Camp des Milles - Plaquette partenaires

of 52 /52
CONSEIL D’ADMINISTRATION 30 POUR UNE MÉMOIRE VIVANTE ANS CAMP DES MILLES Mon engagement…

Embed Size (px)

description

Plaquette des partenaires

Transcript of Camp des Milles - Plaquette partenaires

  • CONSE IL D ADMINISTRAT ION

    30POUR UNEMMOIREVIVANTEANSCAMP DES MILLES

    Mon engagement

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page1

  • 2FONDATION DU CAMP DES MILLES - MMOIRE ET DUCATION

    MEMBRES FONDATEURS

    MEMBRES DE DROIT

    AMIS DE LA FONDATION

    INVITS PERMANENTS

    Membres du Conseil dadministration de la Fondationdu Camp des Milles Mmoire et ducation, reconnue dutilit publique

    Sans lengagement, le soutien moral, politique et nancier de ces institutions, le Site-Mmorial du Camp des Milles nauraitpas pu voir le jour.30POUR UNEMMOIREVIVANTEANS

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page2

  • 3La Fondation du Camp des Milles - Mmoire et ducation est un tablissement reconnu dutilit publiquepar dcret du Premier ministre endate du 25 fvrier 2009 (JO du 27 fvrier 2009).

    Elle est dirige par un large Conseil da dministration quireprsente la diversit de ses partenaires publics, privset associatifs : tat et collectivits locales, grandesassociations concernes et entreprises mcnes.

    Elle avait pour mission damnager les espaces et btiments de lancienne Tuilerie des Milles (Aix-en-Provence - France), devenue entre 1939 et 1942camp dinternement et de dportation, pour en faire unhaut lieu de mmoire et dhistoire au service delducation et de la culture.

    Elle est aujourdhui en charge de la gestion du Site-Mmorial du Camp des Milles.

    SITE-MMORIAL DU CAMP DES MILLES

    Si lcho de leurs voix faiblit, nous prirons.

    Paul Eluard

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page3

  • 4FONDATION DU CAMP DES MILLES - MMOIRE ET DUCATION

    Alain ChouraquiPrsident de la Fondation du Camp des Milles - Mmoire et ducationDirecteur de recherche au CNRS

    Ce nest pas sans motion que jintroduis ce livretqui exprime si bien les raisons de lengagement dechacun des membres du Conseil dadministration de laFondation du Camp des Milles Mmoire et ducation.Cest il y a plus de trente ans en effet que dbutait uncombat citoyen difcile mais ncessairepour la mmoiredu Camp des Milles et pour que lhomme puisseapprendre de ce pass. Quelques hommes et femmesfurent longtemps seuls, sans aucun appui, bien aucontraire, mais avec la force de leur conviction tenace.Les membres de ce Conseil reprsentent aujourdhuiune gnration nouvelle qui les a rejoints et leur apermis de raliser ce quils croyaient juste et ncessairepour les gnrations futures. Cest aujourdhui la France - ses institutions et sa socitcivile - qui se rassemble autour dune mmoire pourdemain. Car celle-ci peut ancrer solidement nos valeurshumanistes sur un socle de souffrance et de couragevcus, au Camp des Milles en particulier.

    Je voudrais remercier tous les partenaires de cetteaventure humaineautant quinstitutionnelle : ensemblenous avons surmont les obstacles, administratifs,nanciers et, plus encore, politiques et psychologiques.Ensemble, par del les fortes diffrences de sensibilitet les intrts parfois divergents, nous avons men unprojet o chacun a apport sa force, sa contribution,son engagement et son dsintressement. Vousmettant avant tout au service de notre cause commune,vous avez tous accept quil y ait un quilibre entre lespartenaires divers de notre Fondation, gage duneindpendance durable ncessaire notre action auservice dun humanisme menac. Ensemble vous avezsu considrer la mmoire des perscutions au Camp desMilles, comme une mmoire au service de tous.Sans vous, sans votre soutien, sans votre conance, ceprojet naurait pas vu le jour dans la pluralit et parfoisloriginalit de ses dimensions multiples, de mmoire etdhistoire, dducation et de culture, de formation et derecherche. Sans vous, ne serait pas accompli aujourdhuiaux Milles le pas en avant historique que constitue pourla France la reconnaissance apaise dun Vel dHiv duSud, dun Vel dHiv sans occupation allemande.

    Je veux saluer tout dabord le soutien moral des anciensrsistants, dports et interns. LAssociation du Wagondu Souvenir a su rassembler leurs grandes associationset le CRIF, par del les sensibilits politiques etreligieuses. Serge Klarsfeld et lAssociation des Fils et Filles des dports juifs offrirent leur exceptionnelleexposition sur les Enfants juifs dports. Simone Veil etla Fondation pour la Mmoire de la Shoah, lAmicaledAuschwitz et le Mmorial de la Shoah apportrent au projet leurs moyens, mais aussi leur force et leur lgitimit morales. Au premier rang, les trois co-prsidents de lAssociation du Wagon du SouvenirDenise Toros Marter, Louis Monguilan et mon preSidney Chouraqui, sans oublier quelques visagesdanciens aujourdhui disparus et qui nous obligent.Je les salue avec respect pour le courage et la souffrancequi marquent leur histoire personnelle, mais aussi pouravoir t les premiers soutenir le projet qui se dessinait, malgr son ambition a priori peuraliste. Les associations armniennes, tsiganes,musulmanes ou juives ont su nos cts partager lidefondamentale que la Shoah est une histoire unique deporte universelle, qui claire dun soleil noir lesgarements possibles de lHomme moderne.

    Je ne peux que me rjouir de la forte prsenceaujourdhui de ltat dans notre Mmorial. Nous avionsespr quil prendrait rapidement notre relais. Il en futautrement et ce nest que progressivement que ltatcomprit lensemble des dimensions du projet, syengagea fermement et y prit toute sa place,notamment par la prsence dans le Conseildadministration de notre Fondation des Ministres delducation nationale, de la Culture, de lIntrieur et desAnciens Combattants. Que les ministres concernssoient ici remercis pour les textes parfois trs forts quilsont bien voulu nous coner pour ce livret. Avec le Hautpatronage du Prsident de la Rpublique etlinauguration du Mmorial par le Premier ministreentour de plusieurs ministres, ils tmoignent delengagement fort de ltat, comme du fait que notreFondation exerce bien une mission dintrt public.

    Sans vous, lcho de leurs voix aurait disparu...

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page4

  • 5Alain ChouraquiPrsident de la Fondation du Camp des Milles - Mmoire et ducationDirecteur de recherche au CNRS

    Soulignons galement lapport dcisif des collectivitslocales dans lmergence de notre projet et leurengagement dans sa viabilit de long terme. Lesprsidents du Conseil rgional Provence-Alpes-CtedAzur, du Conseil gnral des Bouches-du-Rhne(premier nanceur rgional de lopration), de laCommunaut dagglomration du Pays dAix puis deMarseille Provence Mtropole agissent nos cts avecune dtermination et une sincrit peu communes queje tiens saluer respectueusement.

    Notre projet a su attirer aussi autour du bien communle monde de lentreprise, travers lengagement duGroupe Lafarge, premier grand mcne de lopration,de la Fondation dEntreprise cureuil premier mcnergional-, et France-Tlcom Orange, trois grandsgroupes internationaux conscients des enjeux de notretravail citoyen dans un monde o diversit et unitdoivent apprendre se conjuguer.

    Jadresse des remerciements particuliers aux historiensPhilippe Joutard et Robert Mencherini, personnalitsqualies dans notre Conseil dadministration, dontla grande expertise a permis de prendre la mesure delhistoire que nous savons plurielle du Camp des Milles.Avec les autres membres du Conseil scientiqueinternational de la Fondation, remarquablement animpar Max Polonovski, ils ont permis de donner auxcontenus du Mmorial la rigueur absolument ncessaire notre entreprise. Nous avons tabli des partenariatsavec lUniversit dAix-Marseille pour poursuivre notretravail de recherche et avec Marseille ProvenceCapitale europenne de la Culture 2013 pourdvelopper la dimension culturelle de notre action.

    Je tiens aussi saluer ici avec reconnaissance certainsmcnes plus rcents, mais combien importantspour nous, comme AXA, la SNCF, Groupe Alteor,What Matters.

    Je noublie pas enn lensemble des personnes quiont apport leur soutien, de faon parfois dcisive:bnvoles admirables, enseignants, chercheurs,acteurs culturels, militants associatifs, journalistes,agents de ltat ou des collectivits, salarisdassociations ou de fondations, beaucoup nous ontaids discrtement construire ou faire connatre

    un projet solide et incontestable scientiquement,techniquement et nancirement. Quils en soienttous chaleureusement remercis.

