Repérer les artistes - culture.gouv.fr

of 8 /8
Les personnes en situation de handicap sont souvent envisagées uniquement en tant que spectateurs. On oublie souvent qu’elles peuvent être aussi artistes sur scène. De très grands artistes ont souffert ou souffrent d’un handicap : Beethoven, Alicia Alonso, Michel Petrucciani, Stevie Wonder… Ler personnes en situation de handicap doivent pouvoir accéder en toute égalité des chances aux spectacles, à toutes les activités, mais aussi à la scène. On voit régulièrement des artistes « valides » faire appel à des artistes en situation de handicap car le handicap assumé ou surmonté dans l’art peut révéler des singularités créatrices et une force d’expression originale.

Embed Size (px)

Transcript of Repérer les artistes - culture.gouv.fr

Page 1: Repérer les artistes - culture.gouv.fr

Les personnes en situation de handicap sont souvent envisagées

uniquement en tant que spectateurs. On oublie souvent

qu’elles peuvent être aussi artistes sur scène. De très grands artistes

ont souffert ou souffrent d’un handicap : Beethoven, Alicia Alonso,

Michel Petrucciani, Stevie Wonder…

Ler personnes en situation de handicap doivent pouvoir accéder

en toute égalité des chances aux spectacles, à toutes les activités,

mais aussi à la scène.

On voit régulièrement des artistes « valides » faire appel à des

artistes en situation de handicap car le handicap assumé ou

surmonté dans l’art peut révéler des singularités créatrices et une

force d’expression originale.

Page 2: Repérer les artistes - culture.gouv.fr

65

Quelles sont vosexpériences en matière deprogrammation d’artisteshandicapés ?Ce qui nous importe avanttout n’est pas le handicapmais l’œuvre en elle-même.Nous soutenons desœuvres si elles nousparaissent bonnes. Si Pipodel Bono a eu du succès,c’est en raison de la qualitéde son travail.

Les programmateurséprouvent-ils desréticences à programmerdes artistes handicapés ?Des réticences peuventexister. « Pourquoi faire cespectacle avec despersonnes handicapées ? »est une réflexion que j’aidéjà entendue. Mais dansl’ensemble, lesprogrammateurs ont plutôtune vraie générosité.

Le handicap des artistespeut générer dessurcoûts, quellesréponses apporter ?Les programmateurs ontl’habitude de gérer lesbesoins d’artistes auxexigences diverses. Lalogistique à mettre en placeest simplement différente,parfois plus complexe,surtout s’il y a beaucoupd’artistes handicapés à la

fois. Mais riend’insurmontable et, sur cesujet, nous n’avons jamaisété sollicités. Le seul vraiproblème est l’équipementdes salles mais cettequestion relève de laresponsabilité descollectivités territoriales.

Fabien Jannelle, directeur de l’Onda (Office national de diffusion artistique)

My Brothers andSisters Performing ArtTroupe, 8 danseurs deJinang (Chine), et Russian Soul, troupe russe d’unedizaine de danseurssourds, au théâtreSilvia-Monfort lors duFestival du silence2006 à Paris organisépar ChanDanse desSourds.

64

Divers relais peuvent permettre aux lieux culturels de repérer les artistes en situationde handicap : les conseillers des DRAC, l’ONDA, les centres ressources et les associa-tions spécialisées, les festivals, les établissements et services d’aide par le travail(ESAT), les compagnies artistiques comportant des artistes handicapés, les lieux etles initiatives de créateurs mobilisant des artistes handicapés.

L’Office national de diffusion artistique (ONDA), association subventionnée par leministère de la Culture et de la Communication, a pour mission de favoriser la dif-fusion en France des spectacles issus du mouvement de la création contemporaine.L’ONDA contribue au développement d’échanges, de coopération, à la découverte denouveaux talents.

Des pôles ressourcesIls regroupent des artistes handicapés ou assurent leur coaching et leur promotioncomme, par exemple, l’Association des artistes aveugles, Melodia, Art Prime, Handi-Art, International Visual Theatre (IVT)…Il existe, par ailleurs, en Europe quelques agences spécialisées dans la promotion etle coaching d’artistes handicapés, tels que Shape en Grande-Bretagne.Cemaforre, Centre national de ressources pour l’accessibilité des loisirs et de la culture, met à disposition des professionnels du spectacle vivant un répertoire d’artistes, toutes disciplines confondues, ainsi que des productions audio et audio-visuelles.

