Comment se débarasser de son meilleur ami H.Métivier SFEN 2007.

download Comment se débarasser de son meilleur ami H.Métivier SFEN 2007.

of 34

  • date post

    03-Apr-2015
  • Category

    Documents

  • view

    102
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Comment se débarasser de son meilleur ami H.Métivier SFEN 2007.

  • Page 1
  • Comment se dbarasser de son meilleur ami H.Mtivier SFEN 2007
  • Page 2
  • 210 Po Poison radioactif
  • Page 3
  • Polonium 210 Monsieur Alexandre Litvinenko est dcd le 23 novembre 2006, dans un hpital de Londres, suite une contamination par une forte dose de 210 Po probablement intervenue le 1er novembre 2006. Il a du avaler Un sushi(?)pas frais
  • Page 4
  • Polonium 210 Transfr l'hpital le 17 novembre lUniversity College Hospital Vomissements rpts, Troubles du rythme cardiaque, Troubles rnaux, Chutes des cheveux en une semaine, Chute des globules blancs
  • Page 5
  • Polonium 210 Le polonium fut dcouvert par Marie Curie en 1898, elle lui donne le nom de polonium en souvenir de sa Pologne natale Emetteur alpha (100%) 5,3 Mev Emetteur gamma (
  • Polonium 210 Cat 1: 30 mBq/jour calcul de dose (suppos par inhalation) Cat 2: >30 mBq:jour < 1mSv Cat 1 et Cat 2, conseil est donn que les doses sont sans souci (cf ICRP publication 60 bien que nous ne sommes pas en situation contrle, de plus ce nest pas une dose annuelle) Cat 3a: 6 mSv, il est recommand de faire des analyses urinaires pendant 3 mois Prise en charge du public par lHPA
  • Page 15
  • Polonium 210 Cat 1: 480 personnes < 30 mBq/jour, probablement pas exposes Cat 2: 73 personnes pas de risque mais contact probable avec du 210 Po Cat 3a: 1mSv pas de risque mais contact probable avec 210 Po Total 583 personnes Cat 3b: > 6mSv, 13 personnes, pas de pathologie court terme, le risque long terme reste trs faible Un adulte de la famille et clients du Pine Bar et du Millennium Hotel London Mayfair
  • Page 16
  • Polonium 210 69 personnes hospitalires ont t contrles Ngativement Le seul sushi bar affect a t le Itsu branch 167 Picadilly, London; mais rien au niveau du personnel 7 personnes du Pine Bar du Millenium Hotel ont t trs faiblement contamines
  • Page 17
  • Et les autres plutonium, etc
  • Page 18
  • Polonium 210 1 g de 210 Po met chaque seconde autant de particules alpha que 4,5 mg de 226 Ra 262 m g de 238 Pu 72 g de 239 Pu 3,18 kg de 237 Np 446 kg de 238 U
  • Page 19
  • Polonium 210 1g de 210 Po0,5 4,5 mg de 226 Ra 0,2 446 kg de 238 U0,2 262 mg de 238 Pu 0,001 72 g de 239 Pu0,001 3,18 kg de 237 Np0,001 Activit identique A corriger par une absorption GI de
  • Page 20
  • Toxicit chimique ou radiologique du Pu Avec 242 Pu (T 1 / 2 379 000 ans) la formation de radicaux hydroxyle par voie chimique serait 10 5 fois plus leve que leur formation par voie radiolytique La toxicit chimique des isotopes 238 (86 ans) et 239 Pu (24 000 ans) est masque par leur toxicit radiologique Daprs CLAYCAMP, 1994
  • Page 21
  • DL 50 aprs inhalation de 239 PuO 2 30 JOURS 21 MBq (570 Ci) 365 JOURS 2.1 MBq (57 Ci) 1000 JOURS 0.85 MBq (23 Ci) *1 mg 239Pu = 2.27 MBq = 61.3 Ci **LAI = 500Bq