    On laura compris, linauguration du Site-mmorial duCamp des Milles traduit aujourdhui un consensus largede la socit franaise autour de la mmoire commerepre dans un monde troubl. Un lieu de mmoire estun ancrage fort des reprsentations collectives, etlhistoire terrible que raconte ce camp, si nous savonslanalyser, nous renvoie limage de notre relation lAutre. Dans un contexte o simpose lourdementlenjeu du vivre ensemble, lexprience du piregnocidaire peut nourrir une rexion commune,universaliste, en nous tendant un miroir qui rchiraitce que lHomme est capable de faire, le pire et lemeilleur, et qui nous montrerait comment chacun peutaussi viter le pire et sauver lhumain dans lHomme,comme les Justes en ont montr lexemple.

    Nous tournons, en ce 10 septembre 2012, une pagede lhistoire de notre projet citoyen. Nous en ouvronsune autre ensemble avec la volont que ce Mmorialrponde au souhait profond de beaucoup des victimes,le souhait que lon noublie pas et que lon puisseapprendre de leurs souffrances. Je sais que la petite quipe de la Fondation est re desassocier cet hritage qui nous grandit. Une causequi nous dpasse ne permet-elle pas de se dpasser?Elle mrite notre gratitude.Mais elle aura besoin encore de chacun des partenairesdu projet pour assurer dans la dure le dveloppementdun lieu de mmoire rsolument tourn verslenseignement de la fraternit et du respect de lautre.

    Tous ensemble, au service de nos valeurs communes etde notre pays, nous pouvons tre ers et heureux: nousavons protg et ouvert au public le seul grand campfranais dinternement et de dportation encore intact,nous avons sorti de loubli des noms et des visages quecertains voulaient effacer jamais. Et nous offrons nosenfants un lieu pdagogique fort et innovant qui lesaidera non seulement ne pas oublier ce pass tragique,mais aussi apprendre de ce dernier, pour mieux vivreen paix avec les autres et avec soi-mme.

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page5

  • 30POUR UNEMMOIREVIVANTEANSFONDATION DU CAMP DES MILLES - MMOIRE ET DUCATION

    6

    AMIS DE LA FONDATION

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page6

  • 7Serge KLARSFELDPrsident de lAssociation des Fils et Filles des Dports Juifs de FranceVice-Prsident de la Fondation du Camp des Milles-Mmoire et ducationPrsident de lAssociation Les Amis de la Fondation du Camp des Milles

    POUR UNE

    MMOIREVIVANTE

    ANS

    Mon engagement

    Ce qui ma fascin dans le Camp des Milles ds les annes 1970, ctait le rassemblement depersonnalits intellectuellement puissantes et cratives, essentiellement allemandes ou autrichienneset parques en un seul lieu, une prison, alors quils taient innocents et que le perscuteur ctait laFrance, celle de la IIIme Rpublique et celle de Vichy, et que nombre de ces interns allaient tredports quasi directement de Provence, o il ny avait pas doccupant allemand, vers Auschwitz etles chambres gaz.

    Mon pre nest pas parti loin des Milles: de Nice en 1943. Pendant plus de deux ans, jai vcupresque sous le mme soleil que celui dAix-en-Provence.

    Je suis all aux Milles pour la premire fois la n des annes soixante-dix. Jai t mu par cetimmense btiment et jamais je naurais cru alors quil abriterait nouveau tous ceux qui y taientpasss sans tre vus. Ctait le temps o ces fantmes senfonaient dans loubli. Aujourdhuiquarante ans plus tard grce Alain Chouraqui, ils remontent vivants la lumire du jour,reconnaissants envers tous ceux qui ont aid ce miracle et prts nouveau jouer un rle danslHistoire grce la vocation pdagogique de ce Mmorial.

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page7

  • 8FONDATION DU CAMP DES MILLES - MMOIRE ET DUCATION

    Je suis convaincu que le Camp des Milles sera un lieu important, trs important pour les sicles venir.

    Elie Wiesel

    Prix Nobel de la Paix

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page8

  • 9Dans ce btiment furent internes entre 1939 et 1942, plus de 10000 personnes dans des conditionsde plus en plus dures. Rfugie en France, la plupart fuyait le totalitarisme, le fanatisme et les perscutions en Europe.

    Lhistoire du Camp des Milles tmoigne de lengrenage des intolrances successives, xnophobe,idologique et antismite qui conduisit la dportation de plus de 2000 hommes, femmes et enfantsjuifs depuis le Camp des Milles vers le Camp dextermination dAuschwitz, via Drancy et Rivesaltes.

    Ils faisaient partie des 10000 Juifs de la zone dite libre, qui, avant mme loccupation de cettezone, ont t livrs aux nazis par le gouvernement de Vichy, puis assassins dans le cadre de la Solution nale.

    Face au racisme, la lchet et lindiffrence, des rsistants aux Milles comme ailleurs sauvrentlhonneur de la France et de lhumanit.Les victimes espraient quon se souvienne an dclairer notre vigilance. Pour aujourdhui et demain.

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page9

  • 30POUR UNEMMOIREVIVANTEANSFONDATION DU CAMP DES MILLES - MMOIRE ET DUCATION

    10

    MEMBRES FONDATEURS

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page10

  • 11

    Denise Toros-Marter, dporte 16 ansPrsidente de lAmicale des dports dAuschwitz Marseille-ProvenceCo-Prsidente de lAssociation du Wagon-Souvenir et du Site-Mmorial des Milles

    POUR UNE

    MMOIREVIVANTE

    ANS

    Mon engagement

    Soixante-huit ans se sont couls depuis que ma famille et moi avons t arrtes Marseille,internes et puis dportes dans lEnfer dAuschwitz.

    Seuls, Andr mon frre ain rescap des camps et Ren mon frre cadet engag dans la Rsistance,ont avec leur jeune sur Denise survcu ce massacre qui aurait d anantir lEurope et le Peuple Juif.Depuis ma libration du plus grand camp dextermination que fut Auschwitz et qui a englouti mesparents et des milliers dhommes, femmes et enfants, je nai cess dapporter mon tmoignageauprs des jeunes gnrations, sur les instances des historiens et des professeurs dans lestablissements scolaires.

    Ce dclencheur provoqu par les ngationnistes, a pu sintensier grce la cration du Wagon-Souvenir des Milles offert par la SNCF et bientt la Fondation du Camp des Milles Mmoire etducation dont nous saluons aujourdhui limplantation ofcielle avec tous ses partenaires et les plushautes personnalits franaises et europennes.

    Depuis, sous la direction dAlain Chouraqui, de son quipe, et des pionniers de ce projet, tels LouisMonguilan, Sidney Chouraqui et tous les autres () nous voici arrivs son aboutissement ofciel,et nous savons ainsi quil sera lun des premiers lieux de Mmoire de notre pays.

    Fasse le Ciel quil serve de leon, dexemple et de prvention pour les futures gnrations.An que PLUS JAMAIS un tre humain ne soit perscut en raison de ses appartenances religieuse,philosophiques ou politiques.

    Que soit ainsi respect le Testament dAuschwitz.

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page11

  • 30POUR UNEMMOIREVIVANTEANSFONDATION DU CAMP DES MILLES - MMOIRE ET DUCATION

    12

    MEMBRES FONDATEURS

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page12

  • 13

    Jai pris conscience de lexistence dun campdinternement aux Milles en 1983. A lpoquejoccupais la prsidence, Aix-en-Provence, delassociation des Dports, interns et Rsistantsainsi que de lassociation des Franais Libres. Cetteinformation ne ma pas laiss indiffrent. En visitantle site des Milles, le souvenir de ma dportation Mauthausen mest revenu brutalement lammoire. Toute la haine de lautre dont lhomme estcapable dans certains cas, toute lhorreur, toutlinacceptable ne peut se mettre en sourdine.Personne ne doit ignorer latrocit des camps detransit et de concentration. Je me suis revu leurplace, cauchemar permanent mme veill, vivredans une autre dimension.Je ne me suis pas pos de question, il fallaitsauvegarder ce site, non seulement pour que tousse souviennent de ces femmes, ces enfants et ceshommes emprisonns dans ces lieux, et pour queleur mort ne demeure pas anonyme. Les ressusciter,savoir leurs noms, peut-tre presque les connatrepour leur donner le droit davoir exist. Ctaient desgens comme vous et moi et leur sort futparticulirement atroce et injuste. Leur seule fautetait dtre juifs. Les lieux gardaient encore denombreuses traces de leur passage, critures,gravures sur les murs et surtout des peinturesmurales en trs bon tat. Mieux que personne, layant vcu moi-mme, jeconnaissais leur parcours, leur souffrance, la peur detomber dans la folie qui les a peut-tre treints, lecauchemar de leur quotidien, de leur lendemain, ledestin de leurs enfants emprisonns avec eux sanspouvoir leur donner dexplication. Enn la vie enpointill sans savoir quel sera son sort lheuredaprs.Jtais leur frre, leur pre, leur ami. Ctait mondevoir, plus, une vidence. Ce lieu est untmoignage incontestable de leur prsence et deleur vie dans ce camp.

