Qui$contrôlera$ l’Économieverte - contrôlera l... · Le géant de l’industrie chimique...

download Qui$contrôlera$ l’Économieverte - contrôlera l... · Le géant de l’industrie chimique DuPont

of 91

  • date post

    13-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    214
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Qui$contrôlera$ l’Économieverte - contrôlera l... · Le géant de l’industrie chimique...

  • Qui contrlera lconomie verte?

    Alors que les gouvernements sapprtent consacrer lconomie verte lors du Sommet Rio+20, ETC Group prsente une rvaluation du pouvoir des entreprises et met un avertissement selon lequel la course pour le contrle de la biomasse perptuera plutt une conomie motive par la cupidit.

  • Qui contrlera lconomie verte? 2

    Au dire des savants, les expditions maritimes des navigateurs, comme les marches et les contremarches des tribus et des races qui emplissent lhistoire ancienne de leur bruit et de leur poussire, sont rgles tout uniment par les lois de loffre et de la demande et par une certaine tendance inne au moindre effort. Quiconque rflchit srieusement trouvera cette explication

    pitoyable. Robert Louis Stevenson,

    Will du moulin, 1901

    Tant et aussi longtemps que la maximisation du profit demeurera la pierre angulaire de la

    socit de consommation et de lconomie capitaliste, les entreprises conserveront leur intrt pour la raret quelles peroivent comme tant cratrice de valeur conomique.

    Erich W. Zimmermann, conomiste allemand, World resources and industries: a functional appraisal of the availability of agricultural and

    industrial materials, 1933

    Remerciements

    ETC Group tient exprimer sa reconnaissance pour le soutien financier de SwedBio (Sude), de la HKH Foundation (tats-Unis), du CS Fund (tats-Unis), du Christensen Fund (tats-Unis), de la Heinrich Bll Foundation (Allemagne), du Lillian Goldman Charitable Trust (tats-Unis), d'Oxfam Novib (Pays-Bas) et du Norwegian Forum for Environment and Development. ETC Group est entirement responsable des opinions exprimes dans le prsent document.

    Toutes les uvres originales, incluant lillustration en couverture BioMassters: The Board Game et la conception graphique de ce rapport, sont de Shtig.

    Trickle Down, dAdam Zyglis, est utilise avec la permission de lauteur. Qui contrlera lconomie verte? est le communiqu no 107 dETC Group.

    Novembre 2011 Toutes les publications dETC Group sont disponibles sans frais au www.etcgroup.org

  • www.etcgroup.org 3

    Qui contrlera

    lconomie verte?

    Alors que les gouvernements sapprtent consacrer lconomie verte lors du Sommet Rio+20, ETC Group prsente

    une rvaluation du pouvoir des entreprises et met un avertissement selon lequel la course pour le contrle de la biomasse perptuera plutt une conomie motive par la

    cupidit.

  • Qui contrlera lconomie verte? 4

    La nouvelle galaxie des entreprises Anticipant un avenir sans ptrole, les plus grandes entreprises de la plante se tournent vers la biomasse. Cela ne veut pas dire quelles s'approprient simplement les terres et les ressources naturelles; elles investissement galement dans de nouvelles plateformes technologiques capables de transformer les sucres issus des plantes (cultures alimentaires ou textiles, algues et diffrents types de matires vgtales) en divers produits industriels. Lattraction presque gravitationnelle quexerce la biomasse engendre la formation de nouvelles constellations dentreprises convergentes au sein de diffrents secteurs industriels.

    En voici quatre exemples :

    1. DuPont Le gant de lindustrie chimique DuPont et le gant de lindustrie ptrolire BP possdent Butamax, une coentreprise dont le but est de commercialiser des carburants drivs de plantes marines. Au dbut de 2011, DuPont a fait lacquisition du fabricant denzymes et dingrdients pour aliments de spcialit Danisco ces deux entreprises taient pralablement partenaires dans la production dthanol cellulosique. DuPont vend dj un bioplastique driv du mas. DuPont (Pioneer) est la seconde plus grande entreprise de semences au monde et la sixime plus grande entreprise de pesticides.

    2. Solazyme Dow Chemical, Unilever, Chevron, Bunge Ltd., lUS Navy et le Dpartement de la Dfense des tats-Unis sont tous partenaires de lentreprise californienne de biologie synthtique Solazyme. Les carburants, les produits chimiques, les sciences de la sant et de la nutrition sont les domaines du march o sactive cette entreprise qui se

    DuPont

    Bio Architecture Lab

    General Mills BP

    Tates & Lyle

    Butamax

    Solazyme

    US Navy

    Bunge Dpartement de la Dfense des tats-Unis

    Dow Chemical

    Unilever

    Chevron Roquette Frres San-Ei Gen

  • www.etcgroup.org 5

    spcialise dans la transformation de sucres vgtaux peu coteux en huiles renouvelables forte valeur ajoute. Solazyme est galement associe San-Ei Gen (un important fabricant et distributeur japonais dingrdients alimentaires) afin de concevoir des ingrdients alimentaires base dalgues. San-Ei Gen a du reste cr un partenariat avec lentreprise franaise Roquette Frres pour lancer Solazyme-Roquette Nutritionals, une coentreprise qui commercialise une srie dingrdients alimentaires base dalgues.

