Ultragreen - Épuration biologique par membranes plaques d’ultrafiltration. Préconisé pour les...

download Ultragreen - Épuration biologique par membranes plaques d’ultrafiltration. Préconisé pour les installations jusqu’à 100 000 EH

of 22

Embed Size (px)

description

Garantissez une eau de qualité au-delà des normes les plus exigeantes, même dans le cas de fortes variations saisonnières

Transcript of Ultragreen - Épuration biologique par membranes plaques d’ultrafiltration. Préconisé pour les...

  • 1. Ultragreen GARANTISSEZ UNE EAU DE QUALIT AU-DEL DES NORMES LES PLUS EXIGEANTES, MME DANS LE CAS DE FORTES VARIATIONS SAISONNIRES. EAUX RSIDUAIRES URBAINES PURATION BIOLOGIQUE PAR MEMBRANES PLAQUES DULTRAFILTRATION. PRCONIS POUR LES INSTALLATIONS JUSQU 100 000 EH. P-PPT-ER-007-FR-1107
  • 2. 2 SOMMAIREEaux Rsiduaires Urbaines Ultragreen Les enjeux de traitement des eaux rsiduaires urbaines (E.R.U) Le choix des membranes en E.R.U La gamme des bioracteurs membranes Technologies membranaires : le choix Degrmont Caractristiques des membranes Toray, composantes de lUltragreen Principe de fonctionnement Les atouts de lUltragreen Quelques rfrences Focus ralisation : Val dArly (73), FRANCE
  • 3. 3 LES ENJEUX DU TRAITEMENT DES E.R.U. Normes de rejets de plus en plus svres Scurit sanitaire (normes eaux de baignades) Protection du milieu naturel (Directive cadre europenne) Protection des ressources en eau Rutilisation (irrigation, ) Contraintes particulires Contraintes de site (surface disponible), Contraintes de rhabilitation, Contraintes dexploitation, Eaux Rsiduaires Urbaines Ultragreen
  • 4. 4 LE CHOIX DES MEMBRANES EN E.R.U (1/3) Cl2 Dec. I aire ClarificateurBASSIN biologique Filtre sable Dsinfection UF PRTRAITEMENT PRTRAITEMENT BASSIN Biologique et filtration membranaire
  • 5. 5 LE CHOIX DES MEMBRANES EN E.R.U (2/3) SPARATION DYNAMIQUE BARRIRE PHYSIQUE fuites de MES Risque de dnitrification dans le clarificateur Matrise de la filtration et de la qualit du rejet en MES
  • 6. 6 LE CHOIX DES MEMBRANES EN E.R.U (3/3) La compacit : Pour un mme objectif de qualit deau, les membranes permettent de remplacer plusieurs tapes de traitements conventionnels. Linsertion : Architecturale : les ouvrages tant plus compacts, les contraintes architecturales sont plus faciles satisfaire. Les performances : Les membranes constituent une barrire physique, la qualit deau est constante et donc indpendante des variations de charges hydrauliques. Eaux Rsiduaires Urbaines Ultragreen
  • 7. 7 LA GAMME DES BIORACTEURS MEMBRANES (BRM) POUR LE TRAITEMENT DES EAUX USES SE COMPOSE DE DEUX MODLES AFIN DE RPONDRE AUX EXIGENCES DE TOUS LES CLIENTS. LA GAMME DES BIOREACTEURS A MEMBRANES Pour rpondre au march et aux exigences spcifiques des cahiers des charges Degrmont sappuie dornavant sur 2 technologies membranaires complmentaires : LUltraforLUltragreen Eaux Rsiduaires Urbaines Ultragreen Membranes plaques Spcificit procd Application prfrentielle 0 100 000 EH 020 000 m3/j GAMME DES BRM 15 g/l Taille installation Modles Concentration max des boues recommande dans le bassin des membranes Ultragreen Fibres creuses Filtration Out /In Sans limiteUltrafor 10 g/l TORAY Fabricant membranes GE
  • 8. 8 TECHNOLOGIES : LE CHOIX DEGREMONT 2 technologies complmentaires mais en restant dans le domaine de lultrafiltration PLAQUES FIBRES CREUSES