    En 1983, la Salle des peintures a failli tre rase. Ce fut le dbut d'une belle mobilisation qui vitimmdiatement, unis dans laction, Pascal Fieschi,Sidney et Alain Chouraqui agir Paris pour obtenirla protection immdiate de cette Salle par leministre de la Culture, et partir de 1985 nousavons uni toutes nos forces avec Denise TorosMarter, Yvette Impens, Andr Claverie, LaurentPascal, Jean-Louis Medvedowsky, dautres rsistantsou dports Marseille et Aix, pour mettre enplace un comit de coordination pour la sauvegardedu Camp des Milles qui ma con son pilotage.Avec les moyens du bord, nous avons avanc pas pas dans un ddale impressionnant de contrainteset de documents administratifs. Que defforts, quedespoirs, que de difcults, que de chausse-trappes,que de luttes permanentes avec certaines autorits.Notre bonne volont fut mise rude preuve.Une renaissance du site eut lieu lors de linaugurationle 9 novembre 1992 du Wagon du Souvenir apportpar lAmicale dAuschwitz prside par Denise TorosMarter. Vingt ans se sont couls pour voiraujourdhui, notre espoir enn ralis, grce lareprise de ambeau dune nouvelle gnrationautour dAlain Chouraqui, Odile Boyer et toute unequipe active et enthousiaste, qui est aussi passepar toutes les phases dun tel projet qui cumule lesdifcults administratives, nancires et oprationnellesde toute grande ralisation et celles, pluspsychologiques et politiques, inhrentes cettemmoire si sensible et la diversit des partenairesrassembls. Aujourdhui, trente ans aprs, jai la chance dtreencore vivant pour assister cette uvre silongtemps espre, souhaite, dsire.Aujourdhui tous les soucis, les inquitudes ontdisparu cet gard. La mmoire est en mouvement.Aujourdhui je suis heureux. Merci la vie.

    Louis MonguilanRsistant dport MauthausenCo-Prsident de lAssociation du Wagon-Souvenir et du Site-Mmorial des Milles

    POUR UNE

    MMOIREVIVANTE

    ANS

    Mon engagementA1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page13

  • 30POUR UNEMMOIREVIVANTEANSFONDATION DU CAMP DES MILLES - MMOIRE ET DUCATION

    14

    MEMBRES FONDATEURS

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page14

  • 15

    En 1983, cest la nouvelle dune menace dedestruction de la Salle des peintures murales qui aconduit Pascal Fieschi, ancien rsistant aixois, monls Alain et la communaut juive agir en urgence Paris pour obtenir une protection immdiate decette Salle par le ministre de la Culture. Nous avonsalors enqut sur ce campque nous dcouvrions :que stait-il donc pass si prs de chez nous?Son histoire rveilla en nous danciens et douloureuxsouvenirs de la guerre, dj ravivs au dbut desannes 80 par la renaissance des ides xnophobes,antismites et racistes que nous combattionsensemble, Alain et moi, avec tant dautres.Comment dans ce contexte laisser disparatre uncamp qui montre si bien hlas jusquo peut menerle rejet de lautre?Jai t confront ds mon enfance lantismitisme plus ou moins sournois, parfoisviolent... En 1940, ce fut le Statut des Juifs, monviction du barreau, puis mon refus de bncierdune rintgration au titre du numerus clausus, queje qualiais de discrimination dans la discrimination .Ce fut aussi la constitution dun petit groupe dersistants juifs au Maroc, lvasion du camp pourjuifs de Bedeau, lengagement volontaire dans lesforces de la France Libre en Libye avant de participer la cration et aux combats de la 2e DB du gnralLeclerc, depuis son dbarquement en Normandiejusqu loccupation du Nid daigle dHitler Berchtesgaden le 8 mai 1945. Quel symbolepourfter la n du nazisme ! Je n'ai pas donn ma vie mais j'ai pu combattre pourles valeurs humanistes qui m'taient vitales: le refusde la haine de lautre, de lantismitisme et de tousles racismes, poisons mortels pour la dmocratie etla cohsion sociale.Jai gard en tte comme un cauchemar la librationdu camp de Landsberg, Kommando de Dachau, ojai dcouvert, atterr, lhorreur concentrationnaireet les visages de dports qui devaient ressembler

    ceux des Milles. Lutter pour un mmorial au Campdes Milles, ctait donc le mme lan, le mmeobjectif, pour moi comme pour mes amis LouisMonguilan, Denise Toros Marter, Yvette Impens, JeanLouis Medvedowsky, Andr Claverie, SimonHochjberg, Albert Barbouth, Laurent Pascal Cela ne fut pas toujours facile, il y avait des espritschagrins ou sceptiques, des institutions rserves.Nous comprmes vite que ce serait la socit civile, nous tous, de surmonter les obstacles, pour quece Site-Mmorial soit un outil ambitieux dducationdes jeunes.Au l de trois dcennies, des lus, des institutions,ltat furent convaincus et leur rassemblement apermis de donner notre projet lampleur que noussouhaitions.Aujourdhui jai presque 98 ans, et nous ne sommesplus que trois anciensrsistants et dports dans leprojet, Louis, Denise, moi-mme. Mais nous sommesconants : le Site-Mmorial du Camp des Millesouvre au public. Ltat et les collectivits locales sontbien l, apportant au Mmorial la force de leurlgitimit et de leurs moyens. Alain assure lacontinuit entre notre quipe ancienne et unenouvelle gnration de porteurs de mmoire, OdileBoyer, Cyprien Fonvielle, dautres encoreCe lieu maintenant prserv, nous le savons dansde bonnes mains. Il appartient nos enfants, vosenfants et leurs enfants... Quil apporte aux jeunes gnrations, desconnaissances, des repres leur permettant leurtour de combattre les intolrances qui peuventgcher les si belles richesses et potentialits de notremonde.Ce combat nest jamais dnitivement gagn,pensais-je dj la n de la guerre devant lesinjustices qui minent la socit. Mais lessentiel estque le combat pour la dignit humaine ne soit jamaisperdu non plus, tant que des hommes et desfemmes ne laissent pas faire linacceptable.

    Sidney ChouraquiCo-Prsident de lAssociation du Wagon-Souvenir et du Site-Mmorial des MillesEngag volontaire dans les Forces Franaises Libres

    Mon engagementA1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 15:11 Page15

  • 30POUR UNEMMOIREVIVANTEANSFONDATION DU CAMP DES MILLES - MMOIRE ET DUCATION

    16

    MEMBRES FONDATEURS

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page16

  • POUR UNE

    MMOIREVIVANTE

    ANS

    17

    Mon engagement

    LAMCM a t cre en dcembre 2003 pourtre loutil institutionnel de ralisation duprojet Mmoire du Camp des Milles .Lassociation a ainsi port ce projet du Campdes Milles jusqu la mise en place de lafondation en mai 2009.Durant toute cette priode, Jean-LouisMedvedowsky en a t le trsorier. Il a toujourst trs engag dans les actions de mmoirecitoyenne; il assume depuis de nombreusesannes les fonctions de Prsident delAssociation des Dports, Rsistants patrioteset des familles de fusills de la RsistancedAix ; il a galement t pendant plusieursannes Prsident de lAssociation du Wagon-Souvenir des Milles, cre en 1991.Son histoire familiale (ls de fusill de laRsistance) lui a donn des convictionspersonnelles fortes et lnergie ncessaire pourmener ce travail de mmoire sans dsemparermalgr des activits professionnelles charges.Bernard Chevalier a pris la direction de latuilerie des Milles, proprit du groupeLafarge, en 1997. Alain Chouraqui, Jean-Louis,et quelques autres lui ont rapidement apprislhistoire du site et son rle pendant la 2me

    Guerre mondiale.Il a intgr lAMCM lors de sa cration.Interface naturelle entre Lafarge, propritairedu lieu et lAssociation, il a poursuivi sonengagement dans le projet du Camp des Milles.

    En tant que membres du bureau de lAMCMpendant 6 ans, puis du bureau de la Fondationdu Camp des Milles, Jean-Louis et Bernard,respectivement Trsorier et Secrtaire delAssociation puis de la Fondation, ont tamens accompagner le projet du camp,conscients quil portait des valeurs essentiellespour eux. La connaissance de lHistoire et sonanalyse sont indispensables pour clairer leprsent mais aussi pour prparer lavenir. Lammoire nest donc pas seulement un devoirmais un outil dducation, intgrant uneanalyse raisonne des faits passs, unjugement de valeur sur ces faits, parfois unerepentance relative certains dentre eux,enn et surtout une reconnaissance profondeenvers tous ceux qui ont lutt et donn leur viepour la juste cause et un hommage sans cesserendu aux victimes des crimes de guerre et descrimes contre lHumanit commis au cours dela Seconde Guerre mondiale, notamment laDportation.Ainsi, le projet du Site-Mmorial du Camp desMilles dans lequel notre engagement est sansfaille nous parait apporter, en particulier auxjeunes, un outil mmoriel et ducatif de hautniveau pour leur apprendre les vertusdindignation et de rsistance face toutesles atteintes la dignit et la libert de la personne humaine et les valeursfondamentales de la dmocratie.

