ECRANS ACOUSTIQUES 2

download ECRANS ACOUSTIQUES 2

of 16

  • date post

    07-Nov-2015
  • Category

    Documents

  • view

    12
  • download

    1

Embed Size (px)

description

22E

Transcript of ECRANS ACOUSTIQUES 2

  • ^=W==p~=

    =

    = = OMMV =

    =

    m=~=W===~=D=~==~~=

    b=

    b=

    `=

    UV=

    La ralisation ou l'amnagement d'une infrastructure engendre de fortes modifications des sites traverss. Mme si les mesures d'insertion, d'accompagnement ou compensatoires participent rduire de nombreux impacts, elles ne sont pas sans rpercussions sur l'environnement et le cadre de vie des territoires traverss. Ainsi, les protections acoustiques font parties des mesures d'insertion mises en place dans le cadre de la politique d'attnuation des nuisances sonores des infrastructures, et sont une composante du programme de rsorption des points noirs du bruit.

    L'tude acoustique a pour objectif d'tudier les solutions permettant de ramener le niveau de bruit au seuil autoris par la rglementation en vigueur et de dimensionner des dispositifs de protection en fonction de la configuration de la voie, de son trafic (estimation, prvision) et de la situation des habitations. Cependant ces protections peuvent engendrer des impacts visuels et paysagers non ngligeables la fois pour les riverains et les usagers de l'infrastructure (fermeture visuelle, effet de coupure, arrire des protections, etc.). Le plus souvent situes en co-visibilit pour le riverain, ces premiers plans et leur qualit de traitement sont dterminants pour l'image et la qualit future de l'infrastructure.

    L'objectif de cette note d'information est de sensibiliser les concepteurs, les spcialistes du bruit et les paysagistes l'intrt d'une insertion globale des protections acoustiques dans le sens d'une meilleure adquation entre protection contre le bruit, respect des paysages et du cadre de vie et mise en valeur des sites traverss. Cette note d'information traite plus particulirement des protections acoustiques par crans ou merlons (ou buttes de terre).

    Sommaire Prambule ......................................................................................................................................2 1. Rle et enjeux des protections acoustiques ...............................................................................2 2. L'enjeu des perceptions des protections acoustiques ................................................................3 3. Caractristiques des protections acoustiques............................................................................5 4. Modalits d'insertion dans le contexte environnant .................................................................8 5. Entretien................................................................................................................................... 14 Conclusion.................................................................................................................................... 15 Bibliographie................................................................................................................................ 15

  • Note d'information du Stra Srie Economie Environnement Conception n 89 2 Protections acoustiques : enjeux et modalits d'insertion dans le paysage

    Prambule Des protections acoustiques sont mises en place le long des infrastructures de transport terrestres afin de diminuer le niveau des nuisances sonores que subissent les riverains. En effet, le code de l'environnement (articles R.571-44 52) et l'arrt du 5 mai 1995[1] ont instaur des seuils de niveaux sonores ne pas dpasser. Depuis les textes rglementaires de 1995 et dans le cadre du programme de rsorption des points noirs du bruit (PNB), la prise en compte du bruit dans le choix des caractristiques gomtriques d'une infrastructure est devenue imprative.

    La mise en place de protections acoustiques (crans acoustiques, buttes de terre, etc.) rpond cette fonction essentielle "d'isoler les riverains du bruit de la circulation" via diffrentes techniques en fonction de la configuration de la voie, du trafic et de la situation des btiments. Cependant elles peuvent engendrer des impacts visuels et paysagers non ngligeables. Elles crent des couloirs de circulation visuellement hermtiques, empchant les usagers de percevoir les paysages traverss. Pour les riverains, les impacts visuels sont tout aussi importants puisque ces protections crent de vritables coupures dans leur cadre de vie quotidien. On assiste donc un double enjeu vis--vis des riverains : rduire les nuisances sonores engendres par les circulations et assurer et prserver une qualit visuelle et paysagre. Exemple : Dcibel d'or, ASF, 2003 Protections acoustiques A7 Nord1

