Liste des participants - .des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). 4. La liste des...

download Liste des participants - .des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). 4. La liste des participants

of 18

  • date post

    13-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    219
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Liste des participants - .des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). 4. La liste des...

  • Projet de rnovation de lIHPC dans les Etats membres de lUEMOA

    Atelier de renforcement de capacits des experts prix sur l'utilisation de l'application (Phoenix-UEMOA) de

    production des indices des prix la consommation Niamey, du 19 au 28 juillet 2012

    POINTS SAILLANTS DE LATELIER

  • 2

    Session 1 : Crmonie douverture des travaux de latelier

    1. AFRISTAT a organis un atelier de renforcement de capacits des experts prix sur l'utilisation de

    l'application (Phoenix-UEMOA) de production des indices harmoniss des prix la consommation des

    Etats membres de lUEMOA, du 19 au 28 juillet 2012 Niamey (Niger). Cette rencontre a t organise

    dans le cadre de la mise en uvre du Projet de rnovation de lIndice harmonis des prix la

    consommation (IHPC) des Etats membres de lUnion conomique et montaire Ouest africaine

    (UEMOA).

    2. Y ont pris part, les reprsentants des Instituts nationaux de statistique (INS) des Etats membres de

    lUEMOA savoir le Bnin, le Burkina Faso, la Cte dIvoire, la Guine Bissau, le Mali, le Niger, le

    Sngal et le Togo. Chaque dlgation comprenait deux statisticiens des prix.

    3. Y ont particip galement les reprsentants de la Commission de lUEMOA et de la Banque Centrale

    des Etats de lAfrique de lOuest (BCEAO).

    4. La liste des participants figure en annexe 3.

    5. Le discours douverture des travaux a t prononc par Monsieur Idrissa Alichina KOURGUENI,

    Directeur Gnral de lInstitut National de la Statistique du Niger (cf. annexe 1).

    6. Latelier a t anim par AFRISTAT avec lappui technique de la Commission de lUEMOA, de la

    BCEAO et de la socit de prestation de services informatiques e-Sud Consulting.

    7. Les participants ont adopt le programme de travail (cf. annexe 2).

    Session 2 : Rappels sur la rnovation de lIHPC

    8. Au cours de cette session, la Commission de lUEMOA a fait un rappel des objectifs de la rnovation de

    lIHPC. Par ailleurs, AFRISTAT a prsent les principaux rsultats obtenus et les leons tires de la

    rnovation, lapplication Phoenix-UEMOA et les enjeux de la prsente tape.

    9. Les dbats ont essentiellement port sur :

    le renforcement des quipes charges de la production de lIHPC dans les Etats ;

    la priodicit de renouvellement des donnes de base de lIHPC et lextension de lindice pour une

    couverture nationale ;

    loptimisation des rseaux informatiques dans les pays ;

    les difficults dans la rcupration des donnes issues de CHAPO.

    Session 3 : Prsentation des rapports et audit collectif des bases des Etats : travaux raliss et

    difficults rencontres

    10. Les participants ont prsent les lments constitutifs de leur base de donnes, les travaux effectus

    depuis linstallation de lapplication en fvrier et en mars 2012 et les difficults rencontres. De faon

    gnrale, le processus dimportation des donnes de CHAPO sous le logiciel Phoenix-UEMOA sest

    bien droul dans les pays et les indices calculs ne prsentent pas de diffrences significatives par

    rapport ceux produits avec CHAPO. Par contre, pour les donnes saisies, des difficults sont

    apparues dans les mthodes destimation des donnes manquantes.

  • 3

    11. Ainsi, les exposs ont fait ressortir les difficults suivantes :

    lestimation imparfaite des relevs manquants pour certaines varits homognes non standards

    et htrognes ;

    certains produits lmentaires affects dans les points de ventes inappropris lors de la

    prparation des fichiers importer (exemple tle ondule dans un centre de sant, farine de mil

    vendue en vrac au supermarch) ;

    le problme daffichage des units de mesures (pour les varits vendues en units non

    standard) ;

    laffectation inacheve des produits dans les carnets et laffectation des carnets aux enquteurs ;

    le problme dimpression des questionnaires ;

    les problmes dajouts et suppressions des produits lmentaires ;

    les problmes de la compatibilit des calendriers de prsence des produits saisonniers ;

    certains blocages dans le calcul des indices dus la gestion des privilges ;

    linsuffisance despace pour renseigner le champ Fax .

    12. Il ressort des exposs des Etats diverses situations dans la mise jour de la base. Au dbut des travaux

    de latelier, les pays les plus en retard dans la production de lindice avec le logiciel Phnix-UEMOA

    sont le Burkina, la Guine-Bissau et le Togo. Leur base de donnes tait presque ltat o les

    missions de dploiement du logiciel les ont laisses.