    Jean-Louis MedvedowskyTrsorier de lAssociation Mmoire du Camp dAix-les-Milles

    Bernard ChevalierSecrtaire de lAssociation Mmoiredu Camp dAix-les-Milles

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page17

  • 30POUR UNEMMOIREVIVANTEANSFONDATION DU CAMP DES MILLES - MMOIRE ET DUCATION

    18

    MEMBRES FONDATEURS

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page18

  • 19

    Le Camp des Milles occupe une placeparticulire dans lhistoire de la Shoah. Il tmoigne en effet directement de laresponsabilit des autorits de Vichy, quidcidrent den faire un maillon de ladportation des Juifs de France de la zonelibre, en aot et septembre 1942, avant mmelarrive des Allemands.En moins de deux mois, cinq convois partirentdu Camp des Milles, cinq convois funestes, quiemportrent 2000 hommes, femmes etenfants juifs. Et qui nous laissent en hritagecette question insoluble, qui nous hante toutjamais : pourquoi ? Parviendrons-nous un jour y rpondre ? Les chercheur s de toutes disciplines continuentdexplorer la Shoah, ses fondements, sesmcanismes, et ils apportent encore aujourdhuides clairages nouveaux. Lune des particularits du Site-Mmorial duCamp des Milles est de sappuyer sur cesrecherches, pour prsenter un ensembledexplications, dfaut dune rponse uniqueet dnitive. Lautre particularit est darticuler histoire,mmoire et ducation, des axes qui sont aucur mme des missions de la Fondation pourla Mmoire de la Shoah. Nous nous sommesainsi impliqus aux cts de la Fondation duCamp des Milles pour conserver et prserver

    ce site exceptionnel, pour en faire la fois un lieu dhistoire, o sont expliques lesdiffrentes phases de linternement, un lieu demmoire, ddi en particulier aux enfants juifsdports de France, auxquels Serge Klarsfeldsest attach redonner une identit et unvisage, et un lieu dducation, porteur devaleurs pour lavenir. Car malgr la douleur et le dsespoir que peutengendrer la mmoire de la Shoah, elle nousenjoint galement de conserver notre foi enlhumanit, de respecter la dignit de chaquehomme, de chaque femme, de chaque enfant,de lutter contre les dmons de la haine et delantismitisme, toujours prts refaire surface. Nous souhaitons que le Site-Mmorial duCamp des Milles soit un avant-poste dans cecombat, quil permette aux jeunes gnrationsde mieux comprendre la spcicit de laShoah, de naccepter ni lantismitisme, ni soncorollaire, lantisionisme, et de refuser toutesles formes de racisme et de xnophobie. Il nous appartient dagir ensemble: cest ceque nous faisons dans ce lieu. Nous le devons la mmoire des Juifs dports des Milles, et des millions dhommes,de femmes et denfants assassins pendantla Shoah.

    David de RothschildPrsident de la Fondation pour la Mmoire de la Shoah

    POUR UNE

    MMOIREVIVANTE

    ANS

    Mon engagement

    Prenniser la mmoire des Juifs assassins.

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page19

  • 30POUR UNEMMOIREVIVANTEANSFONDATION DU CAMP DES MILLES - MMOIRE ET DUCATION

    20

    MEMBRES FONDATEURS

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page20

  • 21

    Lhistoire du camp dinternement des Milles adsormais une institution pour porter sammoire et prserver les vestiges importantsde son histoire. Cest une page sombre delHistoire de France et de lHistoire de lEurope.Elle a t crite par la IIIe Rpublique quiinterne les ressortissants des puissances ditesennemies, puis par le rgime de Vichy quifait du Camp des Milles un camp de transit. Apartir de 1942, contribuant aux desseinscriminels des nazis, les autorits de Vichyutilisent le Camp des Milles comme uneplaque tournante du rassemblement des Juifsde la rgion en vue de leur transfert vers lecamp de Drancy, puis leur dportation versAuschwitz.La Fondation du Camp des Milles sest donnpour mission de mieux faire connatre cettehistoire et dengager un important travaildducation.Le Mmorial de la Shoah soutient le projetdamnagement du Camp des Milles depuisplus de dix ans. Ds 2001, il ralisait lademande des associations porteuses du projetune exposition consacre lhistoire de laShoah destine au Wagon-Souvenir. Lannesuivante, il intgrait le comit de pilotage delAssociation mmoire du Camp des Milles etse voyait coner le commissariat dexpositiondes volets historique et mmoriel du futur Site-Mmorial. Il devenait galement rapporteur duConseil scientique.

    Situ au cur du Marais Paris, le Mmorialde la Shoah est linstitution de rfrence enEurope sur lhistoire de la Shoah. Muse,centre de documentation et lieu de mmoire,il propose un parcours, une documentationexceptionnelle et de nombreuses activits. Le Centre de documentation juivecontemporaine du Mmorial de la Shoah estaujourdhui le plus grand centre dedocumentation en Europe consacr lhistoirede la Shoah. Ce fonds, cr en 1943, secompose notamment de plus de 30 millions depices darchives, dune photothque dequelque 100000 images et dune bibliothqueriche de 50000 rfrences.A partir de lautomne 2012, le Mmorial de laShoah ouvre un nouveau btimentdexposition face au site de lancien campdinternement de Drancy, lieu central de ladportation des Juifs de France vers les centresde mise mort nazis.Nous partageons nombre de valeurscommunes avec la Fondation du Camp duMilles. Nous nous retrouvons aussi sur laconviction profonde que la rexion partir dupass peut clairer le prsent comme participer construire les citoyens daujourdhui et dedemain. Ce combat demeure duneimprieuse ncessit.

    ric de RothschildPrsident du Mmorial de la Shoah

    POUR UNE

    MMOIREVIVANTE

    ANS

    Mon engagement

    Photo dric de Rothschild - Mmorial de la Shoah : Crdit D.R.

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page21

  • 30POUR UNEMMOIREVIVANTEANSFONDATION DU CAMP DES MILLES - MMOIRE ET DUCATION

    22

    MEMBRES FONDATEURS

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page22

  • 23

    Il est naturel pour le Crif davoir soutenu la mise enplace dun Mmorial lintrieur de la tuileriedsaffecte qui fut pendant la guerre le Camp desMilles, puisque lun de nos devoirs fondamentauxest la prservation de la Mmoire de la Shoah. Cestpour cela que nous organisons, en coopration avecles pouvoirs publics, la Journe Nationale enlhonneur des victimes des perscutions et enlhonneur des Justes, dite journe commmorativede la Rae du Vel dHiv.Mais notre engagement dans ce projet va bien au-del de nos obligations statutaires. Dabord parce que nous avons t, comme tousceux qui ont visit les lieux, bouleverss par lapuissance motionnelle qui sen dgage, dans cesstructures matrielles tonnamment prserves, o on sent palpiter les craintes, espoirs, rexions etsentiments de ceux qui y furent emprisonns. Quilsfussent des anonymes ou des personnalits connues,certains ont su laisser des marques artistiques ou mmorielles de leur incarcration qui pourbeaucoup, les mmes parfois, sest acheve dans leschambres gaz de Birkenau. Car, ne loublions pas,le camp des Milles fut entre autres choses il y a 70 ans un Camp de dportation des juifs de la zonesud de la France vers Auschwitz-Birkenau via Drancyou Rivesaltes, avant mme l'occupation allemandede cette zone. Il eut ses collaborateurs et il eutgalement ses Justes.Ensuite parce le travail de mmoire effectu auCamp des Milles est minemment politique, au sensnoble du terme (les conditions de vie dans la cit) etque cet aspect rsonne particulirement fort au Crifdont le primtre daction se situe dans le politique.On sait quun nombre important de prisonniers taitdorigine trangre, en particulier allemande.Plusieurs des interns sont les successeurs de cetteAllemagne des lumires et de la culture, celle deBeethoven, Goethe, Schiller et Lessing, que Hitleravait aussi en ligne de mire dans son entreprise

    sinistre, cette Allemagne dmocratique qui joue unrle tellement important auprs de la France dans laconstruction europenne.Enn, parce quil est impossible aujourdhui douvrirun Mmorial sans avoir lesprit un projet ducatifprcis qui donne sens pour lavenir de ce quelindispensable et prioritaire clairage historiquenous apprend du pass.Aujourdhui, il y a urgence car lantismitismesexpose dsormais en certains lieux sans pudeur etsans restrictions, dans une phrasologie au got desfantasmes idologiques du jour. Il faut rpter quesi lapprentissage de lhistoire est indispensable, il nesufra pas si on ignore les lments affectifs quitransforment un individu en machine tuer, en machine ignorer ou en machine obir. Cestce travail de lutte contre les pulsions de rejet, doubliet de soumission lendoctrinement qui forme la base du projet pdagogique entrepris par Alain Chouraqui et son quipe.Voici des annes que jadmire leur dtermination: ilsagit de prendre en compte lindividu en son groupede pairs, au sein de sa socit, avec ses rfrentsdautorit et dadmiration. Le projet est destin lutter contre les prjugs, faire merger uneautonomie fonde sur la raison et lacceptation de lautre. De ce point de vue, le programmepdagogique du Camp des Milles me paratexemplaire et devrait servir de ppinire ides.La russite de ceux qui y ont travaill estindispensable, non pas pour les familles des victimes,non pas pour la communaut juive, mais pour nous,pour la France tout entire. Malgr les difcults de lheure quil ne faut pasesquiver, nous ne devons pas perdre le difcilecombat pour faire valoir des valeurs qui, lpoqueo la tuilerie des Milles tait un camp, gardaient unsens vident pour ceux qui alors luttaient etrisquaient de mourir pour elles.