Dans les directions régionales des affaires culturelles (DRAC), les référents handicapainsi que les conseillers chargés du spectacle vivant peuvent indiquer les projets encours et les compagnies dont le travail mérite l’attention.

S’appuyer sur des structures et des pôles deressourcesnationaux et régionaux.

Repérer les artistes en situation de handicap

Certains artistes, de par leurs difficultés particulières,

ont une mobilité réduite et se déplacent moins aisément

vers les lieux de rencontres, de production et de diffusion.

Les relais pour découvrir les artistes

Page 3: Repérer les artistes - culture.gouv.fr

67

Le festival européenThéâtre & HandicapOrphée se tient authéâtre Montansier à Versailles. Cet événement estcoproduit par laFondation Créditcoopératif et s’appuiesur l’implication et la collaboration deplusieurs responsablesd’institutions (Adapei

et la Sauvegarde des Yvelines, desthéâtres Eurydice et Montansier). Chaque automne, de nombreusestroupes et compagnieseuropéennes,composéesnotamment d’artistesen situation de handicap, sontprogrammées.

« Défistival », un rassemblementannuel d’artistesvalides et non valides,sur le champ de Mars.(On peut reconnaître àgauche Grand Corpsmalade).

Le Festival du futurcomposéDes établissementsspécialisés dansl’accueil despersonnes autistes sesont organisés enréseau et ont ouvert demultiples ateliersculturels. Le Festivaldu futur composérassemble ces

initiatives autour d’uneprogrammation où lesartistes « atypiques »partagent la scèneavec d’autres artistes.Il est accueilli l’étédans de nombreuxlieux culturels (théâtreSilvia-Monfort, Casinode Paris, Cabaretsauvage, théâtre duLucernaire…).

66

Repérer les artistes en situation de handicap

Les festivalsOn dénombre actuellement une vingtaine de festivals en France (cf. p. 129) où se pro-duisent des artistes en situation de handicap. Suivant les cas, ces festivals sont spécialisés dans un ou plusieurs handicaps, une ou plusieurs disciplines. Ils per -mettent de rencontrer de multiples artistes.

Pour connaître les festivals et les agendas, consultez les sites :www.cemaforre.asso.fr

www.yanous.com

Espaces derencontre et de découverte de nouveauxartistes.

Page 4: Repérer les artistes - culture.gouv.fr

L’Oiseau-MoucheL’association est née àRoubaix en 1970 ets’est transformée en1981 en ESAT.Désormais c’est unetroupe professionnellepermanente de 23comédiens qui a créé25 spectacles etprésenté un vasterépertoire à travers lemonde, avec plus de200 représentationspar an. La compagniedispose de son proprelieu de travail,aménagé dans uneancienne friche àRoubaix.

Signes particuliersest un groupe demusiciens issus d’unESAT unique enEurope entièrementconsacré à lamusique, Arc-en-Ciel(Troyes).

Le théâtre du CristalDirigé par une équipeartistique, le théâtre duCristal est composé decomédiens handicapéspsychiques issusnotamment de l’Esat la Montagne deCormeilles-en-Parisis.Cette troupepermanente se produitau plan national eteuropéen.

Repérer les artistes en situation de handicap

En France, unedizaine d’ESAT se consacrent à la diffusion et à la productionartistique.

Les établissements et services d’aide par le travail (ESAT, anciennement CAT) Ces organismes de travail adapté proposent aux personnes handicapées d’y exercerune activité professionnelle dans des conditions aménagées. Ils offrent tous aux per-sonnes dont ils ont la charge des heures réservées aux activités en lien avec les loisirs.

Certains ESAT consacrent toute leur activité au domaine du spectacle vivant, avec desressources internes, comme c’est le cas pour :• L’Évasion, APEI Centre Alsace (création musicale, spectacles) ; • ESAT musical Arc en Ciel à Troyes : groupe Signes Particuliers, composé de musi-ciens handicapés mentaux et psychiques, se produit sur des scènes au plan national ; • ESAT théâtre Eurydice dans les Yvelines (construction de décors, confection etlocation de costumes, créations de spectacles, diffusion) ; • Compagnie de l’Oiseau-Mouche à Roubaix ;• ESAT Turbulences à Paris.