    13. Le Sngal, le Mali et le Bnin sont arrivs un tat o les indices des mois de dcembre 2011 avril

    2012 ont t calculs partir des fichiers de donnes imports dans lapplication et venant de lancien

    logiciel CHAPO. En outre, le Sngal et le Mali sont arrivs faire la saisie les donnes des mois de

    mai (pour le Sngal) et de mai et juin 2012 (pour le Mali) sous lapplication et procder au calcul des

    indices respectifs desdits mois.

    14. La Cte dIvoire et le Niger ont effectu les saisies des mois de fvrier et mars, aprs les importations

    des donnes sries antrieures.

    Sessions 4 et 5 : Mise niveau des bases des Etats et prparation de lanalyse des carts entre

    les indices CHAPO et Phoenix- UEMOA

    15. Au cours de ces sessions, les participants ont travaill sur leur base afin de terminer les apurements et

    les contrles des donnes en vue de calculer les indices y compris les indices de nomenclatures

    secondaires. A cet effet, ils ont procd aux travaux :

    dapurement des donnes importes et/ou saisies dans certains cas ;

    de traitement (calcul des indices mensuels, des variations et des contributions) ;

    dintroduction de varits saisonnires manquantes dans les carnets et des nomenclatures

    secondaires.

    16. Ces travaux ont permis tous les pays de disposer de donnes apures et de calculer les indices tous

    les niveaux (fonctions, sous-groupes, groupes, postes et nomenclatures secondaires). Les rsultats

    obtenus par pays se prsentent comme suit :

  • 4

    i. Bnin : les indices des mois de janvier, fvrier, mars et avril et mai 2012 ont t calculs avec des

    donnes importes de CHAPO. Les indices de nomenclatures secondaires des mois de janvier et

    de mai 2012 ont t calculs.

    ii. Burkina Faso : tous les travaux de paramtrage, dinitialisation des indices et de gestion des

    enqutes ont t effectus. Les donnes disponibles sont celles de dcembre 2011 et de janvier

    2012. Celles-ci ont t importes dans Phoenix-UEMOA. Tous les indices de toutes les

    nomenclatures ont t calculs pour ces deux mois. Les donnes historiques de janvier 2008

    novembre 2011 ont t importes.

    iii. Cte dIvoire : les indices des mois de mars, avril et mai 2012 ont t produits partir des

    donnes saisies dans Phoenix-UEMOA. Les indices des nomenclatures secondaires ont t

    calculs pour ces mois ainsi que pour le mois de fvrier 2012 pour lequel les donnes ont t

    importes.

    iv. Guine Bissau : il y eu reparamtrage de la base. La prparation des fichiers des relevs se

    poursuit afin de procder limportation des donnes. Lindice du mois de janvier 2012 a t

    calcul partir des donnes importes.

    v. Mali : les indices des mois de mai et juin 2012 ont t calculs avec les donnes saisies sur

    Phoenix-UEMOA et ceux de janvier avril 2012 avec les donnes importes. Lindice des

    nomenclatures secondaires a t calcul pour tous les mois.

    vi. Niger : les indices des mois de janvier, avril et mai 2012 ont t calculs avec les donnes

    importes. Les indices de fvrier et mars 2012 ont t produits avec les donnes saisies dans

    Phoenix-UEMOA. Les indices de nomenclatures secondaires nont pas encore t calculs.

    vii. Sngal : Les indices de janvier avril 2012 ont t calculs partir des donnes importes, les

    indices de mai 2012 calculs avec les donnes saisies. Les indices de nomenclatures secondaires

    sont disponibles de janvier mai 2012.

    viii. Togo : les indices des mois de janvier, fvrier et mars 2012 ont t calculs avec des donnes

    importes. Les indices des nomenclatures secondaires ont t initialiss et calculs pour ces trois

    mois.

    17. Pour la Commission de lUEMOA et la BCEAO, linitialisation de la base rgionale a t ralise. Les

    donnes de deux pays ont t importes titre de test. Par la suite les indices du mois de janvier 2012

    ont t calculs au niveau communautaire sur la base des donnes relles des huit Etats.

    18. Les problmes gnraux constats portent sur laffichage du total des pondrations des indices, les

    apurements (remplacement des produits lmentaires et estimation des prix des relevs manquants),

    les remplacements des points de vente et des produits lmentaires.

    Session 6 : Prsentation des rapports danalyse des carts

    19. Les participants ont expos les rapports des carts observs entre les indices CHAPO et ceux produits

    avec Phoenix-UEMOA. Il ressort de ces exposs que les indices calculs partir des donnes

    importes ne prsentent pas dcarts significatifs aux niveaux global et fonctions. Par contre, pour les

    donnes saisies, des carts plus ou moins importants ont t nots au niveau des indices postes et qui

    seraient dus aux mthodes destimation des donnes manquantes.

  • 5

    Session 7 : Examen du manuel de lutilisateur

    20. Les participants ont parcouru le document et fait les observations ci-aprs :

    citer le Cahier de charges informatique dans les documents de rfrence du manuel ;

    rdiger lutilisation du module de calcul de lindice au niveau communautaire ;