Partie - · PDF filePlan du chaPitre Anatomie fonctionnelle de la paroi thoracique 4 ......

Click here to load reader

  • date post

    10-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    214
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Partie - · PDF filePlan du chaPitre Anatomie fonctionnelle de la paroi thoracique 4 ......

  • Plan de la Partielments danatomie thoracopulmonaire 03

    notions de mcanique thoracopulmonaire 23

    loxygne : sa place en physiologie respiratoire et son rle thrapeutique 39

    interprtations pratiques de lquilibre acido-basique 55

    les bactries des voies respiratoires 61

    Anatomie, physiologie et physiopathologie

    du systme respiratoire

    iPartie

    0002112774.indd 1 5/17/2014 2:54:34 PM

  • 0002112774.indd 2 5/17/2014 2:54:34 PM

  • Chapitre

    Kinsithrapie respiratoire 2014, Elsevier Masson SAS. Tous droits rservs

    1

    P l a n d u c h a P i t r eAnatomie fonctionnelle de la paroi thoracique 4

    Anatomie systmatique de l'arbre bronchopulmonaire 12

    catherine nyssen-Behets, Marie-christine Many, Jean-Marie Scheiff, Jean-Franois denef, Benot lengel

    lments d'anatomie thoracopulmonaire

    chapitre

    0002112774.indd 3 5/17/2014 2:54:34 PM

  • I. Anatomie, physiologie et physiopathologie du systme respiratoire

    4

    Les changes gazeux entre le sang veineux et l'air atmosph-rique sigent dans les poumons. Ceux-ci sont abrits dans la cage thoracique dont les parois squelettiques contribuent la dynamique ventilatoire. L'association anatomofonctionnelle entre la cavit ostomusculaire et les viscres bronchopul-monaires qui y sont enferms est indispensable la ralisation des changes respiratoires. Les pages qui suivent envisageront d'abord l'anatomie fonctionnelle de la paroi thoracique, puis l'anatomie systmatique de l'arbre bronchopulmonaire.

    Anatomie fonctionnelle de la paroi thoracique

    Le thorax est une cavit irrgulirement cylindrique dont les parois ostomusculaires sont flexibles, car elles sont constitues d'lments segmentaires. Par son ouverture suprieure, troite, il est en continuit avec la rgion du cou. Son ouverture infrieure, large, est ferme par le diaphragme qui le spare de la cavit abdominale.

    La principale fonction motrice du thorax est la respira-tion. Point d'ancrage du membre suprieur, la cage thora-

    cique abrite aussi le cur, les poumons et les gros vaisseaux, ainsi que les viscres situs dans la partie suprieure de la cavit abdominale.

    Le squelette du thorax, ses articulations et la biomcanique ventilatoireLe squelette du thorax est constitu, d'arrire en avant, par les douze vertbres thoraciques, les douze paires de ctes, les cartilages costaux et le sternum (fig.1.1 et 1.2). Ces diff-rentes pices squelettiques sont articules entre elles pour former la cage thoracique laquelle incombent la protec-tion des viscres et les mouvements ventilatoires.

    Le squelette du thorax

    Les vertbres thoraciques ont pour particularit de s'articu-ler avec les ctes. cet effet, le corps de la plupart des ver-tbres thoraciques porte sur chacune de ses faces latrales une demi-facette suprieure et une infrieure. Une facette ovale additionnelle s'tale galement la face antrieure de chaque processus transverse.

    A B

    Fig. 1.1

    Squelette du thorax en reconstruction 3D par imagerie mdicale.Vues : antrieure (A) et postrieure (B).1. Deuxime vertbre thoracique. 2. Douzime vertbre thoracique. 3. Deuxime cte. 4. Septime cte. 5. Manubrium sternal. 6. Corps du sternum.Source : Dr. R. Menten, cliniques universitaires Saint-Luc.

    0002112774.indd 4 5/17/2014 2:54:36 PM

  • 5

    1. lments d'anatomie thoracopulmonaire

    Les ctes sont des os plats qui se dtachent de chaque ct de la colonne vertbrale et se dirigent, comme autant d'arcades, vers le sternum. Leur longueur augmente de la premire la septime et diminue de la huitime la douzime. Les sept premires ou vraies ctes s'articulent en avant avec le sternum par l'intermdiaire d'un cartilage costal. Les cinq suivantes ou fausses ctes n'atteignent pas le sternum. Les huitime, neuvime et dixime ctes s'articulent par leur extrmit antrieure avec le cartilage de la cte prcdente. Les deux dernires, dites ctes flot-tantes , ont une extrmit antrieure libre.

    L'extrmit postrieure de chaque cte est constitue d'un relief arrondi, la tte, auquel fait suite une portion plus troite, le col, dirig vers l'arrire et latralement. L'union entre le col et le corps de la cte est marque par une saillie orientation postrieure, le tubercule costal. Le corps pro-longe ensuite le trajet du col pour s'inflchir rapidement vers l'avant et latralement au niveau de l'angle costal. Les

    faces interne et externe du corps de la cte sont dlimites par un bord suprieur mousse et un bord infrieur tran-chant. Ce dernier marque la limite infrieure du sillon costal qui court la face interne de la cte et est occup par le nerf et les vaisseaux intercostaux. L'extrmit antrieure de la cte, plus ou moins renfle et creuse d'une cavit ellip-sode, se continue dans le cartilage costal.