D’autres ESAT tissent des partenariats avec des établissements culturels et des compa -gnies artistiques :• ESAT La Montagne avec le théâtre du Cristal à Paris ; • Compagnie Catalyse, constituée au sein de l’ESAT Les genêts d’or avec la compa-gnie de l’Entresort à Morlaix ;• Les percussions de Treffort, ensemble instrumental regroupant des musiciens del’ESAT de Treffort et du centre de création musicale Résonances contemporaines.

68

Page 5: Repérer les artistes - culture.gouv.fr

Les Percussionsde Treffort sont un ensembleprofessionnel quiassocie des musiciensen situation dehandicap issus del’ESAT de Treffort et

des musiciens valides.Cet ensemble, àtravers ses diversesproductions musicales,participe à ladynamique et auxobjectifs développéspar Résonance

Contemporaine enfaveur de la créationmusicale. Depuis trente ans, cet ensemble a pris une placeoriginale dans le paysage musicald’aujourd’hui.

Résistance, d’après le roman de JacquesLusseyran And therewas the light, adaptépar Maria Oshodi etprésenté par ExtantTheatre, en 1997.

71

Depuis quelques années se sont développées un grand nombre d’expériencesartistiques qui mêlent artistes « valides » et artistes en situation de handicap.Des lieux et des compagnies artistiques intègrent des artistes handicapés de manièrerégulière dans leurs créations, affichant la spécificité de leur travail.D’autres créateurs font appel ponctuellement à des artistes handicapés sur des pro-jets artistiques particuliers.Ces spectacles permettent de transformer le regard du public et contribuent à faireconnaître de nouveaux artistes.Pour en savoir plus, consultez les pôles ressources (cf. p. 126).

La démarche d’IVT (International Visual Theatre)C’est de la rencontre d’un écrivain et metteur en scène français, Jean Grémion, et d’Al-fredo Corrado, artiste sourd américain, qu’est né l’International Visual Theatre (IVT).Dès l’origine la création théâtrale s’avère indissociable de la recherche linguistiqueet pédagogique autour de la langue des signes. Comme l’écrit Emmanuelle Laborit, « Les sourds perçoivent et comprennent le mondeavec leurs yeux. Cette culture visuelle participe à ce qu’on appelle la culture sourde.À IVT, nous travaillons sur une langue et une culture en même temps. C’est la languequi va donner un sens à la culture. Pour nous, la langue des signes est complètementassociée à la culture sourde. »IVT est un lieu où s’élabore un langage théâtral nouveau. En 30 ans, IVT a à son actifplus de 30 créations et coproductions, avec la particularité de ne jamais travailler avecdes metteurs en scène attitrés ; de Stanislas Nordey à Thierry Roisin, en passant parJean-Claude Penchennat, Sophie Loucachevsky… Les créations sont bilingues fran-çais/LSF pour la plupart, parfois au hasard des rencontres et des envies, toujours avecl’idée de croisement des univers, de l’enrichissement du propos artistique par legeste et le corps.Les productions d’IVT s’adressent à tous, sourds et entendants. L’accessibilité n’estpas ajoutée a posteriori ; elle fait partie intégrante de la proposition artistique, exploi-tant les parallèles entre une langue orale et une langue physique qui fait sens sur unplateau de théâtre.

70

La mixité peut être source de renouveauartistique.

Une démarcheartistiquespécifique,s’appuyant sur la langue des signes.

Repérer les artistes en situation de handicap

Des initiatives d’artistes

Page 6: Repérer les artistes - culture.gouv.fr

Subject cell-Incarnat(le lit) chorégraphie de Nieke Swennen parla compagnie In Vivo,en 2008.

Différents duosdifférents par lacompagnie Oufti au théâtre Golovine, en 2008.

Les Angles morts,création de MélanieDemers avec JacquesPoulin-Denis,

au Centrechorégraphique de Rilleux-la-Pape, en 2006.

Repérer les artistes en situation de handicap

72

« Faire des infidélités » au niveau artistique

semble la manière la plus fructueuse de

développer son propre idiome gestuel.

Chaque collaboration avec une autre compagnie,

chaque incursion dans d’autres domaines

ouvre de nouvelles perspectives.

La collaboration avec le Theater Stap de

Schaubühne mérite une mention spéciale.

En 2002, après avoir dirigé plusieurs stages avec

les acteurs handicapés mentaux, Sidi Larbi

monte avec Nienke Reehorst le spectacle Ook.

La collaboration est pour lui une révélation.

