’adolescence à l’ère numérique - Congrès .L’adolescence à l’ère numérique Carl...

  • Ladolescence lre numrique

    Carl Bouchard, Ph.D., ps.d.

  • La consommation numrique

    SMS

    Courriel

    Naviguer linternet

    Tlcharger couter musique

    Jeux en ligne

    Informations pour lcole

    Tlcharger couter vidos

    Trouver vrifier des faits

    Trouver une dfinition

    Chercher les actualits

    Lire des blogues

    Clavardage (chat rooms)

    Chercher de lhumour

    crire un blogue

    Consulter contenu explicite

    Faire des appels tlphoniques

    Chercher des infos sur la sant

    0% 20% 40% 60% 80% 100%

  • Un survol des rseaux sociaux:

    lexemple de Facebook

    A t fond en 2004;

    Demeure le rseau social le plus populaire

    lchelle mondiale (selon Statista 2016);

    Comptait en moyenne 1,13 billion dutilisateurs actifs

    quotidiennement en juin 2016;

    Les tudes montrent que les utilisateurs ont en

    moyenne prs de 200 amis;

    Ce nombre tombe sous la barre des 50 lorsque lon

    demande aux rpondants didentifier leurs vritables

    amis.

  • Un survol des rseaux sociaux:

    lexemple de Facebook

    Quels sont les motivations des utilisateurs?

    La motivation la plus frquemment voque par les

    utilisateurs est le dsir de garder le contact avec des

    amis et avec la famille;

    Vouloir se sentir moins seuls;

    Pour chasser lennui et faire passer le temps.

  • Un survol des rseaux sociaux:

    lexemple de Facebook

    Une revue systmatique de la littrature fait

    ressortir deux grands besoins:

    Le besoin dappartenance, qui renvoie au dsir de

    saffilier aux autres et de gagner leur acceptation

    sociale;

    Le besoin de prsentation de soi, qui sapparente

    la gestion de sa propre image et au concept de

    dsirabilit sociale.

  • Impacts de lutilisation de Facebook

    Les consquences positives:

    On note leffet sur le capital social de ses utilisateurs,

    notamment chez ceux qui ont une faible estime de

    soi;

    On trouve une relation positive entre le nombre

    damis Facebook et le soutien social peru: le

    soutien social tant associ un niveau de stress

    moins lev;

    Reprsente une faon pour les jeunes de mieux se

    connatre et de saffirmer;

    Les jeunes avec une faible estime de soi sont ceux

    qui seraient ports en bnficier le plus.

  • Impacts de lutilisation de Facebook

    Les consquences ngatives:

    Plus importantes pour les adolescents;

    Pour ce qui est de limage corporelle, le fait davoir

    recours aux rseaux sociaux afin dobtenir de

    linformation lgard de celle-ci est ngativement

    associ la satisfaction corporelle;

    Lutilisation intensive de Facebook prdit une

    augmentation de la solitude pour les individus qui

    consomment beaucoup de contenu de faon

    passive.

  • Impacts de lutilisation de Facebook

    Les consquences ngatives:

    Le stress: le besoin de ragir rapidement pour se

    conformer ;

    Les utilisateurs qui y consacrent davantage de

    temps ressentent un plus grand niveau de stress et

    peroivent une diminution de leur qualit de vie;

    On note une diminution de deux composantes du

    bien-tre subjectif : comment une personne se sent

    et quel point elle est satisfaite de sa vie.

  • Impacts de lutilisation de Facebook

    Les consquences ngatives:

    Plusieurs rpondants rapportent vivre un stress li

    au fait de ne pas tre en mesure de se connecter;

    Les utilisateurs qui accordent plus dimportance la

    gestion de leur image affichent davantage de

    symptmes cliniques de dpression;

    Les rsultats quant aux liens possibles entre

    lutilisation de Facebook et la dpression ne sont pas

    clairs.

  • Comparaison sociale sur Facebook

    Les gens ont besoin dvaluer leurs opinions et leurs

    habilets afin de vrifier o ils se situent par

    rapport aux autres;

    Quand on se compare, on se console ;

    Il y a les comparaisons ascendantes et

    descendantes;

    Il y a des processus didentification et de

    distanciation.

  • Comparaison sociale sur Facebook

    Comparaisons sociales

    Comparaison ascendante

    Comparaison descendante

    Identification

    Distanciation

    Identification

    Distanciation

    Effets positifs

    Effets ngatifs

    Figure ralise par Gabrielle Blais, Candidate D.Psy., UQO

  • Le dveloppement de ladolescent

    Quelques grandes lignes

    Interaction importante: les demandes

    environnementales et les dfis du dveloppement;

    Distinguer ce que peut ladolescent de ce quil veut;

    Le rythme des changements: diffrences

    interindividuelles versus intra individuelles;

    La poursuite dune autre tape dveloppementale:

    acqurir lautonomie;

    Priode critique pour une autre tape

    dveloppementale: lidentit.