  • Page 22
  • Toxique mais pas supertoxique TOXICITE AIGUE Toxine botulique A 5.10 -6 g/kg Toxine botulique cristallis 5.10 -9 g/kg Toxine diphtrique 1.10 -4 g/kg Curare 500 g/kg Strychnine 500 g/kg 210 Po et quelques transuraniens. Plutonium (Chien) 0.3 mg/kg Plutonium (Rat) 1,4 mg/kg Plutonium (Souris) 1,3 mg/kg HCN (Homme) 1 mg/kg
  • Page 23
  • Dose ltale Pu Inhalation Dposition aprs inhalation, tous coefficients de dpts compris 1L/h chez le rat Raabe et Goldman: 12 mg tueront plus de 50% des gens en 30 jours (il faut respirer pendant 1 an une atmosphre dont la concentration est de 4,9g par litre) Mtivier et al: 2 5 mg peuvent tuer entre 15 et 30 jours
  • Page 24
  • Dose ltale Pu Ingestion Compte tenu du faible passage gastrointestinal il faudrait de 100 g de PuO 2 (f 1 de 1.10 -4 ) 1000g (f 1 de 1.10 -5 ) Il faut rappeler que la masse critique en phase aqueuse est de lordre de 500g.
  • Page 25
  • Pu et terrorisme Peut on contaminer Paris en dversant du Pu dans une station de distribution deau NON Sous forme oxyde il est filtr Sous forme nitrate: il prcipite et est filtr Sous forme chlat? DTPA?, il passera les filtres dpuration, sera bu et limin 100%
  • Page 26
  • Laffaire 210 Po et les opposants Faut il en dduire que les Dchets radioactifs a vie longue Sont dangereux
  • Page 27
  • Les dchets, un autre scnario Migration lente du stockage profond vers leau de surface, apport par lalimentation Ingestion chronique de RN vie longue, activit spcifique, ne pas ngliger les volumes Trs faibles doses et faible dbit de dose Savons-nous prvoir le risque pour l'ingestion de faible doses de radionuclides vie longue ?
  • Page 28
  • Ce que nous savons Ce que nous devons savoir
  • Page 29
  • Dial painters
  • Page 30
  • Dficit dosteosarcomes From N.Priest 2004
  • Page 31
  • From C.L. SANDERS et al. TOUS CANCER CARCINOMES EPIDERMOIDES ADENOCARCINOMES HEMANGIOSARCOMES 100806040200 Dose au poumon Gray Inhaled 239 PuO 2 a threshold HUMAN EQUIVALENT 0,01 2 000 1 g 0, 1 20 000 10 g 1,0 200 000 100 g10 2 000 000 1 000 g0,001 200 0,1 g Incidence de tumeurs pulmonaires Ancienne "LAI" Oxyde (500) Nouvelle "LAI" Oxyde (2500)
  • Page 32
  • Mayak vs Sanders 500 cas Daprs Z.B. TOKARSKAYA 1997 Mayak. Rsultats Experimentaux Chez le rat, Sanders - 1988 Odds ratio - ad 100 10 1.0 0.1 1.0 10 % 100 75 50 25 0 Output of cancer case Absorbed lung dose (Gy) A B B Cancers Pulmonaires aprs inhalation de 239 PuO 2 A
  • Page 33
  • Confirm chez le chien Daprs J.F. PARK et al. 1991 LA REGRESSION LINEAIRE EST REJETE LA REGRESSION LINEAIRE QUADRATIQUE POSSIBLE EST MOINS BONNE QUE LA REGRESSION QUADRATIQUE PURE LE RISQUE RESULTANT DE LINHALATION DE 239 PuO2 EST PLUS GRAND (57 pour 10 4 par Gy) QUE CELUI RESULTANT DE LINHALATION DE 238 PuO2 (1 pour 10 4 par Gy), p < 0.001 1 000 100 10 1 0.1 0.01 10 100 1.000 10.000 LUNG DOSE, RAD 239 PuO2 238 PuO2
  • Page 34
  • Conclusions Lalpha est un vrai challenge Lexposition interne pose problme pour expliquer les cancers radioinduits Il faut reconcilier les diffrentes approches biologiques. Repenser la radiotoxicologie