GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement...

of 46 /46
G G U U I I D D E E D D E E S S H H E E B B E E R R G G E E M M E E N N T T S S T T O O U U R R I I S S T T I I Q Q U U E E S S “La force d’un réseau, un art de recevoir”

Transcript of GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement...

Page 1: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

GGUUIIDDEE DDEESS HHEEBBEERRGGEEMMEENNTTSS

TTOOUURRIISSTTIIQQUUEESS

“La force d’un réseau, un art de recevoir”

Page 2: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

2

SOMMAIRE

Introduction 3

Le tourisme … et ses formes 4

Les principaux types d’hébergements 5-9

Environnement et tourisme 10-14

Fiche technique N°1 : les étapes de la création 15

La classification 16

Les labels 17

Fiche technique N°2 : la marque Qualité Tourisme™ 18

Fiche technique N°3 : le label Qualité Sud de France 19

Fiche technique N°4 : le label Qualité Hérault 20

Fiche technique N°5 : Accueil Paysan 21

Fiche technique N°6 : Bienvenue à la Ferme 22

Fiche technique N°7 : Camping Qualité 23

Fiche technique N°8 : Clévacances 24

Fiche technique N°9 : Fleurs de Soleil 25

Fiche technique N°10 : Gîtes de France et Tourisme Vert® 26-27

Fiche technique N°11 : Logis 28

Fiche technique N°12 : Parc naturel régional du Haut Languedoc 29

Fiche technique N°13 : Rando accueil 30

Fiche technique N°14 : Sites et Paysages de France 31

Fiche technique N°15 : Clef Verte 32

Fiche technique N°16 : Tourisme et Handicap 33-35

Fiche technique N°17 : Un projet ? Quels financements ? 36-41

Les aides départementales 37-41

Hôtellerie indépendante labellisée 37

Chambre d’hôtes labellisée 38

Meublés/ gîtes labellisés 39

Gîtes d’étape et de séjour labellisés 39

Camping et PRL labellisés 40

Camping à la ferme et aires naturelles de camping labellisés 40

Aires de camping-cars 41

Les aides européennes 42

Carnet d’adresses utiles 43-46

Page 3: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

3

INTRODUCTION

Le tourisme rural bénéficie d’une véritable attractivité liée aux valeurs d’authenticité et de terroir. Cependant, l’offre touristique reste encore déficitaire malgré un potentiel de développement de qualité notamment quant aux équipements d’hébergements. Elle doit continuellement s’adapter aux attentes d’une clientèle de plus en plus exigeante. La réhabilitation et sa valorisation du patrimoine bâti et la présence du patrimoine naturel œuvrent sans contexte pour construire une identité territoriale.

Le guide est un outil d’aide à la réflexion et à la prise de décision si vous projetez de réaliser ou rénover un hébergement touristique.

Il donne des clés de compréhension sur les formes que revêtent les enjeux touristiques liés à l’hébergement mais également, il offre des fiches techniques et pratiques qui complètent largement l’éventail de l’offre touristique en devenir.

Page 4: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

4

LE TOURISME … ET SES FORMES

Le tourisme rural : « … tourisme d’échelle locale, il est d’initiative et de gestion locale, il vise des retombées locales, il

valorise les ressources naturelles, les paysages, les patrimoines et la culture locale ». Henri Grolleau (1993).

Le tourisme rural (appelé aussi tourisme vert ou tourisme à la campagne), situé comme son nom l’indique en milieu rural est voulu et maîtrisé par les gens du pays. Il favorise les rencontres et le partage. Il permet la découverte de la richesse d’un territoire (ses paysages, son patrimoine, ses habitants…).

Le terme d’agritourisme concerne les activités d’accueil, d’hébergement, de restauration et de loisirs sur une exploitation agricole.

Dans le tourisme rural, d’autres expressions sont également employées en référence aux valeurs ou pratiques plutôt qu’à l’espace en lui-même.

Le tourisme de nature : englobe toutes les activités dont la pratique exige un cadre naturel. Pour certains, le tourisme de nature est une pratique touristique plus qualitative (le touriste n’est plus un consommateur d’espace mais un acteur respectueux de l’espace qui l’accueille), on rejoint ainsi la notion d’écotourisme.

Le tourisme doux : se démarque des formes artificielles et impersonnelles du tourisme de masse

Le tourisme durable : se veut de respecter à long terme « les ressources naturelles, culturelles et sociales, tout en répondant aux besoins locaux Il contribue de manière positive et équitable au développement économique et à l’épanouissement des individus qui vivent, travaillent ou séjournent dans les territoires ».

Le projet du Pays : l’Itinérance douce Le Pays Haut Languedoc et Vignobles a choisi d’adosser le programme Leader à un axe particulier de sa stratégie de développement touristique : l’itinérance douce ou le développement d’itinéraires touristiques de découvertes patrimoniale, à pied, en VTT, à cheval : Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial, environnemental, jalonnés par des prestations de tourisme : hébergements, restauration, activités de loisirs…

Le tourisme itinérant : permet sous forme de courts séjours la pratique d’activité de pleine nature.

L’itinérance « en traversée » : Déplacement d’un point à un autre sur plusieurs jours. Elle permet de progresser sur un tracé identifié, signalé, ouvrant sur l’esprit d’aventure… sans risque de se perdre (chemin de St Jacques, Voie verte, GR...).

L’itinérance « en étoile » : Déplacement sur un seul et même territoire à partir d’un ou plusieurs points d’hébergement. La volonté de découvrir « en profondeur » est plus forte. Le choix des haltes est déterminé en fonction des activités (activités sportives, routes des vins…).

Le tourisme itinérant présente trois qualités principales : - L’allongement de la saison touristique (avant et après saison) ; - Le développement des territoires en renforçant leur lisibilité ; - La demande grandissante des clientèles citadines et étrangères.

Ces clientèles pratiquant le tourisme itinérant ont cependant des attentes : - Des offres de qualité (accueil, hébergement, repas, itinéraire, sentiers balisés) - Une large palette d’activités diversifiées (randonnées pédestres et équestres, VTT, canoë) et/ou des activités « extra itinérantes » (accrobranche, canyonning) - Le transport des bagages - La possibilité d’utiliser divers modes de transports (transports en commun, prise en charge à la gare, à l’aéroport).

Page 5: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

5

LES PRINCIPAUX TYPES D’HEBERGEMENTS

La définition d’un hébergement touristique pour l’INSEE est la suivante : « On entend par

hébergement touristique toute installation qui, régulièrement ou occasionnellement, pourvoit à

l’hébergement de touristes comme les hôtels, campings, hébergement en meublés de courte durée,

résidences de tourisme, centres de villégiatures, centres de vacances pour enfants et adolescents,

auberges de jeunesse et refuges… ».

L’hébergement touristique est un lieu de séjour ou de villégiature qui fait l’objet d’une location temporaire. Il se présente sous différentes formes : maison, appartement, chambre dans une maison, place dans un refuge ou simple terrain avec accès à des équipements. L’hébergement est parfois assorti à d’autres prestations : la fourniture du petit-déjeuner, du linge de maison, activités de pleine nature et fait l’objet de classification particulière. Cette classification permet de rendre compte de la qualité et du confort de chaque hébergement.

Toute personne physique peut créer un hébergement touristique.

Meublé de tourisme :

C’est le principal hébergement développé en France. Il répond aux conditions minimales de confort et d’habilitation fixées par le décret n°87-149 du 6 mars 1987.

C’est un logement de vacances : classé meublé de tourisme, dans une maison situé en espace rural, dans un bourg ou à l’extérieur. Destiné à accueillir des familles au week-end ou à la semaine, celles-ci doivent trouver sur place l’équipement nécessaire permettant de vivre en autonomie durant leur séjour.

Les nouvelles normes de classement fixent 5 catégories et effectue un contrôle basé sur un référentiel de 112 critères de contrôle répartis en 3 grands chapitres :

- « Équipements et aménagements »

- « Services aux clients »

- « Accessibilité et développement durable ».

La classification se fait par un système de points, chaque critère (obligatoire et/ ou optionnel) ayant un nombre de points affectés.

Afin d’être classé dans une catégorie donnée, le meublé doit obtenir un certain nombre de points obligatoires et un nombre de points à la carte. Cette combinaison est conçue pour permettre la prise en compte de l’identité de chaque meublé et de son positionnement commercial.

La procédure de classement : il faut que le propriétaire commande une visite de contrôle à sa charge au cabinet de son choix accrédité par Atout France. Il effectue ensuite sa demande de classement en préfecture qui prend in fine l’arrêté de classement.

Un nouveau classement a été mis en place en 2011. Tous meublés existants qui sont sur l’ancienne classification ont jusqu’au 23 juillet 2012 pour être aux normes (consulter la page 11).

Les meublés ont jusqu’au 23 juillet 2012 pour demander les nouvelles étoiles, date limité de validité des étoiles attribuées avant l’entrée en vigueur du nouveau dispositif de classement des meublés de tourisme.

Gîte rural :

Ce type d’hébergement est un meublé et est classé en épis de 1 à 5 par le label Gites de France et Tourisme Vert. Ce classement est effectué en fonction de son environnement extérieur, de la qualité du gros œuvre et de l’aménagement intérieurs. Le propriétaire, par son accueil chaleureux et sa

Page 6: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

6

disponibilité, contribuera au bon déroulement du séjour de ses vacanciers. Cette location saisonnière est occupée au maximum 6 mois et obligatoirement disponible au moins 3 mois de l’année.

Certains gîtes ruraux peuvent faire l’objet d’une appellation spécifique et parfois même d’une promotion au niveau national, s’ils remplissent toutes les conditions d’agrément communes aux gîtes ruraux mais dont la localisation ou l’aménagement détermine une promotion spécifique au niveau national : Gîte de neige, gîte accessible aux personnes handicapées, gîte de charme, gîte de pêche,

gîte équestre, gîte en vignoble, gîte Panda, Ecogîte.

Gîte d’étape :

Un gîte d’étape c’est un gîte de groupe (de 12 à 50 personnes) conçu pour l’accueil de passage de randonneurs (pédestre, cycliste, équestre et autres) à la nuitée, imposant la présence du gestionnaire sur place.

L’implantation d’un gîte d’étape requiert préalablement la collaboration et l’agrément des associations spécialisées ou organismes agrées au sein du département en matière de randonnées.

Il doit se situer sur un itinéraire de randonnée (sentier de grande randonnée ou Tour de Pays). Il est situé à proximité immédiate d’un itinéraire de randonnée et à distance convenable des gîtes d’étape les plus proches. L’intervalle entre deux gîtes doit être de 15 à 25 Km pour les pédestres et de 30 à 50

Km pour les équestres. Un gîte d’étape est ERP(5) de 5ème catégorie et nécessite de ce fait l’autorisation d’ouverture des services de sécurité du département. Il doit au minimum comporter une pièce de séjour, un coin cuisine à la disposition des hôtes, des chambres ou dortoirs et des sanitaires privatifs aux unités de couchage ou collectifs.