    Pour rduire les nuisances sonores dues lautoroute A7 entre Lyon et Montlimar, une dmarche de conception intgre des crans acoustiques a t mise en place afin d'apprhender cette problmatique sous l'angle de l'insertion paysagre. Cette approche concerte, la qualit de la programmation, des tudes et de la ralisation diriges par la DRE de la Drme, et la qualit de la matrise d'uvre ont t rcompenses par l'attribution du dcibel d'or en 2003 dans la catgorie Ville et transports. L'objectif premier tait de raliser des amliorations sur les protections acoustiques (surlvation de murs existants) et des amnagements des sites nouveaux tout en assurant une intervention homogne sur l'itinraire. Le choix du concepteur s'est alors port sur la cration d'un nouveau paysage avec le droulement d'une squence nouvelle pour les usagers, un horizon quotidien nouveau pour les riverains, et le traitement du problme de l'attnuation du niveau sonore des vhicules roulant sur l'autoroute. L'cran propos devait pouvoir voluer dans le temps, et ses caractristiques acoustiques et esthtiques s'adapter aux sites (cran absorbant ou non, coloration homogne par rapport au paysage). Une deuxime tape a consist amnager l'cran en fonction des particularits paysagres de chaque site. Ainsi, la couleur de l'cran varie en fonction du paysage et un habillage en bois est dispos sur la totalit de l'cran si les zones intermdiaires sont habites ou longes d'une voie dserte ou d'un espace pitonnier.

    1. Rle et enjeux des protections acoustiques

    1.1. Objectif de la rglementation contre le bruit des transports terrestres Le bruit d'origine routire ou ferroviaire constitue la nuisance la plus rgulirement dplore par les riverains des infrastructures. Dans le domaine du bruit des transports terrestres, la loi du 31 dcembre 1992 [2] fixe les rgles respecter lors de la cration ou lors de l'amnagement significatif d'infrastructure de transport. En particulier, elle dfinit des niveaux sonores limites et prconise un traitement des dpassements de seuils par une action sur l'infrastructure et ses abords. Dans le prolongement de la rglementation, le Grenelle de l'environnement s'est fix comme objectif d'inventorier et de rsorber les points noirs du bruit les plus proccupants pour la sant.

    Ces actions peuvent se traduire par la modification du trac pour passer l'cart des zones habites ou par "l'enterrement" du projet. Lorsque cela n'est pas possible, on recourt la mise en place de dispositifs de protection sonore (crans, merlons, tunnels, etc.). L'objectif de ces dispositifs est de raliser une protection acoustique permettant d'isoler la source de bruit en faisant obstacle aux ondes sonores.

    1.2. Les modalits rglementaires Dans le cadre d'un projet d'infrastructure de transport, l'efficacit qu'il convient de donner aux actions de rduction du bruit est gnralement de l'ordre de 5 15 dB(A), voire jusqu' 20 dB(A) dans les situations les plus critiques.

    Plusieurs stratgies sont alors envisageables pour protger les riverains du bruit gnr par la circulation : la rduction du bruit la source :

    par la limitation de la propagation du bruit par des actions directement sur la voie (emploi de revtement de chausse moins bruyant, long rails souds, etc.) ;

    1 Cf. www.bruit.fr ou www.asf.fr

  • Note d'information du Stra Srie Economie Environnement Conception n 89 3 Protections acoustiques : enjeux et modalits d'insertion dans le paysage

    par la ralisation d'obstacles la propagation des ondes sonores, par la construction d'crans ou de merlons ; l'attnuation des nuisances sonores la rception, en proposant une isolation de faade des habitations. Celle-ci protge

    l'intrieur des habitations mais pas les espaces extrieurs.

    Types d'actions de lutte contre le bruit Efficacit

    Changer un revtement classique par un revtement performant d'un point de vue acoustique ;

    Pose de longs rails souds ou d'absorbeurs sur rails. Diminution mission sonore de 3 5 dB(A)

    Installer une protection acoustique de type cran antibruit. De l'ordre de 10 15 dB(A) en fonction de la gomtrie (hauteur et longueur)

    Isoler acoustiquement la faade d'un btiment Diminution du niveau sonore de 10 20 dB(A) l'intrieur des btiments (fentres fermes)

    Tableau 1 - Exemple d' efficacit de certaines actions de lutte contre le bruit

    Certaines modalits d'amnagement des mesures d'accompagnement sont prcises dans la rglementation : Code Article Vocation Textes d'application Modalits des amnagements prvoir

    Dcret n 95-22 du 9 janvier 1995 relatif la limitation du bruit des amnagements et infrastructures de transports terrestres

    " dans des conditions satisfaisantes d'insertion dans l'environnement ou des

    cots de travaux raisonnables" art.5 : prcise que le matre d'ouvrage doit

    privilgier les actions la source. Arrt du 5 mai 1995 relatif au bruit des

    infrastructures routires [1] -

    Circulaire n 97-110 du 12 dcembre 1997 : prcise les modalits d'application de ces

    textes sur le rseau routier national

    Compatibles "avec des impratifs techniques, conomiques (cot de protection

    disproportionn en regard du nombre de locaux protger) ou d'insertion dans

    l'environnement" Circ