Soir©e Paniers Bio

download Soir©e Paniers Bio

of 19

Embed Size (px)

description

Présentation sur les paniers bios et les Groupements d'achat à Bruxelles.

Transcript of Soir©e Paniers Bio

  • 1. Paniers bio Ba-o-bab 81 26.03.2009 En collaboration avecIn samenwerking metLe dbut des haricots asbl Et le Resto du cur de Saint Gilles

2. BA-O-BAB 81

  • Initiatief van burgers-Initiative Citoyenne (2008)
  • Duurzame wijk Quartier durable
    • Gezellig, multicultureel -Convivialit et multiculturalit(transversaal)
    • Milieubescherming Protection de lenvironnement
  • Steeun van het BIM Soutien de lIBGE
  • Piloot-Groep (GP) en talrijke partners van St Gillis/etde nombreux partenaires de St Gilles
  • Document met de voorstelling /document de prsentation
    • Werkassen-thmes : mobilit/tram 81, voeding en afval alimentation et dchets, verdurisation
    • Activiteitenprogramma programme activit

3. Ba-o-Bab 81 a besoin de vous

  • Appel contribution
    • Pour faire partie des groupes thmatiques
      • Mobilit / tram 81
      • Alimentation
      • Verdurisation
      • Communication
    • Vous donnerez ce que vous voudrez, ni plus ni moins
    • Dites-le nous ! Ou Envoyez un mail baobab81@ibgebim.be

4. Programme - Programma

  • Alimentation, agriculture et circuit court
  • Tmoignage de Jean Pierre Cuvry leveur et membre de saveurs paysannes
  • Pause buffet / Drink
  • Temoignage de GAS/GAC Saint Gilles
  • Organisation concrte de GAS/GAC

5. Alimentation, agriculture et empreinte cologique

  • En Europe, chaque personne gnre chaque anne160 kg de dchets demballagedont les 2/3 sont dorigine alimentaire.
  • Approx.un tiersdes impacts environnementaux dun mnage sont lis la consommation de nourriture et de boisson.

6. Les impacts environnementaux les plus importants:

  • phases de production et de transformation en Europe et dans le monde.
  • rejets produits par llevage, lagriculture et les industries
  • la surconsommation des ressources de pche
  • laugmentation des transports
  • la production de dchets, en particulier de dchets organiques et demballage.

7. Exemples

  • Le PIME (Provinciaal Instituut voor Milieueducatie) a compt quunesoupe en bote tomates-boulettesdevrait afficher 32000 km au compteur de notre assiette
  • 1 kg dananas du Ghana (avion) : 5 kg de CO2 rejets
  • 1 kg de carottes de lAfrique du Sud (avion) : 5.5 kg de CO2 rejets
  • 1 kg de laitue de Californie (avion): 5 kg de CO2 rejets.
  • le transport du mme ananas par bateau engendre environ 50 g dmissions de CO2

Laugmentation du trafic routier est ainsi imputable en partie nos choix alimentaires. 8. Impact produits locaux

  • La consommation en lgumes locaux dun mnage en un an ncessite 5 litres de ptroles maximum

9. Cas absurdes du march

  • En 1999, la France a export 3.515 millions de tonnes de lait, et au cours de cette mme anne, en a import 1.641 millions de tonnes.
  • En 1998, lAngleterre a export 60.000 tonnes de poulet vers les Pays-Bas, et en mme temps lAngleterre a import 30.000 tonnes de poulet des Pays-Bas.
  • Le cas des crevettes belges parait encore plus absurde. Les crevettes sont rcoltes la cte belge, puis elles sont transportes au Maroc pour tre nettoyes et reviennent ensuite en Belgique pour tre vendues.

10. AGRICULTURE

  • En Belgique:
  • 42% de la superficie est consacre lagriculture en 2005
  • 24 % de la population active en 1900
  • 2 % de la population active en 2005
  • 51.540 exploitations agricoles en 2005
  • > environ 1.500 en moins chaque anne
  • > depuis 1975, 40% de fermes en moins
  • Union Europenne:
  • > 5% de la population active
  • > deux fermes disparaissent chaque minute

11. Dfinitions de lagriculture:

  • Pierre Larousse Dictionnaire Complet 1904:
  • Artde cultiver la terre dans le but de lafertiliser .
  • Le Petit Larousse Illustr 2007:
  • Activit comomiqueayant pour objet la transformation et la mise en valeur du milieu naturel afin d'obtenir les produits vgtaux et animaux utiles l'homme, en partic. ceux qui sont destins son alimentation.

12. levage industriel

  • la consommation de viande a fortement augment :
  • depuis 1800, elle a tmultiplie par 5en France;
  • la production de viande ncessite une grande consommation d' nergie fossile:
  • pour 1 kg de boeuf, on utilise plus d1 kg de ptrole
  • 38% de la fort amazoniennea t rase pour crer des pturages pour le btail en moins de 50 ans (de 1960 2004)
  • Lexpansion du soja et de llevage a lieu au dtriment de la fort amazonienne. Chaque anne, plus de 25.000 km de fort disparaissent (surface de la Belgique = 33.000 km)

13. La rgle des 3 chaque tre humain consomme en moyenne3 litresdeau par jour, pour son alimentation 30 litrespar jour pour nos besoins sanitaires 3000 litrespar jour et par personne pour llevage et les cultures. 14. Pesticides Les chercheurs danois auteurs de cette tude ont combin les resultats de 61 tudes du monde entier qui montrent une baisse de concentrataion de 50% en 50 ans 15. Pesticides : bio-accumulation 16. Lrosion des sols

  • En 2005, on estime que 15% des terres agricoles en Europe sont touches
  • = superficie France + Pologne
  • Pour 2040, 30% des terres en moins cause de lrosion

17. Subventions de lUnion Europenne

  • En 2000, le prix du kilo de buf produit en Cte dIvoire tait de1,84 eurospour2,65 eurosen Europe.
  • grce aux subventions lexportation, les firmes agro-alimentaires europennes exportaient en Cte dIvoire du buf 1,58 eurosle kilo.
  • Laide agricole de lUE = 7 fois le montant de laide au dveloppement
  • Lessentiel des subventions est destine aux gros producteurs,cest--dire aux firmes agro-alimentaires transnationales.
  • Par exemple, selon la Commission europenne, si on exclut la Grce, 50% des subventions europennes est verse seulement 5% des exploitations agricoles europennes.

18. Le Circuit Court

  • Les marchs
  • Les magasins la ferme
    • www.saveurspaysannes.be
  • Les paniers bio
    • Lochting Dedrie (Bio3)
    • Den Diepen Boomgaard
  • Les GAC et GAG
  • L'agriculture contractuelle
    • Rseau bruxellois des GASAP
      • http://gas-bxl.collectifs.net

19. Agriculture contractuelle

  • AMAP (France) Association pour le Maintien de lAgriculture Paysanne
  • A Bruxelles, les GASAP ,en 1965 les premiers Teikei au Japon. Le principe de fonctionnement est le suivant: en change de lachat par souscription de la rcolte du paysan, ce dernier sengage fournir des aliments cultivs sans produits chimiques.
  • En 2000, on recensait des CSAdans de nombreux pays : plus de 1500 en Amrique du Nord, 100 au Royaume-Uni, et aussi en Australie, Danemark, Pays-Bas, Allemagne, Hongrie, Ghana, Nouvelle-Zlande.... Au Japon, un foyer sur quatre participe un Teikei (16 millions de personnes en 1993).
  • rappropriation de lasouverainet alimentaireet liens sociaux