    Les cartilages costaux prsentent une configuration iden-tique celle des ctes qu'ils prolongent. Leur extrmit lat-rale se continue avec la cte proprement dite. L'extrmit mdiale des sept premiers cartilages costaux s'articule avec le sternum. Les trois cartilages suivants rejoignent chacun celui de la cte prcdente. Les cartilages des deux dernires ctes sont trs rduits et se terminent librement. Chez le sujet g, les cartilages costaux se calcifient et perdent leur flexibilit.

    Le sternum est un os plat, impair et mdian, situ la par-tie antrieure du thorax. Sa direction est oblique vers le bas et vers l'avant. Il se compose de trois segments qui sont, en les

    7 1

    24 5

    4 5

    10 6

    6

    B

    C

    A

    8 3 9

    Fig. 1.2

    Articulations costovertbrales et costotransversaires.Vues : latrale (A), postrieure (B) et suprieure (C).1. Demi-facette suprieure du corps vertbral. 2. Demi-facette infrieure du corps vertbral. 3. Facette articulaire du processus transverse. 4.Tte costale. 5. Col de la cte. 6. Tubercule costal. 7. Ligament radi de la tte costale. 8. Ligament costotransversaire suprieur. 9. Ligament costotransversaire latral. 10. Ligament costotransversaire.Source : Bourgery JM, Jacob NH. Trait complet de l'anatomie de l'homme comprenant la mdecine opratoire. Atlas. Tome I : planche 48. Paris : C. Delaunay ; 1831.

    0002112774.indd 5 5/17/2014 2:54:37 PM

  • I. Anatomie, physiologie et physiopathologie du systme respiratoire

    6

    nommant de haut en bas, le manubrium, le corps et le pro-cessus xiphode. Les symphyses manubriosternale et xiphos-ternale s'ossifient habituellement partir de la quarantaine.

    La face antrieure du sternum, rugueuse et plus ou moins convexe dans le sens longitudinal, est directement en rap-port avec la peau sur la ligne mdiane. Latralement, elle donne insertion aux muscles grands pectoraux. l'union du manubrium avec le corps se trouve une crte transver-sale, sommet d'un angle didre, saillant en avant et appel angle sternal de Louis . Cet angle est situ hauteur de l'articulation du deuxime cartilage costal avec le sternum et dans le mme plan transversal que le disque sparant les quatrime et cinquime vertbres thoraciques.

    La face postrieure, lgrement concave de haut en bas, donne insertion au muscle transverse du thorax.

    Les bords latraux prsentent sept incisures costales pour l'articulation avec l'extrmit mdiale des sept pre-miers cartilages costaux.

    L'extrmit suprieure forme la partie la plus large et la plus paisse de l'os. Elle montre une chancrure mdiane, l'incisure jugulaire, et de part et d'autre de celle-ci, deux inci-sures claviculaires.

    L'extrmit infrieure, presque toujours cartilagineuse, correspond au processus xiphode. Sa configuration et ses dimensions sont assez variables. Parfois perc d'un ori-fice appel trou sternal ou xiphodien , ce processus donne insertion la ligne blanche de l'abdomen.

    Les articulations du thorax

    Les ctes sont rattaches la colonne thoracique par leur tte et leur tubercule (voir fig.1.2). En avant, elles rejoignent les cartilages costaux et le sternum grce aux articulations costochondrales, interchondrales et chondrosternales.

    Les articulations costovertbrales, de type synovial, unissent les ttes costales au corps des vertbres thora-ciques. l'exception de la premire et des deux dernires, chaque cte s'articule avec deux vertbres contigus.

    La tte des ctes 2 10 prsente en effet deux surfaces articulaires planes inclines l'une vers l'autre et spares par une crte mousse. Les premire, onzime et douzime ctes ne possdent qu'une surface articulaire puisqu'elles ne s'articulent qu'avec la vertbre correspondante.

    Du ct des vertbres thoraciques s'observent deux fossettes costales, une suprieure et une infrieure, appar-tenant l'une au bord infrieur de la vertbre sus-jacente, l'autre au bord suprieur de la vertbre sous-jacente. Ces deux fossettes forment ensemble un angle didre ouvert latralement. Le sommet de cet angle occupe le disque intervertbral et rpond la crte de la tte costale.

    Les surfaces articulaires sont runies par une membrane fibreuse mince et par deux ligaments. Le ligament intra-articulaire de la tte costale s'attache la crte qui spare les deux surfaces articulaires de la tte de la cte et se ter-mine sur le disque intervertbral. Il fait dfaut au niveau de la premire et des deux dernires ctes. Le ligament radi de la tte costale s'insre sur la partie antrieure de la tte de la cte. De l, il se porte en direction mdiale et s'tale en ventail sur les versants latraux des deux vertbres voisines et sur le disque intervertbral correspondant. Ces ligaments trs solides n'autorisent que des glissements de faible amplitude, qui sigent dans les axes de mobilit rduite des surfaces arthrodiales.

    Les articulations costotransversaires, de type synovial, sont disposes entre le tubercule costal d'une cte et le sommet du processus transverse de la vertbre correspon-dante. Les deux dernires ctes ne possdent pas cette