Rituel Compagnon Rer

download Rituel Compagnon Rer

of 38

  • date post

    31-Oct-2014
  • Category

    Documents

  • view

    210
  • download

    38

Embed Size (px)

Transcript of Rituel Compagnon Rer

A la Gloire du Grand Architecte de l'Univers

LES CAHIERS DU CHEVALIER IACOBUS

RITE ECOSSAIS RECTIFIEConvent des GAULES 1778/670 et WILHEMSBAD en 1782/674

RITUEL 2me GRADE COMPAGNON

Mise en page : IACOBUS

1/38

Conforme au Convent des Gaules

A la Gloire du Grand Architecte de l'Univers

Le phnix ou phoenix (qui se dit Phoinix en Grec) est un oiseau ressemblant au hron, qui symbolise l'immortalit et la rsurrection. Son nom vient du mot grec qui dsignait la couleur rouge (couleur du feu) en rfrence la lgende sur sa mort et sa rsurrection dans les flammes. Selon Hrodote il serait d'origine thiopienne. Le phnix est prsent dans de nombreuses civilisations et symbolise pour chacune d'elle quelque chose : - pour les gyptiens : Son origine vient de l'oiseau sacr gyptien Benu (dit Bennou, Bennu, Benhu) un hron cendr qui fut le premier tre se poser sur la colline originelle issue du limon. Il incarnait le dieu du soleil Hliopolis, ses adorateurs racontaient qu'il n'apparaissait que tous les 500 ans. On rapporte aussi que le phnix se nourrissait exclusivement de rose et qu'il ramenait des herbes odorantes provenant de lointaines rgions pour les poser sur l'autel d'Hliopolis, dans le but de les enflammer pour s'y rduire lui-mme en cendres. Il renaissait 3 jours plus tard. Il tait associ au cycle quotidien du soleil et au cycle annuel des crues du Nil. De l vient le rapport avec la rgnration et la vie. - pour les romains : Dans l'antiquit on dcrivait le phnix avec un plumage dor et multicolore. Pour les romains, il tait le symbole de la force vitale et toujours renouvele de leur empire, c'est pour cette raison qu'on retrouve le phnix sur certaines pices de monnaie et fresques de l'poque. - pour l'glise chrtienne : il est le symbole de l'immortalit de l'me et de la rsurrection du Christ. -pour les chinois : il est un oiseau lgendaire que l'on nomme "Feng-Huang", comme pour la licorne " Ky-Lin ", le Yin et le Yang se runissent en lui. - pour les juifs : Dans les lgendes juives il se nomme "Milcham" et l'explication de son immortalit vient de Eve qui aprs avoir got le fruit de l'arbre interdit, russit aussi tenter les animaux et leur faire goter du fruit aussi. Seul l'oiseau "Milcham" ne cda pas la tentation, pour cela l'ange de la mort, obissant Dieu, lui offrit pour rcompense de ne jamais lui faire connatre l'exprience de la mort. Depuis cela, tous les mille ans l'oiseau brle, il ne reste alors qu'un uf qui se transforme en poussin et l'oiseau continue vivre.

Mise en page : IACOBUS

2/38

Conforme au Convent des Gaules

A la Gloire du Grand Architecte de l'Univers

PREMIERE PARTIE - CHAPITRE IDISPOSITION DES LOCAUX POUR LE TRAVAIL AU GRADE DE COMPAGNON DECORATION ET ILLUMINATION DE LA LOGE La Loge du Grade de Compagnon doit tre dcore et claire comme celle du Grade d'Apprenti, avec les diffrences suivantes: Sur le tapis ou tableau de la loge, la colonne du midi porte la lettre B vers le milieu de la hauteur de son ft (Cf. Planche I ) Le devant de l'autel reprsente, pour le Grade de Compagnon, une pierre cubique sur laquelle est pose une querre, avec ces mots: DIRIGIT OBLIQUA (Cf. Planche II) Le transparent plac au-dessus et en avant du baldaquin du trne portera, en lettres blanches sur fond noir, le mot TEMPERANCE. Vers le mur oriental, en avant du triangle quilatral au-dessous du dais, et la hauteur d'environ sept pieds ( environ 2,30 m) au-dessus du gradin, est suspendue une toile flamboyante et lumineuse cinq pointes, ayant au centre la lettre G en or, laquelle doit tre trs apparente (Cf. Planche III). Les jours de rception, cette toile doit rester voile au candidat jusqu'au moment o on devra la lui faire connatre. Enfin, contre le mur l'occident, doit tre plac, entre deux bougies, un miroir de grandeur suffisante pour que le rcipiendaire puisse s'y voir en buste. Ce miroir doit tre recouvert d'un rideau bleu ou en couleur brune, qui sera attach une tringle pour tre tir de ct par le candidat. Au dessus du miroir sera l'inscription suivante en lettres d'or, ou d'une couleur assez fonce pour qu'on puisse lire facilement: " Si tu as un vrai dsir, du courage et de l'intelligence, carte ce voile et tu apprendras te connatre ".