    Richard PrasquierPrsident du CRIF

    POUR UNE

    MMOIREVIVANTE

    ANS

    Mon engagementA1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page23

  • 30POUR UNEMMOIREVIVANTEANSFONDATION DU CAMP DES MILLES - MMOIRE ET DUCATION

    24

    MEMBRES FONDATEURS

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page24

  • 25

    Bruno LafontPrsident-Directeur gnral de Lafarge

    POUR UNE

    MMOIREVIVANTE

    ANS

    Mon engagement

    Souvenons-nous des victimes innocentes qui ont t internes entre 1939 et 1943 dans le Campdes Milles.

    Le devoir de mmoire nous invite, aujourdhui plus que jamais, nous rappeler leur destin tragique.En aot et septembre 1942, deux mille hommes, femmes et enfants juifs ont t dports depuis leCamp des Milles vers Drancy, puis Auschwitz, o la plupart d'entre eux trouvrent la mort.

    Le Site-Mmorial du Camp des Milles rassemble ainsi des tmoignages bouleversants et des souvenirsdouloureux, qui sont autant dexemples de rsistance et de courage. Il sattache aussi dcrirelhorreur du gnocide. Il recle enn, des fresques murales inoubliables dartistes ayant laiss auCamp des Milles la trace de leur refus de renoncer leur humanit et leur dignit.

    Devenu propritaire de la tuilerie des Milles en 1997 jusqu sa fermeture en 2006, Lafarge a souhaitsassocier ce projet de rhabilitation du site. Les entreprises, qui soutiennent et accompagnent le dveloppement des conomies locales ont, elles aussi, un rle jouer pour favoriser la paix et la diversit sous toutes leurs formes.

    Le Site-Mmorial du Camp des Milles est ainsi devenu un lieu de mmoire, mais aussi de transmissionet dducation pour les nouvelles gnrations, an de permettre que nul noublie jamais.

    Photo de Bruno Lafont - Copyright : Mdiathque Lafarge - Photographe Franois Daburon

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page25

  • 30POUR UNEMMOIREVIVANTEANSFONDATION DU CAMP DES MILLES - MMOIRE ET DUCATION

    26

    MEMBRES DE DROIT

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page26

  • 27

    La cration d'un Site-Mmorial l'emplacement duCamp des Milles revt une grande importancehistorique et ducative. C'est en effet le seul lieu,conserv en l'tat, qui tmoigne de ce qu'ont t lesdnis de droit et d'humanit dans les campsd'internement franais voulus par le rgime de Vichypour se saisir de "tous les individus dangereux". Le Camp des Milles a dabord t, ds 1939, uncentre de rtention pour linternement desressortissants des puissances ennemies. Avecl'instauration de l'tat franais, Vichy, et dsjuillet 1940, les conditions se durcirent avecllargissement considrable de la liste despersonnes indsirables (rfugis europens,militants communistes et antifascistes, et, surtout,juifs considrs comme trangers). A la n del'anne 1940, prs de 50 000 personnes taientparques dans le Camp des Milles et dansd'autres centres surveills de la zone sud, ditelibre. Les rescaps ont dcrit leurs conditionsde vie dgradantes : promiscuit, hyginedfaillante, absence de chauffage, mauvaisealimentation. Le pire se produisit dans les mois del't et de l'automne 1942, car avec l'acceptationpar Vichy de livrer aux nazis 10 000 juifstrangers de la zone libre, en juillet 1942,au moment mme o la police parisienneorganisait la rae du Vlodrome d'hiver, le Campdes Milles devint une antichambre pour ladportation vers les camps de la mort , enpassant par les camps de transit de la rgionparisienne. L'invasion de la zone libre par l'armeallemande, en novembre, mit n l'utilit du Campdes Milles qui fut abandonn la n de l'anne.

    L'histoire du Camp des Milles offre ainsi uneplonge dans des ralits qu'il ne faut pas oublier.Les dsordres et les drames d'une de nos plusgrandes crises nationales, les responsabilitspatentes de l'tat Franais, l'indiffrence quasignrale l'opinion, le courage de ceux et cellesqui ont dit non, et ont secouru et aid fuirnombre de victimes, autant de souvenirs quidoivent appeler la rexion de tous alors que leracisme et lantismitisme continuent de svir. Cest pourquoi ce projet de site mmoriel a tcaractris ds son dbut par une attentionparticulire porte aux volets ducatif, rexif etculturel placs au cur de sa construction. Leministre de lducation nationale soutient ladmarche innovante de la Fondation du Camp desMilles an de prparer louverture du Mmorial aupublic par llaboration du programme culturel etdu projet artistique, le dveloppement de ladimension scientique, et surtout la sensibilisationdu public scolaire : prguration des atelierspdagogiques, ralisation de documents pour lesclasses, et cration dune brochure destine auxchefs dtablissement. Dune manire plus gnrale,lcole joue un rle essentiel dans lenseignementde lhistoire et la transmission de la mmoire auprsdes enfants et des jeunes. Ce sont des pointsdappui essentiels aujourdhui pour une ducationcivique aux valeurs de la Rpublique et au vivre-ensemble. En complment des enseignements, lesjournes commmoratives, les actions ducatives etculturelles constituent des moyens privilgis pourmener ce travail pdagogique.

    POUR UNE

    MMOIREVIVANTE

    ANS

    Vincent PeillonMinistre de lducation Nationale

    Mon engagementA1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page27

  • 30POUR UNEMMOIREVIVANTEANSFONDATION DU CAMP DES MILLES - MMOIRE ET DUCATION

    28

    MEMBRES DE DROIT

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page28

  • Le Camp des Milles: un patrimoine exceptionnel au service de la mmoire, de la culture et de la citoyennet.

    29

    Depuis plus de 20 ans, le ministre de laCulture et de la Communication soutientactivement le projet Mmoire du Camp des Milles qui se conclut aujourdhui parlouverture au public du Site-Mmorial.Membre du Conseil dadministration de laFondation du Camp des Milles-Mmoire etducation, nous avons suivi et accompagn lesporteurs du projet dont nous saluons ladmarche si dtermine au service des valeursrpublicaines. Nous ne pouvions qutre totalement engags leurs cts dans ce projet inscrit dans unedmarche citoyenne forte. En contribuant linvestissement puis au fonctionnement duSite-Mmorial, et travers laction de laDirection Dgionale des Affaires Culturelles, leministre a voulu montrer son attachement la prservation et la valorisation de cetexceptionnel patrimoine historique et culturel dimension nationale, europenne etinternationale.Le Camp des Milles est un lieu de mmoire. Ilest le seul grand camp franais dinternementet de dportation encore intact et accessibleau public et lun des rares tmoins de cettenature en Europe. Les espaces et btiments duCamp des Milles sont, ce titre, inscrits ouclasss au titre des monuments historiques.

    Son site mmorial est un Haut Lieu de souvenirmais aussi un espace vivant consacr lducation et la culture. La dimensionculturelle est ainsi complmentaire des autresdimensions du projet et sancre avant toutechose dans un lieu patrimonial exceptionnel,par la force architecturale de son btiment, parlhistoire tragique dont il tmoigne, par la vieculturelle intense quil abrita durant les annesnoires de linternement et de la dportation. De nombreux artistes et intellectuels tels queMax Ernst, Hans Bellmer, Lion Feuchtwanger,Eric Ithor Kahn ont en effet t interns auCamp des Milles. Ils y illustrrent une rsistancede lesprit et par lesprit en continuant crersur place des centaines duvres malgr desconditions difciles, tandis que dautresinterns, artistes ou non, laissaient sur les mursdu camp dinnombrables dessins ou graftiaujourdhui mis au jour.Le Camp des Milles a t et reste encoreaujourdhui un lieu dinspiration pour denombreux artistes de toutes disciplines, et desvnements culturels organiss sur ce sitepeuvent complter lapproche historique par lerecours une expression artistique discrtemais puissante.