    3. Evolva SA Le gant de lindustrie chimique BASF et le gant de lindustrie pharmaceutique Roche ont tabli des partenariats avec lentreprise de biotechnologie et de biologie synthtique Evolva SA (Suisse). Cette dernire relie son pipeline de produits et de technologies aux entreprises possdant les ressources et les aptitudes ncessaires pour effectuer du dveloppement avanc et de la commercialisation de produits [et] pour partager la valeur de ces produits par lentremise dun amalgame dententes concernant les tapes jalons, les droits de redevance et lapprovisionnement. Evolva a acquis Abunda Nutrition, son partenaire dans la recherche dun moyen de produire synthtiquement de la vanille (juillet 2011), et sest associe International Flavor & Frangrances afin de produire un autre important ingrdient aromatisant par voie synthtique. Evolva est galement partenaire de lUS Army Research Office dans la recherche de composs capables dinhiber la croissance de la bactrie pathogne Burkholderia pseudomallei. 4. Amyris Procter & Gamble, Chevron, Total, Shell, Mecedes-Benz do Brasil, Michelin, Gruppo M&G (fabricant de plastiques), Bunge Ltd. et Guarani sont toutes associes lentreprise californienne de biologie synthtique Amyris. Selon la publication Biofuels Digest, Amyris doit tre peru comme tant un rseau de partenariat, qui constitue llment stratgique central de sa dmarche diversifie de commercialisation requrant peu de capitaux.

    Evolva

    Roche

    BASF

    US Army Research Office

    Abunda Nutrition

    International Flavor &

    Frangrances

    Amyris Bunge

    Chevron

    Procter & Gamble

    Mercedes-Benz do Brasil

    Shell Total

    Michelin

    Guarani

    Gruppo M&G

  • Qui contrlera lconomie verte? 6

    Le contrle ultra-concentr des multinationales En 2007, 147 entreprises contrlaient prs de 40 % de la valeur financire de lensemble des multinationales1.

    Cest ce qua rvl une tude publie en juillet 2011 par des chercheurs de lInstitut fdral suisse de technologie Zrich, qui se sont fonds sur une analyse de 43 060 entreprises multinationales bases dans 116 pays. elles seules, 737 entreprises reprsentaient 80 % de la valeur de toutes les multinationales.

    Selon les auteurs de cette tude, lintrt de ces rsultats ne rside pas dans le fait quils rvlent la prsence insouponne de puissants joueurs. Ils indiquent plutt que plusieurs des principaux acteurs sont rattachs au cur du rseau des multinationales. Cela signifie quils nagissent pas de manire isole, mais bien au contraire, ils demeurent interrelis au sein dun dense rseau de contrle. Cette constatation demeure extrmement importante puisquil nexistait auparavant aucune thorie conomique ou donne empirique permettant de dterminer si et comment les principaux acteurs taient interrelis. Au sein de ce noyau, lensemble des principaux dtenteurs du pouvoir peut tre peru comme une super-entit conomique du rseau mondial des multinationales. Un autre fait pertinent est que les trois quarts du cur sont constitus dintermdiaires financiers2 (ces derniers comprennent par exemple les banques dinvestissement, les firmes de courtage, les entreprises dassurance, etc.).

    Aperu :

    Qui contrlera lconomie verte? Problmatique

    Au cours de la priode prcdant le Sommet de la Terre (Rio+20) qui se tiendra en juin 2012, la perspective dune grande transformation technologique dbouchant sur une conomie verte a t largement diffuse titre de cl de la survie de notre plante3. Lide matresse consiste substituer lexploitation de la biomasse (cultures alimentaires et textiles, herbaces, rsidus forestiers, huiles vgtales, algues, etc.) lextraction du ptrole. Les tenants de cette notion entrevoient un avenir sans ptrole o la production industrielle (de plastiques, de produits chimiques, de carburants, de mdicaments, dnergie, etc.) ne dpendra plus des carburants fossiles, mais plutt de matires premires vgtales transformes laide de plateformes de bio-ingnierie de haute technologie. Plusieurs des principales entreprises et des gouvernements les plus puissants du monde vantent les mrites de lutilisation de nouvelles technologies dont la gnomique, la nanotechnologie et la biologie synthtique pour transformer la biomasse en produits forte valeur ajoute. Impact

    Les plus importantes rserves de biomasse terrestre et aquatique sont dissmines travers les pays du Sud, et sont surtout prserves par les paysans, les leveurs de btail, les pcheurs et les habitants de la fort, dont les modes de subsistance dpendent de ces rserves. ETC Group met un avertissement selon lequel l'conomie base sur la biomasse occasionnera un accroissement de la convergence du pouvoir des entreprises et dclenchera la plus importante mainmise sur les ressources naturelles jamais observe depuis 500 ans. Les Matres du vivant issus du monde

  • www.etcgroup.org 7

    ent