L’individualité, la nature directe, l’empathie

et l’endurance des acteurs de Stap lui en

apprennent bien plus long sur les qualités

fondamentales de l’interprète que toutes ses

expériences professionnelles précédentes.

Après ce spectacle, l’acteur Marc Wogeman,

membre de Stap, devient l’un des compagnons

de route artistique de Sidi Larbi.

Scène nationale de Petit-Quevilly/Mont-Saint-Aignan par Ludovic Moreau

L’expérience de Sidi Larbi Cherkaoui

Travailler à partir des différences ouvre de nouvelles perspectives

Page 7: Repérer les artistes - culture.gouv.fr

Don Quichotte deCervantès, adapté authéâtre par PhilippeAdrien, avec lecomédien BrunoNetter, au théâtre deRutebeuf à Clichy.

Le festival Ultrasons en plein air à Marolles-en-Brie (Seine-et-Marne).

75

Préparer l’accueildes artistes en situation de handicap

74

Préparer leur venue• Penser en amont les lieux accessibles pour l’hébergement et la restauration.Des sites Internet des comités régionaux ou départementaux de tourisme communi-quent sur les lieux d’hébergement et de restauration accessibles aux personnes en situa-tion de handicap, notamment ceux labellisés Tourisme et Handicap. • Vérifier l’accessibilité de la scène, des coulisses, des loges et des toilettes et penserles aménagements ou l’accompagnement humain nécessaires.

Selon les handicaps• Pour les artistes sourds, prévoir un interprète en langue des signes, la mise en placede signaux lumineux, l’usage de SMS ou d’Internet.• Pour les artistes aveugles ou malvoyants, faciliter le repérage et la circulation au seindes dispositifs scénographiques ou des coulisses par la mise en place de systèmes podo-tactiles, de scratchs fluorescents ou de fils tendus sur scène et prévoir un accompa-gnateur avant et après le spectacle.• Pour les artistes en situation de handicap mental ou psychique, prévoir en concer-tation avec les professionnels qui les encadrent, un accompagnement qui facilite lacompréhension des consignes, le repérage dans l’espace et le temps.

Des aides financièresL’AGEFIPH (Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handica-pées) et le FIPHFP (Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonc-tion publique) peuvent apporter leur soutien financier pour les dépenses supplé-mentaires des artistes professionnels en situation de handicap (appelées « besoins encompensation » dans la loi de 2005).

Les organisateursde spectacles quiont l’habitude deprendre en compteles demandesparfois trèsparticulièresd’artistes valides,ne connaissentpas toujours lesbesoins desartisteshandicapés.

Selon les handicaps, des dispositifs d’aménagements techniques et/ou

d’accompagnement humain peuvent être nécessaires.

Page 8: Repérer les artistes - culture.gouv.fr

CandoCoCette compagnie dedanse, basée enGrande-Bretagne, estcomposée d’artistesvalides et d’artistesayant divershandicaps. DavidToole y a débuté sacarrière. CandoCo nementionne jamaisdans ses plaquettesde communicationles handicaps de sesdanseurs. Seules les

photos desplaquettes, axéesuniquement sur l’artde la danse, leslaissent entrevoir.Toutefois, lors de ses tournéesinternationales, lacompagnie s’attacheà communiquer demanière particulièreen direction desstructures accueillantdes personnes ensituation de handicap

et des professionnelsde la culture. Lors de sa venue aux Biennales de la danse à Lyon,la compagnie aorganisé des stagesde sensibilisationouverts auxprofessionnels afinde les sensibiliser à cette démarched’accès de tous à la danse.

77

Communiquersur ces spectacles

Faut-ilcommuniquer sur la présenced’artistes en situation de handicap dans un spectacle ?

Cette question est délicate et souvent source de polémiques.Aucune raison objective ne justifie, en général, de communiquer sur le handicap àl’occa sion d’une programmation d’artistes handicapés ;• il est logique de communiquer sur le handicap des artistes lorsque les spectaclesse déroulent lors de manifestations autour de cette thématique (festivals, colloques,séminaires, rencontres…) à condition de recueillir l’assentiment des personnesconcernées ;• il est légitime d’évoquer le handicap des artistes lors de réflexions sur leurs œuvrescar celui-ci peut avoir influencé leur création et leur art. On peut citer, par exemple,les doigts paralysés du célèbre guitariste Django Reinhardt.

76