    Aurlie FilippettiMinistre de la Culture et de la Communication

    POUR UNE

    MMOIREVIVANTE

    ANS

    Mon engagement

    Photo dAurlie Filippetti - Copyright : Didier Plowy / MCC

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page29

  • 30POUR UNEMMOIREVIVANTEANSFONDATION DU CAMP DES MILLES - MMOIRE ET DUCATION

    30

    MEMBRES DE DROIT

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page30

  • 31

    La mmoire des nations est identique celledes personnes : elle a tout autant besoin demots qui viennent raconter que de tracesmatrielles qui viennent rappeler et afrmer ce que fut la ralit dune poque passe.En restaurant les traces dune histoiredouloureuse, le Camp des Milles prend ainsiune place dterminante dans notre mmoirecollective.De la visite de ce camp, nul ne peut sortir telquil est entr. Il sagit, en effet, dune preuvequi met physiquement au contact de ce quil ya de plus sombre dans lhistoire de notre pays.Les murs eux seuls parlent et disent lhorreurdune entreprise abominable et criminelle faitedaveuglement, de dtestation et de haine.Dans ce camp, entre 1939 et 1942, furentsuccessivement placs les ennemis suppossque lon voulait dtenir, puis les trangersque lon voulait contenir, et enn les Juifs queles nazis allaient bientt tenter danantir. Lieu dinternement puis antichambre delextermination, preuve dune drive morale etdune complicit coupable, le Camp des Millesest une tche dans notre histoire. Une tchedont il nous appartient de maintenir la trace.Un remarquable travail pralable de rexionet de conception a fait de ce Camp des Millesun site ressource sachant mettre en rsonnancelhistoire, la mmoire et la conscience. Fruit de la dtermination dacteurs mobiliss depuis de longues annes et qui je veux rendre

    hommage, ce lieu, tmoignage du pass, seveut profondment utile pour notre prsent. Ilsera, en particulier pour les jeunes gnrationset celles qui viendront, un espace detransmission de la mmoire mais galementdune exigence morale. Il est un contre-exemple absolu pour les consciences. Il est une boussole inverse pour laction des Hommes.Le Camp des Milles est galement un symbolede rsistance. Au milieu de la barbarie, unegrande vivacit intellectuelle et une soif decration ont su mener leur combat et sedresser, dans les esprits, comme des rempartscontre les exactions. Le Camp des Milles estdonc aussi un message qui dit que la cultureet lexpression artistique sont dindispensablesgarde-fous contre les travers dune poque.Notre socit nest pas labri de la rsurgencede la haine. Les pouvoirs publics doivent donctre mobiliss an de contribuer luvrencessaire de transmission et de pdagogie.C'est pourquoi, le Ministre de lIntrieurentend apporter tout son soutien laction duCamp des Milles. Une action partenariale quicontribue la mobilisation de la socit dansson ensemble. Cest bien dans un mouvementcollectif que nous devons mener le combatcontre loubli pour que cette lumire faite deconnaissance et de vigilance lemportetoujours sur cette nuit de lignorance quevoulait la barbarie.

    Manuel VallsMinistre de lIntrieur

    POUR UNE

    MMOIREVIVANTE

    ANS

    Mon engagementA1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page31

  • 30POUR UNEMMOIREVIVANTEANSFONDATION DU CAMP DES MILLES - MMOIRE ET DUCATION

    32

    MEMBRES DE DROIT

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page32

  • 33

    L'ouverture du Site-Mmorial du Camp desMilles est l'aboutissement d'un cheminemententam il y a plus de trente ans, lorsqu'estredcouvert, dans une tuilerie prs d'Aix-en-Provence, l'existence d'un camp d'internementde la Seconde Guerre mondiale.Cette rvlation, des associations s'enemparrent pour se lancer dans une aventuremmorielle qui vit se croiser, au gr des tapes,des administrations, des entreprises, d'autresassociations, dans lobjectif de prserver lesouvenir des lieux.Collectivits publiques et associationsinterviennent pour que le ministre de laculture inscrive aux monuments historiques la"salle des peintures murales". Cette demande, qu'appuie le ministre des ancienscombattants, aboutit en 1983.Six ans plus tard, ltat devenait propritaire decette partie de la tuilerie. Le ministre desanciens combattants allait l'amnager pourfaire dcouvrir au public ces tonnantespeintures et l'histoire qu'elles voquaient.Dans cette mme logique, le soutien duMinistre de la Dfense a pris une nouvelledimension, quand le projet lui-mme a revtuune ampleur que bien peu d'intervenants de lan des annes soixante-dix auraient cru possible :amnager la totalit du site pour en faire unauthentique lieu de mmoire destin au public.

    Aprs avoir particip au nancement des travaux de construction du Site-Mmorial, le Ministre charg des Anciens Combattantsest dsormais reprsent au Conseild'administration et contribue au fonctionnementde l'ensemble. Sa position traduit une double volont. Sur unplan historique, le ministre est soucieux, entant qu'administration, du rappel des mfaitsd'une politique mene par le gouvernementde l'tat franais durant la Seconde Guerremondiale et dont l'histoire du Camp des Millesest, si l'on ose dire, une parfaite illustration,qui commence par le regroupementd'trangers, avec la facult d'migration, pournir avec le dpart de convois vers Drancy,premire tape avant la dportation versAuschwitz, de Juifs ras dans le sud-est.Mais le Site-Mmorial va plus loin, en ouvrantsur un questionnement majeur auquel unministre de la Rpublique ne peut qu'tresensible : la xnophobie, le racisme, gniteursau mieux de l'exclusion, au pire du massacre,ne sont les tristes privilges ni d'un peuple, nid'une nation, ni d'un continent. L'actualit leprouve. La rexion propose sur le site d'unancien camp d'internement est cet gardsalutaire et justie pleinement cet appui.

    Kader ArifMinistre dlgu auprs du ministre de la Dfense, charg des Anciens Combattants

    POUR UNE

    MMOIREVIVANTE

    ANS

    Mon engagementA1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page33

  • 30POUR UNEMMOIREVIVANTEANSFONDATION DU CAMP DES MILLES - MMOIRE ET DUCATION

    34

    MEMBRES DE DROIT

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page34

  • 35

    Michel Vauzelle Prsident de la Rgion Provence-Alpes-Cte dAzur

    POUR UNE

    MMOIREVIVANTE

    ANS

    Mon engagement

    La Rgion Provence-Alpes-Cte dAzur est engage depuis de nombreuses annes dans laprservation de la mmoire de lune des pages les plus sombres de notre histoire. Le Site-Mmorialdu Camp des Milles, ct dAix-en-Provence, a pu voir le jour grce une coopration forte entreltat et les collectivits territoriales rassembles par-del les sensibilits politiques.

    Ce projet nous tient rellement cur parce quil est essentiel que nul noublie lexistence de cecamp franais dinternement et de dportation qui fonctionna de 1939 1942 exclusivement souslautorit franaise. Le Camp des Milles est aujourdhui lun des rares lieux tmoins encore prservsen Europe. Personne ne doit ignorer que le Camp des Milles fut lantichambre dAuschwitz danscette horreur que fut la dportation de milliers dhommes, de femmes et denfants.

    Le Site-Mmorial que nous inaugurons en cette anne 2012, 70 ans aprs la n des dportationsdepuis la zone libre, place lducation citoyenne au cur de son projet. Ouvert au public, ce lieu demmoire a lobjectif de faire connatre et de transmettre lhistoire, sous ses aspects les plus tragiques,aux jeunes gnrations. Au-del de laccueil des scolaires, ce centre de ressources fournira des clsde lecture chaque visiteur travers des expositions permanentes et temporaires, des confrences,des ateliers pdagogiques, des lms et des dbats.

    Il est essentiel que ce Site-Mmorial permette la diffusion des valeurs de respect et de fraternit,seules armes dissuasives des discriminations, de lantismitisme, du racisme et de la xnophobie quiconcourent la monte des extrmismes.

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page35

  • 30POUR UNEMMOIREVIVANTEANSFONDATION DU CAMP DES MILLES - MMOIRE ET DUCATION

    36

    MEMBRES DE DROIT

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page36

  • 37

    Me rfrant Charles Pguy, jose avancer que, pour un peuple, il y a pire quune absence demmoire; cest avoir une mmoire toute faite.La mmoire libre dune nation - ouverte lacritique, amene aux dbats dides, laconfrontation des points de vue -, reste lepassage oblig qui conduit la connaissanceet la conscience de soi, en tant que citoyenrelevant dune Histoire et appartenant auprsent, mais aussi et surtout comme sujetactif dun projet.Nous sommes ici au cur des interrogationsfondamentales de lHommeet de sa condition;cela tombe bien, puisque Aix-en-Provence est une ville anime, de tout temps, par laculture des sciences sociales; Camus est biendans ses murs!Soyons clairs: le Camp des Milles a longtempsplan comme une ombre indigne sur notrergion. Certes, on t leffort dy conserverquelques lments qui tmoignaient dunepriode confuse - on en savait vaguementlhorreur -, mais a minima.Il fallait faire la pleine lumire sur cette ombre,la rvler pour lassumer, et en tirer un protmoral et pdagogique pour le progrs delHumanit. Quand Alain Chouraqui est venu me prsenterun projet ambitieux pour la tuilerie qui allaitdans ce sens, je nai eu aucune hsitation..

