Les emplois exposés et abrités en France

download Les emplois exposés et abrités en France

of 12

Embed Size (px)

Transcript of Les emplois exposés et abrités en France

  • Les emplois exposs et abrits en France

    Les Synthses de La FabriqueNumro 9 - Septembre 2016

    Distinguer les emplois exposs et abrits

    On oppose traditionnellement les emplois industriels et les emplois de services. Linterpntration croissante de lindustrie et des services rend cependant cette distinction de plus en plus inoprante. Nous pensons donc quil faut y renoncer au profit dautres catgories danalyse, qui tiennent compte explicitement des bouleversements induits par la mondialisation. Dans cette synthse, on opposera les emplois exposs la concurrence internationale et ceux qui en sont abrits, que lon trouve la fois dans lindustrie et dans les services. Cette distinction est riche denseignements et soulve dimportantes questions de politique conomique.

    Philippe Frocrain et Pierre-Nol Giraud

    Sommaire

    2

    4

    9

    Une distinction simple

    Les emplois exposs et abrits en France

    Les interactions entre exposs et abrits

    12 En conclusion

  • - 2 -

    Un constat simpose : limbrication de lindustrie manufacturire et des services marchands est devenue si forte quelle rend de moins en moins pertinente la distinction traditionnelle entre secteurs secondaire et tertiaire1. A linverse, les diffrences semblent toujours plus marques entre les emplois exposs la concurrence internationale et ceux qui en sont abrits.

    Nous montrons dans cette synthse que les emplois exposs reprsentent en France une part toujours plus faible de lemploi total, que dsormais la majorit de ces emplois sont dans les secteurs de services exportables et quils sont mieux rmunrs et plus productifs que les emplois abrits, sans que ceci puisse tre attribu des diffrences de qualification.

    Nous prcisons ensuite la nature des interdpendances entre exposs et abrits. Lemploi expos est un puissant levier de cration demplois abrits, mais il existe une tension entre les objectifs de comptitivit internationale des emplois exposs et de rduction des ingalits entre eux et les emplois protgs.

    Rsum

    La distinction entre emplois exposs et abrits part de lide simple que, dans chaque pays, il y a deux conomies. La premire, connecte lconomie globale, produit des biens et services qui peuvent tre consomms ailleurs que l o ils ont t produits (dans le cas particulier du tourisme, ce sont les consommateurs trangers qui se dplacent). La seconde conomie, sdentaire, satisfait une demande exclusivement domestique, voire trs locale.

    Les emplois de la premire conomie, que nous qualifions dexposs, sont en comptition avec des emplois localiss dans dautres pays. Il ne sagit plus uniquement demplois des secteurs manufacturiers et agricoles mais galement de tous les emplois engags dans la production de services livrables distance. Le secteur expos regroupe des emplois aussi divers que des ouvriers de lautomobile, des employs de call centers, des viticulteurs ou encore des ingnieurs en logiciel. ceux-l sajoutent les emplois touristiques, dans lhtellerie par exemple, soutenus pour partie par le dplacement de consommateurs trangers.

    Quant aux emplois de la seconde conomie, que nous qualifions dabrits, ils ne sont en comptition directe quavec des emplois du mme territoire, ce qui nexclut nullement que la concurrence locale entre emplois abrits puisse tre extrmement froce. Des restrictions commerciales, sous forme de droits de douane levs, peuvent

    Une distinction simple

    1 - Pour en savoir plus : Weil T., 2016, Limbrication croissante de lindustrie et des services , Les Synthses de La Fabrique, n8, juillet.

  • - 3 -

    expliquer pourquoi certains emplois sont abrits de la concurrence trangre. Dautres sont abrits pour des raisons institutionnelles : cest le cas par exemple des militaires et des hommes politiques. Mais, le plus souvent, ce sont les cots de transport qui constituent une barrire aux changes internationaux, en particulier pour les activits ncessitant une proximit physique entre le consommateur et le producteur. Lexemple emblmatique est le service de coiffure, pas encore automatisable et pilotable distance et pour lequel les diffrences de prix et de qualit ne justifient pas de dplacements internationaux de consommateurs. Ce constat est galement valable pour dautres emplois abrits comme les boulangers ou les kinsithrapeutes.

    Les emplois exposs peuvent disparatre dun pays et rapparatre dans un autre en satisfaisant les mmes clients. A linverse, un emploi abrit dtruit est ncessairement recr dans le territoire sur lequel se trouvent ses clients. Si par exemple un boulanger vend du pain de mauvaise qualit au point quil doive fermer boutique, ceci entranera soit lapparition dune nouvelle boulangerie, soit la cration dun emploi supplmentaire chez lun des concurrents du boulanger, tant que la demande de pain reste la mme localement.

    Les emplois exposs peuvent disparatre dun pays et rapparatre dans un autre en satisfaisant les mmes clients.