Source : Arrêté du 1er

avril 1997 instituant la répartition catégorielle des meublés de tourisme et gîtes de France

(5) ERP : Etablissement Recevant du Public : « tous bâtiments, locaux et enceintes dans lesquels des personnes sont admises, soit librement, soit moyennant une rétribution ou une participation quelconque ». Art. R123.2 du code de la construction et de l’habitation.

Gîte de séjour :

C’est un gîte qui privilégie l’accueil en séjours, imposant la présence du propriétaire ou gestionnaire à proximité.

Des activités complémentaires (sportives, culturelles…) doivent être proposées par l’équipe d’accueil, soit par des organismes extérieurs (BE obligatoire pour les activités sportives).

Source : arrêté du 1er

avril 1997 instituant la répartition catégorielle des meublés du tourisme et gîte de France.

Un gîte peut être à la fois gîte de séjour et gîté d’étape (classé de 1 à 3 épis pour Gîte de France). Dans tous les cas, ces gîtes de groupes sont équipés d’espace de vie, de couchage en dortoirs (à partir de 5 personnes et 8 pour les créations) ou en chambres (2 à 4 personnes) avec une literie confortable (les draps peuvent être parfois fournis), des sanitaires collectifs ou privatifs en nombre suffisant et de qualité (équipement sanitaire minimum : 1 lavabo pour 3 personnes, 1 douche pour 10 personnes, 1 wc pour 10 personnes).

Plusieurs formules peuvent être proposées :

• Gîtes en gestion libre (utilisation de la cuisine par le groupe)

• Gîte en demi-pension ou pension complète (le propriétaire propose alors la

restauration sur place. Il s’agit bien souvent d’un menu choisi à l’avance et

identique pour tous les hôtes. Source : www.gites-informations.fr et FNCDT par ODIT France

Page 7: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

7

Chambre d’hôtes :

Ce type d’hébergement concerne la location à des fins touristiques, de chambres par des particuliers. La chambre d’hôte meublée est proposée à une clientèle de passage qui effectue un séjour caractérisé par une location à la nuitée, à la semaine ou au mois.

Depuis le décret d’application n°2007-1173 du 3 août 2007, le nombre de chambre de cette activité est limitée à 5 chambres soit un accueil possible maximal de 15 personnes et doit obligatoirement être déclaré en mairie.

Afin d’être considéré comme « chambre d’hôte », le logement doit remplir certaines conditions, par exemple:

• La location est assortie de prestation comprenant obligatoirement la fourniture du petit-déjeuner, du linge de maison et d’un accueil assuré par l’habitant

• La surface minimum est de 12m2 hors sanitaire (en l’absence de sanitaire privés à la chambre, celle-ci doit être équipée au minimum d’un lavabo et d’un accès sur un même niveau à une salle d’eau ou une salle de bains et wc à l’usage exclusif des hôtes. Il est vivement recommandé, quelque soit le niveau de classement espéré, d’aménager les chambres avec des sanitaires complets privatifs (wc et salle de bains séparé).

• Etre situé chez l’habitant (même corps de bâtiment ou bâtiment annexe).

Les chambres d’hôtes font l’objet d’un classement en fonction du label (épis ou clés de 1 à 5) et peuvent également proposer des séjours à thème en fonction de l’aménagement, des activités et de la localisation (Bacchus, pêche, affaire, environnement, insolite, thermalisme et bien-être pour Clévacances et charme, œnologie, pêche, gourmet, campagne, bien-être, insolite… pour Gîtes de France).

Table d’hôtes :

La table d’hôte n’est pas un restaurant mais constitue un complément d’activité. Les repas sont préparés par les soins du propriétaire et servis à la table familiale sur proposition ou réservation uniquement aux occupants des chambres. Les menus sont composés de produits régionaux (les ingrédients ou produits surgelés sont proscrits, arrêté du 9 juillet 1995).

La table d’hôte n’est pas un restaurant :

• Constituer un complément de l’activité d’hébergement

• Proposer un seul menu et une cuisine de qualité composée d’ingrédients du

terroir (ne pas servir d’ingrédients ou de produits surgelés, arrêté du 9 mai 1995)

• Servir le repas à la table familiale

• Offrir une capacité d’accueil limité à celle de l’hébergement.

L’exploitant d’une table d’hôte doit être muni d’une licence (deux catégories possibles) :

• La petite licence restaurant permet de servir à l’occasion des principaux repas et comme accessoires de la nourriture des boissons de 1er et 2ème groupes (boissons sans alcools et boissons fermentées comme la bière, le vin, le cidre…)

• La grande licence restaurant permettant le service des boissons de 3ème, 4ème et 5ème groupe (apéritifs, vins, liqueurs, rhum…).

Ces licences sont délivrées par la recette locale des impôts (pour tous renseignements Direction Départementales de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes de l’Hérault).

Hôtellerie de plein-air :

Page 8: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

8

Les terrains aménagés et équipés de camping sont destinés à l’accueil de tentes, caravanes et résidences mobiles de loisirs et d’habitations légères de loisirs. Ils font l’objet d’une exploitation permanente ou saisonnière et accueillent une clientèle qui n’y élit pas domicile. Ils doivent disposer d’un règlement intérieur conforme à un modèle arrêté par le ministre chargé du tourisme.

Les terrains de campings ont une classification (Art. D. 332-1-1 du code du tourisme) : - Tourisme - Loisirs - Saisonnier - Aires naturelles - Camping à la ferme

Sur exploitations agricoles:

• « aire naturelle » Le camping est implanté dans les espaces naturels notamment agricoles avec un respect de la végétation existante et de l’environnement naturel. Sa capacité d’accueil ne peut excéder 25 emplacements et sa surface un hectare, les caravanes ne sont pas acceptées et la période d’exploitation ne peut dépasser 6 mois par an.

• « Camping à la ferme » : se trouve sur une exploitation agricole excepté en cas de règlementation particulière. Une simple déclaration à la mairie suffit pour ouvrir un terrain de camping. La capacité maximum est de 20 personnes pour 6 emplacements de 200m2 minimum par famille. L’équipement sanitaire mis à disposition peut se limiter à deux lavabos (dont au moins 1 avec une glace, tablette et prise électrique), une douche chaude, un bac à laver la vaisselle, un bac à laver le linge, un wc (2 sont néanmoins recommandés). Les branchements électriques sont sur la moitié des emplacements, un point d’eau potable est obligatoire ainsi que deux poubelles à couvercles de 75L et un étendoir aménagé.

Aires de stationnement pour les camping-cars dans les campings : l’exploitant à la faculté de créer une aire se stationnement pour les camping-cars située à l’entrée du terrain de camping et comprise dans l’unité foncière ayant fait l’objet d’une autorisation d’aménager. Au-delà d’un nombre de places de stationnement excédant 10 % des emplacements autorisés, cette création nécessite une modification de l’arrêté de classement. L’aire de stationnement pour les camping-cars est destinée à une location limitée à une nuitée, le cas échéant renouvelable.

Hébergement insolite : Il est situé dans un environnement extérieur privilégié, et selon les formules proposées, son mode de fonctionnement s’apparente soit au régime des gîtes, soit à celui des chambres d’hôtes, soit à celui des campings. Le propriétaire assure lui-même l’accueil. Les types d’hébergements que l’on rencontre dans cette catégorie sont :

- les cabanes dans les arbres ; - les yourtes ; - les tipis ; - les roulottes ; - les péniches.

Page 9: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

9

Hébergements collectifs Résidence de tourisme : C’est un établissement commercial d’hébergement classé composé de chambres et/ou d’appartements meublés disposés en unité collectives ou pavillonnaires. La résidence est dotée d’un minimum d’équipements et de services communs. Son ouverture est permanente ou saisonnière.

Hôtel de tourisme : C’est un établissement commercial d’hébergement classé composé de chambres ou d’appartements meublés disposés en location. L’hôtel peut comporter un service de restauration. Son ouverture est permanente ou saisonnière (si l’ouverture n’excède pas 9 mois/an en une ou plusieurs périodes).

Le village de vacances : C’est un ensemble d’hébergements (individuel ou collectif) de nature variée (appartements, meublés, chambre, emplacement de camping) destiné à assurer des séjours de vacances et de loisirs. Le prix forfaitaire comporte la fourniture de repas (restaurant) ou de cuisine individuelle par logement (avec ou sans distribution de plats cuisinés) et l’usage d’équipements collectifs permettant des activités de loisirs sportifs et culturels. Le village vacances est classé en catégorie « confort » et en catégorie « grand confort » et fait l’objet d’un double agrément :

- Agrément village de vacances délivré par le Secrétaire d’Etat au tourisme - Agrément tourisme social délivré par le Ministère des affaires Sociales.

Le classement est effectué après audit du groupe Atout France et arrêté du Préfet.

Page 10: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

10

ENVIRONNEMENT ET TOURISME AMENAGEMENT D’HABITATIONS RESPECTUEUSES DE L’ENVIRONNEMENT

En tant qu’hébergeur touristique, vous avez le souci permanent d’apporter le plus grand confort à votre clientèle. Cet objectif indispensable de qualité a un coût financier et environnemental non négligeable, notamment dû à la consommation d’énergie qu’il engendre. Des procédés et des actions simples permettent de faire des économies d’énergie et donc de réduire vos factures, tout en améliorant votre image et le confort des hébergements. Ainsi, vous participez pleinement à la préservation de l’environnement et à la lutte contre le réchauffement climatique.

Réduire ses consommations : la première préoccupation !!!

Une démarche logique visant à réduire l’impact environnemental des logements touristiques commence par la sensibilisation des utilisateurs à un comportement raisonnable et sobre, à la maîtrise des consommations, et à l’utilisation rationnelle de l’énergie et de l’eau. En tant qu’hébergeur touristique, vous devez vous montrer exemplaire, en appliquant les quelques conseils donnés, ci-dessous, puis inviter, sensibiliser et donner les moyens à vos clients d’en faire de même. Voilà quelques petits conseils simples pour de grands résultats : Pour réduire les consommations d’eau.

• Ne pas laisser couler inutilement les robinets (brossage des dents, rasage …).

• Faire la vaisselle avec des bacs (lavage et rinçage).

• Préférer prendre une douche plutôt qu’un bain.

• Permettre l’utilisation de toilettes sèches.

• Ne pas rester des heures sous la douche juste pour le plaisir.

• Utiliser correctement la chasse d’eau à double commande.

• Surveiller la facture d’eau, détecter et réparer les fuites éventuelles.

• Utiliser lave vaisselle et lave linge en pleine charge (ou touche demi-charge). Pour réduire les consommations d’énergie.

• Ne pas laisser les appareils électriques en veille.

• Eteindre systématiquement la lumière quand on sort d’une pièce.

• Ne pas allumer la lumière quand la lumière naturelle extérieure est suffisante.

• Dégivrer régulièrement son congélateur.

• Préférer mettre un pull plutôt que d’augmenter le chauffage.

