Groupe AFNOR - retour d'expériences et bonnes pratiques en santé ...

download Groupe AFNOR - retour d'expériences et bonnes pratiques en santé ...

of 12

  • date post

    14-Feb-2017
  • Category

    Documents

  • view

    217
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Groupe AFNOR - retour d'expériences et bonnes pratiques en santé ...

  • Retour dexprience de la plateforme 3S -

    Sant Scurit environnement du travail

    et dialogue Social - en Rhne-Alpes

    PNIBILIT

    DE LVALUATIONDES RISQUES

    AU MANAGEMENTDE LA SANTET DE LA SCURITAU TRAVAIL

    TROUBLESMUSCULOSQUELETTIQUES

    RISQUES ROUTIERS

    RISQUES PSYCHOSOCIAUX

    CULTURE SANT SCURIT

  • De lvaluation des risques au management de la sant et de la scurit au travail - Retour dexprience de la plateforme 3S en Rhne-Alpes - 2015 2

    La seule ralisation du document unique ne suffit pas pour quune entreprise progresse durablement en matire de sant et scurit au travail (SST). Cest le constat partag par 28 organisations engages en 2013 et 2014, via la plateforme 3S, pour progresser en sant, scurit, environnement et dialogue social grce au soutien de la CARSAT, du Conseil Rgional Rhne-Alpes, dAravis, dOPCALIA Rhne-Alpes et du groupe AFNOR.

    De par limportance des enjeux humains, financiers et lengagement de la responsabilit civile et pnale de lentreprise, les dirigeants et acteurs de la SST doivent simpliquer en dployant une dmarche de prvention permanente, structure et centre sur lhomme au travail.

    Un systme de management de la sant et de la scurit au travail, sintgrant dans la gestion globale de lentreprise, permet datteindre cet objectif. Plusieurs dispositifs de gestion combinant personnes, politique, moyens et visant amliorer la performance en matire de sant et scurit au travail existent. Ils ont tous lamlioration continue comme ligne directrice.

    Luc Thomasset et Stphanie ChaletCARSAT Rhne-Alpes

    EDITOS

  • De lvaluation des risques au management de la sant et de la scurit au travail - Retour dexprience de la plateforme 3S en Rhne-Alpes - 2015 3

    Ds 2012, le groupe AFNOR a franchi une nouvelle tape dans la promotion de la sant scurit au travail en Rhne-Alpes en runissant, dans un groupe de travail et dchanges, de nombreuses entreprises certifies OHSAS 18001 ou en passe de le devenir. Toutes taient demandeuses de disposer dune structure spcifique pour progresser individuellement et collectivement.

    En se rapprochant des acteurs rgionaux les plus lgitimes en sant et scurit, lapproche historique Sant et Scurit a t largie aux problmatiques croissantes lies lenvironnement du travail et au dialogue Social. La plateforme 3S est ne en 2012, grce au financement de la rgion Rhne-Alpes, de la CARSAT, dOPCALIA et du groupe AFNOR. La co-animation sest galement enrichie de lexpertise dAravis.

    De 2013 2014, la plateforme a runi 28 organismes, de tailles, de statuts et de secteurs diffrents. Leurs reprsentants se sont mobiliss pour partager leurs problmatiques et travailler sur les risques routiers, le dveloppement dune culture sant scurit, la pnibilit, les risques psychosociaux, les troubles musculo-squelettiques, les risques chimiques et lamlioration continue. Chacun a trouv, par lchange et les expertises apportes, des solutions ses propres problmatiques.

    Dix runions de travail se sont tenues, accueillies tour de rle par les membres, dont les organisations sont implantes aux quatre coins de la rgion. Pour favoriser le partage de connaissances, les participants ont tmoign de leurs actions loccasion des salons Preventica et Pollutec Lyon. Huit manifestations ont aussi t organises spcifiquement destination des PME rgionales.

    Riches dchanges et denseignements pour tous, cette plateforme a galement favoris la cration dun rseau rgional dorganismes engags, contribuant ainsi la sensibilisation des acteurs conomiques rgionaux aux enjeux essentiels de la sant et de la scurit au travail.

    Paule Nusa Ingnieure dveloppement rgional du groupe AFNOR.

  • Les 4 rponses apportes par la certifi cation

    Rduire les accidents du travail.

    Amliorer la productivit de lentreprise et rduire les cots en matrisant les risques lis la scurit du personnel.

    Diminuer le risque pnal en cas daccident.

    Intgrer la prvention SST tous les niveaux de lentre-prise, en impliquant les dirigeants et le personnel dans la dmarche.

    LE RFRENTIEL OHSAS 18001

    LOHSAS 18001 permet de rpondre la demande des entreprises qui souhaitent disposer dune certifi cation sur les systmes de management de la sant et de la scurit au travail, linstar de lISO 14001 pour lenvironnement. Ce rfrentiel sera prochainement transform en norme internationale (ISO 45001).

    Bonnes pratiques de prvention favoriser dans le cadre dun systme

    de management de la SST

    Intgrer la gestion de la sant et de la scurit au

    travail dans toutes les fonctions.