  • - 4 -

    Puisque la production des entreprises abrites ne schange pas, celles-ci prfreront se localiser proximit immdiate des consommateurs pour limiter les cots de dplacement et nouer des liens avec leurs clients.

    Une quantification base sur la gographie

    Chacun comprend que le suivi des emplois exposs et abrits fournit une information prcieuse sur la capacit dun territoire, disons la France, soutenir son rang dans lconomie globalise. Or, en pratique, il est peu ais de quantifier de manire prcise les emplois exposs et abrits. La comptabilit nationale ne nous en fournit pas directement le nombre. Nous tablissons donc une classification de 86 secteurs dactivit, fonde sur leur concentration gographique, en comparant la localisation des emplois celle de leurs clients. On part du constat que les activits exposes sont relativement libres de sinstaller o elles veulent puisquelles sont en capacit de servir leurs clients distance. Elles ont donc intrt se concentrer afin de pouvoir profiter dconomies dchelle ou dagglomration. A linverse, puisque la production des entreprises abrites ne schange pas, celles-ci prfreront se localiser proximit immdiate des consommateurs pour limiter les cots de dplacement et nouer des liens avec leurs clients2.

    La figure 1 illustre bien le phnomne de rpartition plus ou moins uniforme des emplois. Plus de la moiti des emplois franais dans la fabrication de produits base de tabac sont concentrs dans trois zones demploi (Nantes, Clermont-Ferrand et Paris), alors que ces produits sont consomms dans lensemble du territoire. A contrario, les emplois dans le commerce de dtail sont rpartis de faon nettement plus uniforme sur le territoire franais.

    Les emplois exposs et abrits en France

    2 - Dans Frocrain et Giraud (2016) nous calculons un indice de Gini qui compare la distribution de la demande celle de loffre. Paul Krugman est le premier avoir dvelopp ce type dapproche. Une application rigoureuse de sa mthode a t ralise par Jensen et Kletzer (2005) dans le cas des tats-Unis, puis par Barlet, Crusson, Dupuch, et Puech (2011) dans le cas des services en France. Nous reprenons la mthodologie de Barlet et al. (2011) pour le calcul des indices et considrons que le seuil minimal de concentration refltant une exposition la concurrence internationale est celui de lactivit la moins concentre de lindustrie manufacturire, secteur incontestablement expos. Nous utilisons le taux douverture du secteur (rapport des exportations et importations la production totale) comme critre secondaire et procdons quelques ajustements mineurs.

    FigURe 1.Localisation de lemploi dans

    la production de tabac (expos) et le commerce de dtail (abrit) en 2012

    Source : Frocrain et Giraud (2016). Ralis avec Philcarto : http://philcarto.free.fr

  • - 5 -

    Lemploi expos est minoritaire, en recul, et se tertiarise

    On constate que lemploi expos a vu son poids se rduire sensiblement, passant de 30 % 26,8 % de lemploi total entre 1999 et 2013. En effectifs absolus, le constat est similaire : sur lensemble de la priode, lemploi expos a diminu de 204 000 units, tandis que lemploi abrit a augment de 2,37 millions dunits (cf. Tableau 1).

    Au-del de la contraction de lemploi expos, nos estimations mettent en vidence un autre changement structurel important : celui de la tertiarisation de ces emplois. Aujourdhui, plus dun emploi expos sur deux se trouve dans les services (siges sociaux, centres dappel, programmation informatique, htellerie, etc.). Alors que lindustrie manufacturire, lagriculture et lextraction ont vu leurs effectifs fondre de 984 000, les services exposs ont cr un total de 780 000 emplois entre 1999 et 2013.

    FigURe 2.Part de lemploi expos dans

    lemploi total Source : Frocrain et Giraud (2016)

    TABLeAU 1.volution de lemploi expos et

    abrit, en milliers Source : Frocrain et Giraud (2016)

  • - 6 -

    Lemploi tertiaire expos est surtout situ dans les grandes villes et sur la faade mditerranenne

    Les services exposs reprsentent certes plus dun emploi expos sur deux, mais ils sont dominants dans seulement 58 des 304 zones demploi franaises. Ils se concentrent dans les grandes mtropoles, la faade mditerranenne et dans les zones touristiques. Lemploi agricole nest majoritaire au sein des exposs que dans une poigne de zones demploi rurales, situes principalement dans la partie Sud de la France. Dans tout le reste du territoire, cest--dire dans trois quarts des zones demplois, cest lindustrie manufacturire qui domine les emplois exposs (cf. Figure 3). Cela suggre que la diminution continue de lemploi industriel expos et dans une moindre mesure de lemploi agricole est de nature dstabiliser un grand nombre dconomies locales. Inversement, la progression des services exposs favorise un nombre plutt restreint de bassins demploi.

    La diminution continue de lemploi ind