• Moduler le niveau de chauffage en fonction des pièces (à vivre ou chambre).

• Utiliser le lave vaisselle et le lave linge en pleine charge et choisir un programme court et/ou économique (basse température).

D’autres gestes pour réduire son impact sur l’environnement.

• Trier les déchets en respectant les consignes de tri.

• Utiliser un composteur pour recycler les déchets organiques.

• Choisir des produits avec le moins d’emballage possible (produits frais).

• Boire de préférence l’eau du robinet de très bonne qualité.

• Se déplacer à la déchetterie si nécessaire (peinture, huile, pile, encombrants).

• Rapporter les médicaments inutilisés ou périmés à la pharmacie.

• Utiliser des lessives écologiques et sans phosphates.

• Respecter les doses indiquées sur les emballages des produits ménagers.

• Utiliser de préférence du papier recyclé (cartes de visite, prospectus, …).

• Privilégier les courriers électroniques au papier.

• N’imprimer que si nécessaire et si possible utiliser du papier brouillon.

Page 11: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

11

• Privilégier l’utilisation des transports en commun (train, bus) et le covoiturage.

• Utiliser les transports doux (vélo, roller, trottinettes, marche à pied).

• Adopter une conduite souple et raisonnable (respect des limitations de vitesse).

• Faire contrôler régulièrement sa voiture (pot d’échappement, filtre à air).

• Arroser le jardin le soir ou tôt le matin pour éviter l’évaporation.

• Eviter l’arrosage des pelouses (pas indispensable).

• Utiliser des systèmes d’arrosage économes (goutte à goutte, microporeux).

• Utiliser de la paille, des copeaux de bois pour conserver l’humidité.

• Ne pas utiliser d’engrais ou de pesticide chimiques.

• Utiliser une remorque plutôt qu’un coffre de toit.

• Respecter la faune et la flore lors des balades.

• Ne pas jeter ses déchets dans la nature ou sur la plage.

• Respecter les règlements des espaces naturels protégés.

• Ne pas sortir des sentiers et chemins balisés.

• Acheter des produits locaux et issus de l’agriculture biologique.

• Cultiver un potager.

Bâtiments performants et efficacité énergétique

Après avoir réduit au maximum les consommations d’énergie et d’eau grâce à des comportements et des gestes simples et responsables, le but est de continuer dans ce sens par l’utilisation d’appareils, de matériels et de matériaux efficaces permettant de consommer le moins d’énergie possible pour répondre à un besoin. Tous les conseils donnés, ci-dessous, sont aujourd’hui réalisables car tous les produits sont disponibles sur le marché ainsi que les professionnels qualifiés pour les mettre en œuvre. L’isolation.

Un hébergement confortable est un bâtiment où la température intérieure fluctue le moins possible, reste constante, le plus proche des conditions de confort, et ce, malgré les variations météorologiques extérieures. Le rôle primordial de l’isolation thermique est de gérer le passage des flux à travers les parois d’un bâtiment de l’intérieur vers l’extérieur et inversement : rayonnement solaire, chaleur, air, eau et vapeur d’eau. Les différents types d’isolants :

• Les isolants synthétiques (polystyrène, polyuréthane …).

• Les isolants minéraux (laines minérales, vermiculite, pierre ponce …).

• Les isolants végétaux naturels et écologiques (fibre de bois, chanvre, paille …).

• Les isolants issus du recyclage (ouate de cellulose).

• Les isolants d’origine animale (laine de mouton). Tous ont des performances et un impact sur l’environnement plus ou moins importants. Le choix de l’isolation dépend donc de votre politique environnementale et ne doit en aucun cas être négligé, car elle est primordiale. Une bonne isolation doit permettre de :

•••• Limiter au maximum les déperditions thermiques.

•••• Assurer l’étanchéité des parois à l’air sans négliger la ventilation.

•••• Composer avec l’inertie (confort d’été).

•••• Prévenir les problèmes d’humidité, d’intrusion des insectes et des rongeurs, de comportement au feu et de salubrité de l’air.

•••• Avoir un impact limité sur l’environnement (origine du matériau, recyclage, éco-isolants) avec des nouveaux matériaux écologiques (ouate de cellulose, liège, chanvre, laine de mouton).

Page 12: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

12

Vous pouvez donc envisager l’isolation des combles (perdus ou non), des murs (de préférence par l’extérieur pour limiter les ponts thermique et les surchauffe d’été) ou des planchers. En plus du gain en confort de l’hébergement, vous pourrez opter pour un système de chauffage adapté moins puissant et donc moins onéreux à l’achat et à l’utilisation. Une attention toute particulière doit aussi être portée sur les menuiseries (portes et fenêtre). Par exemple, la mise en place de fenêtre double ou triple vitrage à isolation renforcée peut s’avérer être un moyen efficace de réduire sa facture d’énergie.

Conception et organisation du bâtiment.

Préférez un logement compact, orienté plein sud et sur la base des principes de l’habitat bioclimatique, privilégiant les apports gratuits de chaleur par le soleil (pièces de vie au sud et pièces de service au nord) et des vitrages bien répartis : Sud : 50%, Est : 20%, Ouest : 20%, Nord : 10%. Pour éviter les surchauffes en été, créez des avancées de toiture, stores, treilles, pergolas, végétation et aérez votre hébergement la nuit.

Matériaux de construction.

De plus en plus de choix s’offrent à vous : béton, brique, brique monomur (isolation répartie), ossature bois ou encore bottes de paille avec structure bois. Préférer les matériaux et peintures plus respectueux de l’environnement et de la qualité de l’air intérieur. Etudier toujours la possibilité de construire des logements (ou extension) en bois car c’est matériau écologique, naturel, renouvelable, thermiquement performant et qui offre une multitude de possibilités en terme d’architecture. Les maisons en bois sont saines et confortables et donc parfaitement adaptés pour des hébergements touristiques.

Le chauffage et l’eau chaude sanitaire.

• Installer un système de régulation de chauffage (thermostats, sonde …).

• Installer une programmation (température en fonction de l’occupation).

• Isoler, quand cela est possible, les canalisations d’eau chaude.

• Installer des chaudières performantes (condensation, basse température).

• Installer des systèmes de chauffage utilisant des énergies renouvelables. L’électricité.

• Installer des lampes basse consommation dans les pièces de vie.

Page 13: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

13

• Equiper les hébergements d’appareils performants et très peu consommateurs d’énergie (classe énergétique A, A+, A++).

• Installer des détecteurs de présence et des minuteries pour l’éclairage des zones de circulation et des locaux communs ou peu fréquentés.

L’eau.

• Installer des réducteurs de débits d’eau sur tous les robinets et les douches. Ces dispositifs sont très simples à trouver dans de nombreux commerces et représentent un faible investissement pour un résultat surprenant.

• Installer un système de récupération des eaux de pluies pour une utilisation dans les hébergements (chasse d’eau par exemple).

Les énergies renouvelables : la cerise sur le gâteau !!!

Alors que les consommations d’énergie et d’eau ont été réduites au maximum - vous avez été sobre puis efficace - vous pouvez maintenant faire le choix d’équiper vos hébergements de systèmes permettant d’utiliser les énergies renouvelables. Là aussi de nombreuses solutions techniques existent dans tous les domaines d’application et des professionnels compétents. Ces énergies sont naturelles, illimités et inépuisables, non polluantes, sans nuisances et économiques : elles sont l’avenir !

Le solaire.

Il permet la production de deux types d’énergie :

• De la chaleur pour la production d’eau chaude sanitaire et de chauffage : c’est le solaire thermique (chauffe solaire individuel ou système solaire combiné).

• De l’électricité pour le raccordement au réseau et la vente totale ou partielle de la production : c’est le solaire photovoltaïque raccordé réseau.

• De l’électricité pour l’alimentation d’un bâtiment non raccordé au réseau public : c’est le solaire photovoltaïque en site isolé.

Le vent.

Il permet la production d’énergie électrique grâce à une éolienne. L’énergie produite est utilisée directement par l’installation à laquelle l’éolienne est raccordée (pas de raccordement au réseau public et de vente comme pour le photovoltaïque).

La biomasse.

L’ensemble des végétaux constitue la biomasse, le bois étant la plus utilisée. Il permet la production de chaleur pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire grâce à des chaudières ou des poêles (bûches, plaquettes, granulés …).

L’eau.

La force de l’eau permet la production d’électricité grâce à des centrales hydroélectriques dont la taille est adaptée à l’usage et au cours d’eau utilisable sur le site à équiper.

Page 14: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

14

La chaleur du sous-sol et de l’air. Une pompe à chaleur prélève de la chaleur du sol, de l’air ou de l’eau d’une nappe et l’utilise pour le chauffage du logement. On distingue deux types de pompes à chaleur selon la source :

• Dans l’air, la chaleur est captée grâce à une pompe aérothermique.

• Dans le sous-sol par capteurs horizontaux ou verticaux (ou sur eau de nappe), la chaleur est captée grâce à une pompe géothermique.

Des hébergements touristiques valorisés

En plus des économies importantes à moyen et long terme que vous réaliserez en suivant ces quelques conseils, votre politique de développement durable, vous permettra de parfaire très positivement l’image qu’aura la clientèle de vos prestations. Cette politique vous permettra aussi de communiquer, de sensibiliser, d’informer vos clients sur les thèmes des économies d’énergie, de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables et ils vous en seront, normalement, très reconnaissants.

N’oubliez pas que « le développement durable est l’affaire de chacun » !!!

Pour en savoir plus

Espace Info Energie Votre conseiller Info Energie Pays Haut-Languedoc et Vignobles Vincent Hervier Ecoparc Phoros Tel : 04 67 95 72 21

Route de Saint Pons Port : 06 07 01 07 11

34600 BEDARIEUX [email protected] www.payshlv.com

Page 15: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

15

LES ETAPES DE LA CREATION Vous avez un projet de création, réhabilitation d’hébergement touristique. Gros investissements (hôtel, camping, villages de gîtes…) : Pour vous accompagner dans la réalisation de votre projet, le Pays suggère de constituer un groupe de techniciens (Hérault Tourisme, Conseil Général, CAUE, Pays et porteur de projet…). En fonction de l’importance du projet, une expertise peut être proposée par Hérault Tourisme et réalisée par Atout France. Il faudra prévoir également l’accompagnement d’un maître d’œuvre pour assoir le projet, afin de déterminer les phasages de la réalisation ainsi que définir le coût global. Le travail nécessaire permet de clarifier le projet, d’apporter les correctifs, de repenser quelquefois les aménagements. Une fois ce préalable engagé, le montage juridique, technique, administratif et financier du dossier peut commencer. Les pièces principales constitutives du dossier :

• Notice explicative du projet (présentation du projet, intérêt économique, fréquentation attendue, cohérence avec la zone touristique concernée, emplois créés ou maintenus…) ;

• Etude de marché ;

• Statuts (collectivité publique, association, entreprise, individuel) ;

• Devis estimatifs détaillés et montant total des travaux HT ;

• Plan de financement prévisionnel ;

• Permis de construire (si nécessaire) ;

• Plans (si conseil d’un architecte prévu, certificat à fournir) ;

• Titre de propriété ;

• Compte d’exploitation prévisionnel ;

• Demande de label.