CHAMBRE DE PRPARATIONCette chambre est dispose comme au Grade d'Apprenti. La table est garnie de mmes choses. On joint aux trois questions prparatoires d'Ordre ( Cf. Planche IV) un second tableau contenant les trois maximes que le Vnrable Matre donne au grade d'Apprenti pendant les voyages mystrieux (Cf. Planche V) On y ajoutera un exemplaire manuscrit de l'abrg des Rgles Maonniques, et sur la couverture, au-dessous du titre, on crira ce qui suit: " L'imprudent qui attend l'heure o il faut agir pour savoir ce qu'il doit faire, ne l'apprend que par les revers et l'infortune, et celui qui, pour s'instruire de ses devoirs, renvoie au moment o il devra les remplir, s'expose y manquer toujours "(Cf. Appendice III page 44)

Mise en page : IACOBUS

3/38

Conforme au Convent des Gaules

A la Gloire du Grand Architecte de l'Univers

CHAPITRE IIFONCTIONS DU PARRAIN DU CANDIDAT Le Frre qui propose le candidat pour le second grade sera, s'il est possible, le mme qui l'a propos pour le grade d'Apprenti, et qui lui a servi de parrain. Il conduira le rcipiendaire dans la chambre de prparation, au moins une heure avant celle qui est indique pour commencer la rception, et il lui mettra sous les yeux les trois questions prparatoires et les trois maximes du grade d'Apprenti qui y sont jointes. Il lui fera une courte exhortation, l'invitant s'occuper srieusement de ces divers objets, et se mettre en tat de rpondre convenablement celui qui sera envoy par la loge pour le prparer sa rception. Il lui prsentera une feuille de papier, sur laquelle il l'avertira qu'il doit crire ses noms de baptme et de famille, son ge fixe, le lieu de sa naissance et de son domicile ou rsidence ordinaire, son tat civil (c'est dire: sa profession ) et sa religion. Avant de se retirer, il lui annoncera qu'il va de nouveau se rendre sa caution envers l'Ordre et envers la loge, et aprs lui avoir fait remarquer la sonnette pour appeler au besoin, il sortira, fermant la porte clef, et placera un Frre servant sur les avenues pour empcher que le rcipiendaire ne soit distrait par aucun bruit extrieur.

CHAPITRE IIIFONCTIONS DU FRERE PRPARATEUR Le Frre qui aura t charg par le Vnrable Matre d'examiner et de prparer le candidat, s'tant inform auprs du Frre proposant si le rcipiendaire est rest seul pendant un temps convenable dans la chambre de prparation, et ayant pris l'ordre du Vnrable Matre, se rendra auprs du candidat une demi-heure s'il est possible avant l'heure qui a t indique pour commencer le travail. Il se prsentera lui ayant le chapeau sur la tte, l'pe au ct, sans vtements ni ornements maonniques. Il lui dira: Le Frre Prparateur: Mon Frre, la Respectable Loge m'envoie auprs de vous pour connatre vos dispositions sur le grade auquel vous aspirez. Elle a lieu d'attendre que le travail que vous avez fait jusqu' ce jour vous rendra propre devenir, par votre avancement, un sujet d'dification pour vos Frres. Je vous prie donc, mon Frre, de me faire connatre quelles sont vos dispositions actuelles, et quel est le travail que vous avez fait sur vous mme depuis votre rception dans l'Ordre. Les instructions que vous n'avez cess de recevoir et que l'Ordre a remises sous vos yeux dans ce lieu destin la retraite et la rflexion (il montre au candidat les maximes du premier grade et l'abrg de la rgle maonnique), ont d vous faciliter l'excution de l'ouvrage qui vous avait t prescrit. Quelles sont donc vos dispositions ? Le candidat doit fournir sa rponse sur cette question. Le Frre Prparateur: Que pensez-vous des trois questions prparatoires d'Ordre ? Le candidat rpond. Le Frre Prparateur: Je vous prie, mon Frre, de me dire ce que vous pensez sur le grade d'Apprenti .Mise en page : IACOBUS 4/38 Conforme au Convent des Gaules

A la Gloire du Grand Architecte de l'Univers Le candidat rpond. Le Frre Prparateur lui posera ensuite quelques unes (Il posera obligatoirement les questions sur le signe, l'attouchement, le mot du grade et le mot de reconnaissance, aprs se les tre fait donner par l'Apprenti) des questions plus prcises suivantes: Que pensez-vous sur le soin qu'on a pris, avant de vous introduire en Loge, de vous carter de toute socit, dans un lieu qui vous tait inconnu, pour vous y livrer vos rflexions ? Sur les objets qui furent mis sous vos yeux dans ce lieu de retraite, et sur les matires sur lesquelles on fit tourner votre mditation ? Sur le soin qu'on prit de s'assurer de vos dispositions, et sur la manire dont vous ftes prpar votre rception ? Sur l'attention qu'on eut de vous ter votre pe et votre chapeau, et de vous dpouiller de tous vos mtaux ? Sur la soumission qu'on exiges de vous pour vous priver de la lumire lmentaire ? Sur la formule dont le Frre Introducteur se servit en vous mettant le bandeau sur les yeux (Il s'agit de la formule: "Que celui qui, jouissant de la lumire, refuse de la prendre pour guide, soit prouv par les tnbres" cf. cahier du grade d'Apprenti, page x) ? Sur la manire dont vous ftes conduit la porte de la Loge ? Sur la manire dont vous ftes annonc et introduit dans la loge, et sur l'preuve du glaive? Sur les voyages qu'on vous fit faire ? Sur les preuves qu'on vous fit subir pendant ces voyages ? Sur les instructions que vous retes chacun de vos voyages ? Sur les trois marches qu'on vous fit monter, et ensuite redescendre? Sur les trois pas maonniques qui vous conduisirent l'autel d'Orient? Sur les questions qui vous furent faites par le Vnrable Matre avant de vous admettre prter votre engagement, et sur cet engagement mme? Sur l'preuve du sang ? Sur votre retour l'occident ? Sur le premier rayon de lumire qui vous fut donn ? Sur l'preuve de