MaDe + l'atelier volant

download MaDe + l'atelier volant

of 66

  • date post

    15-Apr-2017
  • Category

    Documents

  • view

    480
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of MaDe + l'atelier volant

  • Collectif de rflexion et daction dans lespace.

    Nous sommes de jeunes professionnels, des architectes, des paysagistes. Nous sommes issus de lcole nationale suprieure darchitecture et de paysage de Lille. Nous avons volu 4 ans dans un cadre riche et mouvant avec tudiants, chercheurs, enseignants, concepteurs, ingnieurs.

    Marginalit rflchie . Dans nos vies frachement professionnelles, nous tentons de conserver cette posture veille, poreuse mais vigile au monde qui nous entoure. Nous sommes une pluralit, nos pratiques professionnelles sont multiples. Certains travaillent en agence de paysage, darchitecture, ils conoivent des espaces de vie, composent des paysages. Dautres voluent dans des administrations, ils sont du ct de la stratgie dun projet urbain, de sa mise en uvre, dune pense de la ville dans toute sa complexit. Dautres encore font de la recherche, alimentent les questions actuelles, nourrissent les problmatiques venir. Il y en a aussi qui ne veulent pas sasseoir, qui marchent, qui voyagent, qui ont besoin dutiliser leurs mains. De caresser et blesser la matire comme on aime un tre.Notre pratique quotidienne du projet nous loigne trop souvent du faire. Pourtant il nous semble essentiel dans nos professions de garder un contact avec les matriaux, avec le vivant, avec la matire. Nous avons besoin dengager notre corps en entier dans ce prsent. Nous avons cr lAtelier Volantpour pouvoir donner un espace cette ncessit.

    P. 2

    // L

    ATEL

    IER VO

    LANT

    & LA

    TELIE

    R MAD

    E //

    REFE

    RENC

    ES

  • Nous nous engageons dans des professions qui ont besoin les unes des autres. Ce sont des mtiers dquipe, de rencontre et de partage des savoirs-faire. Nous avons besoin de construire ds aujourdhui les projets qui nous rassemblent pour rester convaincus de cette richesse du savoir collectif.

    Trois sous-entendus nos actions, comme une thique de larchitecte et du pay-sagiste : engager son corps, construire une intelligence collective et exprimenter lailleurs.

    38 rue Gustave Delory 59179 Fenainateliervolant.frmiparqueestuparque.wordpress.comcontact@ateliervolant.fr06 23 69 40 30 (Alexis)

    Collectif de rflexion et daction dans lespace.

    P. 3

    // L

    ATEL

    IER VO

    LANT

    & LA

    TELIE

    R MAD

    E //

    REFE

    RENC

    ES

  • Atelier MaDePaysagistes dplg

    P. 4

    // L

    ATEL

    IER VO

    LANT

    & LA

    TELIE

    R MAD

    E //

    REFE

    RENC

    ES

  • Fvrier 2013 marque les dbuts officiels de latelierMaDe, espace de collabo-ration n dune recherche dindpendance et dinnovation dans la pratique du mtier de paysagiste. A limage deMaDe, notre vision du paysage est celle dune construction collective. Les territoires, les hommes, et la complexit de leur relation sont au centre de nos proccupations. La richesse de la matire paysage et notre intrt manifeste pour les contextes trs diffrents nous incitent travailler toutes les chelles, localement comme au-del de nos frontires. Nous croyons fermement une approche non formate et dcloisonne du projet de paysage carMaDeporte en lui lide de Faire: faire avec..., faire la main...

    32 boulevard Jacques Cartier 35000 Rennesateliermade.frcontact@ateliermade.fr02 90 56 07 72

    Atelier MaDePaysagistes dplg

    P. 5

    // L

    ATEL

    IER VO

    LANT

    & LA

    TELIE

    R MAD

    E //

    REFE

    RENC

    ES

  • Le laboratoire dApignSituation: Etangs dApign // Rennes // FranceEquipe : MaDe, Le laboratoire du Dehors // BaptisteMarquet, AntoineDerrien, Liliana Motta, Jean-marie BourgesType : InterventionSurface: 500mAnne : 2013

  • Avec lartiste botaniste Liliana Motta, latelier MaDe Paysage a amnag l, dans un paysage en jachre, un jardin dEden au bord de leau. Un buisson dAubpine est devenu tonnelle, une alle darbres plante autrefois par lhomme, cache par les broussailles, est rapparue, une terrasse au bord de leau a t amnage pour le pique-nique et un amphithtre constitu de bottes de paille a permis de sasseoir pour contempler le paysage.

    P. 9

    // L

    ATEL

    IER VO

    LANT

    & LA

    TELIE

    R MAD

    E //

    REFE

    RENC

    ES

  • Intervention sur le moulin dApign en vue dune rencontre delUniversit ForaineSituation: Moulin dApign // Rennes // FranceEquipe : MaDe // BaptisteMarquet, AntoineDerrienType : InterventionAnne : 2013

  • Quel avenir pour le Moulin dApign? Cette question pose par lquipe de Patrick Bouchain via lUniversit Foraine fait ragir de nombreux rennais. Dans le cadre des rencontres du 21 juin, MaDe a ralis une srie de collage, comme un prambule la r-activation venir de ce lieu. Visibles depuis la route, ils mettent en scne des photos historiques de la Prvalaye et relayent le thme de cette journe: mmoire des lieux, mmoire des hommes, mmoire des plantes.