Projet individuel (gîte, chambres d’hôtes…) : Un technicien du tourisme du Pays Haut Languedoc et Vignobles est à votre écoute pour toutes informations, conseils, montage de votre dossier et reste votre interlocuteur jusqu’à la concrétisation de votre projet. Pour obtenir des subventions : l’adhésion à un label est obligatoire (voir les conditions d’éligibilité sur les tableaux de financement du Conseil Général pages 38 à 40). Tourisme et Handicap, Clef verte, écogîte, plans d’architecte permettent d’obtenir des aides plus élevées. Avant tout démarrage de travaux, il est conseillé de connaître les normes actuelles et de suivre le cahier des charges du label qui vous convient le mieux. Une visite sur le terrain du technicien du label choisi pour une expertise conseil et sur la faisabilité de votre projet est nécessaire. Le Pays Haut Languedoc et Vignobles peut monter votre dossier et le fait parvenir au Conseil Général de l’Hérault qui l’étudie lors de commissions (tous les deux mois environs). Le dossier est transmis en parallèle à l’Europe (FEADER 33) qui n’octroie des subventions qu’après validation du Conseil Général. Les travaux ne peuvent être entrepris avant la validation de celui-ci. Les pièces principales constitutives du dossier :

• Notice explicative du projet (présentation du projet, intérêt économique, fréquentation attendue, cohérence avec la zone touristique concernée, emplois créés ou maintenus…) ;

• Etude de marché ;

• Statuts (collectivité publique, association, entreprise, individuel) ;

• Devis estimatifs détaillés et montant total des travaux HT ;

• Plan de financement prévisionnel ;

• Permis de construire (si nécessaire) ;

• Plans (si conseil d’un architecte prévu, certificat à fournir) ;

• Titre de propriété ;

• Compte d’exploitation prévisionnel ;

• Demande de label.

FICHE TECHNIQUE N°1

Page 16: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

16

LA CLASSIFICATION

Pour exploiter un hébergement touristique, vous devez au préalable effectuer une demande de classement afin d’être en conformité avec la nouvelle règlementation (Réforme introduite par la loi du

22 juillet 2009 de développement et de modernisation des services touristiques et l’ensemble des dispositions

règlementaires prises pour son application).

Le 23 juillet 2012, les anciens classements deviendront caducs (toute référence aux étoiles acquises

antérieurement au 27 décembre 2009 pour les hôtels de tourisme et 1er

juillet 2010 pour les autres hébergements, devra

être retirée).

Ce nouveau classement concerne les hôtels, les campings, les parcs résidentiels de loisirs, les résidences de tourisme, les villages de vacances, les meublés de tourisme et les villages résidentiels de tourisme. La réforme concerne à la fois les nouvelles normes de classement et la procédure pour obtenir les étoiles.

Les principes : o le classement volontaire valable 5 ans est délivré par le préfet de Département o les visites d’inspections effectuées par un cabinet de contrôle sont accréditées par le

COFRAC o un nouveau classement de 1 à 5 �pour tous les hébergements (à l’exception des

villages résidentiels de tourisme) o un nouveau tableau de classement fonctionnant selon un système à points avec des

critères obligatoires et « à la carte » o une publication des établissements classés sur le site internet d’Atout France

Les étapes du classement :

QUI ? QUOI ? DELAIS

REGLEMENTAIRES

Exploitant ou propriétaire d’un hébergement

Commande de la visite de contrôle auprès de l’organisme de son choix et lui remet le prédiagnostic (1)

Organisme de contrôle accrédité(2)

Réalise la visite de contrôle(3) et remet à l’exploitant ou au propriétaire de l’hébergement le rapport de contrôle(4)

Rapport de contrôle remis sous 15 jours

Exploitant ou propriétaire d’un hébergement

Adresse le dossier de demande de classement à la préfecture du département. Ce dossier comprend le formulaire de demande de classement et le rapport de contrôle complet

Préfecture Prend la décision de classement (arrêté de classement)

Sous 1 mois

ATOUT FRANCE Publie l’établissement classé après réception du dossier complet par la préfecture de département.

(1) A l’exception des propriétaires de meublé (2) Ou organisme réputé accrédité pour les meublés de tourisme (3) Pour la visite de contrôle en vue du classement est valable 3 mois (décret n°2009-1652 du 23 décembre

2009) (4) Le rapport de contrôle comprend la synthèse du rapport et la grille de contrôle tels qu’homologués par

arrêté du ministre.

Source : ATOUT France « le nouveau classement des hébergements touristiques marchands ». www.classementatout-france.fr

Page 17: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

17

LES LABELS

Face à la multiplication des labels et des marques, il est devenu difficile de faire son choix en tant que consommateur mais aussi en tant que professionnel.

Il faut savoir que ces labels sont basés sur des référentiels de qualité comportant de nombreux critères et sont de plus en plus reconnus par les institutions telles que les Conseils Généraux, les Comité Départementaux de Tourisme… car ils permettent un suivi de la qualité de l’offre touristique.

D’un point de vue communication, les clientèles sont de plus en plus sensibles à ces démarches en particulier les étrangers. Un label ou une marque peut permettre à un hébergement touristique de se démarquer et viser une clientèle choisie.

Certains labels sont plus contraignants que d’autres et des contreparties comme la gestion de la structure via une centrale de réservation peuvent être obligatoire si vous obtenez des subventions du Conseil Général. La charte qualité à laquelle vous pouvez adhérer est gérée par les professionnels du réseau qui vous conseilleront dans vos démarches. Les labels/ marques et types d’hébergements concernés :

- Fiche technique 2 : Qualité Tourisme : Hôtels, campings, villages de vacances, résidences de

tourisme, meublés, hébergements collectifs, chambres d’hôtes.

- Fiche technique 3 : Qualité Sud de France : Hôtels, campings, résidences de tourisme,

villages de vacances

- Fiche technique 4 : Qualité Hérault: Hôtels, campings, résidences hôtelières

- Fiche technique5 : Accueil Paysan : camping, aire naturelle, gîtes, chambres d’hôtes, relais

- Fiche technique 6 : Bienvenue à la ferme : camping, aire naturelle, gîtes, chambres d’hôtes,

relais

- Fiche technique 7 : Camping Qualité: campings et caravanning

- Fiche technique 8 : Clévacances : meublés de tourisme, chambres d’hôtes et hébergements

insolites.

- Fiche technique 9 : Fleurs de Soleil : chambres d’hôtes

- Fiche technique 10 : Gîtes de France : Gîtes ruraux, chambres d’hôtes, gîte d’étape, gîte de

séjour, camping à la ferme, aire naturelle de camping, gîtes ruraux à thème (panda, de pêche,

de cheval, séjour en vignobles, insolite…), éco-gîte.

- Fiche technique 11 : Logis : Hôtels

- Fiche technique 12 : Parc naturel régional du Haut Languedoc : meublés, gîtes et chambres

d’hôtes

- Fiche technique 13 : Rando Accueil : campings, chambres d’hôtes et maison d’hôtes, hôtels,

gîtes d’étape et de séjour, village de gîte, centre d’activité avec hébergement

- Fiche technique 14 : Sites et Paysages de France : campings et caravanning

- Fiche technique 15 : Clef Verte : Hôtels, résidences de tourisme, village de vacances,

camping, meublés et gîtes, chambres d’hôtes

- Fiche technique 16 : Tourisme et Handicap : Hôtels, résidences de vacances, campings,

meublés et gîtes, chambres d’hôtes, auberge de jeunesse

Page 18: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

18

La marque Qualité Tourisme™

Le plan Qualité Tourisme™ est une démarche de l’Etat permettant d’améliorer l’image et la qualité de l’offre touristique française au niveau international. Son objectif est de fédérer l’ensemble des démarches qualités existantes. Structures concernées :

- Hébergements (Hôtels, hôtels-restaurants, campings, village de vacances, résidences tourisme, meublés, chambres d’hôtes, hébergements collectifs) ;

- Restaurants ; - Café brasseries ; - Transports ; - Offices de tourisme. - Lieux de visites ; - Activités sportives et de loisirs ;

La démarche qualité s’adresse aux établissements conformes aux règles d’hygiène et de sécurité et respectant le classement règlementaire de la filière. Cette démarche entraine, le respect des engagements nationaux de qualité, un audit externe obligatoire et exige le traitement des réclamations clients. La charte qualité qui vous est proposé suppose que vous êtes engagé de plein gré dans une démarche qualité. Cette dernière est reconnue si les engagements nationaux sont respectés :

- Accueil ; - Compétences du personnel ; - Communication et information ; - Confort des lieux ; - Valorisation des ressources locales - Propreté et entretien des lieux.

Engagement : pas de durée d’engagement Réévaluation : audit indépendant tous les 3 ans Adhésion : l’attribution à la marque est gratuite Pour plus de renseignements : Délégation Régionale du Tourisme 04 30 63 63 66 www.qualite-tourisme.gouv.fr

FICHE TECHNIQUE N°2

Page 19: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

19

Le label QUALITE SUD DE FRANCE Le label permet d’identifier les professionnels du tourisme qui respectent une charte de qualité et le cahier des charges propre à chaque filière en remplissant les critères généraux

de qualité (Qualité Tourisme™) et en intégrant la valorisation d’éléments spécifiques de la

région. Le label couvre une large gamme de prestations touristiques :

• Hébergements (hôtellerie, résidences de tourisme, village de vacances, hôtellerie de plein air ;

• Restauration ;

• Bars et brasseries ;

• Lieux de visite ;

• OTSI ;

• Caveaux et points de vente de produits de pays (uniquement pour les

associations). Cette filière est spécifique à QSDF, il n’est donc pas possible d’adhérer à Qualité

Tourisme™).

Les engagements de QSDF sont :

• Accueil ;

• Accessibilité ;

• Langues étrangères ;

• Promotion.

• Valorisation de l’identité régionale ; • Environnement ;

Engagement : 1 an Réévaluation : le suivi est effectué par le relais exclusif de la démarche (suivi satisfaction clientèle) et audit de contrôle tous les 3 ans. Adhésion : 100€/an

1 Audit pour 3 labels : Les critères de Qualité Sud de France sont inclus dans le référentiel de Qualité Hérault qui est le relais exclusif sur le département. Un seul audit pour obtenir à la fois Qualité Hérault, Qualité Sud de France et Qualité Tourisme™).

Pour plus de renseignements : Hérault Tourisme, Christine Gallo-Cot 04 67 20 88 46 [email protected] www.qualite-sudfrance.com

FICHE TECHNIQUE N°3

Page 20: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

20

Le label QUALITE HERAULT Qualité Hérault est un label qui identifie les professionnels qui respectent une charte de qualité. Cette charte est déclinée au travers de cahiers des charges propres à chaque activité portant sur :

• La qualité de l’accueil ;

• la mise en valeur de l’identité du département de l’Hérault et de ses terroirs (produits, vins, cuisine, patrimoine, paysages et talents).

