Clcv cpdp qualité prix fraisestomates 30072014 pr web

download Clcv cpdp qualité prix fraisestomates 30072014 pr web

of 15

  • date post

    20-Jun-2015
  • Category

    Food

  • view

    318
  • download

    1

Embed Size (px)

description

comparatif fraises et tomates

Transcript of Clcv cpdp qualité prix fraisestomates 30072014 pr web

  • 1. Fraises et tomates : le prix ne fait pas le got Communiqudepresse 30juillet2014 Au mois de juin, la CLCV a propos plus de 1000 consommateurs de noter le got des fraises et des tomates vendues dans la grande distribution. A cet effet, notre rseau a organis une cinquantaine de dgustations un peu partout en France avec des panels de consommateurs invits remplir de courts questionnaires sur le got de ces deux produits. Les tomates testes taient presque toutes dorigine franaise tandis quun tiers des fraises tait import, principalement dEspagne. Les rsultats globaux sont dcevants, en particulier pour les tomates qui ne sont apprcies que par 27% des consommateurs. Pour les fraises, les rsultats sont meilleurs avec 43% des participants satisfaits du got mais l aussi, les marges de progrs sont importantes puisque 39% considrent que les fraises testes ntaient ni bonnes, ni mauvaises . Daprs les relevs de nos enquteurs, le prix moyen des fraises stablit 8,6 euros/kg mais peut varier de 2,4 16,8 euros. On pourrait penser quun tel cart se justifie par une diffrence significative en termes de got. Daprs nos dgustations ralises laveugle, il nen est rien et nous constatons que les fraises les moins chres ne sont pas plus mal notes que les fraises les plus chres. La fameuse gariguette ne fait dailleurs pas mieux que la moyenne des fraises. Pour les tomates, les carts de prix ne sont pas ngligeables : la fourchette varie de 1 7 euros le kg avec une moyenne 2,4 euros/kg. L encore, nos dgustations montrent quentre les tomates rondes moins chres, les tomates en grappes et les cteles plus coteuses, les consommateurs ne font pratiquement pas de diffrence. Nos quatre enqutes prcdentes sur les fruits dt (pches, abricots, melons) avaient montr que le choix de ces fruits sapparentait une vraie loterie et que la qualit des produits en rayons tait largement alatoire. Notre nouvelle tude met en vidence que choisir les catgories de tomates ou de fraises les plus chres ne permet pas davoir des produits plus savoureux. Nous proposons la mise en place de cahiers des charges portant sur la production, la collecte et la distribution des fruits et lgumes qui, accompagns dun marquage en rayon, pourraient permettre aux consommateurs de reprer les produits offrant un rel plus gustatif. Rappelons enfin que nos comparaisons entre produits nont port que sur le got mais que les carts de prix peuvent sexpliquer par de nombreux facteurs, en particulier des diffrences dans les conditions de production (cot de la main duvre, pratiques de traitement et de fertilisation des parcelles, etc).