  • La pubert

    Le dveloppement de ladolescent

  • La pubert

    Lapparence physique aura un impact sur la

    popularit, les relations interpersonnelles ainsi

    que le besoin de performance de tout adolescent;

    Ils narrivent plus se reconnatre dans un corps

    quils ne considrent pas encore comme le leur:

    le jeune se sent comme un enfant dans un corps

    dadulte;

    Les adolescents ont besoin de plus de sommeil

    que les jeunes de 6-12 ans: scrtion retarde de

    la mlatonine: impact sur lutilisation de la

    technologie.

    Le dveloppement de ladolescent

  • La pubert

    Prs de 70% des adolescents seraient en

    manque de sommeil durant la semaine et ils

    essaieraient de rattraper ce retard la fin de

    semaine.

    Le dveloppement de ladolescent

  • Les hormones

    Celle qui nous intresse le plus: testostrone;

    Les garons qui ont un taux de testostrone lev

    sont moins patients et plus irritables ce qui peut

    dvelopper de faon indirect des comportements

    agressifs;

    Ils sont plus imposants physiquement et

    manifeste une plus grande dominance sociale;

    Pas clair pour les filles

    Le dveloppement de ladolescent

  • Les impacts de la pubert prcoce et tardive

    Pubert prcoce

    Les filles sont frquemment en lien avec des pairs

    plus gs;

    Dclin de limage corporel chez les jeunes filles;

    Pour les garons: la pubert prcoce est plus

    avantageuse que la pubert tardive;

    Cette prcocit amne les garons tre plus

    populaires, plus dtendus et plus confiants.

    Le dveloppement de ladolescent

  • Les impacts de la pubert prcoce et tardive

    Pubert tardive

    Affecte plus souvent les garons;

    Pour les garons, elle est associe un tat

    dpressif, de faibles accomplissements, une

    faible estime et confiance en soi ainsi qu une

    faible impression de bonheur;

    Ces garons ont moins de relations sociales et

    place une plus grande importance la russite.

    Le dveloppement de ladolescent

  • Les impacts de la pubert prcoce et tardive

    Pubert tardive

    Pour les filles, le retard pubertaire les amne

    tre plus provocatrice, car elles ne se sentent pas

    lie leur groupe dge

    Le dveloppement de ladolescent

  • Le dveloppement neurocognitif

    Maman dit que je devrais pratiquer labstinence: je vais donc mabstenir de tondre le gazon, faire des tches mnagres et garder ma petite sur. De cette faon, je serai vraiment bon mabstenir si quelque chose arrive

    Le dveloppement de ladolescent

  • Le dveloppement neurocognitif

    Dveloppement de la pense abstraite;

    Formulation dhypothses et dexplications sur le

    fonctionnement des choses de la vie;

    Besoin de connatre les raisons dune action ou

    dune demande;

    Dveloppement identitaire: le projet futur;

    Le cerveau en changement

    Le dveloppement de ladolescent

  • Le dveloppement neurocognitif

    Le cortex prfrontal a des fonctions particulires

    chez ladolescent: Il gre le raisonnement, la prise

    de dcision et le contrle de soi;

    Il rgularise les motions, et par le fait mme, la

    production des comportements appropris;

    Le cerveau en changement: lagage des

    synapses (pruning) et mylinisation des axones;

    Changements soprant du lobe occipitale vers le

    lobe frontal.

    Le dveloppement de ladolescent

  • Le dveloppement de ladolescent

  • Le dveloppement neurocognitif

    Lobe frontal: la moiti des connexions

    synaptiques seraient effaces pendant la pubert

    et prendraient jusqu 7 ans se reformer;

    Rsultats: difficults discerner le bien du mal,

    grer les impulsions, valuer les consquences

    potentielles des actions entreprises.

    Le dveloppement de ladolescent

  • Le dveloppement neurocognitif

    Le systme limbique (hypothalamus, hypophyse

    et amygdale) gre quant lui les comportements

    ainsi que les motions comme la peur,

    lagressivit et le plaisir;

    Le systme limbique fait vivre des motions

    ladolescent, mais son cortex prfrontal narrive

    pas les rgulariser, ce qui veut dire quil na pas

    encore de contrle sur ces pulsions.

    Le dveloppement de ladolescent

  • Le dveloppement neurocognitif

    Le dveloppement de ladolescent

  • Le dveloppement neurocognitif

    Lamygdale f