Le label couvre une large gamme de prestations :

• Hôtellerie ;

• Hôtellerie de plein air ;

• Restauration ;

• Artisanat gourmand ;

• Atelier d’art ;

• Ferme-auberge ;

• Vente de produits à la ferme ;

• Vente de produits de pays (boutique du terroir) ;

• Vente de vin au caveau ; • Activités de pleine nature ; • Sites touristiques à billetterie.

Les professionnels de cette démarche qualité s’engagent donc à : • Respecter l’environnement ;

• Proposer un cadre de vente et/ ou de consommation de qualité ;

• Réserver à leur clientèle un accueil de qualité ;

• Etre des ambassadeurs du réseau Qualité Hérault ;

• Etre des relais d’information touristique.

Engagement : 1 an Réévaluation : le label est renouvelé après visite et contrôle de l’établissement et appréciations de la clientèle. Adhésion : 100€/an pour un agrément, 150€/an pour deux agréments.

1 Audit pour 3 labels : Qualité Hérault est le relais exclusif de la démarche Qualité Sud de France dans le département. Un seul audit pour obtenir à la fois Qualité Hérault, Qualité Sud de France et Qualité Tourisme™).

Pour plus de renseignements : Hérault Tourisme, Christine Gallo-Cot 04 67 20 88 46 [email protected] www.qualite-herault.fr

FICHE TECHNIQUE N°4

Page 21: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

21

Accueil Paysan L’accueil paysan apparait comme partie intégrante de l’activité agricole. L’agriculteur proposant cet accueil est surtout désireux de faire connaître son métier et son environnement (rythme des saisons, connaissances faune et flore, contact avec les animaux…). Ce label couvre différentes prestations touristiques :

• L’hébergement adapté généralement à l’habitat local (camping, auberge, relais, gîte ou chambre) ;

• La restauration (table d’hôtes, auberge, casse-croûte) ;

• Les produits du terroir (vente de produits à la ferme) ;

• L’Accueil d’enfants (visite pédagogique, accueil social). Les producteurs intégrant cette démarche qualité s’engagent à signer une charte et à suivre un cahier des charges spécifique à la prestation touristique proposée. Les grandes lignes de cette charte sont :

• Proposer un accueil de qualité (échange, respect mutuel, accessibles à toutes les couches sociales) ;

• Faire découvrir leurs métiers, leur activité et leur environnement ;

• Etre facteur de développement local ;

• Garantir la qualité des produits (réseau) ;

• Proposer un confort adapté à l’habitat local.

Engagement : 1 an

Réévaluation : une visite de contrôle est effectuée de façon annuelle ou bi annuelle + un autocontrôle lors des journées de formation se réalisant de façon tournantes sur les fermes du département.

Adhésion : Période probatoire entre 20 et 50€, pour la 1er année cotisation nationale 100€ + 50€ (si vous proposez plusieurs activités), pour la 2ème année 100€ + 50€ (si vous proposez plusieurs activités) + un calcul à la proportionnelle selon les types d’activités proposés et capacité d’accueil

Pour plus de renseignements : Relais Régional Accueil Paysan 04 68 31 01 14 [email protected] www.accueil-paysan-languedoc-roussillon.com ou www.accueil-paysan.com

FICHE TECHNIQUE N°5

Page 22: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

22

Bienvenue à la ferme Ce label permet d’identifier les producteurs agricoles qui respectent une charte et le cahier des charges propre à chaque type de produits proposés en termes d’accueil, convivialité et authenticité.

Le réseau participe activement à la diversification des agriculteurs. L’objectif étant d’aider les exploitations agricoles à mettre en valeur leur bâti ainsi que les productions de l’exploitation.

Affilié à la labellisation « Gîtes de France » pour les hébergements, Bienvenue à la ferme propose différentes prestations :

• Hébergements (camping à la ferme, chambre d’hôte, gîte d’étape et/ou de séjour ;

• Gîte rural, ferme de séjour) ;

• Restauration (table d’hôte, auberge, casse-croûte, goûter à la ferme, traiteur) ;

• Produits du terroir (vente de produits à la ferme) ;

• Accueil thématique (visite/ découverte pédagogique, chasse, ferme équestre).

Les producteurs s’engagent à respecter l’éthique du label par :

• Une exigence de qualité (prestations, accueil, services et environnement soigné) ;

• Accueil personnalisé et professionnel (privilégier le tourisme d’échange et de proximité) ;

• Découvertes passionnantes (visite de l’exploitation et transparence sur les pratiques agricoles) ;

• Valorisation du patrimoine (préservation du patrimoine agricole/rural, agriculture durable et raisonnée) ;

• Cadre authentique (cadre architectural traditionnel).

Engagement : 1 an

Réévaluation : une visite de contrôle est effectuée tous les 2 à 3 ans

Adhésion : variables en fonction des activités mises en place par l’exploitant (de 75 à 125€/an) (cf. grilles de cotisation du label)

Pour plus de renseignements : Relais Départemental Bienvenue à la Ferme Virginie Lozano-Fernadez 04 67 20 88 57 [email protected] www.bienvenue-a-la-ferme.com

FICHE TECHNIQUE N°6

Page 23: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

23

Camping Qualité Le label a été créé par la Fédération Nationale d’Hôtellerie de Plein Air. En adhérant à Camping Qualité les professionnels se soumettent à une charte stricte et précise ainsi que des contrôles réguliers sur près de 600 critères. C’est donc l’unique charte de qualité nationale et officielle. L’agrément est attribué aux établissements classés (de 1 à 5 étoiles) proposant des :

• Emplacements

• Locations toutes équipées

Partout en France, les campings labellisés s’engagent à offrir : • Un accueil chaleureux ;

• Une propreté irréprochable ;

• Une information précise et vraie ;

• Un emplacement privatif soigné ;

• Un environnement valorisé et respecté.

Tous les adhérents de Camping qualité sont donc contrôlés régulièrement, afin de proposer les meilleurs services aux clientèles. Les contrôles vérifient :

• Les processus d’informations et de réservation ;

• Les accès, site et environnement ;

• L’accueil à l’arrivée ;

• Les emplacements et les aménagements ;

• L’état des sanitaires ;

• La propreté générale ;

• Les loisirs offerts ;

• Le séjour dans le camping ;

• La facturation, l’organisation et la gestion. (Chaque camping ayant ses spécificités, il est aussi vérifié sur ce qu’il peut apporter en plus comme épicerie, commerces,

bar, restaurants, piscine…)

Engagement : pas de durée d’engagement

Réévaluation : audit de suivi tous les 3 ans, audit complet (grille complète) tous les 9 ans.

Adhésion : audit d’entrée à régler au cabinet d’audit (630€HT), audit de suivi (340€HT)+ 1084€HT/ emplacements

Pour plus de renseignements : Camping Qualité Languedoc Roussillon 04 66 35 99 99 [email protected] www.campingqualite.com

FICHE TECHNIQUE N°7

Page 24: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

24

Clévacances

Ce label permet d’identifier les types d’hébergements qui respectent une charte de qualité et un cahier des charges propre en termes d’accueil, d’aménagement intérieur et d’environnement. Il s’adresse ainsi à des hébergeurs en milieu rural, périurbain et urbain.

Types d’hébergements : - Les meublés du tourisme :

� La location (1 à 5 clés, 4 maxi pour les appartements et les studios), c’est une maison indépendante, demeure de caractère, chalet, appartement ou studio dans une maison particulière ou dans un immeuble collectif.

� La résidence (1 à 4 clés), établissement commercial d’hébergement labellisé situé dans une station ou une zone touristique à la campagne, à la montagne, à la mer, dans une station thermale ou en ville.

� L’habitat de loisirs (1 à 3 clès), hébergements individuels ou mitoyens, en groupe ou diffus, sans fondation, préfabriqués en ossature bois, planches, rondins, bardeaux, bois reconstitué, implantés sur un terrain aménagé et classé tel que : terrain de camping, parc résidentiel de loisirs, village de vacances.

- Les chambres d’hôtes (1 à 4 clés) hôtels, meublés, résidences.

Le label propose plusieurs niveaux de qualité allant de 1 à 5 clés : Clévacances propose également des hébergements à thèmes en fonction des services proposés par les propriétaires, de la typicité de l’habitation ou de son implantation :

Bacchus

Pêche

Affaires

Environnement

Insolite

Bien-être

Engagement : 3 ans

Réévaluation : une visite est effectuée pour réactualisation ou systématiquement après réclamation ou plainte d’un client.

Adhésion : les cotisations sont réévaluées chaque année (Cf. grille de calcul de cotisation). Droit d’entrée pour la 1er année : 120€. La cotisation varie ensuite en fonction de la capacité d’accueil, des visites de contrôles et du classement (de 125€ à 240€).

Pour plus de renseignements : Service Clévacances Hérault 04 67 67 71 07 (Mr. Patri) www.clevacances.com

FICHE TECHNIQUE N°8

Page 25: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

25

Fleurs de Soleil C’est un label de qualité national pour les chambres d’hôtes uniquement. Il est géré par une association de propriétaires : « Les Maisons d’amis en France ».

Les propriétaires s’engagent à respecter les 3 principaux points de la charte :

• Le label (qualifiant l’hébergement avec mise à disposition d’une ou plusieurs chambres avec sanitaires privatifs dans le lieu de résidence principale) ;

• L’accueil (objectif du label, petit-déjeuner et repas du soir) ;

• La demeure (environnement, aspect général, chambres et annexes).

Important à savoir : - Le réseau a obtenu la certification de service ISO 9001-2000 ; - Le label ne dispose pas d’un classement comme ces homologues ; - Les critères d’entrées sont élevés et correspondent à un classement de 3 à

4 étoiles des meublés du tourisme ; - Les locations sont de 5 chambres maximum.

Engagement : pas de durée d’engagement définie

Réévaluation : pas de visite de contrôle. Le suivi s’effectue par le biais du traitement des fiches clients. Les réclamations sont automatiquement traitées.

Adhésion : 75€ pour la visite d’agrément. 200€/an (quelque soit le nombre de chambres)

Pour plus de renseignements : Délégués départementaux : Elyette et Robert AVAZRI 04 67 52 01 25 www.fleursdesoleil.fr

FICHE TECHNIQUE N°9

Page 26: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

26

Gîtes de France et Tourisme Vert®

Le label Gîtes de France est le plus ancien label reconnu en France. Il est donc une véritable référence en terme de qualité d’accueil et poursuit plusieurs objectifs :

• Favoriser les séjours touristiques dans les meilleures conditions d’accueil et de confort ;

• Satisfaire aux exigences et aux besoins d’un tourisme d’authenticité, de convivialité, de nature, de calme, de découverte et d’espace ;

• Contribuer à la valorisation et à la conservation du patrimoine et de l’environnement, principalement en milieu rural ;

• Participer au développement local et contribuer à fixer les populations rurales par l’apport de ressources complémentaires.