  • 9. 9 TORAY : ACTEUR IMPLANT DANS LE MTIER RO/NF for Desalination UF HF Membrane Torayfil (PAN) UF/MF HF Membrane PVDF membrane PVDF UF for MBR Trihalomethanes Membrane Targetof Separation 0.001 m 0.01 m 0.1 m 1 m 10 mSize Na+, Cl- Ions Pesticide, Organic Material Virus Bacteria Cryptosporidium Coliform Ca2+, Mg2+, SO42- Ions NF (Nano-Filtration) RO (Reverse Osmosis) UF (Ultra-Filtration) MF (Micro-Filtration) Ion, small molecule Polymer Colloid Silt Trihalomethanes Membrane Targetof Separation 0.001 m 0.01 m 0.1 m 1 m1 m 10 mSize Na+, Cl- Ions Pesticide, Organic Material Virus Bacteria Cryptosporidium Coliform Ca2+, Mg2+, SO42- Ions NF (Nano-Filtration) RO (Reverse Osmosis) UF (Ultra-Filtration ) MF (Micro-Filtration) Ion, small molecule Polymer Colloid Silt
  • 10. 10 LES MEMBRANES TORAY (1/4) Membranes en plaques immerges Filtration par aspiration par gravit ou par pompage Aration continue pendant la filtration
  • 11. 11 Une membrane dultrafiltration (0,08 m) Faible dispersion de taille de pores Diamtre des pores ( m) Densitedepore (1012units.m-2) LES MEMBRANES TORAY (2/4)Eaux Rsiduaires Urbaines Ultragreen Matrise du colmatage
  • 12. 12 Membrane Membrane TORAY LES MEMBRANES TORAY (3/4)Eaux Rsiduaires Urbaines Ultragreen Matrise du colmatage
  • 13. 13 Grande densit de pores Membrane hydrophile Une permabilit leve Une pression transmembranaire faible LES MEMBRANES TORAY (4/4) Ultragreen Eaux Rsiduaires Urbaines
  • 14. 14 LUltragreen : LES MODULES (1/3) Espace entre les membranes : 7.5mm 13.5mm 6.0mm Bloc daration
  • 15. 15 LUltragreen : LES MODULES (2/3) Rfrence : TMR140-100 Nombre de plaques : 100 Surface membranaire : 140 m2 Hauteur : 2 100 mm Longueur : 1 620 mm Largeur : 565 / 810 mm Bloc daration Bloc membranes Collecteurs de permat
  • 16. 16 Rfrence : TMR140-200D Nombre de plaques : 200 Surface membranaire : 280 m2 Hauteur : 4 160 mm Longueur : 1 620 mm Largeur : 565 / 810 mm LUltragreen : LES MODULES (3/3) Un seul bloc daration pour lensemble
  • 17. 17 LIGNES - ULTRABOX 1 Ultrabox 1 ligne courte ( 8 places de modules) Schma en coupe Vue de dessus Sortie permats Sortie permats
  • 18. 18 LUltragreen : EXEMPLE DIMPLANTATION Purge des rseaux daration Collecteurs Rseaux daration Exemple avec 2 racteurs :
  • 19. 19 LES ATOUTS DE LUltragreen Ultragreen Eaux Rsiduaires Urbaines Faible encombrement Intgration aise dans une station existante Flexibilit et modularit de linstallation grce la petite taille de llment de base constitutif du systme membranaire Niveau dautomatisme lev / fiabilit du systme Qualit deffluent pouvant rpondre aux normes de rejets les plus exigeantes ou pouvant tre valoris pour sa rutilisation
  • 20. 20 QUELQUES RFRENCES STATION PAYS CAPACIT (EH) MISE EN ROUTE Crest Voland France 5 600 2011 St Barthlmy France 3 500 2012 Cogolin France 6 000 2011 Pierre Lenquette Nouvelle Caldonie 2 500 2012
  • 21. 21 UNE RALISATION : VAL DARLY (73), FRANCE CONTEXTE : Construction dune STEP de 28 000 EH Client : Syndicat Intercommunal dEau Potable et dAssainissement des Moulins (SIEPAM) Mise en route : mi-2011 Spcificits du projet : Proximit du village Protection de lArly (rivire) Forte variation saisonnire Exploitation en rgie Volet Dveloppement Durable DESIGN : Ligne de traitement : Dgrillage fin (6 mm) Dessableur-Degraisseur Tamisage (2 mm) Ouvrage de rpartition Bassins biologiques (Tampon intgr) Ultragreen Filire eau fonctionnant en gravitaire Nombre dUltragreen : 4 lignes de membranes dans 4 racteurs dont une en secours total
  • 22. 22 UNE RALISATION : VAL DARLY (73), FRANCE