    P. 15

    //

    LATE

    LIER V

    OLAN

    T & LA

    TELIE

    R MAD

    E //

    REFE

    RENC

    ES

  • Exprimentations aux anciennes cartoucheriesSituation: Anciennes cartoucheries // Rennes // FranceEquipe : MaDe // BaptisteMarquet, AntoineDerrienType : InterventionSurface: 150mAnne : 2013

  • Fin Juin,le bureau cosmiquenous a ouvert les portes des anciennes cartou-cheries, vritable lieu dexprimentations ciel ouvert. Charg dhistoire et mconnu des rennais, ce lieu symbolique est un espace de libert rare. Longtemps laiss au repos, il se r-active dsormais.

    Partant du principe quun lieu en friche ne doit pas tre simplement laiss labandon et confisqu par un discourspurement cologiste, nous considrons que le paysagiste ne peut pas smanciper dune contribution la composition spatiale de son lieu dintervention.

    Ici, nous avons opt pour une intervention forte, visible, consistant retrouver lhorizon du talus sur les murs de la pice principale qui accueille le public pendant les vnements. Ce travail de dfrichage (ronciers, aubpines, buddleias, bouleaux, bois mort) permet de dgager des vues et de dcouvrir des troncs qui contraste avec cette horizontale.

    La matire rcolte, comme autant de ressources disponibles nous a permis ensuite de tenir un angle qui lui mme vient structurer le cheminement principal du site et dfinir des directions. Ce talus, en se dcomposant pourra accueillir un nouveau type de vgtation.

    P. 21

    //

    LATE

    LIER V

    OLAN

    T & LA

    TELIE

    R MAD

    E //

    REFE

    RENC

    ES

  • 12:30 P.M. BELVEDERESituation: Nikola Lenivets // Fdration de RussieConception et Ralisation: K. Bichkova, D. Onatzky et B.MarquetType: Workshop Anne: 2012

  • Il est gnralement admis quun belvdre est une structure depuis laquelle on contemple un paysage que lon domine.Peut-on remettre en cause ou du moins questionner ce postulat?En a-t-on le droit ici Nikola Lenivets, jardin du roi du belvdre?

    12:30 P.M. BELVEDEREpropose un contrepied au belvdre classique en cherchant dvelopper une vision en contreplonge sur un paysage appartenant ce que lon pourrait considrer comme le ngatif du parc. lcart de ses grandes perces lumineuses, il sinstalle sur le flanc dun micro-relief ombrag cr par une rivire sche et marqu par la prsence darbres morts tortueux.12:30 P.M. BELVEDEREest avant tout une mise en scne de paysage, cest donc dabord un travail de jardinage cherchant amplifier le contraste entre les deux rives de la rivire et magnifier les arbres morts majestueux. Ce travail permet un jeu de lumire qui revle son tour un moment particulier.A 12h30 fin juillet, le soleil au znith inonde ce puits artificiel et permet au belvdre de smanciper de la stricte contemplation en provoquant une relation temporelle, un rendez-vous.

    P. 25

    //

    LATE

    LIER V

    OLAN

    T & LA

    TELIE

    R MAD

    E //

    REFE

    RENC

    ES

  • Pour un observatoire des paysages palestiniensSituation: Battir, PalestineType: WorkshopParticipants: LAtelier VolantAnne: 2012

  • En avril 2012, un collectif de jeunes paysagistes et tudiants issus de lEcole Nationale Suprieure dArchitecture et de Paysage de Lille et membres de lAtelier Volant organise en Palestine un second workshop de deux semaines avec pour objectif la mise en place dun observatoire des paysages dans le village de Battir, village palestinien de 1115 habitants situ proximit de Bethlem.

    En dehors de toutes vises professionnelles ou scolaires, ce projet est loccasion pour lassociation et ses membres de prolonger les rflexions thiques et soci-tales inities durant les quatre annes de formation de paysagiste D.P.L.G.Le paysage de Battir, riche de nombreuses sources naturelles, rsulte dune pratique agricole patrimoniale forte. Un systme hydraulique construits par les romains et maintenu par les diffrentes cultures qui ont eu prise sur ce territoire, est encore loeuvre aujourdhui pour irriguer les nombreuses terrasses soutenues par un rseau de plusieurs centaines de kilomtres. Aujourdhui, ce paysage dinfluences multiculturelles connat un bouleversement profond du fait notam-ment des pressions de loccupation.

    Dans ce conflit minemment territorial, la fabrique dun paysage et le contrle de lespace apparaissent rapidement comme des armes sous-jacentes particulire-ment puissantes pour affirmer une domination en apposant ici et l les signes de lappartenance et de la proprit.

    P. 29

    //

    LATE

    LIER V

    OLAN

    T & LA

    TELIE

    R MAD

    E //

    REFE

    RENC

    ES

  • CaabravaSituation: Type: Participants: Anne:

  • Construction dun pont piton en bambou. Les grandes capacits structure