Divers types d’hébergements sont concernés par ce label : • Les gîtes ruraux ;

• Les chambres et tables d’hôtes ;

• Les campings (camping à la ferme et aire naturelle de camping) ;

• Les gîtes d’étapes et de séjours ;

• Les gîtes d’enfants et d’adolescent ;

• Les chalets-loisirs.

Certains de ces hébergements affichent même leurs spécificités (cahier des charges approprié) :

Charme (principalement pour les chambres d’hôtes)

Prévert (pour les campings)

Eco-gîte En fonction des thèmes :

Gîtes Panda (situés dans les Parcs Naturels Régionaux ou Nationaux et contrôlés par le World Wild Fundation)

Séjour en vignoble Mais aussi pêche, mer, cheval…

Les propriétaires s’engagent à respecter les principaux points de la charte du réseau « Gîtes de France et Tourisme Vert® » et à suivre les cahiers des charges spécifiques à chaque type d’hébergement proposé :

• Ethique des Gîtes de France ;

FICHE TECHNIQUE N°10

Page 27: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

27

• Qualité des hébergements ;

• Les modalités d’accueil ;

• Location et prix ;

• La durée et le renouvellement du label ;

• Les aménagements.

Engagement : 5 ans

Réévaluation : une visite de contrôle est effectuée pour la réactualisation et la vérification des conformités aux critères. Selon les réclamations des clients une visite peut se faire avant cette date.

Adhésion : les cotisations annuelles sont particulières (basées sur le forfait (20€ par an/ hébergements) ou pourcentage sur une semaine de location en très haute saison suivant les hébergements (entre.80€ et 470€)

La visite d’agrément est payante (entre 20€ et 60€) + label GDF (entre 33€ et 109€)

Centrale de réservation :

• Gîtes (exclusif) 15% de la commission

• Chambres d’hôtes 7% de la commission

Pour plus de renseignements : Gîtes de France Hérault – Mr. Dupeyroux 04 67 67 71 60 [email protected] Secrétariat 04 67 67 71 33 www.gites-de-france-herault.fr

Il faut savoir que l’obtention de subventions du Conseil Général de l’Hérault entraîne obligatoirement une inscription au service de réservation du label Gîtes de France et Tourisme Vert®.

Page 28: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

28

Logis

Logis est une chaîne volontaire d’hôtels présente sur l’ensemble du territoire français et Européen qui est représentée par la Fédération Nationale des Logis. Ce type de label ne concerne que les hôtels-restaurants.

La classification s’organise autour de 4 catégories pour les hôtels (500 critères) et les

restaurants (180 critères) repartis en cheminées et (très haut niveau de qualité) ou

en cocottes et (table distinguée, reconnu et classée dans au moins 3 guides de référence Michelin, Bottin gourmand et Gault et Milhau).

La charte privilégie la qualité de l’accueil, le confort et la gastronomie locale.

Certains établissement peuvent être labellisés en suivant un thème et répondent à une charte de qualité très précise intégrant l’équipement, les services et les prestations indispensables aux activités :

Caractère (pour les amoureux des vielles pierres et des demeures de styles)

Nature-silence (cadre naturel et agréable à l’abri de toutes nuisances sonores)

Bacchus (situé au cœur des régions viticoles, grand choix de vins sur la carte)

Famille-enfant (chambres familiales, équipement et services spécifiques, aires de jeux et parfois piscine)

étape-affaire (forfait avec repas, nuit en chambre individuelle et petit-déjeuner)

Neige (pour les passionnés de ski et de montagne)

Pêche (proche d’une rivière, d’un lac ou de la mer)

Randonnée (proche circuit balisés ou chemins pour pratiquer la marche à pied en pleine nature, conseils, prêt de topoguide, préparation panier, local et matériel à disposition)

Vélo (proche de chemins où la pratique du vélo est possible, conseils, prêt de topoguide, préparation panier, local et matériel à disposition)

Engagement : pas de véritable durée d’engagement mais le classement peut être revu à tout moment.

Réévaluation : une visite de contrôle est effectuée tous les 3 ans maximum.

Adhésion : droits d’entrée et cotisation nationale et départementale en fonction des prestations proposées (envergure, classification de l’hébergement et capacité d’accueil).

Pour plus de renseignements : Logis de France Hérault – Mme. Rusher 04 67 67 67 28 [email protected] www.logis-herault.fr

FICHE TECHNIQUE N°11

Page 29: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

29

FICHE TECHNIQUE N°12

Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc

C’est une marque collective protégée pouvant être attribuée à des produits, des services et des savoir-faire. Cette marque est associée à 3 valeurs des Parcs :

• Attachement au territoire (les prestataires s’engagent à faire découvrir le Parc à travers leurs services en valorisant le patrimoine culturel local, l’histoire, le bâti…) ;

• Dimension humaine (savoir-faire, solidarité…) ;

• Respect de l’environnement (préservation des milieux, maintien de la qualité des paysages spécifiques au territoire…).

La charte de la marque et la grille d’audit spécifique au type de produit, services ou savoir-faire précisent l’ensemble des critères d’accessibilité, d’accueil et de prestations. Certains sont indispensables et obligatoires indiquant des marges de progrès à intégrer pendant la durée de la convention. Ces critères s’organisent en plusieurs chapitres répondant aux objectifs des Parcs naturels régionaux :

• Développement de l’emploi local ;

• Accueil de tout public et invitation à découvrir les patrimoines emblématiques du Parc naturel régional ;

• Sensibilisation et information pour un comportement « éco-responsable » ;

• Locaux intégrés dans un cadre naturel et paysager de qualité

• Espace intérieur chaleureux ;

• Mise en avant des produits du terroir spécifiques du Parc.

Engagement : durée de la convention (3 ans)

Réévaluation : audit la 3ème année pour le renouvellement de la marque (visite inopinée possible).

Adhésion : 50€/an par prestation marquée pour 3 ans.

Pour plus de renseignements : Parc naturel régional du Haut Languedoc – Mr. Albarel 04 67 97 38 22 www.parc-haut-languedoc.fr

Page 30: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

30

Rando Accueil Rando Accueil est une marque nationale qualifiant différents types d’hébergements dédiés à l’accueil de la clientèle itinérante et pratiquante des activités de pleine nature.

Types d’hébergements :

• Hôtels ;

• Chambres d’hôtes et maison d’hôtes ;

• Campings ;

• Gîte d’étape ou de séjour, village de gîtes ;

• Centre d’activités avec hébergement.

Le cahier des charges et la grille d’évaluation spécifiques à chaque type de structure précisent l’ensemble des critères d’accessibilité d’accueil et de prestations. Certains sont obligatoires et indispensables d’autres conseillés ou recommandés dans le cadre d’une démarche qualité. Les principaux points de la charte :

• Informer et accueillir la clientèle

• Mettre en tourisme des activités de « randonnées nature et découverte »

• Proposer des services, des prestations et des équipements

• Participer aux démarches environnementales

• Travailler en réseau

• Faire la promotion – communication

• Respecter les engagements de la démarche qualité

Engagement : 3 ans, reconductible annuellement.

Réévaluation : une visite de contrôle est effectuée tous les 3 ans maximum.

Adhésion :

• 485€HT/an+14€HT (pour le panonceau- acquisition à l’entrée dans le réseau) pour les établissements de + de 10 lits.

• 290€HT/an+14€HT (pour le panonceau- acquisition à l’entrée dans le réseau) pour les établissements jusqu’à 10 lits.

Pour plus de renseignements : Rando Accueil – Mme.Pechberty 06 70 55 36 25 www.rando-accueil.com

FICHE TECHNIQUE N°13

Page 31: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

31

Sites et Paysages de France

Cette chaîne regroupe 44 campings de toutes les régions de France autour de mêmes valeurs :

• Le sens de l’accueil

• L’environnement

• Les sites exceptionnels

• La convivialité

La sélection se base sur des campings à taille humaine à partir de 3 ou 4 étoiles. Les principaux engagements sont :

• Tous les campings sont uniques, indépendants et à taille humaine

• Situés dans des environnements naturels préservés

• A proximités de sites historiques, touristiques ou culturels majeurs

• Classés 3 ou 4 étoiles minimum

• Cultivent le sens de l’accueil et de la convivialité

• Cultivent l’art du bien-être et de la sérénité

• Dotés de services et d’animations destinés aux enfants

• Les membres sont tous des passionnées de leur région et veulent la faire découvrir.

Engagement : 2 ans

Réévaluation : une visite de contrôle est effectuée tous les 2 ans.

Adhésion :

• Droit d’entrée payables sur 2 ans : 1200€

• Cotisation fixe annuelle : 1211€

• Cotisation forfaitaire par emplacement : 16.50€

Pour plus de renseignements : Sites et Paysages de France – Mme.Kint 04 75 35 22 36 www.sites-et-paysages.com

FICHE TECHNIQUE N°14

Page 32: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

32

Clef Verte

Développé par la Fondation pour l’Education à l’Environnement, le label Clef Verte est un label de gestion environnementale touristique

La Clef Verte est destinée à valoriser les professionnels de l’hébergement touristique ayant intégrer une démarche environnementale dans leur mode de fonctionnement et de gestion.

Pour en bénéficier, les différentes structures doivent respecter un cahier des charges très précis et strict en matière de règles environnementales.

Les prescriptions exigées concernent :

• l’éducation à l’environnement (formation du personnel, sensibilisation à la nature, mise en avant des modes de locomotion douce…) ;

• la gestion environnementale générale (utilisation des produits non nocifs pour le nettoyage ou les espaces verts…) ;

• une bonne gestion des déchets (un tri sélectif efficace et réfléchi, une réduction des emballages…) ;

• une gestion de l’économie d’eau ;

• une gestion attentive des énergies ;

• une attention particulière au traitement des paysages.

Le label couvre une large gamme d’hébergements :

• Hôtel ;

• Campings (emplacement et locations équipées) ;

• Gîtes ruraux/ meublés ;

• Chambres d’hôtes ;

• Résidences de tourisme ;

• Village de vacances.

Engagement : 1 an

Réévaluation : une visite est effectuée pour réactualisation et vérification des conformités aux critères (questionnaire)

Adhésion : les cotisations sont particulières suivant les établissements déjà labellisés et les nouveaux candidats mais aussi en fonction d’une appartenance à un organisme affilié au label.

• 1er année : 60€+ 1.60€ ou 2€/chbe ou emplacements

• Renouvellement : 30€+ 1€ ou 1.60€/ chb ou emplacements

Pour plus de renseignements : Hérault Tourisme – Service Clefverte – Mme. Ramat-Leclant 04 67 67 71 37

www.lacleverte.org

FICHE TECHNIQUE N°15

Page 33: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

33

Tourisme et Handicap

Créée le 18 février 2001, l’association Tourisme et Handicap s’est appuyée sur une volonté politique forte pour mettre en œuvre deux objectifs :

Sensibiliser les professionnels du tourisme

Aider la promotion des structures ayant fait le choix d’adapter leurs locaux pour accueillir les clientèles handicapées.