    Harmoniser la politique sant/scurit avec les

    autres politiques de lentreprise.

    Dvelopper lautonomie de lentreprise en matire

    de prvention.

    Favoriser une approche pluridisciplinaire.

    Faire de lidentifi cation et de lvaluation a priori

    des risques un lment majeur de la politique

    SST.

    Intgrer la prvention ds la conception des

    lieux, des quipements, des postes et des m-

    thodes de travail.

    Analyser les accidents du travail et les maladies

    professionnelles en remontant aux causes plus

    en amont.

    Amliorer la politique de matrise des risques et

    faire voluer les valeurs de base de lentreprise.

    Quest-ce quune dmarche damlioration continue en SST ?

    1 Une politique de prvention.

    2 Une organisation de la fonction sant au travail, al-

    lie la dfi nition des missions, des rles et des res-

    ponsabilits de chacun des acteurs de lentreprise.

    3 Une planifi cation des actions de prvention : va-

    luer les risques, analyser les risques prioritaires,

    rechercher des solutions, mettre en uvre un plan

    daction.

    4 La mise en uvre oprationnelle des actions

    programmes.

    5 Le contrle et lvaluation des rsultats obtenus afi n

    de proposer des actions correctives.

    6 Lamlioration du systme.

  • De lvaluation des risques au management de la sant et de la scurit au travail - Retour dexprience de la plateforme 3S en Rhne-Alpes - 2015 5

    Les risques psychosociaux (RPS) regroupent :

    Le stress au travail.

    Les violences externes (insultes, menaces, agressions exerces dans le cadre de son travail par des personnes ex-trieures lentreprise).

    Les violences internes (harclement sexuel ou moral, confl its exacerbs).

    Ils se traduisent par un mal-tre et une souff rance mentale et physique. Les RPS doivent tre traits comme les autres risques : valuation, reprage des situations dites critiques, intgration au document unique, mise en uvre des mesures de prvention.

    LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

    Ils tmoignent !

    Florence Gesbert, Responsable scurit Socit Ugitech La socit Ugitech produit et vend une large gamme de produits longs en acier inoxydable. Elle runit 1 900 salaris travers 7 units de production et des installations de transformation en France, en Italie et en Allemagne, avec un chiff re daff aires de 610 M. Le site dUgine en Savoie compte, quant lui, 1100 salaris.

    La dmarche sur la pnibilit, lie aux RPS, sest d-ploye grce un groupe de travail pluridisciplinaire interne associant la mdecine du travail, le respon-sable scurit, un reprsentant des RH, des membres du CHSCT et les quipes concernes (pilotes produc-tion et support pour le service logistique) avec les responsables hirarchiques. Une phase de formation a ensuite permis de progresser.

    Aprs recensement des postes, les entretiens ont t soit collectifs, soit individuels (2 heures pour chaque personne), selon les circonstances et le fonctionne-ment des services. Une valuation a t mise en place par un pilote neutre (service scurit) avec invitation dun membre CHSCT. Elle a t ralise par petits

    groupes doprateurs comptents sur le poste va-lu et avec une grille de 4 niveaux de cotation par critres :

    0 : Absence dexposition au critre de pnibilit.

    1 : Faible pnibilit relative ce facteur.

    3 : Pnibilit normale .

    5 : Forte pnibilit relative ce facteur.

    Ce dploiement sest eff ectu partir de janvier 2013 et a permis dintgrer un plan dactions de rduction de la pnibilit dans les programmes de prvention 2014.

    7 leviers pour prvenir

    les RPS

    1 Amliorer lenvironnementde travail.

    2 Rguler la charge de travail.

    3 Favoriser lautonomie.

    4 Dvelopper la reconnaissance.

    5 Soutenir et former lencadrement.

    6 Accrotre le rle des collectifs de travail.

    7 Travailler sur larticulation temps de travail / temps sociaux.

    mise en uvre des mesures de prvention.

    Ils tmoignent !

  • De lvaluation des risques au management de la sant et de la scurit au travail - Retour dexprience de la plateforme 3S en Rhne-Alpes - 2015 6

    Le risque routier encouru par les salaris en mission fait partie intgrante des risques professionnels. Il est prendre en compte dans le cadre du document unique.

    Une dmarche de prvention du risque routierpeut se rsumer en plusieurs tapes :

    Raliser un tat des lieux des dplacements routiers tenant compte des conditions relles de conduite (dure de dplacement, amplitudes horaires de travail, types et caractristiques des vhicules, tat du trafi c, conditions mto).

    Analyser les dplacements (planifi cation, organisation), identifi er les motifs et caractristiques des missions, les accidents matriels et corpo-rels survenus lors des dernires annes, les cots directs ou indirects

    Aprs valuation de limportance du risque, dfi nir un plan dactions ci-bl sappuyant sur les bonnes pratiques de prvention qui sinscrira dans la dure pour entraner un vritable changement dans les pratiques et la culture de l entreprise.

    LES RISQUES ROUTIERS

    Ils tmoignent !

    Erik Martin, Responsable dvelopp