    Jai saisi la porte, la signication, la ncessitdriger l, au sein de ce vaste btimentaustre, abandonn et imprieux, un Site-Mmorial appel devenir un phare pourclairer nos esprits.Naturellement, la Ville dAix et la Communautdu Pays dAix se devaient dtre despartenaires enthousiastes et des contributeursactifs en faveur de linitiative soutenue parlassociation mmoire du Camp dAix-les-Milles, cre en 2002; je my suis employe,avec le soutien unanime des lus.Le rsultat est la hauteur de nos esprances.Mais quelle foi et quelle volont ont prsid ce travail ! Quelle tnacit la port ! Quedintelligence collective autour de soninitiateur et de lquipe qui sest constitue ses cts, pour mener son termeun chantiero lme le disputait au bton ou la brique!Linauguration du lieu tmoin des Millesmarque la porte dentre du Pays dAix dans laCapitale europenne de la culture 2013. Cestune porte qui ouvre avec gravit sur ce qui mesemble lemporter sur tout: la conscience delhistoire et la responsabilit de chacun face auracisme et lantismitisme, face la barbarieet au rejet de lautre qui nabandonnent jamaisleur uvre sinistreAix-en-Provence devient ainsi, au travers decette merveilleuse ralisation, une vigieprcieuse et universelle.

    Maryse Joissains MasiniMaire dAix-en-ProvencePrsident de la Communaut du Pays dAix

    POUR UNE

    MMOIREVIVANTE

    ANS

    Conscience de lHistoire et responsabilit de chacun.

    Mon engagementA1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page37

  • 30POUR UNEMMOIREVIVANTEANSFONDATION DU CAMP DES MILLES - MMOIRE ET DUCATION

    38

    AMIS DE LA FONDATION

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:43 Page38

  • 39

    France Tlcom-Orange a dcid dtrepartenaire du Site-Mmorial du Camp desMilles ds 2007.Ce partenariat, accompagnant la ralisation dece site exceptionnel tant au niveau local,national quinternational, a pris plusieursformes pendant ces 5 dernires annes.Aujourdhui, ce Site-Mmorial unique enFrance va tre ofciellement inaugur et cestune ert pour notre groupe dtre un despartenaires qui ont contribu sonaboutissement.Parmi les ambitions du site, histoire, mmoire,ducation et culture, la dimension pdagogiquea particulirement retenu notre attention. Eneffet, en plus dtre un lieu charg dhistoireavec un parcours musographique exceptionnel,le Site-Mmorial du Camp des Milles estrsolument tourn vers lenseignement .Le parti a t pris demble par les concepteursdu projet, de sauvegarder, valoriser ettransmettre les leons de lhistoire en particulieraux jeunes gnrations.France Tlcom-Orange a souhait sassocier cette dmarche en apportant toute sonexpertise dans le domaine numrique.La transmission de la mmoire et de lhistoireafche dans les ambitions premires du Site-Mmorial viennent en rsonnance avec notresecteur dactivit, nos comptences et notresavoir-faire.

    Aujourdhui les nouvelles technologies, lenumrique en gnral sont au service de laconnaissance, de lducation et de la cultureet leur utilisation facilite les changes avec lesplus jeunes publics.Le groupe France Tlcom Orange contribueau quotidien dvelopper dans seslaboratoires de recherche, des applications etdes nouveaux usages au service de ces grandsdomaines socitaux.Le Site-Mmorial du Camp des Milles et sonparcours musographique indit seracertainement visit dans les prochaines annespar des milliers voire des millions de personnes.Gageons que le numrique permettragalement aux citoyens du monde entier de seconnecter et de dcouvrir virtuellement lesvolets historique, mmoriel et rexif. .Enn lan prochain en 2013, Marseille-Provence sera Capitale europenne de laCulture.France Tlcom Orange partenaire ofciel etnumrique de ce grand vnement, se fliciteque le Site-Mmorial du Camp des Milles aitt choisi pour tre lun des lieuxemblmatiques de cette anne capitale.

    Patrick FigueresDirecteur Orange Sud Est

    POUR UNE

    MMOIREVIVANTE

    ANS

    Mon engagementA1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:44 Page39

  • 30POUR UNEMMOIREVIVANTEANSFONDATION DU CAMP DES MILLES - MMOIRE ET DUCATION

    40

    AMIS DE LA FONDATION

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:44 Page40

  • 41

    Alain LacroixPrsident du Directoire de la Caisse dEpargne Provence-Alpes-Corse

    POUR UNE

    MMOIREVIVANTE

    ANS

    Mon engagement

    Ds quelle fut sollicite en 2005, la Caisse dpargne Provence-Alpes-Corse sest engage aux ctsde lAssociation puis de la Fondation du Camp des Milles Mmoire et ducation.

    Nous sommes ers d'tre le premier mcne rgional de ce Mmorial, ers du soutien que nousapportons la renaissance de ce site exceptionnel qui appartient au patrimoine de notre territoire etqui rappelle les heures douloureuses de l'histoire de notre pays.

    Lieu de souvenir mais aussi d'avenir, le Camp des Milles est fort de sens et de valeurs. Il tmoigne dece que les hommes ont fait subir aux hommes. Contre l'oubli, il uvre pour expliquer aux gnrationsfutures ce qui est arriv et il veille ainsi ce que plus jamais elles n'aient vivre de telles atrocits.

    Engage, attache des valeurs de solidarit et de cohsion, la Caisse d'pargne Provence Alpes Corse sedevait d'accompagner un projet de cette dimension, qui place l'homme au cur de ses proccupations.

    Depuis presque deux cents ans, la Caisse dpargne Provence-Alpes-Corse fait partie de l'histoire dece territoire. Elle a une communaut de destin avec les femmes et les hommes qui y vivent et lui fontconance. A ce titre, tout ce qui contribue leur lvation la concerne.

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:44 Page41

  • 30POUR UNEMMOIREVIVANTEANSFONDATION DU CAMP DES MILLES - MMOIRE ET DUCATION

    42

    PERSONNALITS QUALIFIES

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:44 Page42

  • POUR UNE

    MMOIREVIVANTE

    ANS

    43

    Mon engagement

    Cest dabord le pasteur Manen qui ma faitdcouvrir le Camp des Milles. Je lai rencontr,ainsi que son pouse Alice, au sminaire duDoyen Guyon Aix-en-Provence, au milieudes annes 1960. Le premier, il ma montr lesdiffrentes phases du camp, mais sansvoquer son action en faveur des Juifs. Cenest que beaucoup plus tard, vers 1972-1973, sur une route du Vivarais, un soir, enrentrant sa rsidence de retraite, LaPervenche, quil me raconta, ma demandeexpresse, le terrible mois daot 1942, sonpouse ajoutant un dtail de temps autre:je ne me rappelle pas la date prcise, maisquarante ans aprs, jai un souvenir trs fortde cette conversation, avec un immenseregret, qui ne ma jamais quitt, ne pas lavoirenregistr, alors que javais pris lhabitude derecueillir de multiples tmoignages, depuis queluimme mavait incit le faire en mervlant par ailleurs limportance de la traditionorale sur les Camisards en Cvennes. A lamme poque, mon collgue germaniste,Jacques Grandjonc, mexpliquait la place desMilles dans lhistoire culturelle et artistique delAllemagne. Mais je maperus rapidementque cette histoire nous concernait tout autant.

    Dans la continuit de ses diffrentes etsuccessives fonctions, ce lieu est emblmatiquedes errements de toute une priode, depuislabsurdit de lenfermement dantinazisconvaincus souvent dcids lutter au ct dela Rpublique franaise jusqu la complicitde lappareil de ltat franais dans la Shoah.Cependant, pour moi, la force du Camp desMilles, cest de ne pas tre seulementannonciateur de la mort, mais afrmation dela vie par la rsistance de ses occupants, dontil garde de multiples traces, traces visuellesdabord, on songe videmment aux peinturesdu rfectoire, et aussi aux diffrentsgraphismes que la restauration a misprogressivement au jour, traces mmorielles,ensuite avec les Justes qui ont voulu jusquaudpart des convois arracher des juifs leurinluctable n, rsistance des victimes elles-mmes qui, chaque fois quelles lont pu, ontsu se sparer de leurs enfants pour les sauver.La Fondation a parfaitement compris cette

    leon, elle qui na jamais voulu enfermer sonaction dans le seul rappel du pass, et pour quile travail de mmoire est dabord arme pourlavenir. Mettre lducation au centre de ceprojet, cest le meilleur hommage rendre tous les acteurs aujourdhui disparus de cetespace dont la prsence est, en 2012, plusforte que jamais.

    Philippe JoutardAncien Recteur, Professeur mrite des Universits (Aix-Marseille)

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:44 Page43

  • 30POUR UNEMMOIREVIVANTEANSFONDATION DU CAMP DES MILLES - MMOIRE ET DUCATION

    44

    PERSONNALITS QUALIFIES

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:44 Page44

  • POUR UNE

    MMOIREVIVANTE

    ANS

    45

    Mon engagement

    Jai dcouvert limportance du Camp desMilles - pour la mmoire et pour lhistoire -grce aux travaux remarquables de lquipe degermanistes de la Facult dAix-en-Provence et laction opinitre et dcisive mene par lesrsistants et dports pour prserver le site. Jysuis venu ensuite comme historien. Spcialistedhistoire sociale et politique trscontemporaine, mes tudes ont t trssouvent articules autour des annes 1940. Cenest pas un hasard. La priode de la SecondeGuerre mondiale est au cur du XXe sicle. Correspondant de lInstitut dhistoire du Tempsprsent (IHTP-CNRS) pour les Bouches-du-Rhne, jai particip, depuis trente ans, denombreux travaux et colloques sur la Francesous Vichy, la Rsistance, la Libration.Invitablement, mes recherches mont conduitvers le Camp des Milles, lun des plus grandscamps dinternement du sud de la France,entirement gr par un tat franais qui,avant mme lOccupation, avait pris en chargeles dportations des Juifs. Dj, il y a vingt ans, ces dernires taient aucentre de louvrage Marseille, Vichy et les nazisauquel jai contribu la demande delAmicale des dports dAuschwitz. Mesrencontres et discussions avec les dport(e)sont encore accru ma motivation et monengagement de chercheur.