Selon l’article R. 111-19-1 du code de la construction et de l’habitation (loi du 11 février 2005) : « tout établissement ou installation recevant du public doit être accessible aux personnes handicapées ». Ainsi tous les Etablissements Recevant du Public doivent se conformer à cette loi d’ici le 1er janvier 2015. Les établissements touristiques dont la capacité d’accueil n’excède pas 15 personnes ne sont pas considérés comme des ERP.

Le label est la garantie pour les personnes handicapées qu’elles pourront accéder sans difficultés aux différentes parties de l’hébergement.

Prestations touristiques :

• Hébergements (hôtellerie, résidences de vacances, campings, meublés,

chambres d’hôte, auberges de jeunesse) ;

• Restauration ;

• Sites de loisirs, sites naturels, sites touristiques ;

• Activités de loisirs ;

• Espace d’accueil et d’information touristique.

A partir d’un premier diagnostic (grille d’auto-évaluation), le professionnel peut s’engager :

• Dans une démarche d’adaptation de son équipement avec, éventuellement, le soutien des services compétents, association spécialisées et architecte conseil spécialisé ;

• Dans une démarche de labellisation proprement dite conduite pour le service « Tourisme et handicap » du CDT qui organise les visites de labellisation.

Engagement : 5 ans

Réévaluation : le label est renouvelable par avenant après contrôle du maintien des conditions d’accueil et d’accessibilité.

Adhésion : 250€/an

Pour plus de renseignements : Hérault Tourisme – Service Tourisme et handicap – Mme. Lohman 04 67 67 71 84 www.tourisme-handicaps.org

FICHE TECHNIQUE N°16

Page 34: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

34

Les pictogrammes représentés sur le logo indiquent à quel type de handicap l’hébergement est accessible.

Il faut savoir que les aménagements ne sont pas les mêmes en fonction du type d’hébergement et du type de handicap.

Voici quelques caractéristiques techniques essentielles pour rendre un hébergement (maison d’hôtes) accessible aux personnes handicapées.

Handicap moteur : - Entrée dans la maison et dans chaque pièce de plain-pied : pas de marche, ni

d’obstacle, sinon prévoir un plan incliné avec un palier de repos devant la porte. - Passages et portes doivent avoir une largeur minimale de 77 cm - Une place de stationnement large et matérialisée au sol (3.30x5m) - Les chemins d’accès intérieurs et extérieurs doivent avoir une surface dure et

plate ou à faible déclivité (<5%) non glissante et sans obstacles - Le séjour, la cuisine, la chambre accessible, la salle d’eau, la salle à manger et

toute pièce de vie doivent comprendre une aire de rotation de 150cm - Prévoir un emplacement libre de tout obstacle devant une fenêtre - La hauteur des prises et des interrupteurs doit permettre leur utilisation par des

personnes en fauteuil roulant - Adaptation de la salle d’eau et des toilettes (douche avec siphon au sol, en

présence d’un bac à douche encastré par rapport au niveau du sol, le bord arrondi doit être de 3 cm maximum)

- Si la salle de bain comporte une baignoire, prévoir une tablette de transfert et des barres d’appui le long de la baignoire

- Le WC : dégagement libre et présence d’au moins une barre d’appui - Poser les patères pour les vêtements et les porte-serviettes à la bonne hauteur - Laisser un passage libre sous le lavabo - Le miroir et un ancrage de la douchette doivent être placés à la bonne hauteur. - Accès à la piscine : une piscine doit nécessairement comporter soit un pédiluve

adapté pour une circulation en fauteuil, soit un passage latéral (aux dimensions règlementaires sous formes de barrière). La mise à l’eau des personnes peut s’effectuer par un portique fixe ou mobile, une installation analogue, un plan incliné ou un escalier pénétrant dans l’eau et muni de barres d’appui…

Handicap visuel : - Supprimer tout ce qui constitue un obstacle à hauteur d’homme et qui peut

blesser une personne malvoyante (branche, angle d’étagères dans le chemin, extincteur…)

- Les marches isolées, les obstacles doivent être supprimés ou signalés au sol pour détection par la canne

- Des bandes adhésives de couleur doivent être posées sur les surfaces vitrées accessibles (porte-fenêtre par exemple) à deux hauteurs différentes (0.70cm et 1.70cm)

- Un bon éclairage est nécessaire pour localiser les obstacles, éclairer les chemins pour les personnes malvoyantes

Page 35: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

35

- Main courante à partir de 3 marches, facilement préhensibles et de couleurs contrastée par rapport au mur, commençant avant la 1er marche et s’arrêtant au-delà de la dernière marche (30 à 40 cm).

- L’éclairage d’appoint doit être sans dégagement de chaleur pour éviter des risques de brûlures

- Dans la salle de bains et dans les cuisines, la manipulation des commandes d’eau ne doit pas présenter de risque de confusion (eau froide, à droite, eau chaude, à gauche)

- Accepter le chien guide qui reste avec son maître dans chaque pièce où celui-ci se trouve (chambre, lieu de vie, salle à manger…)

- Pour les malvoyants, les téléphones mis à disposition des clients doivent être munis d’un clavier aux normes françaises (ergot sur les touches 5 et le n°0 en bas au centre).

Handicap auditif : - Avoir un moyen de communication avec l’extérieur accessible (être équipé d’un

minitel dialogue, télécopieur, ordinateur relié à Internet, téléphone avec boucle magnétique, amplificateur…)

- Il est également recommandé que tous les signaux d’alarme incendie soient sonore et visuels

Handicap mental : C’est plus une prise en compte et une attention qu’une question d’aménagement intérieur qui permet l’accueil de personnes handicapées mentales ou psychiques. Il faut toutefois veiller à sécuriser les lieux pour éviter tous risques d’accidents (source de chaleur, piscine protégée, voie de circulation…)

Ces aménagements sont relativement élevés. Les Conseils généraux mettent en place des aides financières pour ces équipements. Il est également possible de bénéficier d’un crédit d’impôt de 25% sur les dépenses d’équipement d’aide aux personnes (plafond 10 000€ pour un couple sans personne à charge). L’association des Paralysés de France (APF) peut également aider ce genre d’initiative (consulter le carnet d’adresses à la fin du document).

Page 36: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

36

Un projet ? Quels financements ? Il existe trois grands types de financement pour les investissements :

1- l’autofinancement L’épargne personnelle est un élément important à évaluer. En effet, si celle-ci est élevée, la crédibilité auprès du banquier et des autres partenaires en sera plus importante. Le niveau d’investissement personnel indique en quelque sorte le niveau d’implication dans le projet mais surtout le niveau de motivation et de confiance accordé à ce projet. L’autofinancement peut également être un apport en nature. En effet, le niveau d’investissement ne sera pas le même si le porteur de projet dispose déjà d’un bâtiment. Il faut généralement estimer entre 25 à 35% du projet (niveau minimum d’autofinancement). 2- Formes d’emprunts et d’aides

• L’emprunt bancaire ; Il existe également d’autres formes de prêts et d’aides pour les porteurs de projets qui n’ont pas l’autofinancement nécessaire pour faire une demande d’emprunt bancaire (ces solutions peuvent servir de levier auprès des banques).

• Les prêts d ‘honneur (sans garantie) ;

• ACCRE (Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’Entreprise) ;

• Eden (Encouragement au Développement d’Entreprises Nouvelles) ;

• Les Chéquiers conseils ;

• ANCV (Association Nationale pour les Chèques Vacances) ;

• MCAE (Métro Création d’Activités Economique) ;

• Les aides de l’Etat (allégement forfaitaire des cotisations sociales, aides à l’embauche, aides fiscales temporaires…).

Pour ces diverses solutions proposées par différents organismes, il est conseillé de s’adresser auprès de la chambre consulaire à laquelle le porteur de projet va adhérer (CCI ou Chambre d’Agriculture), auprès de la Direction du Travail, de l’emploi et de la Formation Professionnelle (DDTEFP) ou auprès de l’Association pour le Droit à l’Initiative Economique (ADIE). 3- les subventions et les aides publiques La plupart des collectivités locales ont mis en place des programmes d’aides à travers les schémas régionaux et départementaux de développement touristiques. Ces programmes de subventions participent au développement des structures touristiques d’accueil en milieu rural.

FICHE TECHNIQUE N°17

Page 37: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

37

LES AIDES DEPARTEMENTALES :

HÔTELLERIE INDEPENDANTE LABELLISES

Travaux éligibles

taux Plafond d’aide

Critères « plus » Conditions d’éligibilité

Rénovation 25%HT 52 000€ Label Clef

Verte+8 000€

Après travaux : - 2 étoiles minimum - Label qualité Hérault ou autre label agréé par qualité Tourisme pendant 3 ans - Label Tourisme et Handicap pour au moins 2 types de handicap - Opportunité territoriale

Création 25%HT 60 000€ Label Clef Verte

+ 8 000€

- 3 étoiles minimum - Label qualité Hérault ou autre label agréé par Qualité Tourisme à conserver pendant 3 ans minimum - Label Tourisme et Handicap pour au moins 2 types de handicap - Créations d’emplois - Etude d’opportunité et de faisabilité économique par consultant indépendant.

Modalités d’attribution et obligation :

Hôtellerie : - 1 dossier tous les 5 ans (possibilité d’étalement en 3 phases) - Dossier attaché au bien concerné (et non au demandeur) - Cumulable avec aides aux restaurants et aides aux énergies renouvelables du CG - Labels reconnus nationalement et disposant d’une organisation nationale et

départementale

Page 38: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

38

CHAMBRES D’HÔTES LABELLISEES (maximum 5 chambres)

Travaux éligibles

taux Plafond d’aide

Critères « plus » Conditions d’éligibilité

Rénovation et Création

25%HT

15 000€ (3 000€

par chambre)

Label Clef Verte, Ecogîtes, Clévacances

Environnement+1 000€/ chambre

Label Tourisme et

Handicap+1 000€/ chambre

Après travaux : - Si labels avec classification : niveau de qualité équivalent à 3 - Maintien du label pendant 5 ans - Signature de conventions avec les bénéficiaires

Modalités d’attribution et obligations : Chambres d’hôtes :

- Labels reconnus nationalement et disposant d’une organisation nationale et départementale

- Maximum 5 chambres d’hôtes - Maximum 2 dossiers tous les 10 ans

Page 39: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

39

MEUBLES/ GÎTES LABELLISES

Travaux éligibles taux Plafond d’aide

Critères « plus » Conditions d’éligibilité

Rénovation Réhabilitation en

vue d’un classement à un

niveau de qualité supérieur

25%HT 8 000€ par gîte

Label Clef Verte, Ecogîtes, Clévacances

Environnement+4 000€/ dossier

Label Tourisme et

Handicap+4 000€/ dossier

Si dossier présenté par architecte + 1 000€

Après travaux : - niveau de qualité équivalent à 3 - adhésion à une centrale de réservation départementale ou agence immobilière pendant 3 ans - maintien du label pendant 5 ans - signature de conventions avec les bénéficiaires

Création Travaux

d’aménagement 25%HT

15 000€ par gîte

Modalités d’attribution et obligations : Meublés/ Gîtes :

- Labels reconnus nationalement et disposant d’une organisation nationale et départementale

- Maximum 2 gîtes + 3 chambres d’hôtes par dossier - Maximum 2 dossier tous les 10 ans

GÎTES D’ETAPE ET DE SEJOUR LABELLISES (à partir de 12 lits)

Travaux éligibles taux Plafond d’aide

Critères « plus » Conditions d’éligibilité

Rénovation Création Travaux

d’aménagement

25%HT

25 000€ pour moins

de 20 lits 30 000€

pour plus de 20 lits

Label Tourisme et Handicap+5 000€/

dossier

- Classement Gîtes de France ou Rando Accueil - Maintien du label pendant ans - Signature de conventions avec les bénéficiaires

Page 40: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

40

CAMPINGS ET PRL LABELLISES (HORS PRL A CESSION D’EMPLACEMENT)

Travaux éligibles taux Plafond d’aide

Critères « plus »

Conditions d’éligibilité

Rénovation Travaux de mise aux

normes (si pjt global de rénovation)à

Travaux de rénovation et d’accès au label hors

entretien courant (bâtiment d’accueil,

bâtiment collectifs et sanitaires, aménagement

paysagers, cheminements).