2. Dossier de presse Fraises et tomates Enqute de la CLCV sur les prix et la qualit 2014 3. CLCV-Etude prix et qualit des fraises et tomates, juillet 2014 2 Les relevs de prix Les militants de la CLCV ont relev les prix des fraises et des tomates entre le 15 mai et le 30 juin dans 60 localits rparties sur 25 dpartements. Ces relevs ont t raliss uniquement en grande distribution. Les prix constats sont les suivants : Prix moyen (/kg) Nb de relevs Prix moyen (/kg) Nb de relevs Fraises 8.6 314 Tomates 2.42 446 - Dont origine France 9.2 268 - Dont cteles 2.96 148 - Dont autres origines : Espagne, Allemagne, Belgique, indtermine 5.3 46 - Dont en grappes 2.28 155 - Dont gariguette 10.7 92 - Dont rondes 2.01 140 - Dont ciflorette 11.2 23 - Dont mara des bois 11.7 27 Prix minimum constat Prix maximum constat Fraises 2.4 /kg 16.8 /kg Tomates 1.0 /kg 7.0 /kg NB : - sagissant dune premire anne de relevs sur ces deux produits, nous ne pouvons prsenter dvolution ; - les tomates prsentes en grande distribution au moment des relevs taient trs majoritairement franaises, do labsence de donnes de prix dtailles en fonction de lorigine ; - Sur les fraises, nous constatons que les produits dimport sont 74% moins chers que les fraises franaises, ce qui sexplique notamment par les diffrences dans le cot de la main duvre. Dpartements concerns par les relevs de prix 4. CLCV-Etude prix et qualit des fraises et tomates, juillet 2014 3 Le got des fraises et des tomates vu par les consommateurs Notre mthode : des dgustations laveugle dans 52 localits Entre le 15 mai et le 30 juin, le rseau local de la CLCV a runi des groupes de dix soixante consommateurs dans 30 dpartements pour prendre part des dgustations de fraises et de tomates achetes en grandes surfaces1 . En tout, 52 dgustations ont t organises dont la liste figure ci-dessous. Ville Dpartement Enseigne Ville Dpartement Enseigne 1 Chartres Eure et Loire Carrefour 26 Tours Indre et Loire ? 2 Lanester Morbihan Leclerc 27 Saintes Charente Maritime Super U 3 Lanester 2 Morbihan Carrefour 28 Vineuil Loir et Cher Intermarch 4 St Herblain Loire Atlantique Carrefour, Super U 29 Elbeuf Seine Maritime Leclerc, Carrefour 5 Neuves Maisons Meurthe et Moselle Intermarch 30 Courdimanche Les Ulis Essonne Carrefour 6 Vandoeuvre les Nancy Meurthe et Moselle Leclerc 31 Toulon Var Intermarch 7 Cahors Lot Carrefour, Intermarch 32 Saint Nazaire 2 Loire Atlantique Carrefour Market, Super U 8 Lormont Gironde Leclerc 33 Saint Nazaire 1 Loire Atlantique Super U 9 Marseille Bouches du Rhne Carrefour 34 Bruay La Buissiere Pas de Calais Cora 10 Saint Martin au Laert Pas de Calais Carrefour 35 La Roche Sur Yon Vende Leclerc 11 Angers Maine et Loire Gant Casino 36 Calais Pas de Calais Auchan 12 Marseille Bouches du Rhne Super U 37 Creil Oise Carrefour 13 Rennes Ille et Vilaine Super U 38 St Christol Lez Ales 2 Gard Intermarch 14 Parthenay Deux Svres Leclerc 40 Bourges 2 Cher Carrefour 15 Quimper Finistre Carrefour 41 Pierrelatte Drme Carrefour 16 Reims Marne Leader Price, Carrefour 42 Romans sur Isre Drme Leclerc 17 Epernay Marne Leclerc 43 Grande Synthe Nord Auchan 18 Valenciennes Nord Carrefour 44 Athis Juvisy Savigny Essonne Auchan 19 Brioude Haute Loire Casino, Carrefour 45 Brest Finistre 20 Boulogne sur Mer Pas de Calais Proxi, Auchan 46 Nantes Loire Atlantique Auchan, Super U 21 Clermont Ferrand St Jaques Puy de Dme Auchan 47 Montpellier 2 Hrault Casino, Auchan 22 Clermont Ferrand La Gauthire Puy de Dme Ct Halles 48 Montpellier 1 Hrault Gant Casino 23 Bziers Hrault Gant Casino 49 Montivilliers Seine Maritime Auchan 24 Lannion Ctes dArmor Intermarch 50 Nantes Loire Atlantique Leclerc, Intermarch 25 Salon de Provence Bouches du Rhne Dia, Casino 51 Echirolles Isre Dia, Carrefour 52 Grenoble Isre Simply Market, Carrefour 1 Daprs le centre technique interprofessionnel des fruits et lgumes (CTIFL), les consommateurs ralisent plus de 70 % de leurs achats de fruits et lgumes en grandes surfaces 5. CLCV-Etude prix et qualit des fraises et tomates, juillet 2014 4 Au total, ce sont 1050 consommateurs qui ont particip aux dgustations proposes par la CLCV dans toute la France. A chaque dgustation, les participants ont got deux fraises et trois tomates prsentant les caractristiques suivantes : deux fraises de prix diffrents ; trois tomates appartenant aux catgories rondes , en grappes , cteles . Gnralement, ces trois catgories ont des prix diffrents. Il est important de noter que les produits taient prsents au consommateur sans aucune information sur leur prix, leur origine ou leur varit. Ils taient par ailleurs dcoups en portions prtes dguster (tranches de tomates et quartiers de fraises) ce qui rendait difficile lidentification du type de fraises ou de tomates test. Les consommateurs taient ainsi placs dans les conditions dune dgustation laveugle . Par ailleurs, dune dgustation lautre, les produits taient prsents dans un ordre alatoire de faon ne pas biaiser les rsultats globaux. Aprs avoir got chacun des produits, les consommateurs taient invits remplir un questionnaire choix multiples portant sur : leur apprciation globale (je dteste / je naime pas / ni bon ni mauvais / jaime beaucoup / jadore / sans opinion) ; le got (aucun got ou got trs dsagrable / peu de got ou got peu agrable / got correct / got agrable / trs bon got / sans opinion) ; Par ailleurs, concernant la fraise, ils taient galement invits se prononcer sur la not sucre du fruit (trs insuffisante / insuffisante / passable / satisfaisante / trs satisfaisante / sans opinion). 6. CLCV-Etude prix et qualit des fraises et tomates, juillet 2014 5 Des rsultats dcevants pour les tomates, un peu meilleurs pour les fraises Les taux de satisfaction sont dcevants en particulier pour les tomates. Ainsi, seulement 27% des consommateurs les apprcient tandis que 43% les jugent ni bonnes, ni mauvaises . Notons que notre enqute a eu lieu en juin alors qua priori les conditions densoleillement et de tempratures idales pour la tomate correspondent plutt aux mois de juillet et aot. Quoiquil en soit, notre rsultat confirme et objective la pitre qualit gustative des tomates produites hors saison . Pour les fraises, les rsultats sont un peu meilleurs, sans tre brillants, avec 43 % des panlistes satisfaits mais une forte proportion, prs de 39%, qui les jugent ni bonnes, ni mauvaises . TOMATES FRAISES Sans opinion : 1% 3147 questionnaires remplis par 1050 personnes Sans opinion : 0,6% 2077 questionnaires remplis par 1080 personnes Sagissant des fraises, nous avons constat que les avis exprims sur la qualit globale (rsultats ci-dessus) taient lis aux avis exprims sur la teneur en sucre des fruits. On trouvera en annexe une prsentation graphique de ce rsultat. 7. CLCV-Etude prix et qualit des fraises et tomates, juillet 2014 6 Prix, varit et origine nont pas dimpact sur les taux de satisfaction Comparaison des scores en fonction du prix Comme prcis plus haut, chaque dgustation portait sur des produits de prix diffrents (deux niveaux de prix pour les fraises, trois pour les tomates) et les participants donnaient successivement leur avis sur chacun deux. Sagissant des fraises, les rsultats indiquent que les plus chres (prix moyen : 10,4 /kg) semblent un petit peu mieux apprcies que les moins chres (prix moyen : 4,8 /kg). En effet, le pourcentage de pe