    Depuis, jai t conduit diter plusieurs ouvrageso le Camp des Milles occupe une placeessentielle, comme Provence-Auschwitz, denouveau patronn par lAmicale des dportsdAuschwitz. Mon souci dhistorien tait - est toujours - dedchiffrer le mcanisme qui, en 1940-1942, aconduit de linternement des trangers laparticipation au gnocide. Il est vident que,dans les annes troubles que nous vivons,cette dmarche rejoint des proccupationscitoyennes. Mais celles-ci nentachent en rienla ncessaire rigueur historique. Mes recherchesont t stimules par ma participation auConseil Scientique de la Fondation du Campdes Milles. Aujourdhui, je demeure conscientde limportance du travail historique accomplir pour analyser nement les rouagesde la Galaxie des Milles.Paralllement, professeur dhistoirecontemporaine pendant plusieurs annes lInstitut universitaire de formation des matres,directeur du dpartement des Sciences delHomme et de la Socit, je me suis toujoursintress la manire dont les tmoignages etles lieux de mmoire pouvaient jouer unrle dans lenseignement. Le projet de laFondation du Camp des Milles-Mmoire etducation, rpond parfaitement cetteproccupation.

    Robert MencheriniDocteur de luniversit de Provence, habilit diriger les recherches,professeur duniversit honoraire en histoire contemporaine.Prsident de lassociation des Amis du Muse virtuel de la Rsistanceen Provence-Alpes-Cte dAzur.

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:44 Page45

  • 30POUR UNEMMOIREVIVANTEANSFONDATION DU CAMP DES MILLES - MMOIRE ET DUCATION

    46

    INVITS PERMANENTS

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:44 Page46

  • 47

    Jean-Nol GueriniPrsident du Conseil Gnral des Bouches-du-Rhne

    POUR UNE

    MMOIREVIVANTE

    ANS

    Mon engagement

    En aucune manire, le temps ne doit faire del'oubli unalli mdiocre. Face ce pige, leSite-Mmorial du Camp des Milles sera un rappel l'ordre face aux lassitudes de l'esprit qui tournent les pages de l'histoire, de ses tourments et de ses drames,avec un tropgrand empressement. Essentielle, sa fonction pdagogique pour dire,sans cesse,que non loin du cours Mirabeau et du Vieux Port, des hommes et des femmes se sont retrouvs interns, dans un camp de transit, vritable antichambre de la dportation et de l'horreur.

    C'tait hier.

    Leur faute ? Ou bien faut-il parler comme le faisaient les hommes gris deVichy et du rgime nazi,leur crime?

    Il n'existait pas. Ou plutt, il tait commun ces rfugis, esprits libres, anti fascistes, Juifs. Ils existaient, ce qui tait insupportable pour leszls serviteurs d'uneidologie et d'un rgimeobscurantiste et sinistre.

    Aujourd'hui et demain, avec le soutien volontaire, constant et dterminant du Conseil gnral des Bouches-du-Rhne, ce camp restaur doit contribuer l'indispensable travail de mmoire qui permettra delutter contre l'effacement, contre la perte de repres qui banalisent xnophobieetantismitisme.

    A lheure o la monte des intolrancesmenace nos valeurs rpublicaines etfavorise de dangereuxreplis sur soi, ce site prserve la transmission et l'apprentissage de la fraternit.

    Fidle au Serment des Dports tmoignant pour ceux qui ne sont pas revenus, le Site-Mmorialdu Camp des Milles estun hommageau courage, la solidarit de ceux qui ont vcu l'enfer, au prixde leur vie, au prix de leur libert. Il doit tre aussi un lieu de rassemblement contribuant aux effortspour le respect de l'autre, le respect des diffrences.

    Le travail de mmoire.

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:44 Page47

  • 30POUR UNEMMOIREVIVANTEANSFONDATION DU CAMP DES MILLES - MMOIRE ET DUCATION

    48

    INVITS PERMANENTS

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:44 Page48

  • 49

    Seul grand site franais dinternement et dedportation prserv et accessible au public, leCamp des Milles constitue un lieu dhistoire etde mmoire qui mritait absolument dtreprennis. Con une Fondation reconnuedutilit publique, le Site-Mmorial est appel jouer un double rle auprs de ses visiteurs venir. Cest dabord un lieu o la nation franaisepeut connatre et assumer un momentdouloureux de son histoire. Entre 1939 et1942 sous lautorit de ltat Franais, dix millepersonnes originaires de trente-huit paysfurent interns au Camp des Milles. Plus de2000 dentre eux, hommes femmes et enfantsjuifs furent dports en 1942 par legouvernement de Vichy dans les usines de lamort du IIIe Reich.Il fut lun des maillons de la chane industriellequi permit aux nazis et leurs collaborateursinstitutionnels de mettre en uvre la Solutionnale. Cest donc une page tragique de notrehistoire qui sest crite aux Milles.Perptuer la mmoire des victimes, le souvenirdes crimes commis et la responsabilit avrede leurs auteurs sufrait justier que lonfasse du Camp des Milles un lieu de pdagogieet de tmoignage sur ce qui y fut fait, qui lyt et au nom de quoi. A cette fonctionhistorique tout fait importante sajoute unespcicit caractre culturel, puisque le campa dtenu un nombre trs important dartistes,

    dintellectuels et de scientiques considrs leur poque comme des sujets ennemis oudes indsirables dont lhumanit devaittre dnitivement dbarrasse. Mmeenferms et promis pour beaucoup la mort,ils ont continu sexprimer et se manifesteraux Milles.Le Camp des Milles constituera aussi un lieu derexion pour le temps prsent et pour lavenir.Lambition afche par la Fondation du Campdes Milles - Mmoire et ducation est deproposer des rfrences utiles pour seprserver des drives sur les chemins delexclusion, de lostracisme, de ladiscrimination, du racisme et delantismitisme. En cela, le Site-Mmorialremplira une utile et opportune fonction depdagogie citoyenne.Tout cela explique et justie que lensembledes collectivits a unanimement dcid decontribuer la constitution du Site-Mmorialdes Milles. A ma demande et en accord avecles maires des dix-huit communes quicomposent Marseille Provence Mtropole, leconseil de communaut a vot la participationnancire de notre collectivit au projet qui luitait prsent.Un projet qui trouve son aboutissement aveclouverture du site au public et qui prendra toutesa place dans le cadre de Marseille-ProvenceCapitale europenne de la culture 2013.

    Eugne CaselliPrsident de Marseille Provence Mtropole

    POUR UNE

    MMOIREVIVANTE

    ANS

    Mon engagementA1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:44 Page49

  • 50

    FONDATION DU CAMP DES MILLES - MMOIRE ET DUCATION

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:44 Page50

  • 51

    Mon engagement

    Paroles denfants et dadolescents... daujourdhui

    ()

    Lenfer au bout des rails

    La vie part en fume

    Tout a nest pas dtail

    Personne ne doit oublier.

    ()

    Pierre, Mlissa, Maud, Carmen et Marc

    Il est indispensable de conserver ce site

    historique comme tmoignage de lhorreur

    de ces camps, en esprant que cela ne se

    reproduira plus.

    Hajira, Sophia, Emilie

    Le trajet du camp au wagon ma beaucoup marqu car on marchait

    sur les anciennes traces des dports, hommes, femmes et enfants.

    Sbastien

    Cette visite ma beaucoup mue, elle a marqu mon esprit

    et ma vision du monde pour longtemps

    La

    On doit continuer

    sinformer et

    entretenir la mmoire

    pour tre conscient du

    mal dont est capable

    lhomme, et ainsi

    apprendre contrler

    cette partie qui est en

    chacun de nous...

    Florence

    Jen avais dj parl mon pre

    qui ma dit que ctait une poque

    oublier. Je lui ai demand

    pourquoi on en voulait tant que

    a aux Juifs; il ma rpondu que

    les Allemands voulaient garder les

    meilleurs

    Ronan

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:44 Page51

  • Fondation du Camp des Milles - Mmoire et ducation40, chemin de la Badesse - CS 50642 - 13547 Aix-en-Provence Cedex 4

    Tl.: 04 42 39 17 11

    Reconnue d'utilit publique

    w w w . c a m p d e s m i l l e s . o r g

    A1100002-160x250_Mise en page 1 04/09/12 14:44 Page52