Un mobil home adapté aux personnes

handicapées (1 par dossier)

15%HT 30 000€

Label Clefverte +

6 000€

DSP (campings

municipaux) + 10 000€

Après travaux : - 2 étoiles min - Label Qualité Hérault ou autres labels agréés Qualité Tourisme à conserver pendant 3 ans - Label Tourisme et Handicap

Création Travaux d’aménagement Un mobil home adapté

aux personnes handicapées (1 par

dossier)

20%HT 40 000€

Après travaux : - 3 étoiles min - Label Qualité Hérault ou autres labels agréés Qualité Tourisme à conserver pendant 3 ans - Label Tourisme et Handicap - Gestion professionnalisée

Modalités d’attribution et obligations : Camping et Parc Résidentiel de Loisir :

- 1 dossier tous les 10 ans (avec possibilité de dossier supplémentaire ClefVerte pour le établissement déjà aidés dans les 10 dernières années)

- Cumulable avec les aides aux énergies renouvelables du CG - Labels reconnus nationalement et disposant d’une organisation nationale et

départementale

CAMPINGS A LA FERME ET AIRES NATURELLES DE CAMPING LABELLISEES

Travaux éligibles taux Plafond d’aide

Conditions d’éligibilité

Rénovation

Création Travaux

d’aménagement

20%HT si niveau 2 dans label

10 000€

Après travaux : - Niveau de qualité au moins équivalent à 2 - Label Tourisme et Handicap

25%HT si niveau 3 dans label

Modalités d’attribution et obligations : Campings à la ferme et aires naturelles de camping labellisés :

- Label reconnus nationalement et disposant d’une organisation nationale et départementale

Page 41: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

41

AIRES DE CAMPING-CARS

Travaux éligibles taux Plafond d’aide

Conditions d’éligibilité

• Aménagement d’aire de service (y compris dans camping) avec 4 services :

- Vidanges eaux grises - Vidanges eaux noires - Ravitaillement eau potable - Dépôt ordures ménagères

• Aménagement d’aires d’accueil (stationnement jour/nuit avec possibilité d’utiliser le véhicule comme hébergement pour une nuitée)

• Acquisition borne, branchement, réseaux, aménagement, végétalisation

25%HT 10 000€

Qualité : adhésion à un réseau (stop accueil camping-cars/ FFC, Bienvenue à le Ferme, France passion, Label Escale…) Aménagement : selon les critères techniques Signalétique et affichage à l’entrée : mode de fonctionnement traduit, coordonnées à jour pour la maintenance, règlement intérieur, coordonnées à l’Office de tourisme.

Modalités d’attribution et obligations : Aires de camping-cars :

- Aire stabilisées sur sol horizontal, facile d’accès (hauteur, dégagement, demi tour)

- Surface minimale : 35m2 - Paysagé - Poubelles fermées, tri sélectif sur l’aire (si tri sélectif communal)

Tous types d’hébergements confondus : - Ne pas avoir commencé les travaux avant d’avoir obtenu l’avis favorable

d’attribution de la subvention - Respecter le délai entre chaque dossier de demande (de 3 à 10 ans suivant la

nature de l’aide).

Page 42: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

42

LES AIDES EUROPEENNES Les subventions du Conseil Général de l’Hérault peuvent s’accompagner d’aides supplémentaires du Fond Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER). Ce financement a pour objectif d’améliorer la qualité de vie en milieu rural et la diversité de l’économie rurale.

• La mesure 311 du FEADER concerne uniquement les agriculteurs souhaitant se diversifier en activités touristiques non agricoles.

• La mesure 313 favorise la création d’hébergements touristiques pour les particuliers.

Le dossier doit être produit en trois exemplaires (formulaire 313 et pièces constitutives) et envoyé au guichet unique (Mr. Olivier ALEXANDRE à la DDTM) qui le remettra ensuite aux autres partenaires. La commission d’attribution se déroule tous les deux mois environ.

Page 43: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

43

Carnet d’adresses utiles

Chambre d’Agriculture Maison des Agriculteurs – Bât A – Mas de Saporta 34 970 Lattes Mission tourisme et circuits courts Tel: 04 67 20 88 47 Fax: 04 67 20 88 95 www.herault.chambagri.fr

Chambre de Commerce et d’Industrie Montpellier 2300, avenue des moulins 34944 Montpellier cdx 9 Tel: 04 67 49 58 27 Fax: 04 67 10 27 09 www.montpellier.cci.fr [email protected]

Chambre de Commerce et d’Industrie Béziers- St Pons 26 allée Paul Riquet – BP 371 34504 Béziers cdx Tel : 04 67 49 58 27 Fax : 04 67 49 34 63 www.beziers.cci.fr [email protected]

Chambre des Métiers 44 avenue Saint Lazare 34 965 Montpellier cedex2 Tel : 04 67 72 72 00 Fax : 04 67 72 72 23 www.cm-herault.fr [email protected] Conseil Général de l’Hérault Direction Tourisme 1000 rue d’Alco 34000 Montpelllier Tel : 04 67 67 64 37 Fax : 04 67 67 73 45 www.cg34.fr [email protected] Conseil Régional du Languedoc Roussillon Direction Tourisme 201, avenue de la Pompignane 34064 Montpellier Cedex 02 Tel: 04 67 22 93 09 Fax: 04 67 22 80 23 www.cr-languedocroussillon.fr [email protected] Délégation Régionale au Tourisme 12, avenue Frédéric Mistral 34000 Montpellier Tel: 04 67 66 15 09 Fax: 04 67 66 15 89 www.tourisme.gouv.fr [email protected]

Page 44: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

44

Direction des Services Incendie et de Secours Tel: 04 67 10 34 18 Fax: 04 67 10 35 18 Fédération Régionale de l’Hôtellerie de Plein Air (FRHPA) BP 21 30220 Aigues Mortes Tel : 0 820 820 454 Fax : 04 66 35 99 90 www.campinglanguedocroussillon.com [email protected] Préfecture de l’Hérault Commission départementale d’Action Touristique 34 place des martyrs de la résistance 34062 Montpellier cdx 2 Tel : 04 67 61 62 73 Fax : 04 67 61 62 45 www.herault.pref.gouv.fr [email protected]

LABELS et DEMARCHES QUALITE Accueil Paysan (relais régional) 10, allée des marronniers 11300 Limoux Tel : 047 68 31 01 14 www.accueil-paysan-languedoc-roussillon.com ou www.accueil-paysan.com [email protected]

Bienvenue à la ferme Mme. Virginie LOZANO - FERNANDEZ Maison des Agriculteurs – Bât A Mas de Saporta – CS 10010 34875 Lattes Tel : 04 67 20 88 57 www.bienvenue-a-la-ferme.com [email protected] Clévacances (service Hérault) Maison du tourisme Avenue des Moulins 34184 Montpellier Mr. PATRI (responsable) et Mme. MEJEAN (secrétaire) Tel : 04 67 67 71 07 www.clevacances.com www.herault-tourisme.com Clef Verte Maison du tourisme Avenue des Moulins 34184 Montpellier Mme. RAMAT-LECLANT Tel : 04 67 67 71 37 www.lacleverte.org Fleurs de Soleil (délégués départementaux) Elyette et robert AVAZERI 28 ter A route de Montpellier 34820 Teyran Tel : 04 67 52 01 25 www.fleursdesoleil.fr

Page 45: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

45

Gîtes de France Maison du tourisme Avenue des Moulins 34184 Montpellier Mr. Dupeyrou Tel :04 67 67 71 60 ou 04 67 67 71 33 (secrétariat) www.gdf34.com ou www.gites-de-france.fr [email protected] Logis de France Maison du tourisme Avenue des Moulins 34184 Montpellier Mme. RUSCHER Tel : 04 67 67 67 28 www.logis-herault.com [email protected] Marque Parc Naturel Régional du Haut Languedoc 1 place du foiral – BP 9 34220 Saint-Pons-de-Thomières Tel : 04 67 97 38 22 www.parc-haut-languedoc.fr Produits PNRHL et gestion de la marque : Pascal CHARLES Accueil PNRHL : Jacques ALBAREL Itinérance en milieu rural : Emilie DUBOURG Qualité Tourisme Délégation Régionale du Tourisme 3 place Paul Bec – CS 39 538 34961 Montpellier cdx 2 04 30 63 63 66 www.qualité-tourisme.gouv.fr ou contacter la région service tourisme. Qualité Sud de France Comité Régional du Tourisme L’Acropole 954 avenue Jean Mermoz 34960 Montpellier cdx 2 Ou Domaine de Saporta 34 970 Lattes Christine GALLO-COT 04 67 20 88 46 www.qualite-suddefrance.com [email protected] Qualité Hérault Domaine de Saporta 34 970 Lattes Christine GALLO-COT Tel : 04 67 20 88 46 www.qualite-herault.fr [email protected] Rando Accueil C Rue Pierre Texier 35760 Montgermont Regine PECHBERTY (déléguée Rando Accueil Sud Massif Central) Tel : 06 70 55 36 25 www.rando-accueil.com [email protected]

Page 46: GUIDE DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES - … · Il s’agit de créer, de soutenir le développement et de mettre en tourisme, au sein d’un réseau, des sites d’intérêt patrimonial,

46

Tourisme et Handicap Maison du tourisme Avenue des Moulins 34184 Montpellier Mme. Esther LOHMAN Tel : 04 67 67 71 84 www.tourisme-handicaps.org [email protected] ou [email protected]