architecture islamique

download architecture islamique

of 60

  • date post

    14-Nov-2014
  • Category

    Documents

  • view

    3.962
  • download

    1

Embed Size (px)

description

 

Transcript of architecture islamique

  • 1. UNIVERSIT SAINT-ESPRIT DE KASLIK - FACULT DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUS HISTOIRE ET THORIE DE LARCHITECTURE I08-LARCHITECTURE ISLAMIQUE200920/08/LISLAM14/04/13

2. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIKHISTOIRE ET THEORIE DE LARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES200920/08/LISLAM 570: Naissance du Prophte. Expansion de lIslam: avec la naissance de Mahomet, puis poursuite aprs sa mort (632) sous les califes qui lui succdent (dynastie des Omeyyades). 711: Conqute de lEspagne. 756 1031: mirat de Cordoue sous les Omeyyades dEspagne. Apoge de lart et de la culture islamique en Occident. 750-1258: Califat abbasside de Bagdad. Reflux de la culture arabe, hgmonie perse dans les arts, les lettres et les sciences. 909-1171: Califat des Fatimides au Caire. Nouvelles impulsions culturelles. 1453: Prise de Constantinople par les Turcs. LEmpire Ottoman devient une grande puissance europenne. 1501-1722: Dynastie des Sfvides en Perse. Nouvel ge dor de lart islamique. 1526-1858: Empire islamique des Grands Moghols en Inde. Dveloppement dun style artistique original. Dclin au XVIIIe sicle. 3. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE LARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES200920/08/LISLAM La religion islamique rigoureusement oppose au culte des images (interdit de reprsenter Allah linconcevable par des images anthropomorphiques)Pas de peinture, ni de sculptureLArchitecture devient lart par excellence de lIslamo Grande inventivit en matire typologique:- combinaison des volumes- rythme des partitions, o Art abstrait, trs attentif aux qualits ornementales des matriaux. Artisanat urbain. 4. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIKHISTOIRE ET THEORIE DE LARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES200920/08/LISLAM Les Arabes: peuple nomade essentiellement.Pas de proccupation pour lArchitecture. (Avec le Prophte et les 4 califes qui lui succdent, pas de construction de grands difices, transformation des difices anciens en mosques). Mais: Conqute des grandes cits mditerranennes et orientales.Souci de rivaliser avec les architectures antiques et chrtiennes (surtout en Terre Sainte (Syrie, Palestine et Jordanie) comme en gypte et en Msopotamie). 5. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE LARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES200920/08/LISLAM Ampleur du territoire + volutions originales des types architecturauxsuivant les rgions Nombreuses cultures Des aires de culture architecturale diffrencies se forment autour de quelques grandes villes:1. Domaine Msopotamien et Perse qui stend jusquen Inde avec des dveloppements originaux dont Bagdad, Ispahan et Delhi2. Zone Anatolienne et Europenne: capitale Constantinople3. Aire Syro-palestinienne: capitale Damas4. Aire Nord-Africaine qui stend de lgypte au Maroc: capitales Le Caire et Kairouan5. Dveloppement de la culture berbre dans les cits impriales de Fs, Mekns et Marrakech. Cette culture pntre en Espagne pour donner naissance une civilisation dune grande splendeur: le califat de Cordoue. 6. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIKHISTOIRE ET THEORIE DE LARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES200920/08/LISLAM Cest le sanctuaire par excellence de lIslam. Lieu de plerinage musulman. Temple cubique: 15m de haut 12 x 13m de base. Fond par Abraham pour vnrer la Pierre noire enchsse dans lun des angles du mur extrieur. Ramnag par Mahomet: il y dtruisit les idoles et y instaura aprs lhgire un culte monothiste. Cest le lieu saint vers lequel tous les fidles doivent se tourner au moment de la prire. La Kaba dicte donc lorientation du mur principal de la mosque (qibla) et de son centre, le mihrab, o quils soient construits. Volume cubique vide, compos de pierres sans ornement, aucun dessin, aucune dcoration, aucune idole, aucune inscription. 7. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE LARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES200920/08/LISLAM Un lieu grande valeur symbolique pour les musulmans. Cest aussi un lieu saint pour les chrtiens et les juifs. Elle abrite le rocher sur lequel Abraham, au moment de sacrifier son fils Isaac, aurait t arrt par lange. Cest aussi de l que,daprs la tradition, Mahometsenvola pour son voyage nocturne dans leciel . 8. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIKHISTOIRE ET THEORIE DE LARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUESHistorique200920/08/LISLAM Elle a t difie sous le calife omeyyade Abd al-Malik entre 687 et 692. Il voulait faire de Jrusalem la nouvelle mtropole religieuse de lIslam au lieu de La Mecque et de Mdine. Construite sur un affleurement rocheux considr comme un lieu saint par les musulmans et par les Juifs. Selon la tradition, lantique temple de Salomon se trouvait galement cet endroit. Abd al-Malik voulait faire du dme un symbole commun au judasme, au christianisme et lislam. Le sultan ottoman Soliman le Magnifique a command lornementation de la corniche de loctogone au XVIe sicle. Pendant la domination des croiss (1099 1187) la Coupole du Rocher est transforme en glise chrtienne. Le monument fut rendu au culte musulman en 1187 aprs la prise de Jrusalem par la dynastie ayyoubide. 9. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE LARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES200920/08/LISLAM Octogone plan centr, inspir des plans des martyiria chrtiens, notamment le SaintSpulcre, situ lui-mme Jrusalem. Il comprend deux dambulatoires lun circulaire et lautre octogonal pour les processions. Il souvre lextrieur par quatre portes orientes vers les points cardinaux, lune delles celle qui regarde vers la Kaba est magnifie par un portique plus important que ceux destrois autres ouvertures. Le dambulatoire intrieur est surmont par une puissante coupole dore. 10. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIKHISTOIRE ET THEORIE DE LARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES200920/08/LISLAM Limmense dme de 23.7m de diamtre culmine une hauteur de 35m au-dessus du rocher. Il est form dune charpente en bois double coque intrieure et extrieure. Il est revtu decuivre dor. Il repose sur un tambour soutenu par une arcade de colonnes de remploi qui forme ledambulatoire. Le tambour est deux tages, un plein en partie infrieure et un perc de seize fentres dansla zone suprieure. 11. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE LARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES200920/08/LISLAM La sourate Ya Sin orne la corniche de loctogone, sous le tambour, sur des carreaux dun bleu profond commands au XVIe sicle par le sultan ottoman Soliman le Magnifique. La base du sanctuaire est revtue de marbre jusquaux fentres cintres, ajoures en marbre et en cramique, surmontes dun dcor tapissant raffin carreaux turcs bleus et dors. 12. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIKHISTOIRE ET THEORIE DE LARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES200920/08/LISLAM Profonde unit du dcor et de larchitecture. Vu la prohibition de reprsentation de la figure humaine et du visage de Dieu, les architectes et artistes musulmans ont d imagin des formes dornementations trs caractristiques: usage de la calligraphie, et des carreaux polychroms de revtements. 13. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE LARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES200920/08/LISLAM Arcades de colonnes chapiteau corinthien. Le btiment abrite des joyaux, des couronnes et des attributs de souverainet. 14. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE LARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES200920/08/LISLAM Le prototype de la mosque est la Maison du Prophte Mdine. Fonctions: Lieu de prires personnelles et collectives, de runions publiques et de discussions politiques.o Centre denseignement thologiqueo Cour de justiceo Refuge pour les fidles sans abri, mme parfois hpital. Plus tard on construira des espaces spcifiques pour ces diffrentes fonctions. 15. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIKHISTOIRE ET THEORIE DE LARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES200920/08/LISLAM Elle suit le plan de la maison arabe avec une pice au toit soutenu par des troncs de palmier. Elle comprend traditionnellement une enceinte sacre partiellement dcouverte qui englobe le sanctuaire couvert, prcd par une cour (sahn) au centre de laquelle se trouve une fontaine pour les ablutions rituelles et une tour (minaret) pour lappel la prire. La salle colonnes (haram) est close par un mur (quibla) orient vers La Mecque, dans lequel sinscrit une niche (mihrab) gnralement surmonte dun arc et flanque de colonnes o se place lofficiant (imam).o Les sommets des colonnes ou des piliers du haram sont relis par des arcades qui courent paralllement, parfois perpendiculairement au quibla.o Les arcades encadrant la nef qui conduit au mihrab sont parfois plus importantes et plus hautes. Dans son dsir de rivaliser avec les difices des autres religions, larchitecture islamique reprit des formes de lAntiquit tardive, des dbuts du christianisme, des formes persanes, sassanides et indiennes, et parfois mme des constructions existantes sans les modifier. 16. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE LARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES200920/08/LISLAM Dans lespace intrieur, la diffrence de culte avec le christianisme fait quil ny a pas, dans la mosque, de centre comparable lautel chrtien. Egalement absence de souci de symtrie. Le mihrab peut tre dcal par rapport laxe central, une position centrale nest dailleurs pas obligatoire puisquil sert marquer lemplacement de limam et la direction de la prire. 17. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIKHISTOIRE ET THEORIE DE LARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES200920/08/LISLAMHistorique: Damas atteint son ge dor au cours des premires dcennies de lislam, au VIIe sicle.Elle devient la capitale de lEmpire omeyyade. La Grande Mosque y est rige en 715. Pl